Transfert (football)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

En football, un transfert correspond au changement de club d'un footballeur professionnel. Un transfert est généralement le rachat du contrat d'un joueur, mais peut prendre d'autres formes comme un prêt avec obligation d'achat, un prêt avec option d'achat ou un prêt sans option d'achat.

Les clubs professionnels sont en général autorisés à transférer un joueur dans un autre club uniquement pendant une période définie, désignée marché des transferts ou mercato.

Historique[modifier | modifier le code]

Contrat à vie entre joueur et club[modifier | modifier le code]

Historiquement, les premiers joueurs sont principalement des étudiants. Gentlemen et ouvriers constituent la deuxième vague. On retrouve cette même évolution en dehors des îles Britanniques dans de nombreux pays. Les joueurs gardent le contrôle du jeu à ses débuts, puis dans la première moitié du XXe siècle, les dirigeants prennent l'ascendant au niveau professionnel comme amateur. Commence alors la longue période de l'«esclavage[1]» avec des joueurs liés à vie à leurs clubs et transférables selon le bon vouloir des dirigeants qui s'arrangent pour tirer les salaires vers le bas. Pour l'exemple, après 15 ans de carrière, l'international français Thadée Cisowski ne touchait que 400 francs français par mois en 1961[2], soit environ 30 % de plus que le salaire minimum en France à la même époque.

Adoption du contrat à temps[modifier | modifier le code]

Des syndicats de joueurs se forment pourtant dès le début du XXe siècle au Royaume-Uni, mais ces derniers ne parviennent pas à peser réellement sur ces problèmes[3]. La situation change dans les années 1960 avec la constitution de syndicats modernes, comme l'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP) en France. Ces derniers militent pour une hausse des salaires, la mise en place du contrat à temps ne liant plus à vie le joueur et le club et une amélioration des conditions de retraite. Les clubs et autres organismes dirigeants ne prennent pas au sérieux ces revendications, puis doivent céder. Le contrat à temps est ainsi adopté en France en 1969[4]. Le combat est mené conjointement en Angleterre depuis 1961. Le syndicat des joueurs anglais obtient quelques avantages financiers mais les clubs refusent d'accorder la formule du contrat à temps. Billy Bremner publie un texte fameux au début du printemps 1974 resté sous le nom de « L'esclave blanc » : « Il n'y a pas de raison de faire de discrimination entre les hommes et les footballeurs[5] ». Le gouvernement anglais intervient dans la foulée () en dépêchant des observateurs à Paris auprès de la Fédération française de football, de la Ligue de football professionnel et de l'UNFP pour évaluer le système du contrat à temps[6]. Il faut toutefois attendre 1978 pour voir l'Angleterre adopter le contrat à temps[7]. Ce type de contrat se généralise ensuite. Les nations de l'Europe de l’Est conservent ainsi les droits sur leurs joueurs à vie jusqu'à la chute du système communiste. Des lois interdisaient même tous transferts de joueurs à l'étranger ou limitaient cette possibilité, comme en Yougoslavie pendant les années 1980, aux joueurs de plus de 27 ans.

Influence de l'arrêt Bosman[modifier | modifier le code]

Le mécanisme des transferts est profondément modifié par l'arrêt Bosman, une décision de la Cour de justice des Communautés européennes (CJCE) du qui abolit les frontières dans la Communauté européenne. Avant cet arrêt, le nombre des joueurs étrangers par club était limité et un club pouvait réclamer une indemnité de transfert pour un joueur ayant fini son contrat.

Marché des transferts[modifier | modifier le code]

Le marché des transferts aussi appelé mercato (Italianisme signifiant « marché ») désigne la période pendant laquelle les clubs professionnels de football sont autorisés à transférer ou à prêter leurs joueurs à d'autres clubs. Habituellement, cette période se déroule pendant l'été, avant la reprise de la saison (trêve estivale) et à mi-saison (fenêtre des transferts hivernale). En dehors de ces périodes, un joueur ne peut être transféré ou prêté à un autre club.

Mercato estival[modifier | modifier le code]

Le premier mercato de la saison se situe pendant l'été et dure à peu près deux mois. Il commence après la fin de la saison, en suivant le calendrier de la plupart des championnats majeurs européens. Évidemment dans l'hémisphère sud (Australie, Brésil, La Réunion, etc.) le mercato estival est en janvier, mois d'été austral, juste avant la nouvelle saison.

