Fabrice Abriel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fabrice Abriel
Image illustrative de l’article Fabrice Abriel
Fabrice Abriel sous le maillot de l'Olympique de Marseille en novembre 2010 contre le FK Spartak Moscou.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (40 ans)
Lieu Suresnes (France)
Taille 1,76 m (5 9)
Période pro. 2000-2015
Poste Milieu de terrain
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1997-2000 Drapeau : France Paris Saint-Germain
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2000-2002 Drapeau : France Paris Saint-Germain 005 0(0)
2001 Drapeau : Suisse Servette de Genève 005 0(0)
2001-2002 Drapeau : France Amiens SC 043 0(4)
2002-2004Drapeau : France Amiens SC 087 (12)
2004-2006Drapeau : France EA Guingamp 077 0(8)
2006-2009Drapeau : France FC Lorient 120 (12)
2009-2011Drapeau : France Olympique de Marseille 076 0(2)
2011-2014 Drapeau : France OGC Nice 094 0(2)
2014-2015 Drapeau : France Valenciennes FC 028 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2015Drapeau : France France militaire
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 13 mars 2016

Fabrice Abriel, né le à Suresnes (Hauts-de-Seine), est un footballeur français qui évolue au poste de milieu de terrain. Il est reconverti entraîneur depuis la fin de sa carrière en 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Des débuts difficiles[modifier | modifier le code]

D'ascendance réunionnaise, Fabrice Abriel est formé au Paris Saint-Germain, où il joue son premier match pro le 8 janvier 2000 en remplaçant le capitaine Ali Benarbia lors d'un match de coupe de la ligue face à l'US Créteil puis son premier match de Ligue 1 à Bordeaux huit jours plus tard en entrant en jeu à la place Laurent Robert.

Mais avec un temps de jeu presque néant (seulement 3 matchs entre 1999 et 2001), il est prêté au Servette FC pour six mois[1] puis au Amiens SC en Ligue 2 lors de la saison 2001-2002. Il marque le premier but de sa carrière face à l'AS St Etienne le 8 septembre 2001.

Fort de ses 43 matchs avec le club, il s'engage définitivement au Amiens SC à la fin de son prêt[2].

En Avant de Guingamp puis FC Lorient[modifier | modifier le code]

Alors qu'un accord de principe avait été trouvé avec l'OGC Nice[3], Abriel décide finalement de rejoindre l'En Avant de Guingamp[4]. Après trois saisons et 130 matchs sous les couleurs d'Amiens, c'est avec l'espoir de connaitre les joies de la montée en Ligue 1 qu'il rejoint son nouveau club. Il joue son premier match avec Guingamp le 6 août 2004 en tant que titulaire contre Gueugnon puis marque son premier but la semaine suivante contre Le Havre. Il trouve rapidement sa place dans l'effectif breton et deviens un titulaire indiscutable. Cependant, après deux saisons passés en Bretagne, il ne connaîtra pas la remontée.

En dépit de l'échec vécu avec Guingamp, il est contacté en 2006 par Christian Gourcuff, qui le suivait depuis quelques années et le convainc sans difficultés de découvrir à plein temps la ligue 1 à 27 ans sous les couleurs du FC Lorient. Il joue son premier match avec les merlus face à son club formateur le 5 août 2006 au Parc des Princes. Il marque son premier but le 27 janvier 2007 en déplacement au FC Nantes lors de la 22e journée de Ligue 1.

Fabrice Abriel devient peu à peu l'un des éléments-clé du dispositif lorientais[5], ce qui lui vaut d'être élu deux fois de suite Merlu d'or par le public lorientais en 2007 et 2008, récompensant le meilleur joueur du club.

Olympique de Marseille (2009-2011)[modifier | modifier le code]

Fabrice Abriel (en noir) à la lutte avec Marcelo lors du match Real Madrid-Marseille le mercredi 30 septembre 2009.

Souvent décrit comme un travailleur de l'ombre, cette qualité fait de lui une des valeurs sûres de Ligue 1. En juillet 2009, il est en contact avancé avec l'AS Nancy-Lorraine mais décide finalement de rejoindre l'Olympique de Marseille en signant un contrat de trois ans pour un montant de 2,5 M€[6]. Le 8 août, il participe à son premier match sous ses nouvelles couleurs contre le Grenoble Foot 38 lors de la première journée de Ligue 1 en tant que titulaire (2-0) à la suite de la blessure de Lucho González[7]. Le mercredi , il joue pour la première fois un match de Ligue des champions face au Real Madrid au Stade Santiago Bernabéu (3-0)[8]. Il marque son premier but sous le maillot de l'OM le lors du match face à Nancy comptant pour la 9e journée de championnat (victoire 3-0)[9]. Le 3 novembre suivant, il inscrit son premier but en Ligue des champions lors du match de poules face au FC Zurich à la 11e minute de jeu (score final 6-1 pour l'OM)[10]. À la suite de la 36e journée jouée au Stade Vélodrome contre Rennes, l'OM est sacré champion de France 2010 après avoir remporté la coupe de la ligue.

Il commence la saison suivante en regardant l'OM remporte le Trophée des champions 2010 depuis le banc de touche. Le reste de la saison, il joue peu et n'est titularisé qu'à sept reprises dont quatre en championnat. Il remporte tout de même la coupe de la ligue en entrant en jeu à quelques minutes du coup de sifflet final.

