Saison 2012-2013 de l'OGC Nice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
OGC Nice
Saison 2012-2013
Généralités
Président Drapeau de la France Jean-Pierre Rivère
Entraîneur Drapeau de la France Claude Puel
Résultats
Championnat 4e
64 points (18V, 10N, 10D)
(57 buts pour, 46 buts contre)
Coupe de France Seizièmes de finale
contre Nancy (2-2, 2-4tab)
Coupe de la Ligue Quarts de finale
contre Montpellier (3-2)
Meilleur buteur Drapeau de l'Argentine Darío Cvitanich (19)
Meilleur passeur Drapeau de la France Éric Bauthéac (7)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Chronologie

La saison 2012-2013 de l'OGC Nice voit le club s'engager dans trois compétitions que sont la Ligue 1, la Coupe de France et la Coupe de la Ligue.

Cette saison est la dernière disputée entièrement par le club au stade du Ray. En effet, les Aiglons s'installeront à l'Allianz Riviera en septembre 2013.

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

Avant-saison[modifier | modifier le code]

Le 24 mai 2012, en remplacement de René Marsiglia, Claude Puel est nommé entraîneur général de l'équipe première pour une durée de trois ans[1],[2]. Dans le même temps, le club annonce que Lionel Letizi remplace Bruno Valencony au poste d'entraîneur des gardiens[3]. Le 1er juin 2012, Claude Puel présente au public la composition complète de son staff. Ses adjoints seront désormais Frédéric Gioria, qui conserve ainsi son poste, et Guy Mengual[4]. Ce dernier, anciennement entraîneur des U19, sera responsable des attaquants[4]. Au poste de préparateur physique est nommé Alexandre Dellal[5] qui fut le préparateur physique de l'Olympique lyonnais du temps où Claude Puel en était l'entraîneur[4]. Par ailleurs, le 15 juin 2012, le club se sépare de son manager sportif Éric Roy[6].

Côté transferts, le club subit un véritable lifting : Anthony Mounier, Fabián Monzón, Kafoumba Coulibaly, Esmaël Gonçalves, Éric Mouloungui, François Clerc, Julien Sablé, Franck Dja Djédjé ou encore David Hellebuyck quittent le club. Luca Veronese est prêté à Istres et Abraham Guié Guié au FC Lausanne-Sport.

Tous ces joueurs sont remplacés par des jeunes : Joris Delle, Éric Bauthéac, Timothée Kolodziejczak et Romain Genevois arrivent gratuitement, Valentin Eysseric débarque en prêt de Monaco, Jérémy Pied est échangé contre Monzón et Alexy Bosetti, Fabien Dao Castellana et Mouez Hassen signent leurs premiers contrats pro. L'OGC Nice obtient également l'arrivée de l'argentin Darío Cvitanich, contre 0,4 M€. Âgé de 28 ans, il aura pour mission de devenir le buteur qui manque tant au Gym.

Sur le terrain, les Aiglons disputent leur premier match amical face à Bordeaux, à Aix-les-Bains. Ils concèdent le nul 1-1, après avoir encaissé le premier but (David Bellion, 10e), avant l'égalisation de Fabrice Abriel à la 45e. La semaine suivante, au Grau-du-Roi, c'est une défaite qui attend les Niçois, face au champion de France en titre, Montpellier. Alors que Renato Civelli avait égalisé d'un superbe retourné acrobatique, les Héraultais l'emportaient dans les arrêts de jeu.

Le mercredi suivant, face à l'AS Monaco, l'Ogym s'incline au Stade du Ray, sur la plus petite des marges (0-1). Le déplacement en Algérie se révélera plus concluant pour les Rouge et Noir, qui s'imposent 1-3 sur le terrain du CS Constantine, devant 55 000 spectateurs et dans une ambiance folle. Nice s'impose ensuite face à l'AS Saint-Étienne, à Albertville, grâce à un but d'Abraham Guié Guié. Dernier match de préparation au Stade du Ray face à Fulham. Rapidement menés, les Niçois ne se relèveront jamais et finissent par s'incliner 0-4. Défaite sevère au vu des qualités de jeu montrées sur le terrain. Il faudra se relever contre l'AC Ajaccio, le 11 août en ouverture du championnat.

