Saison 2012-2013 du Montpellier Hérault Sport Club (féminines)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Montpellier HSC
Saison 2012-2013
Généralités
Stade Stade Jules Rimet
Président Drapeau : France Louis Nicollin
Entraîneur Drapeau : France Sarah M'Barek
Résultats
Division 1 4e
60 points (13V-2N-4D)
58 buts pour, 20 contre
526 spectateurs de moyenne
Coupe de France 1/4 de finale
Meilleure buteuse Drapeau : France Hoda Lattaf (21)
Meilleure passeuse Drapeau : France Hoda Lattaf (5)
Drapeau : France Ludivine Diguelman (5)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Dernière mise à jour : 20 avril 2013.

Chronologie

La saison 2012-2013 de la section féminine du Montpellier Hérault Sport Club est la seizième saison consécutive du club héraultais en première division du championnat de France et la vingtième saison du club à ce niveau depuis 1985.

Sarah M'Barek est à la tête du staff montpelliérain lors de cette nouvelle saison qui fait suite à plusieurs saisons aux avant-postes pour le club, sans pour autant parvenir à décroché un titre national. Les objectifs pour cette saison sont donc identiques à ceux des saisons précédentes, les dirigeants espérant au moins une qualification européenne qui échappe aux pailladines depuis deux saisons.

Le Montpellier HSC va également évoluer au cours de la saison en Coupe de France.

Avant saison[modifier | modifier le code]

Transferts[modifier | modifier le code]

En ce début de saison dans l'élite, le club enrôle une seule nouvelles joueuses, Zohra Ayachi du Rodez AF. Lors de la trêve hivernale, le club se renforce en faisant signer la jeune internationale danoise, Luna Nørgaard Gevitz qui jouait au FC Sète[1].

Le club fait face à plusieurs départs lors de ce début de saison, puisque l'internationale japonaise Aya Sameshima rentre au Japon au Vegalta Sendai Ladies, que Marine De Sousa signe au Rodez AF, qu'Andréa Beaude ainsi que Claudia Orsini signe au FC Sète et que Charlène Farrugia signe au Rodez AF[2].

Préparation d'avant-saison[modifier | modifier le code]

Avant son premier match officiel de championnat prévu le 9 septembre, le Montpellier HSC a programmé trois matchs amicaux face au Toulouse FC, à l'ES Arpajonnaise, au Nîmes MG et au FF Yzeure[3].

Compétitions[modifier | modifier le code]

Championnat[modifier | modifier le code]

Phase aller - Journée 1 à 11[modifier | modifier le code]

Journées 1 à 11 du championnat
J. Rencontre Place
1 AS Saint-Étienne 0-2 MHSC 4e (-0)
2 Toulouse FC 0-5 MHSC 3e (-0)
3 MHSC 1-1 Paris SG 3e (-2)
4 Arras FCF 0-3 MHSC 2e (-2)
5 MHSC 8-0 FF Issy 2e (-2)
6 Rodez AF 0-2 MHSC 2e (-2)
7 MHSC 1-0 FF Yzeure 2e (-2)
8 Ol. lyonnais 6-2 MHSC 3e (-5)
9 MHSC 6-0 FC Vendenheim 2e (-5)
10 FCF Juvisy 2-0 MHSC 4e (-8)
11 MHSC 1-1 EA Guingamp 3e (-10)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou, si le MHSC est premier, sur le deuxième.

La saison 2012-2013 de Division 1 est la trente-neuvième édition du championnat de France de football féminin. La division oppose douze clubs en une série de vingt-deux rencontres. Les meilleurs de ce championnat se qualifient pour la Ligue des Champions (les deux premiers). Le Montpellier HSC participe à cette compétition pour la vingtième fois de son histoire et a déjà été sacré champion à deux reprises.

La compétition débute pour le Montpellier HSC, le dimanche 9 septembre 2012 à 15 h, par un match face à l'AS Saint-Étienne. Les Montpelliéraines pour leur premier match de la saison, réalise un belle prestation chez les Stéphanoises en s'imposant sur le score de deux buts à zéro[M 1]. Lors de la seconde journée, les filles de Sarah M'Barek écrasent les joueuses du Toulouse FC sur le score de cinq buts à zéro, grâce notamment à un doublé de Marie-Laure Delie[M 2], avant le choc face au Paris SG, où elles vont voir revenir les Parisiennes dans les dernières seconde du match grâce à l'égalisation sur pénalty de Sabrina Delannoy[M 3]. Lors de la quatrième journée, les Montpelliéraines se relance en s'imposant sur le terrain de l'Arras FCF sur le score de trois buts à zéro, grâce notamment à un doublé de Marie-Laure Delie[M 4].