OGC Nice puis Valenciennes FC[modifier | modifier le code]

Laissé libre par l'Olympique de Marseille, il signe un contrat de trois ans en faveur de l'OGC Nice le [11]. Mais Abriel ne fait pas la préparation physique d'avant saison avec son nouveau club. Pour sa première saison, entre sa méforme personnelle et les mauvais résultats d'une équipe qui ne fonctionne pas avec Éric Roy puis René Marsiglia, il est loin de son meilleur niveau et signe des prestations jugées indécentes par les supporteurs niçois, malgré une place de titulaire quasi systématique. Malgré un beau parcours en coupe de la ligue, éliminé aux portes de la finale, Nice termine 17e et se sauve lors de la dernière journée.

Lors de la saison qui suit, il retrouve ses qualités de relayeur au centre du terrain et participe aux bons résultats de la jeune équipe mise en place par le nouvel entraîneur Claude Puel, qui compte sur lui en tant qu'homme d'expérience, à l'instar de Camel Meriem. Lors de la 12e journée de Ligue 1 contre l'Olympique de Marseille, terminé sur un match nul 2-2, il marque le 2e but égalisateur à la 88e minute d'un retourné spectaculaire[12]. C'est son premier but pour l'OGC Nice.

À la fin de la saison 2013-2014 il est laissé libre par l'OGC Nice. Le 23 juillet suivant, il signe en faveur du Valenciennes FC, qui évolue Ligue 2. Il joue son premier match lors de la 1re journée de Ligue 2 face au Gazélec Ajaccio en étant titulaire. Régulièrement titulaire, il apporte son expérience à une équipe qui signe son maintien tardivement et termine à la 16e place du championnat. Le 9 septembre 2015, et n'ayant toujours pas joué une seule minute de jeu, il rompt d'un commun accord avec le club son contrat qui les liait jusqu'en 2016[13].

Peu de temps après, Abriel rejoint l'équipe de France militaire pour jouer la coupe du monde militaire en Corée du Sud[14].

Reconversion[modifier | modifier le code]

À partie de septembre 2015, alors qu'il prépare ses diplômes d’entraîneur, il devient l'adjoint de Fabien Flore au club d'Escaudain qui évolue en Promotion d'honneur (D8). Diplômé en juin 2016, il rejoint le FC Gobelins, club parisien évoluant en division d'honneur (D6)[15].

En août 2016, il rejoint SFR Sport, pour commenter la Premier League, notamment aux côtés de Jérôme Sillon.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Fabrice Abriel au 20 août 2015[16]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
1999-2000 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Division 1 1 0 1 0 1 0 - - - 3 0
2000-2001 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Division 1 1 0 - - - - - - - 1 0
2001-2002 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Division 1 - - - - - - CI 1 0 1 0
Sous-total 2 0 1 0 1 0 - 1 0 5 0
2000-2001 Drapeau de la Suisse Servette FC (prêt) Axpo SL 5 0 - - - - - - - 5 0
Sous-total 5 0 - - - - - - - 5 0
2001-2002 Drapeau de la France Amiens SC (prêt) Division 2 37 4 3 0 3 0 - - - 43 4
2002-2003 Drapeau de la France Amiens SC Ligue 2 36 3 2 0 1 0 - - - 39 3
2003-2004 Drapeau de la France Amiens SC Ligue 2 37 7 5 1 1 0 - - - 43 8
2004-2005 Drapeau de la France Amiens SC Ligue 2 5 1 - - - - - - - 5 1
Sous-total 115 15 10 1 5 0 - - - 130 16
2004-2005 Drapeau de la France EA Guingamp Ligue 2 30 3 2 0 3 0 - - - 35 3
2005-2006 Drapeau de la France EA Guingamp Ligue 2 38 5 - - 4 0 - - - 42 5
Sous-total 68 8 2 0 7 0 - - - 77 8
2006-2007 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 38 1 1 0 1 0 - - - 40 1
2007-2008 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 38 2 2 2 1 0 - - - 41 4
2008-2009 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 35 7 3 0 1 0 - - - 39 7
Sous-total 111 10 6 2 3 0 - - - 120 12
2009-2010 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 32 1 2 0 4 0 C1+C3 5+4 1+0 47 2
2010-2011 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 22 0 1 0 3 0 C1 3 0 29 0
Sous-total 54 1 3 0 7 0 - 12 1 76 2
2011-2012 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 27 0 2 0 4 0 - - - 33 0
2012-2013 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 28 1 1 0 3 0 - - - 32 1
2013-2014 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 25 0 2 1 2 0 - - - 29 1
Sous-total 80 1 5 1 9 0 - - - 94 2
2014-2015 Drapeau de la France Valenciennes FC Ligue 2 25 0 3 0 - - - - - 28 0
Sous-total 25 0 3 0 - - - - - 28 0
Total sur la carrière 461 35 30 3 32 0 - 12 1 535 39

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Fabrice Abriel remporte le premier titre de sa carrière avec son club formateur, le Paris Saint-Germain avec la Coupe Intertoto en 2001.

C'est ensuite avec l'Olympique de Marseille, qu'il est champion de France en 2010 et vice-champion en 2011. Il remporte également la coupe de la ligue à deux reprises en 2010 et 2011 mais ne rentre pas en jeu lors du Trophée des champions 2010 remporté par l'OM.

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Sur le plan individuel, il est élu Merlu d'or, récompensant le meilleur joueur de la saison et décerné par les supporters du FC Lorient en 2007 et 2008. Il remporte également le Trophée du joueur du mois UNFP de Ligue 1 en novembre 2009[17] alors qu'il joue à l'Olympique de Marseille.

Record[modifier | modifier le code]

Il a le record du nombre de matchs consécutifs en Ligue 1 pour un joueur de champ : 76 matchs[18],[19],[20].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :