Établissement indien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un établissement indien est une subdivision de recensement (en) définie par le ministère des Affaires autochtones et du Nord Canada du Gouvernement du Canada pour le recensement. Ces territoires ont au moins 10 gouvernements de bandes indiennes y vivant de façon plus ou moins permanente. Ils se trouvent le plus souvent sur des terres de la Couronne gérées par le gouvernement fédéral, provincial ou territorial qui n'ont pas été séparés pour l'utilisation et le bénéfice d'une bande indienne, comme cela est le cas pour les réserves indiennes[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]