Lors de la cinquième journée, les filles de Sarah M'Barek s'imposent largement face au promu, le FF Issy, sur le score de huit buts à zéro[M 5]. Les Montpelliéraines enchainent lors de la journée suivante en s'imposant deux buts à zéro sur le terrain du Rodez AF[M 6], puis à domicile face au FF Yzeure en s'imposant par le plus petit des scores, un but à zéro[M 7].

Lors de la huitième journée, les Montpelliéraines cèdent lors du choc face à l'Olympique lyonnais sur le score de six buts à deux, stoppant néanmoins l'invincibilité de la gardienne lyonnaise cette saison en inscrivant deux buts[M 8], avant de se ressaisir lors de la journée suivante en écrasant le FC Vendenheim sur le score de six buts à zéro avec un triplé d'Hoda Lattaf[M 9], puis de s'incliner contre un autre concurrent direct aux places européennes, le FCF Juvisy, sur le score de deux buts à zéro[M 10]. L'ultime match de la phase aller du club montpelliérain se conclu par un match nul face à l'EA Guingamp, sur le score de un but partout[M 11].

Phase retour - Journée 12 à 22[modifier | modifier le code]

Journées 12 à 22 du championnat
J. Rencontre Place
12 MHSC 2-1 Toulouse FC 3e (-10)
13 Paris SG 3-1 MHSC 4e (-13)
14 MHSC 7-0 Arras FCF 4e (-13)
15 FF Issy 1-3 MHSC 3e (-13)
16 MHSC 7-0 Rodez AF 3e (-13)
17 FF Yzeure 0-3 MHSC 3e (-13)
18 MHSC 0-4 Ol. lyonnais 4e (-16)
19 FC Vendenheim 1-4 MHSC 4e (-16)
20 MHSC - FCF Juvisy - (-)
21 EA Guingamp - MHSC - (-)
22 MHSC - AS Saint-Étienne - (-)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou, si le MHSC est premier, sur le deuxième.
Kelly Gadea et Marion Torrent face à Kosovare Asllani.

Pour son premier match retour et le dernier avant la trêve hivernale, les Montpelliéraines s'imposent de justesse face aux lanterne rouge du championnat, le Toulouse FC, sur le score de deux buts à un[M 12]. Lors de la journée suivante, les filles de Sarah M'Barek chutent lors du choc face au Paris SG sur le score de trois buts à un, faisant quasiment un trait sur une possible qualification en Ligue des champions[M 13]. Les Pailladines se ressaisissent lors de la journée suivante en écrasant sept buts à zéro l'Arras FCF, avec notamment des doublés d'Hoda Lattaf et d'Élodie Ramos[M 14], puis enchaînent en déplacement sur la pelouse du FF Issy, en s'imposant trois buts à un grâce notamment au premier but de Luna Nørgaard Gevitz, recrutée lors de la trêve hivernale[M 15]. Lors de la seizième journée, le club héraultais écrase le Rodez AF sur le score de sept buts à zéro avec notamment un triplé de Hoda Lattaf[M 16]. Après avoir battu assez nettement le FF Yzeure sur le score de quatre buts à zéro[M 17], les Montpelliéraines vont sombrer à domicile face à l'Olympique lyonnais, sur le même score, quatre buts à zéro, laissant échapper une bonne fois pour toutes les chances de se qualifier en coupe d'Europe[M 18]. Lors de la 19e journée, les filles de Sarah M'Barek vont se ressaisir en s'imposant quatre buts à un face au FC Vendenheim, leur permettant de garder l'espoir de pouvoir finir sur le podium[M 19].

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Rencontres de la Coupe de France
Tour Rencontre Div.
1/32e CS Nivolas 1-4 MHSC D2
1/16e MHSC 9-0 ASPTT Albi D2
1/8e Rodez AF 0-4 MHSC D1
1/4 EA Guingamp - MHSC D1

La coupe de France 2012-2013 est la 12e édition de la coupe de France, une compétition à élimination directe mettant aux prises les clubs de football à travers la France métropolitaine et les DOM-TOM. Elle est organisée par la FFF et ses ligues régionales.

Marinette Pichon effectue un tirage abordable pour les Montpeliéraines qui joueront à l'extérieur, face au CS Nivolas Vermelle, qui évolue en seconde division[4]. Les filles de Sarah M'Barek, valident facilement leur billet pour les seizièmes en s'imposant quatre buts à un sur la pelouse rhodanienne[M 20], avant d'écraser lors du tour suivant une autre équipe de seconde division, l'ASPTT Albi sur le score de neuf buts à zéro, avec un triplé de Viviane Asseyi[M 21].

Lors du tour suivant, les Montpelliéraines s'imposent facilement chez une autre équipe de Division 1, le Rodez AF sur le score sans appel de quatre buts à zéro avec notamment un doublé de Hoda Lattaf[M 22].

Matchs officiels de la saison[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous retrace les rencontres officielles jouées par le Montpellier HSC durant la saison. Les buteurs sont accompagnés d'une indication sur la minute de jeu où est marqué le but et, pour certaines réalisations, sur sa nature (penalty ou contre son camp).

Bilan des matchs officiels par compétition[5]
Compétition Débute au tour Place ou tour final Matches joués Gagnés Nuls Perdus Buts pour Buts contre Différence
Division 1 - - 19 13 2 4 58 20 +38
Coupe de France 1/32 de finale - 3 3 0 0 17 1 +16
Total - - 22 16 2 4 75 21 +54

Joueurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Encadrement technique[modifier | modifier le code]

L'équipe est entraînée par Sarah M'Barek. Entraîneur de 35 ans, en poste depuis l'été 2007, cette ancienne internationale française décroche deux titres de championne de France avec le Montpellier HSC en tant que joueuse, avant d'en devenir l'entraineur et de remporter le Challenge de France en 2009.

Effectif principal[modifier | modifier le code]

Effectif du Montpellier Hérault Sport Club[6]
Joueuses Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent
1 G Drapeau de la France Durand, SolèneSolène Durand 20/11/1994 (18 ans)
Formée au club
16 G Drapeau de la France Philippe, LaëtitiaLaëtitia Philippe 30/04/1991 (21 ans) France Formée au club
2 D Drapeau de la France Gagnet, AurélieAurélie Gagnet 30/12/1994 (18 ans)
Formée au club
3 D Drapeau de la France Gadea, KellyKelly Gadea 16/12/1991 (21 ans) France AS Saint-Etienne
4 D Drapeau de la France Torrent, MarionMarion Torrent 17/04/1992 (20 ans)
Formée au club
5 D Drapeau de la France Meilleroux, OphélieOphélie Meilleroux 18/01/1984 (29 ans) France FF Yzeure
17 D Drapeau de la France Viana, CynthiaCynthia Viana 11/10/1993 (19 ans)
ICF Perpignan
24 D Drapeau du Danemark Gevitz, Luna NørgaardLuna Nørgaard Gevitz 03/03/1994 (18 ans) Danemark -19 ans FC Sète
31 D Drapeau de la France Karchaoui, SakinaSakina Karchaoui 26/01/1996 (17 ans)
Formée au club
6 M Drapeau de la France Bilbault, CharlotteCharlotte Bilbault 05/06/1990 (22 ans)
FF Yzeure
7 M Drapeau du Japon Utsugi, RumiRumi Utsugi 05/12/1988 (24 ans) Japon NTV Beleza
8 M Drapeau de la France Plaza, MelissaMelissa Plaza 28/07/1988 (24 ans) France La Roche ESOF
10 M Drapeau de l'Algérie Hamou Maamar, NoraNora Hamou Maamar 18/05/1983 (29 ans) Algérie Formée au club
11 M Drapeau de la France Diguelman, LudivineLudivine Diguelman 15/04/1984 (28 ans) France CNFE Clairefontaine
14 M Drapeau de la France Lavogez, ClaireClaire Lavogez 18/06/1994 (18 ans)
FCF Hénin-Beaumont
15 M Drapeau de la France Ayachi, ZohraZohra Ayachi 02/09/1988 (24 ans)
Rodez AF
26 M Drapeau de la France Furuberget, CassandreCassandre Furuberget 19/05/1994 (18 ans)
Formée au club
28 M Drapeau de la France Pervier, MarineMarine Pervier 01/02/1990 (23 ans)
Formée au Saint-Herblain OC
9 A Drapeau de la France Ramos, ÉlodieÉlodie Ramos 13/03/1983 (29 ans) France SC Schiltigheim
18 A Drapeau de la France Lattaf, HodaHoda Lattaf 31/08/1978 (34 ans) France Olympique lyonnais
19 A Drapeau de la France Wenger, MeryllMeryll Wenger 03/10/1994 (18 ans)
Formée au club
20 A Drapeau de la France Asseyi, VivianeViviane Asseyi 20/11/1993 (19 ans) France -19 ans FC Rouen
21 A Drapeau de la France De Revière, StéphanieStéphanie De Revière 22/07/1987 (25 ans)
Aulnat Sportif
23 A Drapeau de la France Delie, Marie-LaureMarie-Laure Delie 29/01/1988 (25 ans) France Paris SG
25 A Drapeau de la France Robert, FaustineFaustine Robert 18/05/1994 (18 ans)
Formée au club
Entraîneur(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Eric Nicolas
  • Drapeau : France Arnaud Barbier (Kiné)

