HNK Rijeka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
HNK Rijeka
Logo du HNK Rijeka
Généralités
Nom complet Hrvatski Nogometni Klub Rijeka
Surnoms Riječki bijeli ("Les Blancs de Rijeka")
Noms précédents CS Olimpia
(1904-1926)
CS Olympia
(1918-1926)
US Fiumana
(1926-1946)
SCF Quarnero/SD Kvarner
(1946-1954)
Fondation
Couleurs Blanc et bleu
Stade Stade Rujevica
(8,279 places)
Siège Portic 3
51000 Rijeka
Championnat actuel Prva HNL (D1)
Propriétaire Teanna Ltd
Président Damir Mišković
Entraîneur Goran Tomic (en)
Joueur le plus capé Srećko Juričić (351)
Meilleur buteur Boško Bursać (89)
Site web www.nk-rijeka.hr
Palmarès principal
National[Note 1] Championnat de Croatie (1)
Coupe de Croatie (8)
Supercoupe de Croatie (1)
International[Note 1] Coupe des Balkans des clubs (1)

Maillots

Kit left arm skyblueborder.png
Kit body Rijeka2122h.png
Kit right arm skyblueborder.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm skyblueborder.png
Kit body Rijeka2122a.png
Kit right arm skyblueborder.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Extérieur
Kit left arm.png
Kit body Rijeka2122t.png
Kit right arm.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Croatie de football 2021-2022
0

Le HNK Rijeka (pour Hrvatski Nogometni Klub Rijeka) est un club de football croate basé à Rijeka. Le club a été fondée entre 1904 et 1906 en Autriche-Hongrie sous le nom de CS Olimpia[1],[2]. Il jouait en Serie A italienne en 1928, en première division yougoslave en 1946 et à partir de 1977, puis dans le championnat de Croatie depuis 1991.

Historique[modifier | modifier le code]

Le CS Olimpia[modifier | modifier le code]

En avril 1904, à Rijeka (Fiume, en Autriche-Hongrie à l'époque), le Club Sportivo Olimpia a été fondé en tant que club sportif avec des sections pour le "Tennis-lawn, le Foot-ball, la natation, le cyclisme e l'athlétisme"[3],[4]. Le premier siège était à Braida, à l'emplacement de l'entrée actuelle de l'hôpital clinique de Rijeka. La première séance de la section football connu des journals de l'époque est le journal le 25 novembre 1906. Contrairement à de nombreux autres clubs dans et autour de la ville, depuis le début, il a été multiculturel car les représentants de tous les principaux groupes ethniques de Rijeka jouent et travaillent côte à côte : Italiens, Croates, Hongrois et Allemands. Les couleurs du club des premières années étaient le noir et le blanc, mais le club commencera à jouer avec le maillot blanc à la f n de la première décennie du XXe siècle. L'Olimpia a été rebaptisé Olympia le 9 janvier 1918 lors d'une réunion de son conseil d'administration et le nouveau président est devenu Antonio de Schlemmev. Parmi les nombreux clubs fondés dans la ville au cours de ces années, le CS Gloria (initialement "Doria") est née des classes prolétariennes et des humbles citadins de la ville portuaire riche en industrie sur l'Adriatique. Au cours de ces années, il a remporté plusieurs championnats de la ville de Rijeka et de Venise Julia. l'Olympia et le Gloria sont rapidement devenus les grands rivaux de la ville : alors qu'Olympia représentait symboliquement une classe de citoyens plus aisée, la plupart des joueurs issus de familles ouvrières se produisaient à Gloria, le club a donc trouvé ses sympathisants parmi la partie la plus pauvre de la population.