Championnat[modifier | modifier le code]

Équipe type de la saison 2012-2013

Nice commence sa saison face à l'AC Ajaccio, au Stade du Ray. Les Aiglons encaissent un but d'Eduardo dès la 11e minute et finiront par s'incliner (0-1). Lors de la deuxième journée, le Gym se déplace à Valenciennes. Grâce à un match solide de Joris Delle dans les buts, Nice ramène le point du nul (0-0). Nice reçoit ensuite Lille, et concède un nouveau match nul (2-2, buts de Pejčinović et Bauthéac) face à un concurrent au titre. La semaine suivante, Nice se rend à Bordeaux, et obtient un nouveau match nul (1-1), grâce à un superbe but de Mahamane Traoré qui égalise dans le temps additionel.

Après la trêve internationale, Nice remporte son premier match de la saison face à Brest sur le score de 4-2 (buts de Meriem, Pejčinović, Bauthéac, et Eysseric) et remonte à la dixième place au championnat. Une semaine plus tard, les Aiglons concèdent un match nul sur la pelouse de Lorient (1-1, but de Meriem), puis un autre à domicile face à Bastia, sur le score de 2-2 (buts de Cvitanich et Civelli).

À Reims, une semaine après, les niçois s'inclinent 3-1, leur plus large défaite de la saison. Trois buts encaissés sur trois erreurs défensives, comme à Montpellier deux semaines plus tard, pour le même score (3-1). Entre temps, Nice concède un nouveau match nul à domicile face à l'AS Saint-Étienne (1-1, but de Bauthéac). L'OGC Nice commence le mois de novembre sur les chapeaux de roues, en s'imposant à domicile face à Nancy sur le score de 2-1 (buts de Bauthéac et Traoré), puis en allant arracher le point du match nul sur la pelouse de l'Olympique de Marseille (2-2, buts de Cvitanich et Abriel). Les Aiglons poursuivent leur série à domicile, en dominant Toulouse, grâce à un nouveau but de Darío Cvitanich, qui marquera encore à Sochaux, la semaine suivante, sur pénalty cette fois-ci. Nouvelle victoire donc (Nice n'avait plus gagné à Sochaux depuis 1994 !), et remontée au classement, avec une entrée dans le haut de tableau.

Le 1er décembre, match de prestige au Stade du Ray, Nice reçoit le Paris Saint-Germain. Nullement impressionnés, dans une ambiance extraordinaire (et à guichets fermés), les Aiglons réalisent une prestation de haut vol et s'imposent 2-1 grâce à deux buts en fin de partie, signés Bauthéac et Eysseric. Le Gym remonte à la neuvième place du classement, et peut respirer avant la trêve hivernale.

Les Aiglons arrachent ensuite le point du nul à Troyes, grâce à un but de Darío Cvitanich dans le temps additionnel. Ce sont ensuite deux matchs à domicile en une semaine qui se profilent pour l'OGC Nice. D'abord Rennes, puis Évian TG. Cvitanich offre d'abord la victoire face aux Rennais grâce à un pénalty, avant de s'offrir un doublé face aux haut-savoyards. Neal Maupay marquera le troisième but à la 91e, offrant la victoire au Gym, alors que celui-ci était mené 0-2 après seulement un quart d'heure de jeu. Lors du dernier match de l'année, les Aiglons se déplacent à Lyon, mais malgré une nette domination dans le jeu, Nice encaisse trois buts et repart bredouille (3-0) du Rhône.

À la reprise, l'Ogym reçoit Valenciennes au Ray. Sous une pluie battante, les Aiglons corrigent les Nordistes (5-0) sur des buts de Cvitanich (doublé), Civelli, Eysseric et Digard. Nice se déplace ensuite à Lille, et s'impose 0-2 dans le Grand Stade Lille Métropole grâce à deux buts dans le dernier quart d'heure, signés Renato Civelli et Neal Maupay. La semaine suivante, les Niçois s'inclinent face à Bordeaux au Ray sur la plus petite des marges (0-1).