En Scandinavie et en Russie, on suit l'année civile en raison des hivers trop rigoureux pour pratiquer du sport en plein air, c'est pourquoi le mercato d'intersaison a lieu également en janvier, en hiver boréal. Les efforts de la Fifa pour harmoniser les dates en incitant tous les championnats à adopter le rythme de l'année civile ont été vains, et les associations ont préféré garder le rythme saisonnier.

Cette période de transfert d'intersaison se termine peu après le début de la saison suivante, entre le (Angleterre) et le (Portugal). En général, le mercato estival est le plus agité puisqu'il permet aux clubs professionnels de se renforcer en recrutant des joueurs pour la nouvelle saison, ou à l'inverse de "dégraisser" pour alléger leur masse salariale.

Mercato hivernal[modifier | modifier le code]

Le deuxième mercato de la saison a lieu à mi-saison (janvier dans l'hémisphère nord, juillet dans l'hémisphère sud) traditionnellement pour une durée d'1 mois.

Indemnité de transfert[modifier | modifier le code]

Les transferts ont toujours existé dans le football et leur prix augmente rapidement. Le Britannique Willie Groves est le premier joueur transféré pour 100 £ (1893) [8]. La période des transferts est harmonisée depuis 1997 à deux périodes dans l'année  : l'intersaison (deux mois en Europe du 1er juillet au 31 août) et à mi-saison (du 1er janvier au 31 janvier). Le règlement de 1997 prévoit également de rémunérer les clubs formateurs, jusque-là totalement oubliés[9],[10].

Montants les plus élevés dans le monde[modifier | modifier le code]

