Michael Levitt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Michael Levitt, né le à Pretoria en Afrique du Sud, est un biophysicien et chimiste américano-israélo-britannique[1],[2]. Il est colauréat du prix Nobel de chimie 2013 avec Arieh Warshel et Martin Karplus.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michael Levitt grandit et fait ses études secondaires à Pretoria en Afrique du Sud, avant de partir pour l'Angleterre faire ses études supérieures de physique au King's College de Londres où il obtient sa maitrise en 1967. Il prépare ensuite sa thèse — qui porte sur les modélisations des conformations moléculaires — au Laboratory of Molecular Biology de Cambridge qu'il soutient en 1972. Durant cette période, il participe également à un programme d'échange avec l'Institut Weizmann en Israël. Michael Levitt fait ensuite son post-doctorat au Gonville and Caius College à Cambridge.

De 1980 à 1987, il obtient un poste de professeur en physique moléculaire à l'Institut Weizmann. Spécialiste de chimie numérique, il est, depuis 1987, professeur tout à la fois dans le département de « Recherche sur le cancer » à la faculté de médecine de l'université Stanford et celui de « Sciences dites computationelles ».

C'est en Israël qu'il rencontre sa future femme Rina avec laquelle il a trois enfants. Michael Levitt déclare que sa femme Rina passe la plupart de son temps en Israël et lui-même fait des allers-retours San Francisco-Israël[3].

Parmi ses étudiants figurent des professeurs renommés tels que Steven Brenner, Cyrus Chothia, Valerie Daggett, Mark Gerstein, Julie Bernauer, Julian Gough Ram, Gunnar Schroder, Gaurav Chopra, Peter Minary, Abraham Olivier Samson, Xuhui Huang, et d'autres[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il possède également un passeport israélien (voir source Nobel).
  2. (en) Press Release, the Nobel Prize in Chemistry 2013, le 9 octobre 2013.
  3. (en) « Three Jewish professors – two of them Israeli – share 2013 Nobel Prize », The Times of Israel, .
  4. (en) « Alumni », sur Michael Levitt Lab (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]