La US Fiumana[modifier | modifier le code]

Rijeka a été unilatéralement annexée par l'Italie en 1924, et la réorganisation de la FIGC, sur laquelle Mussolini a insisté, a exigé que les clubs existants soient fusionnés dans chaque grande ville pour créer une équipe de football forte qui représenterait la ville au niveau de l'État. Après deux ans de résistance, Olympia et Gloria ont fusionné le 2 septembre 1926 dans le club de football Unione Sportiva Fiumana, une association à plusieurs sections sportives, qui rassemblait les meilleurs joueurs de Rijeka dans sa section de football. Pietro Pasquali est devenu le président du club. Le club a également joué en Serie A italienne deux ans plus tard, grâce à laquelle les plus grands clubs italiens comme l'Ambrosiana (le club que joue en place de l'Inter pendant les années fascistes), la Juventus et le Napoli ont jouée au stade Kantrida. A l'ouverture de une Kantrida rénovée en 1935, la Fiumana a accueilli la AS Roma. Et en juin 1941, la Fiumana est devenu le champion de la nouvelle Serie C italienne. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la ville de Rijeka est passée sous l'administration militaire de l'armée yougoslave. Par décret des nouvelles autorités yougoslaves, tous les anciens clubs sportifs de la Yougoslavie communiste ont été fermés en 1945, afin d'activer des de culture physique généraux sur le modèle stalinien à leur place. Cependant, comme la Fiumana se trouvait sur le territoire de la zone d'occupéB de la Vénétie julienne, elle n'était pas officiellement fermé, contrairement aux clubs sous le territoire officiel de la Yougoslavie, mais les autorités l'obligeaient tout de même à jouer pendant un certain temps sous le nom de "Reprezentacija Rijeke".[5]

Le SCF Quarnero[modifier | modifier le code]

En 1946, la municipalité, qui était propriétaire de l'US Fiumana, a décidé d'établir officiellement une nouvelle marque plus prolétaire pour le club, de sorte que la Fiumana est devenue l'association sportive bilingue Società Cultura Fisica Quarnero / Sportsko Društvo Kvarner. En septembre 1946, le club participe en tant qu'invité externe à la première édition de la Ligue de football yougoslave, après avoir disputé un barrage avec l'Unione Sportiva Operaia de Pula. Il est donc le représentant externe de la Vénétie Julienne dans le championnat. Mais à la fin de la saison, il a abandonné la ligue en raison d'une décision politique de favoriser et de pousser la Ponziana, qui a terminé la saison deux places en dessous du Quarnero. En raison d'objectifs de propagande, c'était nécessaire de maintenir l'intérêt des Triestois pour le football yougoslave. Le 21 septembre 1948, avec la scission entre Staline et Tito, une nouvelle réorganisation des sociétés sportives a lieu en Yougoslavie, et donc à Rijeka même, qui en 1947 est devenue officiellement partie de la RSFY. Ainsi, le club est redevenu exclusivement un club de football et a par conséquent changé à nouveau son nom, cette fois en Club Calcio Quarnero / NK Kvarner et a continué à jouer avec des résultats mitigés dans les ligues deuxième et troisième du football yougoslave. En effet les résultats du club se dégradent au cours des dix prochaines années, car une grande partie de la population commence à quitter sa ville natale. Ainsi, de saison en saison, le club perd bon nombre de ses meilleurs joueurs de l'époque, qui quittent le club et l'état et atteindre le succès dans d'autres ligues.

Sous le nom NK Rijeka[modifier | modifier le code]

En 1954, au milieu des tensions internationales entourant la crise de Trieste et l'abolition soudaine du bilinguisme dans la ville par les autorités communistes[6] et la volonté de créer un brand plus associée à la ville, les autorités ont changé le nom dans le monolingue NK Rijeka. Sous ce nouveau nom, le club obtiendra certains de ses plus grands succès dans les compétitions nationales et européennes. Il remporte alors deux fois la Coupe de Yougoslavie (1978 et 1979), la Coupe des Balkans des clubs (1978), dispute deux fois la Coupe de l’UEFA et la Coupe des Coupes où Rijeka affronte notamment le Real Madrid et la Juventus.

