Jens Christian Skou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jens Christian Skou
Skou2008.jpg

Jens Christian Skou en 2008.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 99 ans)
AarhusVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jens Christian SkouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom officiel
Jens Christian SkouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Distinctions
Prix Nobel de chimie ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée
Novo Nordisk Prize (d) ()
Médaille Anders-Retzius ()
Prix Fernström (en) ()
Prix Nobel de chimie ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Jens Christian Skou, né le à Lemvig au Danemark et mort le à Risskov (Aarhus, Danemark)[1], est un médecin et biophysicien danois.

Il est lauréat du prix Nobel de chimie de 1997[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jens Christian Skou est né en 1918 à Lemvig dans l'ouest de la péninsule du Jutland. Il étudia la médecine à l'université de Copenhague et termina ses études en 1944. Puis il travailla dans des cliniques à Hjørring et à Århus. Il passa son doctorat en 1954 à l'institut de physiologie de l'université d'Aarhus. En 1963, il devint professeur de physiologie dans la même université et y resta jusqu'à son éméritat en 1988.

Travaux scientifiques[modifier | modifier le code]

Skou, comme Boyer et Walker, basa essentiellement ses recherches sur les enzymes qui catalysent le travail de l'adénosine triphosphate, le plus grand fournisseur d'énergie du métabolisme de l'organisme. Il se concentra essentiellement sur la décomposition de l'ATP tandis que Boyer et Walker se concentrèrent sur sa synthèse à travers l'enzyme ATP synthase.

Déjà dans les années 1950, Skou cherchait une enzyme dans la membrane cellulaire des cellules nerveuses, qui effectue la décomposition de l'ATP. Il remarque une enzyme transporteuse, qui opère le transport de substance à travers la membrane cellulaire et pour cela consomme de l'ATP. Il la nomma la pompe sodium-potassium, car elle transporte des ions potassium et sodium et veille ainsi à un potentiel de repos stable de la cellule. Il put montrer, que lors de ces processus de transport, elle décompose enzymatiquement l'ATP et la transforme en adénosine diphosphate (ADP) et phosphate.

En 1997, Skou est lauréat de la moitié du prix Nobel de chimie de 1997 (l'autre moitié a été remise à Paul D. Boyer et à John Ernest Walker) « pour la première mise en évidence d'une enzyme transporteuse d'ions, Na+, K+ -ATPase[2] ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Jens Christian Skou » (voir la liste des auteurs).

  1. (da) Henriette Stevnhøj, « Nobelpristager, læge og fysiolog Jens Christian Skou er død 99 år. », sur newsroom.au.dk, (consulté le 29 mai 2018)
  2. a et b (en) « for the first discovery of an ion-transporting enzyme, Na+, K+ -ATPase » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 1997 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 30 août 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :