William Lipscomb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant américain image illustrant un chimiste
Cet article est une ébauche concernant une personnalité américaine et un chimiste.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

William Nunn Lipscomb ( à Cleveland, Ohio, États-Unis et mort le [1] est un chimiste américain. Il a reçu le prix Nobel de chimie de 1976 pour ses travaux sur la structure des boranes[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

William Lipscomb est professeur depuis 1959 à l'université Harvard et il travaille entre autres dans le domaine de l'analyse structurale par rayons X et de la fabrication de cristaux. En 1976, il obtint le prix Nobel de chimie « pour ses travaux sur la structure des boranes, qui ont apporté un nouvel éclairage sur la liaison chimique[2] ». Il transposa aussi ses résultats à des familles de matériaux voisines comme les carboranes.

Plus tard, il s'intéressa à la structure et à la manière de fonctionner des protéines également à l'aide de la diffractométrie de rayons X.

Il s'éteint le à 91 ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Glenn Rifkin, « William Lipscomb, Nobel Winner in Chemistry, Dies at 91 », The New York Times, 15 avril 2011
  2. a et b (en) « for his studies on the structure of boranes illuminating problems of chemical bonding » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 1976 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 23 août 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]