Nice reprend sa marche en avant en gagnant à Brest (0-2) sur des buts de Pejčinović et Meriem. Les Aiglons concèdent ensuite le nul (1-1) au Ray face à Lorient, Eysseric répondant à l'ouverture du score de Mareque. L'OGC Nice remportera ensuite le derby face au SC Bastia grâce à un but signé Neal Maupay à l'heure de jeu. C'est ensuite Reims qui vient tomber dans l'antre des niçois, sur le score de 2-0 (buts d'Eysseric sur pénalty et Civelli). Le match à Saint-Étienne va marquer un tournant dans la saison niçoise : Valentin Eysseric blesse gravement Jérémy Clément à la suite d'un tacle plus maladroit que méchant et est exclu, dès la 23e minute (Il écopera plus tard de 11 matchs de suspension, mettant fin à sa saison). Sur le terrain, l'OGC Nice est balayé par les stéphanois (4-0).

Fort heureusement, les Aiglons se reprennent face au champion sortant, le Montpellier HSC (2-0), grâce au premier doublé en Ligue 1 de Stéphane Bahoken. Mais l'embellie ne dure pas et Nice subit deux nouvelles défaites 1-0, sur le terrain de Nancy, puis face à l'Olympique de Marseille. Le mois d'avril commence mieux pour l'Ogym, avec une victoire spectaculaire à Toulouse (3-4) : Éric Bauthéac ouvre d'abord le score dès la 30e seconde de jeu, avant d'égaliser à la 40e minute sur un superbe coup franc direct. En seconde période, Darío Cvitanich redonne l'avantage aux aiglons à la 69e minute, alors que Kévin Anin inscrit le but victorieux au bout des arrêts de jeu, alors que les Toulousains venaient d'égaliser à 3-3.

Nice se reprend et corrige FC Sochaux-Montbéliard au stade du Ray (3-0, buts de Traoré, Digard et Cvitanich). Mais le dimanche suivant, les Aiglons s'inclinent lourdement au Parc des Princes contre le Paris Saint-Germain (3-0). À domicile, les Niçois restent intraitables et c'est Troyes qui vient s'incliner à son tour dans l'antre des Aiglons (3-1, buts de Civelli, Cvitanich et Bruins). Nice entame ensuite le mois de mai par une superbe victoire sur la pelouse de Rennes, grâce à un nouveau doublé de Cvitanich, et un but de Bauthéac.

La semaine suivante, les Aiglons sont une nouvelle fois humiliés, cette fois-ci sur la pelouse d'Évian TG (4-0), au terme d'une rencontre marquée par le lob de plus de 64 mètres de Saber Khalifa pour le quatrième but. Lors du dernier match de la saison au Ray (avant-match marqué par la présentation du nouvel écusson et du nouveau maillot de l'OGC Nice), les Niçois concèdent le match nul (1-1, buts de Super Darío pour Nice, Clément Grenier pour Lyon).

Lors du dernier match de la saison, au stade François-Coty d'Ajaccio, les Aiglons dominent les corses grâce à deux buts de Cvitanich et Bauthéac en seconde mi-temps. Cette victoire, combinée au match nul de Saint-Étienne et Lille, permet à Nice de finir quatrième et d'arracher sa qualification pour la Ligue Europa 2013-2014, méritée au vu de la saison exceptionnelle réalisée par les Aiglons. C'est la première fois depuis trente-sept ans que le Gym se qualifie pour la coupe d'Europe par le biais du championnat.

Coupe de France[modifier | modifier le code]

L'OGC Nice entame la compétition en trente-deuxièmes de finale, sur le terrain du FC Metz. Grâce à un but de Neal Maupay et un doublé de Valentin Eysseric pendant les prolongations, les Aiglons accèdent au tour suivant, non sans s'être fait peur (2-3).

En seizièmes de finale, Nice reçoit Nancy au stade du Ray. Après l'ouverture du score de Bosetti dès la 7e minute, un doublé d'Alo'o Efoulou met à mal les niçois, mais ils arrachent la prolongation grâce à un but de l'inévitable Cvitanich à la 90+7e. Malheureusement, les Aiglons s'inclinent aux tirs au but après deux ratés de Cvitanich et Kolodziejczak (score final 2-2, 2-4 tab) et quittent la compétition après seulement deux tours.

