Université Paris Lumières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Université Paris Lumières
LogoParisLumieres.png
Histoire et statut
Fondation
Type
Forme juridique
Président
Localisation
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Île-de-France
voir sur la carte d’Île-de-France
Red pog.svg
Chiffres-clés
Budget
1 168 462 euro ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Divers
Site web

Université Paris Lumières est une communauté d'universités et établissements (ComUE), qui rassemble le CNRS, deux universités et seize institutions culturelles de la région Ile-de-France.

Historique[modifier | modifier le code]

L'Université Paris Lumières est créée en 2012 lors de la constitution des pôles de recherche et d'enseignement supérieur (PRES). L’université Paris-VIII s'est d'abord rapprochée du groupement HeSam Université, puis des universités de Paris-XIII et ou de Cergy. Les discussions n’ont pas abouti, notamment à cause de divergences politiques entre les établissements[1]. Paris-VIII se rapproche alors d’une autre université « orpheline », celle de Paris-X, pour créer un établissement commun, l'Université Paris Lumières, le 1er octobre 2012 sous la forme d’un établissement public de coopération scientifique[2]. L'établissement change de statut après la loi relative à l'enseignement supérieur et à la recherche de 2013 et la suppression des PRES.

Le 29 décembre 2014, elle devient une communauté d'universités et établissements (ComUE) « Université Paris Lumières » sous la forme juridique d’un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, et en accueillant un nouveau membre fondateur, le CNRS[3].

En 2014, en nombre d'étudiants, l'Université Paris Lumières se situe au 2e rang national en sciences sociales et au 3e rang national en sciences humaines et humanités[4].

L'Université Paris Lumières est présidée par Pascal Binczak (2012-2015), Pierre-André Jouvet (2015-2019) et Fabienne Brugère depuis novembre 2019[5].

Le 1er octobre 2018, la ComUE Université Paris-Lumières annonce la création de l'École universitaire de recherche ArTeC, pour Arts, Technologie et Création, faisant suite à l'obtention d'un financement de 10 ans par le programme d’investissements d'avenir (PIA) du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation pour la fondation d’une « École Universitaire de Recherche »[6],[7].

Formations et recherche[modifier | modifier le code]

L'université Paris-Lumières crée le Nouveau collège d'études politiques (NCÉP), structure commune aux deux universités Paris Nanterre et Paris-VIII, membres fondateurs d'UPL.[8],[9]

Nouveau collège d'études politiques[modifier | modifier le code]

Le Nouveau Collège d'études politiques de l'UPL propose les formations suivantes :

  • Licence « Études politiques : deux années d’études, quatre parcours thématiques » co-accréditée par l'université Paris-VIII et l'université Paris-Nanterre ;
    • Parcours « Pratiques de la justice sociale » ;
    • Parcours « Violences et guerres » ;
    • Parcours « les Mots de la politique » ;
    • Parcours « Éthique, politique ».
  • Master « Études politiques », co-accrédité par l'université Paris-VIII et l'université Paris-Nanterre[10] :
    • Parcours « Violence et politique » ;
    • Parcours « Discours et techniques du politique ».

École universitaire de recherche ArTeC[modifier | modifier le code]

L'école universitaire de recherche de l'UPL propose deux formations[11] :

  • Master « ArTeC » ou « Arts, technologies, création », co-accrédité par l'université Paris-VIII[12] et l'université Paris-Nanterre[13] avec trois parcours :
    • Parcours « La création comme activité de recherche » ;
    • Parcours « Les nouveaux modes d'écriture et de publication » ;
    • Parcours « Technologies et médiations humaines ».
  • D.I.U. « ArTeC + », diplôme interuniversitaire post-master pré-doctoral de l'université Paris Lumières, pour préparer les étudiants au métier de chercheur, dans la recherche et la création et les aider dans leur projet de thèse[11].

L'ENS Louis-Lumière, membre de l'UPL, propose un module commun à l'université Paris-VIII « Comprendre les usages sociaux du numérique, approche par l’enquête » ainsi que ses modules « Analyse sonore » et « Cinéma et réalité », « Filmer avec la Penelope Delta » de son master mention « Arts du spectacle et de l’audiovisuel » aux étudiants du master de l'école depuis 2018[14].