Dans le nouvel état de Croatie, depuis 1991, Rijeka a toujours terminé en tête de la HNL. En 1995, pendant la guerre d'indépendance, comme la plupart des clubs de football du pays, le NK Rijeka a changé pour la dernière fois de nom en Hrvatski Nogometni Klub Rijeka et aujourd'hui l'HNK Rijeka est le le successeur officiel du CS Olimpia, du CS Glorie, de l'US Fiumane et du NK Kvarner / Quarnero.[2] Après l’indépendance de la Croatie en 1991, le club intègre le nouveau championnat national, la Prva HNL, pour lequel il militait la création. Rijeka termine cinq fois deuxièmes (1999, 2006, 2014, 2015, 2016) et reporte trois Coupes de Croatie (2005, 2006 et 2014).Les résultats se démarquent particulièrement lorsque 2017 le club était premier, en 1999, 2006, 2014 et 2018, il était deuxième, et en 2004, 2009 et 2013 il était troisième.

Depuis février 2012, Gabriele Volpi détient 70% du club, et depuis 2017 le president Davor Misković est devenu le propriétaire de ce 70% du club.

Historique des changements de nom:

  • 1904-1906: fondation du club sous le nom de CS Olimpia Fiume
  • 1926: le club est renommé US Fiumana
  • 1946: le club est renommé SCF Quarnero / SD Kvarner
  • 1954: le club est renommé NK Rijeka
  • 1978: 1re participation à une Coupe d'Europe (C2, saison 1978/79)
  • 1995: le club est renommé HNK Rijeka

Rivalités[modifier | modifier le code]

Le principal club rival de Rijeka est Hajduk Split. Quand les deux équipes se rencontrent, on parle du Derby de l’Adriatique puisque les deux villes se trouvent sur le littoral croate. Il existe également une forte rivalité avec le GNK Dinamo Zagreb, en raison du fait que les deux clubs sont au cours des 10 dernières années les deux équipes les plus fortes de Croatie. Une rivalité traditionnelle est aussi celle avec le Istra Pula, qui descend de l'ancienne rivalité entre les États-Unis Fiumana et Grion Pula.

Bilan sportif[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès du HNK Rijeka
Compétitions nationales Anciennes compétitions nationales Compétitions internationales
  • Coupe de Croatie (6)
    • Vainqueur : 2005, 2006, 2014, 2017, 2019 et 2020
    • Finaliste : 1994
  • Championnat de Yougoslavie D2 (5)
    • Champion : 1952, 1958, 1970, 1971, 1972, 1974

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Saison Championnat Coupe de Croatie
Division Pos Pts J V N D BP BC Diff
1992 1re 6e 25 22 10 5 7 26 22 +4 Demi-finales
1992-1993 4e 39 30 14 11 5 41 24 +17 Huitièmes de finale
1993-1994 6e 39 34 11 17 6 40 27 +13 Finale
1994-1995 11e 34 30 8 10 12 22 32 -10 Quarts de finale
1995-1996 9e 41 36 11 8 17 46 56 -10 Quarts de finale
1996-1997 4e 46 30 13 7 10 44 32 +12 Huitièmes de finale
1997-1998 7e 41 32 9 14 9 36 37 -1 Huitièmes de finale
1998-1999 2e 70 32 22 4 6 53 33 +20 Huitièmes de finale
1999-2000 4e 49 33 14 7 12 54 39 +15 Quarts de finale
2000-2001 10e 33 32 9 6 17 30 44 -14 Seizièmes de finale
2001-2002 5e 51 30 15 6 9 46 37 +9 Quarts de finale
2002-2003 9e 33 32 9 6 17 40 41 -1 Seizièmes de finale
2003-2004 3e 42 32 11 9 12 36 41 -5 Demi-finales
2004-2005 4e 47 32 11 14 7 52 40 +12 Vainqueur
2005-2006 2e 65 32 20 5 7 61 36 +25 Vainqueur
2006-2007 7e 42 33 12 6 15 51 53 -2 Demi-finales
2007-2008 4e 53 33 14 11 8 53 41 +12 Seizièmes de finale
2008-2009 3e 56 33 17 5 11 50 44 +6 Quarts de finale
2009-2010 9e 40 30 10 10 10 49 44 +5 Huitièmes de finale
2010-2011 9e 39 30 9 12 9 29 35 -6 Quarts de finale
2011-2012 12e 38 30 9 11 10 29 29 0 Quarts de finale
2012-2013 3e 53 33 15 8 10 46 42 +4 Seizièmes de finale
2013-2014 2e 73 36 21 10 5 72 35 +37 Vainqueur
2014-2015 2e 75 36 22 9 5 76 29 +47 Demi-finales
2015-2016 2e 77 36 21 14 1 56 20 +36 Demi-finales
2016-2017 1er 88 36 27 7 2 71 23 +48 Vainqueur
2017-2018 2e 70 36 22 4 10 75 32 +43 Demi-finales
2018-2019 2e 67 36 19 10 7 70 36 +34 Vainqueur
2019-2020 3e 64 36 19 7 10 58 42 +16 Vainqueur
2020-2021 3e 61 36 18 7 11 51 45 +5 Demi-finales
Légende
  • Vainqueur de la compétition.
  • Vice-champion ou finaliste de la compétition.
  • Troisième de la compétition.