Coupe de la Ligue[modifier | modifier le code]

Le 26 septembre 2012, les Aiglons entament la compétition à Brest en seizièmes de finale. Grâce à un doublé de Darío Cvitanich et des buts de Timothée Kolodziejczak et Valentin Eysseric, ils s'imposent sur le score 4-2, et accèdent aux huitièmes de finale.

L'OGC Nice affronte l'Olympique lyonnais au stade du Ray en huitièmes de finale. Le match se joue dans le premier quart d'heure, et grâce à trois buts de Valentin Eysseric (sur pénalty), Mahamane Traoré et Renato Civelli (contre un but de Bafétimbi Gomis), ils l'emportent 3-1 et se qualifient pour les quarts de finale.

Malheureusement, Nice quitte la compétition sur une défaite contre Montpellier, 3 buts à 2 au stade de la Mosson. Malgré le premier but en pro d'Alexy Bosetti et un pénalty d'Éric Bauthéac, les champions de France en titre se qualifient pour les demi-finales, laissant les Niçois sur le carreau.

Effectif[modifier | modifier le code]

L'effectif professionnel de la saison 2012-2013 est entraîné par Claude Puel assisté de son adjoint Frédéric Gioria et de son adjoint chargé des attaquants Guy Mengual, anciennement entraîneur des U19. L'entraîneur des gardiens est Lionel Letizi. Le préparateur physique est Alexandre Dellal.

Effectif de la saison 2012-2013 au 20 mai 2013[7]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent Contrat
1 G Drapeau de la Colombie Ospina, DavidDavid Ospina 31/08/1988 (29 ans) Colombie Nacional Medellín 2008 - 2014
30 G Drapeau de la France Delle, JorisJoris Delle 29/03/1990 (27 ans)
FC Metz 2012 - 2016
40 G Drapeau de la France Hassen, MouezMouez Hassen 05/03/1995 (22 ans)
0 Formé au club 2012 - 2015
2 D Drapeau de l'Argentine Civelli, RenatoRenato Civelli 14/10/1983 (34 ans)
San Lorenzo 2010 - 2013
3 D Drapeau de la France Kolodziejczak, TimothéeTimothée Kolodziejczak 01/10/1991 (26 ans)
Olympique lyonnais 2012 - 2016
4 D Drapeau de la Serbie Pejčinović, NemanjaNemanja Pejčinović 04/11/1987 (29 ans) Serbie Hertha BSC Berlin 2010 - 2014
5 D Drapeau de la France Gomis, KévinKévin Gomis 20/01/1989 (28 ans)
Naval 2011 - 2014
21 D Drapeau du Gabon Palun, LloydLloyd Palun 24/11/1988 (28 ans) Gabon Trinité SFC 2011 - 2014
22 D Drapeau de la France Berthomier, JulienJulien Berthomier 10/04/1990 (27 ans)
Red Star 93 2010 - 2013
24 D Drapeau du Sénégal M'Bow, MoussaMoussa M'Bow 07/02/1992 (25 ans)