Membres[modifier | modifier le code]

L’université Paris Lumières regroupe trois membres fondateurs[3] :

  1. Université Paris Nanterre
  2. Université Paris 8
  3. Centre national de la recherche scientifique (CNRS)

La ComUE regroupe également seize membres associés[15]:

  1. Académie Fratellini
  2. Archives nationales
  3. Bibliothèque nationale de France
  4. CEDIAS - Musée social
  5. Centre Pompidou
  6. Collège international de philosophie
  7. École nationale supérieure Louis-Lumière
  8. ETSUP (Ecole Supérieure de Travail Social)
  9. INA - Institut national de l'audiovisuel
  10. INS-HEA
  11. La maison des cultures du Monde
  12. Musée d'Archéologie nationale
  13. Musée de l’histoire de l’immigration
  14. Musée du Louvre
  15. Musée du quai Branly
  16. Pôle Sup'93

Portrait en chiffres[modifier | modifier le code]

L'établissement Université Paris Lumières regroupe: « 57 200 étudiants, 2 436 enseignants, 15 unités mixtes de recherche, 47 unités de recherche, 10 écoles doctorales, 65 mentions Licences, dont 38 licences professionnelles, 82 mentions de Master, 19 UFR, 3 IUT, 1 École Universitaire de Recherche (EUR), 1 Labex, 1 Idefi, 1 Nouveau Cursus à l’Université (NCU) »[16]

Gouvernance et moyens[modifier | modifier le code]

La ComUE est administrée par un Conseil d’administration, appuyé par un Conseil des membres et un Conseil académique.

Les données financières sont rares. En 2015 et 2016, chacune des universités fondatrice verse 125 000 euros[17],[18]. La subvention d'État s'élève à 1 168 462  en 2019[19] et 2018[20], et 902 657  en 2017[21].

Une part du budget est consacré au financement de projets annuels (cf. tableau ci-dessous).

Financement de projets 2013 [22] 2014 [23] 2015 [24] 2016[18]
Somme allouée 184 500  334 000  331 840  460 000 €
Nombre de projets lauréats 27 44 71
Nombre de projets déposés 51 88

Répartition des emplois

Nombre 2014[18] 2015 [18] 2016[18]
Campus Condorcet 1 1
Université de Paris-X 10 17 21
Université de Paris-VIII 10 17 21

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Monod, « PRES franciliens : entre petits arrangements et grands desseins, Universités orphelines de PRES : les manœuvres en cours », sur www.letudiant.fr/educpros,
  2. « Décret n° 2012-1111 du 1er octobre 2012 portant création de l'établissement public de coopération scientifique “Université Paris Lumières” », Journal officiel,‎ (lire en ligne)
  3. a et b « Décret n° 2014-1677 du 29 décembre 2014 portant approbation des statuts de la communauté d'universités et établissements “Université Paris Lumières” », Journal officiel,‎ (lire en ligne)
  4. Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, « Diagnostic Strater Île de France », Annuel,‎ , p. 125 (lire en ligne)
  5. « Gouvernance », sur UPL (consulté le 25 mars 2020)
  6. Aline Benchemhoun, Université Paris Lumières (UPL), « Lancement de l’Ecole Universitaire de Recherche (EUR) ArTeC », sur u-plum.fr, (consulté le 25 juin 2020)
  7. « Ecoles universitaires de recherche », sur Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (consulté le 25 juin 2020)
  8. « Présentation », sur Université Paris Lumières
  9. « Décret n° 2014-1677 du 29 décembre 2014 portant approbation des statuts de la communauté d'universités et établissements « Université Paris Lumières » | Legifrance », sur www.legifrance.gouv.fr
  10. « Master », sur UPL (consulté le 25 juin 2020)
  11. a et b « Formations – EUR ArTeC » (consulté le 25 juin 2020)
  12. « Arts, Technologies, Création », sur www.trouvermonmaster.gouv.fr (consulté le 25 juin 2020)
  13. « Arts, Technologies, Création », sur www.trouvermonmaster.gouv.fr (consulté le 25 juin 2020)
  14. ArTeC, « Master ArTeC », sur http://eur-artec.fr/
  15. « Université Paris Lumières - Les membres fondateurs et associés », sur http://www.u-plum.fr/
  16. « Chiffres », sur UPL,
  17. « CONSEIL D’ADMINISTRATION - RELEVE DE DELIBERATIONS - Séance du 4 décembre 2014 »
  18. a b c d et e « Les textes fondateurs - convention de site », sur UPL,
  19. CNESER, « Répartition des moyens 2019 annexe avec CVEC »
  20. CNESER, « Répartition des moyens 2018 »,
  21. CNESER, « Annexe - répartition des moyens 2018 par établissement »,
  22. « Bilan des appels à projets 2013-2014 financés par l'UPL »
  23. « CONSEIL D’ADMINISTRATION RELEVE DE DELIBERATIONS »
  24. « CONSEIL D’ADMINISTRATION Séance du 16 janvier 2015 »

Textes réglementaires[modifier | modifier le code]