Stanley Whittingham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Whittingham.
M Stanley Whittingham
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
M. Stanley WhittinghamVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Michael Stanley WhittinghamVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Université d'État de New York à Binghamton, Schlumberger, Exxon Research & Engineering Company (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Distinctions
Prix du jeune auteur Norman Hackerman de la ECS (en) ()
Prix Nobel de chimie ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Michael Stanley Whittingham, né le , est un chimiste britannique. Il reçoit le prix Nobel de chimie en 2019 avec John B. Goodenough et Akira Yoshino pour leurs travaux sur la batterie lithium-ion.

Biographie[modifier | modifier le code]

Whittingham a fait ses études à la Stamford School dans le Lincolnshire de 1951 à 1960, avant d’aller au New College d’Oxford pour lire la chimie. À l'Université d'Oxford, il a obtenu sa licence (1964), sa maîtrise (1967) et son doctorat (1968). Après ses études supérieures, M. Whittingham a été boursier postdoctoral à l'Université Stanford jusqu'en 1972. Il a ensuite travaillé pour Exxon Research & Engineering Company de 1972 à 1984. Il a ensuite travaillé pendant quatre ans pour Schlumberger avant de devenir professeur à l'Université de Binghamton.

Pendant cinq ans, il a été vice-recteur de la recherche et de la vulgarisation à l'université. Il a également été vice-président de la Fondation de la recherche de l'Université d'État de New York pendant six ans. Il est actuellement professeur distingué de chimie, de science des matériaux et d'ingénierie à l'Université de Binghamton.

Liens externes[modifier | modifier le code]