Bilan européen[modifier | modifier le code]

Note : dans les résultats ci-dessous, le score du club est toujours donné en premier.

Saison Compétition Tour Club Domicile Extérieur Total
Représentant de la Yougoslavie
1978-1979 Coupe des coupes Premier tour Wrexham FC 3 - 0 0 - 2 3 - 2
Deuxième tour KSK Beveren 0 - 0 0 - 2 0 - 2
1979-1980 Coupe des coupes Premier tour Germinal Beerschot 2 - 1 0 - 0 2 - 1
Deuxième tour Lokomotíva Košice 3 - 0 0 - 2 3 - 2
Quarts de finale Juventus FC 0 - 0 0 - 2 0 - 2
1984-1985 Coupe UEFA Premier tour Real Valladolid 4 - 1 0 - 1 4 - 2
Deuxième tour Real Madrid 3 - 1 0 - 3 3 - 4
1986-1987 Coupe UEFA Premier tour Standard de Liège 0 - 1 1 - 1 1 - 2
Représentant de la Croatie
1999-2000 Ligue des champions Deuxième tour Q Partizan Belgrade 0 - 3 1 - 3 1 - 6
2000-2001 Coupe UEFA Tour préliminaire Valletta FC 3 - 2 5 - 4 ap 8 - 6
Premier tour Celta Vigo 0 - 1 ap 0 - 0 0 - 1
2002 Coupe Intertoto Premier tour St. Patrick's Athletic 3 - 2 0 - 1 3 - 3e
2004-2005 Coupe UEFA Deuxième tour Q Gençlerbirliği 2 - 1 0 - 1 2 - 2e
2005-2006 Coupe UEFA Deuxième tour Q Litex Lovetch 2 - 1 0 - 1 2 - 2e
2006-2007 Coupe UEFA Premier tour Q Omonia Nicosie 2 - 2 1 - 2 3 - 4
2008 Coupe Intertoto Premier tour Renova Džepčište 0 - 0 0 - 2 0 - 2
2009-2010 Ligue Europa Deuxième tour Q Differdange 03 3 - 0 0 - 1 3 - 1
Troisième tour Q Metalist Kharkiv 1 - 2 0 - 2 1 - 4
2013-2014 Ligue Europa Deuxième tour Q Prestatyn Town 5 - 0 3 - 0 8 - 0
Troisième tour Q MŠK Žilina 2 - 1 1 - 1 3 - 2
Barrages VfB Stuttgart 2 - 1 2 - 2 4 - 3
Groupe I Vitória Guimarães 0 - 0 0 - 4 Quatrième
Betis Séville 1 - 1 0 - 0
Olympique lyonnais 1 - 1 0 - 1
2014-2015 Ligue Europa Deuxième tour Q Ferencváros TC 1 - 0 2 - 1 3 - 1
Troisième tour Q Víkingur Gøta 4 - 0 5 - 1 9 - 1
Barrages Sheriff Tiraspol 1 - 0 3 - 0 4 - 0
Groupe G Standard de Liège 2 - 0 0 - 2 Troisième
Séville FC 2 - 2 0 - 1
Feyenoord Rotterdam 3 - 1 0 - 2
2015-2016 Ligue Europa Deuxième tour Q Aberdeen FC 0 - 3 2 - 2 2 - 5
2016-2017 Ligue Europa Troisième tour Q Istanbul Başakşehir 2 - 2 0 - 0 3 - 1
2017-2018 Ligue des champions Deuxième tour Q The New Saints 2 - 0 5 - 1 7 - 1
Troisième tour Q Red Bull Salzbourg 0 - 0 1 - 1 1e - 1
Barrages Olympiakos 0 - 1 1 - 2 1 - 3
Ligue Europa Groupe D AEK Athènes 1 - 2 2 - 2 Troisième
AC Milan 2 - 0 2 - 3
Austria Vienne 1 - 4 3 - 1
2018-2019 Ligue Europa Troisième tour Q Sarpsborg 08 0 - 1 1 - 1 1 - 2
2019-2020 Ligue Europa Troisième tour Q Aberdeen FC 2 - 0 2 - 0 4 - 0
Barrages KAA La Gantoise 1 - 1 1 - 2 2 - 3
2020-2021 Ligue Europa Troisième tour Q Kolos Kovalivka 2 - 0 ap N/A 2 - 0
Barrages FC Copenhague N/A 1 - 0 1 - 0
Groupe F SSC Naples 1 - 2 0 - 2 Quatrième
Real Sociedad 0 - 1 2 - 2
AZ Alkmaar 2 - 1 1 - 4
2021-2022 Ligue Europa Conférence Deuxième tour Q Gżira United 1 - 0 2 - 0 3 - 0
Troisième tour Q Hibernian FC 4 - 1 1 - 1 5 - 2
Barrages PAOK Salonique 0 - 2 1 - 1 1 - 3
Légende
  • Victoire ou qualification pour le tour suivant
  • Match nul
  • Défaite ou élimination de la compétition