Transferts les plus élevés de l'histoire du football (valeur minimum)[11]
Joueur Provenance Destination Transfert
(en euros)
Année
Neymar FC Barcelone Paris Saint-Germain 222 millions[12] 2017
Kylian Mbappé AS Monaco Paris Saint-Germain 180 millions[13] 2018
Philippe Coutinho Liverpool FC FC Barcelone 135 millions[14] 2018
João Félix Benfica Lisbonne Atlético de Madrid 120 millions[15] 2019
Antoine Griezmann Atlético de Madrid FC Barcelone 120 millions[16] 2019
Jack Grealish Aston Villa Manchester City 117 millions[17] 2021
Romelu Lukaku Inter Milan Chelsea FC 115 millions 2021
Paul Pogba Juventus Manchester United 105 millions[18] 2016
Ousmane Dembélé Borussia Dortmund FC Barcelone 105 millions[19] 2017
Cristiano Ronaldo Real Madrid Juventus 100 millions 2018
Eden Hazard Chelsea FC Real Madrid 100 millions 2019
Gareth Bale Tottenham Hotspur Real Madrid 99,7 millions[20] 2013
Cristiano Ronaldo Manchester United Real Madrid 94 millions[21] 2009
Gonzalo Higuaín SSC Naples Juventus 90 millions[22] 2016
Harry Maguire Leicester City Manchester United 87 millions[23] 2019
Neymar Santos FC FC Barcelone 86,2 millions[24] 2013
Matthijs de Ligt Ajax Amsterdam Juventus 85,5 millions[25] 2019
Romelu Lukaku Everton FC Manchester United 85 millions[26] 2017
Jadon Sancho Borussia Dortmund Manchester United 85 millions 2021
Virgil van Dijk Southampton FC Liverpool FC 84 millions[27] 2018
Romelu Lukaku Manchester United Inter Milan 83 millions[28] 2019
Luis Suárez Liverpool FC FC Barcelone 82,5 millions[29] 2014
Victor Osimhen LOSC Lille SSC Naples 81.3 millions[30] 2020
Kepa Arrizabalaga Athletic Bilbao Chelsea FC 80 millions[31] 2018
Lucas Hernandez Atlético de Madrid Bayern Munich 80 millions 2019
Nicolas Pépé LOSC Lille Arsenal FC 80 millions[32] 2019
Kai Havertz Bayer Leverkusen Chelsea FC 80 millions[33] 2020
James Rodríguez AS Monaco Real Madrid 78 millions[34] 2014
Zinédine Zidane Juventus Real Madrid 75 millions[35] 2001
Ángel Di María Real Madrid Manchester United 75 millions[36] 2014
Frenkie de Jong Ajax Amsterdam FC Barcelone 75 millions 2019
Kevin De Bruyne VfL Wolfsbourg Manchester City 74 millions[37] 2015
Arthur FC Barcelone Juventus 72 millions 2020
Rúben Dias Benfica Lisbonne Manchester City 71,6 millions[38] 2020
Oscar Chelsea FC Shangaï SIPG 70 millions[39] 2016
Rodri Atlético de Madrid Manchester City 70 millions 2019
Riyad Mahrez Leicester City Manchester City 68 millions 2018
Zlatan Ibrahimović Inter Milan FC Barcelone 66 millions[40] 2009
João Cancelo Juventus Manchester City 65 millions[41] 2019
Kaká AC Milan Real Madrid 65 millions[42] 2009
Álvaro Morata Real Madrid Chelsea FC 65 millions[43] 2017
Aymeric Laporte Athletic Bilbao Manchester City 65 millions[44] 2018
Thomas Lemar AS Monaco Atlético de Madrid 65 millions[45] 2018
Edinson Cavani SSC Naples Paris Saint-Germain 64 millions[46] 2013
Christian Pulisic Borussia Dortmund Chelsea FC 64 millions[47] 2019
Ángel Di María Manchester United Paris Saint-Germain 63 millions[48] 2015
Pierre-Emerick Aubameyang Borussia Dortmund Arsenal FC 63 millions[49] 2018
Raheem Sterling Liverpool FC Manchester City 62,5 millions[50] 2015
Alisson AS Rome Liverpool FC 62,5 millions[51] 2018
Luís Figo FC Barcelone Real Madrid 61,7 millions 2000
Naby Keïta RB Leipzig Liverpool FC 60 millions[52] 2018
Anthony Martial AS Monaco Manchester United 60 millions[53] 2015
Luka Jović Eintracht Francfort Real Madrid 60 millions[54] 2019
Tanguy Ndombele Olympique lyonnais Tottenham Hotspur 60 millions 2019
Miralem Pjanić Juventus FC Barcelone 60 millions 2020
Achraf Hakimi Inter Milan Paris Saint-Germain 60 millions[55] 2021
Fred Chakhtar Donetsk Manchester United 59 millions[56] 2018
Fernando Torres Liverpool FC Chelsea FC 58,5 millions[57] 2011
Benjamin Mendy AS Monaco Manchester City 57,5 millions[58] 2017
Kyle Walker Tottenham Hotspur Manchester City 57 millions[59] 2017
Jorginho SSC Naples Chelsea FC 57 millions 2018
Hernán Crespo Parme FC Lazio Rome 56,5 millions[60] 2000
Alvaro Morata Chelsea FC Atlético de Madrid 56 millions 2020
Hulk Zénith Saint-Pétersbourg Shangaï SIPG 55,8 millions 2016
John Stones Everton FC Manchester City 55 millions 2016
Diego Costa Chelsea FC Atlético de Madrid 55 millions[61] 2017
Aaron Wan-Bissaka Crystal Palace Manchester United 55 millions 2019
Ben Chilwell Leicester City Chelsea FC 55 millions 2020
Eliaquim Mangala FC Porto Manchester City 53,8 millions 2014
Alexandre Lacazette Olympique lyonnais Arsenal FC 53 millions[62] 2017
Timo Werner RB Leipzig Chelsea FC 53 millions 2020
Gianluigi Buffon Parme FC Juventus 52,8 millions[63],[64] 2001
  • Plus gros transfert du football au moment du transfert

Progression chronologique du record mondial de transfert[modifier | modifier le code]

Joueur Provenance Destination Transfert
(en euros)
Année
Neymar FC Barcelone Paris Saint-Germain 222 millions[12] 2017
Paul Pogba Juventus Manchester United 105 millions[18] 2016
Gareth Bale Tottenham Hotspur Real Madrid 99,7 millions[20] 2013
Cristiano Ronaldo Manchester United Real Madrid 94 millions[21] 2009
Zinédine Zidane Juventus Real Madrid 75 millions[35] 2001
Luís Figo FC Barcelone Real Madrid 61,7 millions 2000
Hernán Crespo Parme FC Lazio Rome 56,5 millions 2000
Christian Vieri Lazio Rome Inter Milan 42,6 millions[65] 1999
Ronaldo FC Barcelone Inter Milan 30,5 millions 1997
Alan Shearer Blackburn Rovers Newcastle FC 17 millions[66] 1996
Ronaldo PSV Eindhoven FC Barcelone 14,9 millions 1996
Gianluigi Lentini Torino FC AC Milan 14,7 millions 1992
Gianluca Vialli UC Sampdoria Juventus 13,6 millions 1992
Jean-Pierre Papin Olympique de Marseille AC Milan 11,3 millions 1992
Roberto Baggio AC Fiorentina Juventus 9 millions 1990
Ruud Gullit PSV Eindhoven AC Milan 6,8 millions 1987
Diego Maradona FC Barcelone SSC Naples 5,6 millions 1984
Diego Maradona Boca Juniors FC Barcelone 3,4 millions 1982
Paolo Rossi Juventus Vicence Calcio 1,9 million 1976
Giuseppe Savoldi Bologne FC SSC Naples 1,3 million 1975
Johan Cruyff Ajax Amsterdam FC Barcelone 1 million 1973
Pietro Anastasi Varèse Calcio Juventus 568 000 1968
Harald Nielsen Bologne FC Inter Milan 340 000 1967
Angelo Sormani Mantoue 1911 AS Rome 284 000 1963
Luis Suárez Miramontes FC Barcelone Inter Milan 172 000 1961
Omar Sívori River Plate Juventus 105 000 1957
Juan Alberto Schiaffino Club Atlético Peñarol AC Milan 81 800 1954
Hasse Jeppson Atalanta Bergame SSC Naples 59 000 1952
Jackie Sewell Notts County Sheffield Wednesday 39 000 1951
Trevor Ford Aston Villa Sunderland 34 000 1950
Eddie Quigley Sheffield Wednesday Preston North End 30 000 1949
Johnny Morris Manchester United Derby County 27 000 1949
Bernabé Ferreyra Club Atlético Tigre River Plate 26 000 1932
David Jack Bolton Wanderers Arsenal FC 12 300 1928
Bob Kelly Burnley FC Sunderland AFC 7 400 1925
Warney Cresswell South Shields Sunderland AFC 6 200 1922
Syd Puddefoot West Ham United Falkirk FC 5 700 1922
David Jack Plymouth Argyle Bolton Wanderers 4 000 1920
Percy Dawson Heart of Midlothian Blackburn Rovers 2 800 1914
Tommy Barber Bolton Wanderers Aston Villa 2 300 1913
Daniel Shea West Ham United Blackburn Rovers 2 300 1913
Alf Common Sunderland AFC Middlesbrough FC 1 140 1905
Andy McCombie Sunderland AFC Newcastle United 800 1904
Ben Green Barnsley FC Small Heath 570 1903
Willie Groves West Bromwich Aston Villa 113 1893

Montants les plus élevés en France[modifier | modifier le code]

Le Paris Saint-Germain a procédé à neuf des dix transferts les plus onéreux réalisés par un club français de football, et en particulier le premier d'entre eux : la signature en 2017 de l'international brésilien Neymar venu du FC Barcelone. Le club parisien débourse 222 millions d'euros pour s'offrir ses services[12]. De 2000 à 2011, le transfert le plus coûteux de l'histoire du championnat est resté celui de Nicolas Anelka, de retour au Paris Saint-Germain en échange d'une indemnité de 220 millions de francs, soit 33,5 millions d'euros.

Dix plus gros achats d'un club français[67]
Nom Provenance Destination Montant (en euros) Année
Neymar FC Barcelone Paris Saint-Germain 222 millions[12] 2017
Kylian Mbappé AS Monaco Paris Saint-Germain 180 millions[13] 2018
Edinson Cavani SSC Naples Paris Saint-Germain 64 millions[46] 2013
Ángel Di María Manchester United Paris Saint-Germain 63 millions[48] 2015
Achraf Hakimi Inter Milan Paris Saint-Germain 60 millions[55] 2021
Mauro Icardi Inter Milan Paris Saint-Germain 50 millions[68] 2020
David Luiz Chelsea FC Paris Saint-Germain 49,5 millions[69] 2014
Leandro Paredes Zénith Saint-Pétersbourg Paris Saint-Germain 47 millions[70] 2019
James Rodríguez FC Porto AS Monaco 45 millions[71] 2013
Lucas Moura Sao Paulo Paris Saint-Germain 43 millions[72] 2013
Dix plus grosses ventes d'un club français[73]
Nom Provenance Destination Montant (en euros) Année
Kylian Mbappé AS Monaco Paris Saint-Germain 180 millions[13] 2018
Victor Osimhen LOSC Lille SSC Naples 81,3 millions[30] 2020
Nicolas Pépé LOSC Lille Arsenal FC 80 millions[32] 2019
James Rodríguez AS Monaco Real Madrid 78 millions[34] 2014
Thomas Lemar AS Monaco Atlético Madrid 65 millions[45] 2018
Anthony Martial AS Monaco Manchester United 60 millions[53] 2015
Tanguy Ndombele Olympique lyonnais Tottenham Hotspur 60 millions[réf. nécessaire] 2019
Benjamin Mendy AS Monaco Manchester City 57,5 millions[58] 2017
Alexandre Lacazette Olympique lyonnais Arsenal FC 53 millions[62] 2017
Bernardo Silva AS Monaco Manchester City 50 millions 2017

Football féminin[modifier | modifier le code]

Le premier transfert d'une joueuse avec une indemnité est fait en juillet 2013 lorsque le PSG décide de racheter à Montpellier la dernière année de contrat de Marie-Laure Delie[74]. Les transferts « payants » sont encore rare dans le football féminin et le plus gros montant versé en D1 féminine l'est par le PSG pour signer Kadidiatou Diani en 2017[75].

Plus gros transferts féminins en France[75]
Nom Provenance Destination Montant Année
Kadidiatou Diani Paris FC Paris Saint-Germain 150 000  2017
Ellie Carpenter Thorns de Portland Olympique lyonnais >100 000 [76] 2020
Valérie Gauvin Montpellier HSC Everton FC >100 000 [77] 2020
Griedge Mbock EA Guingamp Olympique lyonnais 100 000  2015
Damaris Egurrola Everton FC Olympique lyonnais 100 000 [78] 2021
Nikita Parris Olympique lyonnais Arsenal 80 000  (+20K €)[79] 2021
Marie-Laure Delie Montpellier HSC Paris Saint-Germain 50 000  2013

Montants les plus élevés en Belgique[modifier | modifier le code]

Dix plus grosses ventes d'un club belge[80]
Nom Provenance Destination Montant (en euros) Année
Jonathan David KAA La Gantoise Lille OSC 32 millions 2020
Jéremy Doku RSC Anderlecht Stade rennais FC 26 millions 2020
Wesley Club Bruges KV Aston Villa FC 25 millions 2019
Youri Tielemans RSC Anderlecht AS Monaco FC 25 millions 2017
Odilon Kossounou Club Bruges KV Bayer Leverkusen 23 millions 2021
Sander Berge KRC Genk Sheffield United FC 23 millions 2020
Victor Osimhen Charleroi RSC Lille OSC 22,4 millions 2019
Marouane Fellaini Standard de Liège Everton FC 21,7 millions 2008
Leandro Trossard KRC Genk Brighton & Hove Albion FC 20 millions 2019
Aleksandar Mitrović RSC Anderlecht Newcastle United FC 18,5 millions 2015

Montants les plus élevés en Suisse[modifier | modifier le code]

Dix plus grosses ventes d'un club suisse[81].
Nom Provenance Destination Montant (en euros) Année
Breel Embolo FC Bâle Schalke 04 26,5 millions 2016
Manuel Akanji FC Bâle Borussia Dortmund 21,5 millions 2018
Mohamed Elyounoussi FC Bâle Southampton FC 18 millions 2018
Mohamed Salah FC Bâle Chelsea FC 16,5 millions 2014
Matheus Cunha FC Sion RB Leipzig 15 millions 2018
Mohamed Elneny FC Bâle Arsenal FC 12,5 millions 2014
Denis Zakaria BSC Young Boys Borussia Mönchengladbach 12 millions 2017
Xherdan Shaqiri FC Bâle FC Bayern Munich 11,8 millions 2012
Bernt Haas Grasshopper Club Zurich AFC Sunderland 11,8 millions 2001
Albian Ajeti FC Bâle West Ham United FC 11,3 millions 2020

Références[modifier | modifier le code]