0 Formé au club 2012 - 2015
25 D Drapeau d'Haïti Genevois, RomainRomain Genevois 25/10/1987 (29 ans)
Tours FC 2012 - 2016
26 D Drapeau de la France Fofana, DiackoDiacko Fofana 29/07/1994 (23 ans)
0 Formé au club 2012 -
999 D Drapeau de la France Rougeaux, LucasLucas Rougeaux 10/03/1994 (23 ans)
0 Formé au club -
15 D Drapeau de la France Puel, GrégoireGrégoire Puel 20/02/1992 (25 ans)
Olympique lyonnais -
6 M Drapeau de la France Digard, DidierDidier Digard Capitaine 12/07/1986 (31 ans)
Middlesbrough FC 2010 - 2014
7 M Drapeau de la France Abriel, FabriceFabrice Abriel 06/07/1979 (38 ans)
Olympique de Marseille 2011 - 2014
8 M Drapeau du Mali Traoré, MahamaneMahamane Traoré 31/08/1988 (29 ans) Mali FC Metz 2006 - 2013
10 M Drapeau de la France Meriem, CamelCamel Meriem 18/10/1979 (38 ans)
AC Arles-Avignon 2011 - 2013
11 M Drapeau de la France Bauthéac, ÉricÉric Bauthéac 27/08/1987 (30 ans)
Dijon FCO 2012 - 2016
13 M Drapeau de la France flèche vers la droite Eysseric, ValentinValentin Eysseric 25/03/1992 (25 ans)
AS Monaco 2012 - 2017
17 M Drapeau de la France Anin, KévinKévin Anin 05/07/1986 (31 ans)
FC Sochaux 2012 - 2015
19 M Drapeau de la France Diaz, KévinKévin Diaz 18/08/1988 (29 ans)
AS Monaco 2012 - 2013
20 M Drapeau des Pays-Bas Bruins, LuigiLuigi Bruins 09/03/1987 (30 ans)
Excelsior Rotterdam 2013 -
27 M Drapeau de la France Hennion, CyrilCyril Hennion 03/01/1992 (25 ans)
0 Formé au club 2012 - 2013
28 M Drapeau de la France Dao Castellana, FabienFabien Dao Castellana 28/07/1993 (24 ans)
0 Formé au club 2012 - 2015
9 A Drapeau de la France Pentecôte, XavierXavier Pentecôte 13/08/1986 (31 ans)
Toulouse FC 2011 - 2015
12 A Drapeau de l'Argentine Cvitanich, DaríoDarío Cvitanich 16/05/1984 (33 ans)
Ajax Amsterdam 2012 - 2015
14 A Drapeau de la France Pied, JérémyJérémy Pied 23/02/1989 (28 ans)
Olympique lyonnais 2012 - 2016
23 A Drapeau de la France Bosetti, AlexyAlexy Bosetti 23/04/1993 (24 ans)
0 Formé au club 2012 - 2015
29 A Drapeau de la France Bahoken, StéphaneStéphane Bahoken 28/05/1992 (25 ans)
0 Formé au club 2012 - 2015
18 A Drapeau de la France Maupay, NealNeal Maupay 14/08/1996 (21 ans)
0 Formé au club
999 A Drapeau de la France Astier, JordanJordan Astier 28/04/1992 (25 ans)
0 Formé au club
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Alexandre Dellal
Entraîneur(s) des gardiens

