Université de Reims-Champagne-Ardenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une université
Cet article est une ébauche concernant une université.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Université de Reims-Champagne-Ardenne
Image illustrative de l'article Université de Reims-Champagne-Ardenne
Informations
Fondation 1971
Type Université publique
Régime linguistique Français
Localisation
Coordonnées 49° 15′ 07″ Nord 4° 02′ 15″ Est / 49.2519, 4.03743
Ville Reims
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine
Campus Reims, Troyes, Charleville-Mézières, Chaumont et Châlons-en-Champagne
Direction
Président Guillaume Gellé
Chiffres clés
Personnel 750 enseignants-chercheurs et 810 personnels BIATSS
Étudiants 24 012
Divers
Affiliation Université de Champagne
Site web univ-reims.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Université de Reims-Champagne-Ardenne

Géolocalisation sur la carte : Reims

(Voir situation sur carte : Reims)
Université de Reims-Champagne-Ardenne

L'université de Reims-Champagne-Ardenne (URCA) est une université française pluri-disciplinaire. Son implantation est principalement sur la ville de Reims mais elle dispose aussi d'antennes à Troyes, à Châlons-en-Champagne, Chaumont et à Charleville-Mézières.

Historique[modifier | modifier le code]

Bien qu'elle ait des racines anciennes, l'université de Reims-Champagne-Ardenne existe, sous sa forme moderne, depuis le 1er janvier 1967, date de sa création publiée au Journal Officiel.

Première université[modifier | modifier le code]

D'abord École cathédrale, l'une des plus importantes d'Europe au Moyen Âge, l'Université de Reims naît en 1548, grâce à l'intervention du cardinal de Lorraine qui lui fit attribuer sa charge par la papauté. Le collège des Bons-Enfants devient une Université, tout en continuant à couvrir l'équivalent de l'enseignement secondaire actuel, et commence par un enseignement des arts, puis de théologie, de droit et de médecine. Fermée en 1793 sous la Révolution française, cette université connaît une éclipse presque totale pendant un siècle et demi, pour réapparaître dans les années soixante.

Université moderne[modifier | modifier le code]

La faculté des sciences (1961), le Collège littéraire universitaire (1964), le Collège universitaire de droit et de sciences économiques (1966), l'institut universitaire de technologie de Reims (1966), la faculté mixte de médecine et de pharmacie (1967), l'École nationale de chirurgie dentaire (1970) sont les éléments successifs à partir desquels l'université de Reims s'est constituée en 1971. La création d'un IUT à Troyes (1973), d'un institut de formation technique supérieur (1985) et d'un département d'IUT (1995) à Charleville-Mézières, le développement à Troyes d'une antenne délocalisée des facultés de droit, sciences économiques et lettres de Reims (1991) et l'ouverture d'un département d'IUT à Châlons-en-Champagne (1993) affirment désormais l'enracinement régional d'une université qui est devenue, en 1982, l'université de Reims-Champagne-Ardenne.


Bibliothèque Robert de Sorbon .

Historique des présidents[modifier | modifier le code]

  • Michel Devèze (historien), de 1971 à 1976
  • Jean Le Men (pharmacien), de 1976 à 1977
  • Lucien Bernard (physicien), de 1977 à 1982
  • André Laberrigue (physicien), de 1982 à 1987
  • Jean Raymond (angliciste), de 1987 à 1992
  • Claude Séverin (physicien et odontologiste), de 1992 à 1997
  • Jacques Meyer (mathématicien), de 1997 à 2002
  • Gérard Mary (physicien), de 2002 à 2007
  • Richard Vistelle (pharmacien), de 2007 à 2012
  • Gilles Baillat (directeur de l'IUFM), de 2012 à 2016
  • Guillaume Gellé (ancien vice-président, section 61 CNU) depuis 2016

Organisation[modifier | modifier le code]

Odontologie.
Médecine.

L'université de Reims Champagne-Ardenne est organisée en plusieurs composantes, les unités de formation et de recherche (UFR) et les instituts et écoles[1] :

Implantations[modifier | modifier le code]

Reims[modifier | modifier le code]

Troyes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Hôtel-Dieu-le-Comte.
Entrée du centre universitaire de Troyes

.

