William Standish Knowles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
William Standish Knowles
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 95 ans)
ChesterfieldVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domiciles
Formation
Berkshire School (en)
Phillips Academy
Université Harvard (baccalauréat) (jusqu'en )
Université Columbia (doctorat) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
Robert Elderfield (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

William Standish Knowles (né le à Taunton, Massachusetts, États-Unis, et mort le à Chesterfield, Missouri[1]) est un chimiste américain. Il est colauréat avec Ryōji Noyori de la moitié du prix Nobel de chimie de 2001 (l'autre moitié a été remise à K. Barry Sharpless) « pour leurs travaux sur la chiralité des réactions d'hydrogénation catalysées »[2], réactions qui permettent la préparation de nombreuses molécules pharmaceutiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. New York Times
  2. (en) « for their work on chirally catalysed hydrogenation reactions » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 2001 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le

Liens externes[modifier | modifier le code]