  1. Raymond Kopa utilise ce terme en 1963 pour dénoncer la médiocre condition des footballeurs professionnels : « Les footballeurs sont des esclaves. Le footballeur professionnel est le seul homme à pouvoir être vendu et acheté sans qu'on lui demande son avis », dans France Dimanche, et utilise le terme de « contrat esclavagiste » dans le magazine Le Miroir du football. Cité par Alfred Wahl et Pierre Lanfranchi, Les footballeurs professionnels des années trente à nos jours, Paris, Hachette, 1995, p. 179 (ISBN 978-2-01-235098-4)
  2. Alfred Wahl et Pierre Lanfranchi, op. cit., p. 170
  3. Dave Russell, op. cit., p. 92-95
  4. Alfred Wahl et Pierre Lanfranchi, op. cit., p. 181
  5. Eric Walter, Goal! Le football, langage universel, Lausanne, La Cité-L'age d'homme, 1974, p.195
  6. Guide Football 1975 de L'Équipe, Paris, L'Équipe, p. 11
  7. (en) Dave Russell, op. cit., p. 150
  8. [1]
  9. « Sport et concurrence: Développements récents et action de la Commission » par K. Van Miert au Forum européen du Sport le 27 novembre 1997 sur le site de la Communauté européenne. Consulté le 5 mai 2008.
  10. Règlement du Statut et du Transfert des Joueurs, http://fr.fifa.com/mm/document/affederation/administration/01/06/30/78/statusinhalt_fr_122007.pdf
  11. Étant donné le désaccord des diverses sources et les fluctuations liées aux bonus, seul le montant minimum du transfert est indiqué (le montant maximum peut être indiqué via une source).
  12. a b c et d « Neymar au PSG, c'est officiel - Foot - Transferts », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  13. a b et c [2]
  14. « Transfert Coutinho : le détail des bonus dévoilé », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le ).
  15. « L'Atlético s'offre Joao Félix pour plus de 120 millions d'euros », sur lequipe.fr, .
  16. « Transferts : Barcelone a payé la clause d'Antoine Griezmann (Atlético de Madrid) », sur L'Équipe (consulté le )
  17. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Transferts-jack-grealish-signe-a-manchester-city-officiel/1276501
  18. a et b Paul Pogba joins Manchester United
  19. [3]
  20. a et b (en) « Tottenham Hotspur & Real Madrid – Gareth Bale », sur Football Leaks, (consulté le ).
  21. a et b Très cher Cristiano Ronaldo sur lefigaro.fr, le 11 juin 2009
  22. Naples officalise a son tour le transfert de Gonzalo Higuain a la Juventus
  23. [4]
  24. « Les années Barça de Neymar en trois actes - Foot - Transferts », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  25. « Transferts   : la Juventus Turin officialise Matthijs de Ligt (Ajax Amsterdam) - Foot - Transferts », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  26. « Romelu Lukaku à Manchester United, un transfert faramineux - Foot - Transferts », sur L'Équipe (consulté le )
  27. « Transferts : Virgil van Dijk officiellement à Liverpool - Foot - Transferts », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  28. « Romelu Lukaku (Manchester United) signe à l'Inter Milan (officiel)- Foot - Transferts », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ),
  29. Football leaks devoile le montant du transfert de Luis Suarez
  30. a et b « Transferts : Victor Osimhen quitte Lille et signe officiellement à Naples - Foot - Transferts », sur L'Équipe (consulté le )
  31. « Kepa à Chelsea, c'est officiel - Foot - Transferts », sur L'Équipe (consulté le )
  32. a et b [5]
  33. [6]
  34. a et b Football leaks le Real Madrid pourrait payer 15 millions de bonus pour James Rodriguez
  35. a et b Zidane : transfert record au Real Madrid
  36. Di Maria à United, transfert record sur francais.manutd.com, le 26 août 2014
  37. Kevin De Bruyne (Wolfsburg) 6 ans à Manchester City (off.) sur lequipe.fr, le 30 août 2015
  38. [7]
  39. « Le top 5 des plus gros transferts vers la Chine - Foot - CHN », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  40. Ibrahimovic signe au Barça, Eto'o à l'Inter sur france24.com, le 28 juillet 2009
  41. « Joao Cancelo signe à Manchester City, Danilo rejoint la Juventus », sur Eurosport.fr, (consulté le ).