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente la liste des présidents du club depuis 1946.

Rang Nom Période
1 Ljudevit Sošić 1946
2 Giovanni Cucera 1946-1948
3 Ambrosio Stečić 1948-1952
4 Zdravko Kučić 1953-1954
5 Milorad Doričić 1955-1956
6 Milan Blažević 1957-1959
7 Stjepan Koren 1960-1963
8 Milorad Doričić 1964-1969
9 Vilim Mulc 1969-1971
Rang Nom Période
1 Davor Sušanj 1971
2 Ljubo Španjol 1972-1978
3 Zvonko Poščić 1978-1979
4 Nikola Jurčević 1980
5 Marijan Glavan 1981
6 Davor Sušanj 1981-1984
7 Stjepko Gugić 1985-1986
8 Dragan Krčelić 1986-1989
9 Želimir Gruičić 1989-1991
Rang Nom Période
1 Darko Čargonja 1991-1992
2 Josip Lokmer 1993-1994
3 Krsto Pavić 1994-1995
4 Hrvoje Šarinić 1995-1996
5 Franjo Šoda 1996-1997
6 Žarko Tomljanović 1997-2000
7 H. Šarinić, I. Vanja Frančišković, R. Ježić 2000
8 Robert Ježić 2000
9 Sanjin Kirigin 2000-2002
Rang Nom Période
1 Duško Grabovac 2002-2003
2 Robert Ježić 2003-2008
3 Ivan Vanja Frančišković 2008-2009
4 Ivan Turčić 2009-2011
5 Robert Komen 2011-2012
6 Damir Mišković 2012-

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente la liste des entraîneurs du club depuis 1946.

