Chisasibi (municipalité de village cri)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chisasibi
ᒋᓵᓰᐲ (cr)
Chisasibi (municipalité de village cri)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Région Nord-du-Québec
Subdivision régionale Eeyou Istchee
Statut municipal Village cri (Terre 1-B)
Grande cheffe
Mandat
Daisy House
(2020-2025)
Code postal J0M 1E0
Constitution
Démographie
Gentilé Chisasibien, ienne
Chisasipiwi Iyiyou
Population hab. ()
Densité hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 47′ 00″ nord, 78° 53′ 45″ ouest
Superficie 50 568 ha = 505,68 km2
Divers
Code géographique 99055
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nord-du-Québec
Voir sur la carte topographique du Nord-du-Québec
City locator 14.svg
Chisasibi
ᒋᓵᓰᐲ (cr)
Géolocalisation sur la carte : Nord-du-Québec
Voir sur la carte administrative du Nord-du-Québec
City locator 14.svg
Chisasibi
ᒋᓵᓰᐲ (cr)
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Chisasibi
ᒋᓵᓰᐲ (cr)
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Chisasibi (en cri : ᒋᓵᓰᐲ) est une municipalité de village cri située en Eeyou Istchee dans la région administrative du Nord-du-Québec, au Québec. Il s'agit d'une zone non urbanisée et dépourvue d'infrastructures publiques. Avec la terre réservée crie du même nom, elle constitue le siège de la Nation crie de Chisasibi.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les territoires de la municipalité de village cri et de la terre réservée crie de Chisasibi (en haut en vert pâle).

Le village cri de Chisasibi est situé dans le territoire d'Eeyou Istchee dans la région du Nord-du-Québec au Québec[1]. Le village est situé sur la rive sud de la Grande Rivière sur le littoral est de la baie James à environ 100 km de Radisson et de la route de la Baie-James.

À 200 km au nord de Chisasibi, dans la région du Nunavik, à l'embouchure de la Grande rivière de la Baleine, se trouvent le village cri de Whapmagoostui et le village nordique de Kuujjuarapik. Le village cri de Wemindji se trouve à environ 100 km au sud de Chisasibi. Les villes importantes les plus près sont Rouyn-Noranda et Val-d'Or, situées à plusieurs centaines de kilomètres au sud[2].

Le territoire de la municipalité de village cri de Chisasibi correspond aux terres de catégorie IB établies selon la Convention de la Baie-James et du Nord québécois de 1975 et sont donc de juridiction provinciale. Contrairement à la terre réservée crie de Chisasibi, la municipalité de village cri de Chisasibi n'est pas habitée en permanence. Cette dernière circonscrit en fait la terre réservée crie[3].

Précisément, le territoire de la municipalité de village cri est constitué de deux sections non contiguës. La première section est située sur la rive nord de la rivière La Grande, face au noyau urbanisé de Chisasibi. Elle comprend toute la péninsule où est notamment situé le lac Mwakw[4].

La deuxième section est située à l'est de la terre réservée de Chisasibi et est traversée par la route de Chisasibi qui relie le noyau villageois de Chisasibi à la route Billy-Diamond (ancienne route de la Baie-James). Cette section de municipalité de village cri est située approximativement entre le kilomètre 38 et le kilomètre 62 (pont de la rivière Necopastic) de la route. La frontière sud de la deuxième section est notamment constituée de la rivière Caillet.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente des données imprécises, considérant que les deux territoires formant la municipalité de village cri ne sont pas limitrophes et sont distancés d'environ 25 kilomètres.

Rose des vents Territoire non organisé 99924 Rose des vents
Chisasibi (terre réservée crie) N Eeyou Istchee Baie-James
O    Chisasibi (municipalité de village cri)    E
S
Territoire non organisé 99924
Chisasibi (terre réservée crie)
Kiggaluk

Histoire[modifier | modifier le code]

Intérieur du magasin de Révillon Frères à Fort George vers 1910.

Chisasibi a été établie au début des années 1980 lors de la fermeture et le déménagement de l'ancien village, Fort George, qui était situé 10 km à l'ouest du village actuel sur une l'île de Fort George, située à l'embouchure de la Grande Rivière.

En ce qui concerne précisément le territoire de Chisasibi de juridiction provinciale, la municipalité de village cri, celle-ci est créée à l'occasion de la ratification de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois en 1975. Ladite municipalité de village cri est donc officiellement constituée le [5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Répertoire des municipalités : Village cri (Terre 1-B) de Chisasibi (Hors MRC (autochtones)) sur le site des Affaires municipales, régions et occupation du territoire.
  2. « Géographie », sur Affaires autochtones et du Nord Canada (consulté le ).
  3. « GREIBJ-EIJBRG - Territoire », sur greibj-eijbrg.com (consulté le )
  4. Commission de toponymie du Québec, « Fiche descriptive - Lac Mwakw », sur toponymie.gouv.qc.ca (consulté le )
  5. Ministère des Affaires municipales et de l'Habitation, « Répertoire des municipalités - Fiche - Chisasibi (99055) », sur mamh.gouv.qc.ca (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]