Jerome Karle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jerome Karle
Jerome Karle, 2009.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 94 ans)
Annandale (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Université Harvard
City College of New York
Université du Michigan
Abraham Lincoln High School (en) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Conjoint
Isabella Karle (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Nombre d'Erdős
4Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Prix Nobel de chimie ()
Distinction Civile de la Navy (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
image illustrant une personnalité image illustrant américain image illustrant un chimiste
Cet article est une ébauche concernant une personnalité américaine et un chimiste.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Karle (homonymie).

Jerome Karle (né le à New York, et mort le ) est un chimiste américain. Herbert Aaron Hauptman et lui sont colauréats du prix Nobel de chimie de 1985 pour « leurs réalisations remarquables dans la mise au point de méthodes directes de détermination des structures cristallines[1] ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Jerome Karle effectua le début de sa scolarité à New York. Très tôt il s'intéressa à la physique et à la chimie. En 1933, il entra à l'université, au City College of New York. Puis il étudia un an la biologie à l'Université Harvard où il obtint un master en 1938.

Il travailla ensuite pour le New York State Health Department à Albany où il développa une méthode de mesure du fluor dans l'eau.

En 1940, il intégra le département de chimie de l'université du Michigan. Il obtint son doctorat en 1944.

Jerome Karle participa au projet Manhattan à l'université de Chicago de 1943 à 1944. Puis il retourna à l'université du Michigan où il travailla entre autres sur la structure de monocouches.

En 1946, il partit travailler à Washington DC pour le Naval Research Laboratory. Ses recherches l'amènent à s'intéresser à l'analyse des structures cristallines avec notamment Herbert Hauptman.

De 1981 à 1984, il fut président de l'union internationale de cristallographie[2].

Il a reçu en 2002 le titre de docteur honoris causa de l'université jagellonne de Cracovie[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « for their outstanding achievements in the development of direct methods for the determination of crystal structures » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 1985 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 26 août 2010
  2. (en) « Previous Executive Committees », sur IUCr (consulté le 2 novembre 2011)
  3. (pl) Doktorzy honoris causa, sur le site de l'université jagellonne de Cracovie

Liens externes[modifier | modifier le code]