Rang Nom Période
1 Hans Bloch 1946
2 Jozo Matošić 1946-1947
3 I. Smojver & A. Vukelić 1947
4 Franjo Glaser 1947-1948
5 Zvonko Jazbec 1948
6 Franjo Glaser 1949-1950
7 Slavko Kodrnja 1951
8 Ljubo Benčić 1952
9 Nikola Duković 1952-1953
10 Antun Lokošek 1953
11 Ratomir Čabrić 1954
12 Franjo Glaser 1954-1956
13 Nikola Duković 1956-1957
14 Milorad Ognjanov 1957-1959
15 Luka Kaliterna 1959-1960
16 Stojan Osojnak 1960-1961
17 Ostoja Simić 1961-1962
18 Angelo Ziković 1962
19 Virgil Popescu 1963-1964
Rang Nom Période
20 Stojan Osojnak 1964-1967
21 Vladimir Beara 1967-1968
22 Angelo Ziković 1968-1970
23 Ilijas Pašić 1970-1971
24 Stevan Vilotić 1971-1972
25 Marcel Žigante 1972-1973
26 Ivica Šangulin 1973-1974
27 Gojko Zec 1974-1976
28 Dragutin Spasojević 1976-1979
29 Miroslav Blažević 1979-1981
30 Marijan Brnčić 1981-1983
31 Josip Skoblar 1983-1986
32 Mladen Vranković 1986-1989
33 Vladimir Lukarić 1989-1991
34 Nikola "Pape" Filipović 1991
35 Mladen Vranković 1991
36 Željko Mudrovičić 1991
37 Marijan Jantoljak 1991-1992
38 S. Juričić & M. Tomljenović 1992
Rang Nom Période
39 Srećko Juričić 1993-1994
40 Zvjezdan Radin 1994-1995
41 Mladen Vranković 1995
42 Josip Skoblar 1995
43 Marijan Jantoljak 1995
44 Ranko Buketa 1995
45 Josip Skoblar 1995
46 M. Blažević & N. Gračan 1996
47 Luka Bonačić 1996
48 Ivan Kocjančić (intérim) 1996
49 Branko Ivanković 1996-1998
50 Nenad Gračan 1998-2000
51 Boris Tičić 2000
52 Predrag Stilinović 2000-2001
53 Ivan Katalinić 2001-2002
54 Zlatko Kranjčar 2002
55 Mladen Mladenović 2002-2003
56 Vjekoslav Lokica 2003
55 Ivan Katalinić 2003-2004
Rang Nom Période
56 Elvis Scoria 2004-2005
57 Dragan Skočić 2005-2006
58 Milivoj Bračun 2006-2007
59 Josip Kuže 2007
60 Zlatko Dalić 2007-2008
61 Mladen Ivančić 2008
62 Stjepan Ostojić (intérim) 2008
63 Robert Rubčić 2008-2009
64 Zoran Vulić 2009
65 Nenad Gračan 2009-2010
66 Elvis Scoria 2010-2011
67 Alen Horvat 2011
68 Ivo Ištuk 2011-2012
69 Dragan Skočić 2012
70 Mladen Ivančić (intérim) 2012
71 Elvis Scoria 2012-2013
72 Drapeau de la Slovénie Matjaž Kek 2013-2018
73 Drapeau de la Croatie Igor Biscan 2018-2019
74 Drapeau de la Slovénie Simon Rozman 2019-

[7]Effectif actuel (Janvier 2021)[modifier | modifier le code]

