La Romaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Unaman-shipu)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Romaine (homonymie).

La Romaine
La Romaine
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Côte-Nord
Statut municipal Réserve indienne
Constitution [1]
Démographie
Gentilé Unalama-shipiulnu
Population 1 034 hab. (2014)
Densité 2 405 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 13′ nord, 60° 40′ ouest
Superficie 43 ha = 0,43 km2
Divers
Code géographique 98804
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
La Romaine

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
La Romaine

Géolocalisation sur la carte : Côte-Nord

Voir la carte administrative de la zone Côte-Nord
City locator 14.svg
La Romaine

Géolocalisation sur la carte : Côte-Nord

Voir la carte topographique de la zone Côte-Nord
City locator 14.svg
La Romaine
Liens
Site web

La Romaine (Unamen Shipu[2] en montagnais) est une réserve indienne innue du Québec (Canada) située dans la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent sur la Côte-Nord[3]. Elle tire son nom de la rivière Romaine, unamen en innu voulant dire « rouge », la pierre roulée par la rivière étant rouge[4]. Elle est habitée par les Montagnais de Unamen Shipu.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Romaine est située à environ 400 kilomètres à l'Est de Sept-Îles, où se côtoient un millier d'Innus (Montagnais), une centaine de Blancs et quelques familles d'amérindiens Malécites.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Côte-Nord-du-Golfe-du-Saint-Laurent Rose des vents
N
O    La Romaine    E
S
Golfe du Saint-Laurent

Description[modifier | modifier le code]

À La Romaine, comme partout en Basse-Côte-Nord, la motoneige est le moyen de transport par excellence pour se déplacer en saison hivernale, car il n'y a pas de route. Seuls l'avion, ou le bateau en été permettent de s'y rendre, à partir de Kegaska, Natashquan ou du Labrador.

À La Romaine, les Innus sont presque 10 fois plus nombreux que les non-autochtones. Et, contrairement aux Innus, la population blanche est en décroissance.

Langues[modifier | modifier le code]

En 2011, sur une population de 1015 habitants, La Romaine comptait 2,5 % de francophones et 97,5 % d'allophones (innu-aimun) [5].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Division des levés officiels, Historique foncier, « Romaine » (consulté le 14 décembre 2008)
  2. On érit aussi « Unaman-Shipi »
  3. Répertoire des municipalités : La Romaine
  4. Jean-Marie Gustave Le Clézio, « Quel avenir pour la Romaine : poétesse inconnue contre multinationale ? », Le Monde, 2 juillet 2009, p 22
  5. Population selon la langue parlée le plus souvent à la maison. Recensement de 2011 dans les municipalités et la MRC de la Côte-Nord.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre-Olivier Combelles. Introduction à l'histoire naturelle de la baie et du lac Coacoachou (Basse Côte-nord du Québec),. Première partie: Le Naturaliste canadien, Vol. 125, N°1 (Hiver 2001). Deuxième partie: Le Naturaliste canadien, Vol. 125, N°2 (Eté 2001).

Liens externes[modifier | modifier le code]