Morten Meldal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Morten Meldal
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Morten Peter MeldalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université technique du Danemark (Philosophiæ doctor) ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Université de Copenhague (depuis )
Carlsberg Laboratory (en) (-)
Université de Copenhague (-)
Laboratory of Molecular Biology (-)
Université technique du Danemark (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Site web
Distinctions
Prix Nobel de chimie ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée
Prix de chimie Ellen et Niels Bjerrums (d) ()
Ralph F. Hirschmann Award in Peptide Chemistry ()
Vincent du Vigneaud Award (d) ()
Prix Nobel de chimie ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Morten P. Meldal (né le au Danemark) est un chimiste danois. Il est professeur de chimie à l'université de Copenhague [1] au Danemark. Il est surtout connu pour avoir développé la réaction CuAAC-clic[2],[3] concurrente mais indépendante de Valery V. Fokin et K. Barry Sharpless[4].

Meldal reçoit un tiers du prix Nobel de chimie 2022, conjointement avec Carolyn R. Bertozzi et Karl Barry Sharpless, « pour le développement de la chimie click et de la chimie bioorthogonale »[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Meldal obtient une licence et un doctorat en génie chimique de l'université technique du Danemark (DTU) ; ses travaux sont axés sur la chimie de synthèse des oligosaccharides. De 1983 à 1988, il est associé de recherche indépendant en chimie organique à la DTU et à l'université de Copenhague. En 1985 et 1986, il effectue des travaux postdoctoraux à l'Université de Cambridge ; il a été associé de recherche postdoctoral au Medical Research Council Center, Laboratory of Molecular Biology[6]. En 1996, il est nommé professeur associé au DTU. Depuis 1998, il dirige le groupe de synthèse du Département de chimie du Laboratoire Carlsberg[7] et depuis 1997, il dirige le Centre de chimie organique en phase solide et de réaction enzymatique (SPOCC).

Meldal développe plusieurs techniques et instruments technologiques pour la synthèse de peptides au début de sa carrière. Il développe la synthèse à colonnes multiples utilisée dans l'instrumentation de synthèse peptidique et organique ainsi que pour l'assemblage de grandes bibliothèques split-mix. Il présente d'abord la (cycloaddition) des acétylènes et des azotures utilisés dans les conjugaisons peptidiques et protéiques, dans les polymères et en sciences des matériaux. Le groupe de Meldal montre ensuite que cette réaction est complètement orthogonale à la majorité des chimies des groupes fonctionnels. Ils développent ensuite des supports solides qui facilitent la fusion de la chimie peptidique et peptidique organique en phase solide avec la biologie chimique en phase solide et la chimie des protéines.

Plus récemment, Meldal développe une technique de codage optique et se concentre sur la fusion de la chimie organique et de la chimie des peptides sur support solide. Il conçoit une gamme de nouvelles méthodes sur la génération d'ions N-acyl iminium que des bibliothèques combinatoires de ces composés ont générées et criblées pour les substances GPCR actives dans le criblage cellulaire sur billes.

En 2019, Meldal co-fonde la société Betamab Therapeutics ApS, basée sur le concept des bêta-corps, c'est-à-dire des peptides imitant les anticorps[8]. Cependant, l'entreprise ferme en 2021[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Morten Meldal is the new professor in nanochemistry », Nano- Science Center, (consulté le )
  2. Tornøe, C.W. and Meldal, M., Peptidotriazoles: Copper(I)-catalyzed 1,3-dipolar cycloadditions on solid-phase. In: Lebl, M., Houghten, R.A. (Eds.), American Peptide Society and Kluwer Academic Publishers, San Diego, 2001, pp. 263-4.
  3. Optimization of Solid-Phase Combinatorial Synthesis, USA, CRC Press, (ISBN 9780824706548), « five », p. 408 and Meldal, M., Peptidotriazoles on solid-phase.
  4. Rostovtsev, Green, Luke G, Fokin, Valery V. et Sharpless, K. Barry, « A Stepwise Huisgen Cycloaddition Process: Copper(I)-Catalyzed Regioselective "Ligation" of Azides and Terminal Alkynes », Angewandte Chemie International Edition, vol. 41, no 14,‎ , p. 2596–2599 (PMID 12203546, DOI 10.1002/1521-3773(20020715)41:14<2596::aid-anie2596>3.0.co;2-4)
  5. https://www.nobelprize.org/prizes/chemistry/2022/press-release/
  6. « LMB Alumni », MRC Laboratory of Molecular Biology (consulté le )
  7. Rademann, « SPOCC: A Resin for Solid-Phase Organic Chemistry and Enzymatic Reactions on Solid Phase », Journal of the American Chemical Society, vol. 23, no 121,‎ , p. 5459–5466 (DOI 10.1021/ja984355i)
  8. Hu, Kofoed, Christian, Li, Ming et Gonçalves, Juliana P.L., « Computational Evolution of Threonine-Rich β-Hairpin Peptides Mimicking Specificity and Affinity of Antibodies », ACS Central Science, vol. 5, no 2,‎ , p. 259-269 (PMCID 6396188, DOI 10.1021/acscentsci.8b00614)
  9. « Betamab ApS », Paqle (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]