Joueurs au club
No. Nom Nationalité(s) Position Autres
1 David Nwolokor Drapeau du Nigeria GB
2 Filip Braut Drapeau de la Croatie ArD
3 Niko Galesic Drapeau de la Croatie Drapeau de l'Allemagne DC
4 Nino Galovic Drapeau de la Croatie DC
6 Ivan Lepinjica Drapeau de la Croatie MDC
7 Robert Muric Drapeau de la Croatie AiD
8 Adrian Liber Drapeau de la Croatie MC
9 Milan Ristovski Drapeau de la Macédoine du Nord BU
10 Domagoj Pavicic Drapeau de la Croatie MC
11 Sterling Yateke Drapeau de la République centrafricaine BU Prêté par Austria Vienne
13 Ennio Traveglia Drapeau de la Croatie ArG
14 Darko Velkovski Drapeau de la Macédoine du Nord DC
15 Zoran Arsenic Drapeau de la Croatie DC Prêté par Jagiellonia Bialystok
16 Adam Gnezda Cerin Drapeau de la Slovénie MC Prêté par 1.FC Nürnberg
17 Luka Menalo Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Drapeau de la Croatie AiG Prêté par GNK Dinamo Zagreb
19 Franko Andrijasevic Drapeau de la Croatie MOC Prêté par KAA La Gantoise
21 Tomislav Turcin Drapeau de la Croatie AiD
22 Roko Jurisic Drapeau de la Croatie ArG
24 Daniel Stefulj Drapeau de la Croatie ArG
26 Joao Escoval Drapeau du Portugal DC
27 Ivan Tomecak Drapeau de la Croatie ArD
30 Dani Iglesias Drapeau de l'Espagne MOC
31 Luka Capan Drapeau de la Croatie DC
32 Andrej Prskalo Drapeau de la Croatie GB
33 Ivan Nevistic Drapeau de la Croatie GB
36 Hrvoje Smolcic Drapeau de la Croatie DC
44 Stjepan Loncar Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Drapeau de la Croatie MC
56 Marko Putnik Drapeau de la Croatie DC
99 Sandro Kulenovic Drapeau de la Croatie BU Prêté par GNK Dinamo Zagreb
Joueurs prêtés
Nom Nationalité Position Club actuel
Matej Vuk Drapeau de la Croatie AiG NK Istra 1961
Denis Busnja Drapeau de la Croatie AiG SKF Sered
Jasmin Celikovic Drapeau de la Bosnie-Herzégovine DC SKF Sered
Ivan Smolcic Drapeau de la Croatie DC HNK Orijent Rijeka
Jakov Pintaric Drapeau de la Croatie MC NK Opatija
Filip Zrilic Drapeau de la Croatie MC NK Rudes
Matija Matulja Drapeau de la Croatie BU NK Opatija

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Aspects économiques et financiers[modifier | modifier le code]

Équipementiers[modifier | modifier le code]

  • 1998–1999 : Adidas
  • 1999–2002 : Kronos
  • 2002–2004 : Torpedo
  • 2004–2006 : Legea
  • 2006–2008 : Kappa
  • 2008–2012 : Jako
  • 2012–2014 : Lotto
  • 2014–0000 : Jako

Sponsors principaux[modifier | modifier le code]

  • 1998-2003 : INA
  • 2003-2005 : Lero
  • 2005-2006 : INA
  • 2006-2012 : Croatia Osiguranje
  • 2012-0000 : Aucun sponsor principal

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (hr) Kramarsich, Igor; Krmpotić, Marinko; Lazzarich, Marinko; Ogurlić, Dragan; Povh, Denis; Urban, Marin, Rijeka bijelih snova, Rijeka, Naklada Val doo, , 588 p. (ISBN 9789538180149)
  2. a et b (hr) « Povijest », sur HNK RIJEKA (consulté le )
  3. « „Lawn-tennis, foot- ball, ecc." », La Bilancia, Tipografia Mohovich,‎
  4. (hr) « HNK Rijeka predstavio monografiju „Rijeka bijelih snova“ », sur KIGO.hr (consulté le )
  5. (hr) Burburan, Ferruccio; Moranjak, Zlatko, Rijeka nogometa, Rijeka, VSDR (ISBN 9537070107, lire en ligne), p. 108-112
  6. (it) Osservatorio Balcani e Caucaso, « Identitet, jezik i teritorij: dvojezičnost u Rijeci », sur OBC Transeuropa (consulté le )
  7. « HNK Rijeka - Effectif détaillé 20/21 », sur _ (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]