Légende

Consultez la documentation du modèle

Transferts[modifier | modifier le code]

Mercato d'été[modifier | modifier le code]

Date Nom Nationalité Modalité Provenance/Destination Division
Symbol support vote.png Arrivées
23 mai Mouez Hassen Drapeau : France France Premier contrat professionnel - 3 ans Formé au club -
23 mai Cyril Hennion Drapeau : France France Premier contrat professionnel - 1 an Formé au club -
23 mai Moussa M'Bow Drapeau : France France Premier contrat professionnel - 3 ans Formé au club -
24 mai Fabien Dao Castellana Drapeau : France France Premier contrat professionnel - 3 ans Formé au club -
24 mai Claude Puel Drapeau : France France Entraîneur - 3 ans Libre -
25 mai Stéphane Bahoken Drapeau : France France Premier contrat professionnel - 3 ans Formé au club -
15 juin Éric Bauthéac Drapeau : France France Transfert - 3 ans (Libre) Drapeau : France Dijon FCO Drapeau : France Ligue 2
26 juin Timothée Kolodziejczak Drapeau : France France Transfert - 4 ans (Libre) Drapeau : France Olympique lyonnais Drapeau : France Ligue 1
28 juin Romain Genevois Drapeau : France France Transfert - 4 ans (Libre) Drapeau : France Tours FC Drapeau : France Ligue 2
2 juillet Joris Delle Drapeau : France France Transfert - 4 ans (Libre) Drapeau : France FC Metz Drapeau : France National
6 août Darío Cvitanich Drapeau : Argentine Argentine Transfert - 3 ans (0,4 M€) Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam Drapeau : Pays-Bas Eredivisie
24 août Valentin Eysseric Drapeau : France France Prêt O.A. - 1 an Drapeau : France AS Monaco Drapeau : France Ligue 2
24 août Alexy Bosetti Drapeau : France France Premier contrat professionnel - 3 ans Formé au club -
27 août Jérémy Pied Drapeau : France France Transfert - 4 ans (3 M€) Drapeau : France Olympique lyonnais Drapeau : France Ligue 1
4 septembre Kévin Diaz Drapeau : France France Transfert - 1 an (Libre) Drapeau : France AS Monaco Drapeau : France Ligue 2
Symbol oppose vote.svg Départs
- Émerse Faé Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire Fin de carrière - -
22 mai René Marsiglia Drapeau : France France Entraîneur - Licencié - -
23 mai Éric Mouloungui Drapeau : Gabon Gabon Fin de contrat Drapeau : Émirats arabes unis Al-Wahda Drapeau : Émirats arabes unis UAE Pro League Committee
25 mai Julien Sablé Drapeau : France France Fin de contrat - -
25 mai François Clerc Drapeau : France France Fin de contrat Drapeau : France AS Saint-Étienne Drapeau : France Ligue 1
30 mai David Hellebuyck Drapeau : France France Fin de carrière - -
13 juin Elliot Grandin Drapeau : France France Retour de prêt Drapeau : Angleterre Blackpool FC Drapeau : Angleterre FL Championship
25 juin Lucas Veronese Drapeau : France France Prêt - 1 an Drapeau : France FC Istres Drapeau : France Ligue 2
29 juin Anthony Mounier Drapeau : France France Transfert - 4 ans (3,5 M€) Drapeau : France Montpellier HSC Drapeau : France Ligue 1
2 juillet Drissa Diakité Drapeau : Mali Mali Fin de contrat Drapeau : Grèce Olympiakos Superleague Elláda
13 juillet Kévin Malaga Drapeau : France France Fin de contrat Drapeau : Angleterre Coventry City Drapeau : Angleterre League One
3 août Esmaël Gonçalves Drapeau : Portugal Portugal Transfert Drapeau : Portugal Rio Ave FC Drapeau : Portugal Primeira Liga
26 août Kafoumba Coulibaly Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire Transfert Drapeau : Turquie Kasımpaşa Spor Kulübü Drapeau : Turquie Süper Lig
26 août Fabián Monzón Drapeau : Argentine Argentine Transfert - 4 ans (3 M€) Drapeau : France Olympique lyonnais Drapeau : France Ligue 1
28 août Abraham Guié Guié Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire Prêt - 1 an Drapeau : Suisse FC Lausanne-Sport Drapeau : Suisse Super League
30 août Franck Dja Djédjé Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire Transfert Drapeau : Ukraine Tchernomorets Odessa Drapeau : Ukraine Premier-Liga

Mercato d'hiver[modifier | modifier le code]

Date Nom Nationalité Modalité Provenance/Destination Division
Symbol support vote.png Arrivées
10 janvier Neal Maupay Drapeau : France France Premier contrat professionnel Formé au club -
15 janvier Luigi Bruins Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Transfert (Libre) Drapeau : Pays-Bas Excelsior Rotterdam Drapeau : Pays-Bas Eredivisie
Symbol oppose vote.svg Départs
10 janvier Raúl Fernández Drapeau : Pérou Pérou Contrat résilié Drapeau : États-Unis FC Dallas Drapeau : États-Unis Major League Soccer

Détail des matchs[modifier | modifier le code]

Matchs amicaux (avant-saison)[modifier | modifier le code]

Ligue 1 2012-2013[modifier | modifier le code]

Matchs aller[modifier | modifier le code]

Matchs retour[modifier | modifier le code]

Coupe de la Ligue 2012-2013[modifier | modifier le code]

Coupe de France 2012-2013[modifier | modifier le code]

Saison 2012-2013[modifier | modifier le code]

Équipementier et sponsors[modifier | modifier le code]

L'OGC Nice a pour équipementier la marque suisse Burrda.

Parmi les sponsors de l'OGC Nice figurent Les Mutuelles du Soleil, la métropole Nice Côte d'Azur et Pizzorno Environnement qui étaient déjà présents lors de la saison précédente. Le 10 août 2012, le club annonce un partenariat avec Rémanence, une société niçoise spécialisée dans l'hygiène et la propreté, dont le logo apparaît désormais sur la manche du maillot[8].

