George A. Olah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
George Andrew Olah en 2009.

George Andrew Olah (né le à Budapest, Hongrie) est un chimiste américain d'origine hongroise. Il est lauréat du prix Nobel de chimie de 1994 « pour sa contribution à la chimie des carbocations[1] ».

Biographie[modifier | modifier le code]

George Olah grandit en Hongrie et étudia à l'Université de Budapest. À la suite de la révolution hongroise de 1956, il émigra avec sa famille vers le Royaume-Uni puis peu après vers le Canada. Il y travailla à partir de 1957 chez Dow Chemical à Sarnia en Ontario. Le travail pionnier de Olah sur la chimie des carbocations commença durant les huit années qu'il passa chez Dow Chemical. En 1965, il partit à la Université Case Western Reserve à Cleveland dans l'Ohio. En 1971, il obtint la nationalité américaine. En 1977, il intégra l'Université de Californie du Sud. Il est fait membre étranger de la Royal Society en 1997.

En 2010, il est professeur de chimie organique à l'Université de la Californie du Sud à Los Angeles, ainsi que directeur du Loker Hydrocarbon Research Institute.

Au début du XXIe siècle, George Olah milite pour l'introduction d'une économie du méthanol, où le méthanol, en tant que carburant plus propre et plus efficace, doit remplacer le pétrole et le gaz. Le méthanol utilisé étant produit à l'aide d'énergies renouvelables.

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « for his contribution to carbocation chemistry » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 1994 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 30 août 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]