Le centre universitaire de Troyes est créé en 1990 et est localisé dans des locaux réhabilités de l'Hôtel-Dieu-le-Comte fondé par Henri Ier dit le Libéral. Le centre est localisé au cœur de la vieille ville de Troyes, à quelques mètres de la cathédrale et de la préfecture.

Le site du centre est composé de bâtiment et d'une grille en fer forgée remontant au XVIIIe siècle, classé Monument historique. Un bâtiment moderne est créé[Quand ?] afin de prolonger ce patrimoine classé : il possède une superficie de 5 000 m2 et comporte quatre amphithéâtres d'une capacité totale de 1000 places. De même, est créé un forum qui favorise les rencontres et s'ouvre sur un patio conduisant à la cafétéria et aux services administratifs.

L'antenne troyenne de l'URCA propose une certaine diversité de licences, professionnelles ou générales

Enseignement et recherche[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Les six grands domaines de formation de l'université de Reims Champagne-Ardenne sont

  • Arts, Lettres, Langues
  • Sciences Humaines et Sociales
  • Droit, Économie, Gestion
  • Sciences, Technologie, Santé
  • Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives
  • Les Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation

Relations internationales[modifier | modifier le code]

Recherche[modifier | modifier le code]

La recherche à l'Université de Reims Champagne-Ardenne est structurée en six pôles :

Le Pôle Biologie, Santé dont les laboratoires sont:

  • Transmission Vectorielle et Epidémiosurveillance des Maladies Parasitaires - EA 4688.
  • Plasticité de l'Epithélium Respiratoire dans les Conditions Normales et Pathologiques - INSERM UMR-S 903.
  • Matrice Extra-cellulaire et Dynamique Cellulaire - UMR CNRS 7369.
  • Santé Publique, Vieillissement, Qualité de Vie et Réadaptation des Sujets Fragiles - EA 3797.
  • Protozooses Transmises par l'Alimentation (Cryptosporidiose, Giardose et Toxoplasmose) : Mode de Contamination et Pathogénie (PROTAL) - EA 3800.
  • Laboratoire de Virologie Médicale et Moléculaire, EA-Virologie (CardioVir).
  • Immunité Adaptative et Fonctionnalité des Barrières Biologiques (IMAB) - EA 4683.
  • Hémostase et Remodelage Vasculaire Post-ischémie (HERVI).
  • Résistance aux Bétalactamines chez les Entérobactéries, Implications Biologiques et Cliniques.
  • Biomatériaux et Inflammation en Site Osseux.
  • Immunodermatologie, Cytokines, Cancer (ICA) - EA 7319.

Le Pôle Mathématique, STIC, dont les laboratoires sont:

  • Centre de Recherche en Science et Technologie de l'Information et de la Communication (CRESTIC) - EA 3804.
  • Laboratoire de Mathématiques de Reims (LMR) - EA 4535 - CNRS FR 3399 ARC Mathématiques.

Le Pôle Agro-Sciences et Environnement, dont les laboratoires sont:

  • Groupe d'Étude sur les Géomatériaux et Environnements Naturels, Anthropiques et Archéolgiques (GEGENA²) - EA 3795.
  • Fractionnement des Agroressources et Environnement (FARE) - INRA UMR A 614.
  • Unité de Recherche - Vignes et Vins de Champagne - EA 4707.
  • Stress Environnementaux et BIOsurveillance des milieux aquatiques (SEBIO) - UMR-I 02

Le Pôle Physique - Chimie, Sciences de l'Ingénieur, dont les laboratoires sont:

  • Institut de Chimie Moléculaire (ICMR) - UMR CNRS 7312.
  • Laboratoire d'Ingénierie et Sciences des Matériaux (LISM) - EA 4695.
  • Groupe de Recherche en Sciences pour l'Ingénieur - EA 4694.
  • Groupe de Spectrométrie Moléculaire et Atmosphérique (GSMA) - CNRS UMR 7331.
  • Laboratoire de Recherche en Nanosciences (LRN) - EA 4682.
Sciences de l'Homme et de la Société sur le campus Croix-Rouge.