Derbys de la saison[modifier | modifier le code]

Championnat[modifier | modifier le code]

Classique et derbys de la saison
Le club à gauche du tableau reçoit lors du match aller et se déplace pour le match retour.
Club Aller Total Retour Club
OGC Nice 0-1 (J1) 2-1 2-0 (J38) AC Ajaccio
OGC Nice 2-2 (J7) 3-2 1-0 (J25) SC Bastia
Olympique de Marseille 2-2 (J12) 3-2 1-0 (J30) OGC Nice

Classements[modifier | modifier le code]

Général[modifier | modifier le code]

mis à jour le

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
2 Olympique de Marseille 71 38 21 8 9 42 36 +6
3 Olympique lyonnais 67 38 19 10 9 61 38 +23
4 OGC Nice 64 38 18 10 10 57 46 +11
5 AS Saint-Étienne 63 38 16 15 7 60 32 +28
6 Lille OSC 62 38 16 14 8 59 40 +19

Source : Classement de Ligue 1 sur le site de la LFP.
Règles de classement : 1. points ; 2. différence de buts ; 3. buts marqués ; 4. différence de buts particulière ; 5. classement du fair-play.

Domicile[modifier | modifier le code]

mis à jour le

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
2 Olympique de Marseille 40 19 12 4 3 25 18 +7
3 Montpellier HSC 38 19 11 5 3 33 14 +19
4 OGC Nice 38 19 11 5 3 35 17 +18
5 AS Saint-Étienne 37 19 11 4 4 36 13 +23
6 Olympique lyonnais 37 19 11 4 4 34 17 +17

Extérieur[modifier | modifier le code]

mis à jour le

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
4 Lille OSC 28 19 7 7 5 27 24 +3
5 AS Saint-Étienne 26 19 5 11 3 24 19 +5
6 OGC Nice 26 19 7 5 7 22 29 -7
7 Girondins de Bordeaux 23 19 5 8 6 18 15 +3
8 Toulouse FC 23 19 6 5 8 19 21 -2

Résultats par journée[modifier | modifier le code]

Journée 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38
Terrain D E D E D E D E D E D E D E D E D D E D E D E D E D E D E D E D E D E E D E
Résultats D N N N V N N D N D V N V V V N V V D V V D V N V V D V D D V V D V V D N V
Points 0 1 2 3 6 7 8 8 9 9 12 13 16 19 22 23 26 29 29 32 35 35 38 39 42 45 45 48 48 48 51 54 54 57 60 60 61 64
Place 18e 14e 15e 16e 10e 11e 12e 16e 15e 16e 15e 15e 11e 10e 9e 10e 8e 5e 9e 5e 4e 6e 5e 6e 4e 4e 5e 5e 5e 6e 6e 5e 6e 6e 4e 5e 6e 4e

Source : lfp.fr (Ligue de football professionnel) Terrain : D = Domicile ; E = Extérieur. Résultat : D = Défaite ; N = Nul ; V = Victoire.

Statistiques diverses[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Ligue 1

Buteur Buts
1 Drapeau : Argentine Darío Cvitanich 19
2 Drapeau : France Éric Bauthéac 9
3 Drapeau : France Valentin Eysseric 5
4 Drapeau : Argentine Renato Civelli 5
5 Drapeau : Serbie Nemanja Pejčinović 3
6 Drapeau : France Camel Meriem 3
7 Drapeau : France Neal Maupay 3
8 Drapeau : Mali Mahamane Traoré 3
9 Drapeau : France Didier Digard 2
10 Drapeau : France Stéphane Bahoken 2
11 Drapeau : France Fabrice Abriel 1
12 Drapeau : France Kévin Anin 1
13 Drapeau : Pays-Bas Luigi Bruins 1

Coupe de la Ligue

Buteur Buts
1 Drapeau : Argentine Darío Cvitanich 2
2 Drapeau : France Valentin Eysseric 2
3 Drapeau : France Timothée Kolodziejczak 1
4 Drapeau : Mali Mahamane Traoré 1
5 Drapeau : Argentine Renato Civelli 1
6 Drapeau : France Alexy Bosetti 1
7 Drapeau : France Éric Bauthéac 1

