Alva Reimer Myrdal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alva Reimer Myrdal
ARB-Alva-Myrdal.jpg
Fonctions
Minister for Church Affairs (d)
-
-
Hans Gustafsson (d)
Membre de la Première chambre du Riksdag suédois (d)
Stockholm municipality electoral district (en)
-
Ambassadeur de Suède au Népal (d)
-
Ambassadeur de Suède au Sri Lanka (d)
-
Ambassadeur de Suède en Birmanie (d)
-
Ambassadeur de Suède en Inde (d)
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Paroisse de la cathédrale d’Uppsala (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
Danderyd parish (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Garden of Remembrance, Norra Begravningsplatsen (d) (depuis le )Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Alva MyrdalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Gustaf Albert Jansson Reimer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Jan Myrdal (en)
Sissela Bok (en)
Kaj Fölster (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Membre de
Distinctions
Prix Nobel de la paix ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée

Alva Reimer Myrdal, née le à Uppsala (Suède) et morte le à Danderyd (Suède), est une diplomate et sociologue suédoise. Elle a reçu le prix Nobel de la paix en 1982 pour son rôle dans les négociations pour le désarmement au sein des Nations unies et dans la formation de l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm. Elle était l'épouse de l'économiste Gunnar Myrdal et la mère de l'écrivain Jan Myrdal. Elle a également été députée au Parlement suédois, élue sous les couleurs du Parti social-démocrate.

Elle était membre de la Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pax et Libertas, Women's International League for Peace and Freedom, année 1976, page 13.

Liens externes[modifier | modifier le code]