Theodor Svedberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Theodor Svedberg
The-svedberg-1.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
ÖrebroVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Conjoint
Enfants
Elias Svedberg (d)
Hillevi Svedberg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Directeurs de thèse
Oskar Widman (d), Carl Benedicks (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Theodor Svedberg, né à Valbo (commune de Gävle) le et mort à Kopparberg (commune de Ljusnarsberg) le , est un chimiste suédois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses recherches sur les colloïdes ont conforté les théories du mouvement brownien proposées par Albert Einstein et Marian Smoluchowski. Il développa la technique d'ultracentrifugation analytique et montra son utilité pour la séparation de protéines, ce qui lui valut la Médaille Franklin en 1949. Il obtint le prix Nobel de chimie en 1926 « pour ses recherches sur les systèmes dispersés[1] ».

Vie privée[modifier | modifier le code]

Entre 1909 et 1914, il est marié à la médecin Andrea Andreen, avec qui il a deux enfants.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « for his work on disperse systems » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 1926 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 10 août 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]