  42. Kaka signe au Real Madrid pour un montant record sur lexpress.fr, le 9 juin 2009
  43. « Alvaro Morata doit encore s'adapter à Chelsea - Foot - ANG - Chelsea », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  44. [8]
  45. a et b « Mercato Monaco : Le montant du transfert de Lemar à l'Atlético est connu », sur Sports.fr, (consulté le ).
  46. a et b Mercato - PSG : Le vrai montant du transfert de Cavani révélé ! sur le10sport.com, le 3 février 2015
  47. [9] sur lequipe.fr, le 2 janvier 2019
  48. a et b Angel Di Maria signe au PSG pour près de 63 millions d’euros sur lemonde.fr, le 6 août 2015
  49. « Transferts : Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund) s'engage avec Arsenal - Foot - Transferts », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  50. https://www.hellolife.fr/article/football-les-plus-gros-transferts-du-mercato-estival-2015_a5130/1
  51. « Alisson Becker signe à Liverpool (officiel) - Foot - Transferts », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  52. « RB Leipzig's finish could impact Keita's transfer fee », sur Sports Illustrated (consulté le ).
  53. a et b Anthony Martial marque son 25e but avec Manchester United, Monaco va toucher 10 millions d'euros sur lequipe.fr, le 23 avril 2017
  54. [10]
  55. a et b https://www.footmercato.net/a2542241307024626760-psg-cest-signe-pour-le-gros-coup-achraf-hakimi
  56. [11]
  57. Torres a Chelsea officiel
  58. a et b Benjamin Mendy s'engage officiellement pour cinq ans avec Manchester City
  59. Cédric Granel, « Mercato - Officiel : Kyle Walker quitte Tottenham et s'engage avec Manchester City », sur Eurosport.fr, (consulté le ).
  60. Crespo to join Lazio in record £36m transfer
  61. « Transferts : Diego Costa a signé à l'Atlético de Madrid - Foot - Transferts », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  62. a et b Alexandre Lacazette quitte officiellement Lyon pour Arsenal sur lequipe.fr, le 5 juillet 2017
  63. Lucile Alard, « Le Top 10 des gardiens les plus chers de l'histoire », sur Eurosport.fr, (consulté le ).
  64. « Juve : Buffon, un record qui a rapporté gros ! », sur maxifoot.fr (consulté le ).
  65. « Vieri: un transfert record. », sur liberation.fr, (consulté le )
  66. (en) « List of most expensive association football transfers », Wikipedia,‎ (lire en ligne, consulté le )
  67. Ludovic Petrognani, « Les 20 plus gros transferts de l'histoire de la Ligue 1 ! », sur maxifoot.fr,
  68. « Ligue 1 - Records de transferts », sur _ (consulté le )
  69. David Luiz, 5 ans au PSG (officiel) sur lequipe.fr, le 13 juin 2014
  70. « Officiel : le PSG s’offre Leandro Paredes ! », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, (consulté le )
  71. Transferts, ASM : James Rodriguez, l’homme le plus cher de France sur mercato.eurosport.fr, le 24 mai 2013
  72. Paris s’offre Lucas Moura a prix d’or sur lefigaro.fr, le 8 août 2012
  73. Maxime Lambert, « Ligue 1: Le Top 10 des ventes de joueurs » sur chronofoot.com, 29 mai 2012
  74. « Une Clermontoise réalise le premier transfert payant du football féminin entre deux clubs français », sur Lamontagne.fr, (consulté le )
  75. a et b « Kadidiatou Diani (PSG), attaquante, 24 ans », sur L'Équipe, (consulté le )
  76. [PDF] (en) « FIFA Global Transfer Market Report 2020 », sur FIFA.com, (consulté le ), p. 41
  77. « Transferts : Valérie Gauvin (Montpellier) bientôt à Everton », sur L'Équipe, (consulté le )
  78. « Football. OL Féminin : l'espagnole Damaris Egurrola officiellement lyonnaise », sur Le Progrès.fr, (consulté le )
  79. « Transferts : Nikita Parris quitte l'OL pour la Premier League et rejoint Arsenal », sur L'Équipe, (consulté le )
  80. « Le top 10 des transferts les plus chers en Pro League », sur 7sur7.be, (consulté le ).
  81. « Transfert : l'attaquant suisse Breel Embolo (Bâle) à Schalke 04 ! (officiel) », sur https://www.transfermarkt.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Site officiel de l'International Centre for Sports Studies