Le Pôle Sciences de l'Homme et de la Société, dont les laboratoires sont:

  • Centre Interdisciplinaire de Recherches sur les Langues et la Pensée (CIRLEP) - EA 4299.
  • Laboratoire de Psychologie Cognition Santé Socialisation (C2S) - EA 6291.
  • HABITER : Aménagement et Géographie Politique - EA 2076.
  • Centre d'Étude et de Recherche en Histoire Culturelle (CERHIC) - EA 2616.
  • Centre de Recherche Interdisciplinaire sur les Modèles Esthétiques et Littéraires (CRIMEL) - EA 3311.
  • Centre d'études et de recherches sur les emplois et les professionnalisations (CEREP) - EA 4692.
  • Laboratoire d'Économie et Gestion de Reims (REGARDS) - EA 6292.
  • Centre de Recherche sur la Décentralisation Territoriale (CRDT) - EA 3312.
  • Centre de Recherches Juridiques sur l'Efficacité des Systèmes Continentaux (CEJESCO) - EA 4693.

La Structure Fédérative de Recherche

  • SFR CAP-Santé
  • SFR Condorcet

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Étudiants[modifier | modifier le code]

Enseignants[modifier | modifier le code]

Vie étudiante[modifier | modifier le code]

Monde associatif[modifier | modifier le code]

De nombreuses associations étudiantes sont présentes à l'Université de Reims Champagne-Ardenne : sport, culture, étudiants étrangers...

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Évolution démographique de la population universitaire

1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987
12 388[2] 12 998[2] 13 343[2] 14 007[2] 14 240[2] 14 924[2] 15 827[2] 16 086[2]
1988 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006
17 180[2] 22 284[3] 21 202[4] 20 704[5] 21 269[6] 21 325[7] 21 526[8] 21 051[9]
2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
20 587[10] 21 648[11] 21 873[12] 21 119[13] 20 865[14] 21 722[15] 22 903[16] 24 012[17]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Organigramme de l'université de Reims », sur www.univ-reims.fr (consulté le 16 juillet 2016)
  2. a, b, c, d, e, f, g, h et i Comité national d'évaluation 1991, p. 15
  3. Jean-Richard Cytemann, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2001, Imprimerie nationale, p. 161, (ISBN 2-11-092136-6), consulté sur education.gouv.fr le 10 août 2010
  4. Jean-Richard Cytemann, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2002, Imprimerie nationale, p. 159, (ISBN 2-11-092152-8), consulté sur education.gouv.fr le 10 août 2010
  5. Claudine Peretti, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2003, Imprimerie nationale, p. 155, (ISBN 2-11-093455-7), consulté sur education.gouv.fr le 10 août 2010
  6. Claudine Peretti, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2004, Imprimerie nationale, p. 159, (ISBN 2-11-094345-9), consulté sur education.gouv.fr le 10 août 2010
  7. Claudine Peretti, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2005, Imprimerie nationale, p. 175, (ISBN 2-11-095390 X), consulté sur education.gouv.fr le 10 août 2010
  8. Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2006, Imprimerie nationale, p. 179, consulté sur education.gouv.fr le 10 août 2010
  9. Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2007, Imprimerie nationale, p. 181, consulté sur education.gouv.fr le 10 août 2010
  10. Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2008, Imprimerie nationale, p. 173, consulté sur education.gouv.fr le 10 août 2010
  11. Daniel Vitry, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2009, Imprimerie moderne de l’Est, p. 175, (ISBN 978-2-11-097805-9), consulté sur education.gouv.fr le 10 août 2010
  12. Michel Quéré, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2010, Imprimerie moderne de l’Est, p. 173, (ISBN 978-2-11-097819-6), consulté sur education.gouv.fr le 17 septembre 2010
  13. Michel Quéré, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2011, Imprimerie moderne de l’Est, p. 175, (ISBN 978-2-11-097810-3), consulté sur education.gouv.fr le 2 septembre 2011
  14. Michel Quéré, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2012, Imprimerie moderne de l’Est, p. 177, (ISBN 978-2-11-099368-7), consulté sur education.gouv.fr le 30 août 2012
  15. Site officiel URCA, Chiffres Clés 2012/2013
  16. Site officiel URCA, Chiffres Clés 2014/2015
  17. Site officiel URCA, Chiffres Clés 2013/2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]