Coupe de France

Buteur Buts
1 Drapeau : France Valentin Eysseric 2
2 Drapeau : France Neal Maupay 1
3 Drapeau : France Alexy Bosetti 1
4 Drapeau : Argentine Darío Cvitanich 1

Meilleurs passeurs[modifier | modifier le code]

Passeur Passes
1 Drapeau : France Éric Bauthéac 7
2 Drapeau : France Timothée Kolodziejczak 4
3 Drapeau : France Jérémy Pied 3
4 Drapeau : Argentine Darío Cvitanich 2
5 Drapeau : France Didier Digard 2
6 Drapeau : France Alexy Bosetti 2
7 Drapeau : France Camel Meriem 1
8 Drapeau : Argentine Renato Civelli 1
9 Drapeau : France Valentin Eysseric 1
10 Drapeau : Haïti Romain Genevois 1
11 Drapeau : France Fabrice Abriel 1
12 Drapeau : Serbie Nemanja Pejčinović 1

Aiglon du mois[modifier | modifier le code]

Chaque mois, les internautes élisent le meilleur joueur du mois écoulé sur le site officiel du club.

Mois Joueur
Août Drapeau : France Joris Delle[9]
Septembre Drapeau : France Camel Meriem[10]
Octobre Drapeau : France Éric Bauthéac[11]
Novembre Drapeau : Argentine Darío Cvitanich[12]
Décembre Drapeau : Argentine Darío Cvitanich (2)[13]
Janvier Drapeau : France Didier Digard[14]
Février Drapeau : France Kévin Anin[15]
Mars Drapeau : Colombie David Ospina[16]
Avril Drapeau : France Didier Digard (2)[17]
Mai Drapeau : Argentine Darío Cvitanich (3)[18]

Autres[modifier | modifier le code]

Buts[modifier | modifier le code]

Discipline[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « OGC Nice: Claude Puel est arrivé au siège du club », Nice-Matin, . Consulté le 24 mai 2012.
  2. « Ligue 1 : Claude Puel, nouvel entraîneur général de Nice », sur liberation.fr, le site de Libération, avec AFP, . Consulté le 17 juin 2012.
  3. « Nice : Lionel Letizi nommé entraîneur des gardiens », sur chronofoot.com, . Consulté le 7 juillet 2012.
  4. a, b et c « Puel a choisi ses adjoints » sur lequipe.fr, . Consulté le 7 juillet 2012.
  5. « Foot - OGC Nice : le staff de Claude Puel dévoilé », Nice-Matin, . Consulté le 7 juillet 2012.
  6. J.Ri., « Roy écarté », L'Équipe, . Consulté le 17 juin 2012.
  7. « Effectif professionnel actuel », sur ogcnice.com (consulté le 7 août 2012)
  8. « Rémanence, nouveau partenaire officiel », sur www.ogcnice.com, OGC Nice, (consulté le 10 août 2012)
  9. « Joris Delle Aiglon d'Août », sur www.ogcnice.com, OGC Nice, (consulté le 11 septembre 2012)
  10. « Camel Meriem Aiglon de septembre », sur www.ogcnice.com, OGC Nice, (consulté le 8 novembre 2012)
  11. « Éric Bauthéac Aiglon d'octobre », sur www.ogcnice.com, OGC Nice, (consulté le 10 novembre 2012)
  12. « Darío Cvitanich Aiglon de novembre », sur www.ogcnice.com, OGC Nice, (consulté le 8 décembre 2012)
  13. « Darío Cvitanich Aiglon de décembre », sur www.ogcnice.com, OGC Nice, (consulté le 8 janvier 2013)
  14. « Didier Digard Aiglon de janvier », sur www.ogcnice.com, OGC Nice, (consulté le 11 février 2013)
  15. « Kévin Anin Aiglon de février », sur www.ogcnice.com, OGC Nice, (consulté le 4 mars 2013)
  16. « David Ospina Aiglon de mars », sur www.ogcnice.com, OGC Nice, (consulté le 10 avril 2013)
  17. « Didier Digard Aiglon d'avril », sur www.ogcnice.com, OGC Nice, (consulté le 11 mai 2013)
  18. « Darío Cvitanich Aiglon de mai », sur www.ogcnice.com, OGC Nice, (consulté le 3 juin 2013)