Légende

Mise à jour de l'effectif le 6 février 2013 Consultez la documentation du modèle

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Voir l’image vierge
Équipe type de la saison.
D'après les temps de jeu à leur poste.
Classement des buteuses
Joueuse Total
Drapeau : France Hoda Lattaf 21
Drapeau : France Marie-Laure Delie 15
Drapeau : France Viviane Asseyi 11
Drapeau : France Élodie Ramos 6
Drapeau : France Ludivine Diguelman 4
Drapeau : France Claire Lavogez 3
Drapeau : France Marine Pervier 3
Drapeau : France Zohra Ayachi 3
Drapeau : France Charlotte Bilbault 2
Drapeau : France Stéphanie De Revière 2
Drapeau : France Faustine Robert 1
Drapeau : Danemark Luna Nørgaard Gevitz 1
Drapeau : France Marion Torrent 1
Classement des passeuses
Joueuse Total
Drapeau : France Hoda Lattaf 5
Drapeau : France Ludivine Diguelman 5
Drapeau : France Élodie Ramos 3
Drapeau : France Marine Pervier 3
Drapeau : Japon Rumi Utsugi 3
Drapeau : France Kelly Gadea 2
Drapeau : France Marie-Laure Delie 2
Drapeau : France Melissa Plaza 2
Drapeau : France Zohra Ayachi 2
Drapeau : France Charlotte Bilbault 1
Drapeau : France Faustine Robert 1
Drapeau : France Marion Torrent 1
Drapeau : France Stéphanie De Revière 1

Joueuses en sélection nationale[modifier | modifier le code]

Sept joueuses de l'effectif du Montpellier HSC ont déjà connus les honneurs d'être appelées en équipe de France. Cependant sur les sept, seulement deux sont appelées régulièrement, Marie-Laure Delie et Ophélie Meilleroux, une des cadres du vestiaire des bleues.

Deux autres joueuses sont également internationales, Nora Hamou Maamar avec l'équipe d'Algérie[7] et Rumi Utsugi avec l'équipe du Japon, sacrée championne du monde en 2011[8].

Affluence et télévision[modifier | modifier le code]

Affluence[modifier | modifier le code]

Affluence du MHSC à domicile

Association Sportive de La Poste et France Télécom Albi Association sportive de Saint-Étienne Loire (féminines) Football Club Féminin Juvisy Olympique lyonnais (féminines) Rodez Aveyron Football (féminines) Arras Football Féminin Toulouse Football Club (féminines) En Avant de Guingamp (féminines) Football Club Vendenheim-Alsace Football féminin Yzeure Allier Auvergne Football féminin Issy-les-Moulineaux Paris Saint-Germain Football Club (féminines)

Retransmission télévisée[modifier | modifier le code]

Profitant de la médiatisation de la Coupe du monde, la FFF avait lancé le lundi 11 juillet 2012 l’appel d’offre pour les droits TV du championnat de France. Ces derniers ont été remportés par France Télévision en duo avec la chaine Eurosport pour un contrat s'élevant à 110 000 euros[9].

Équipe réserve et équipes de jeunes[modifier | modifier le code]

Le club héraultais possède une équipe des moins de 19 ans qui participe au Challenge National Féminin U19[10].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Une joueuse peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Transferts - Le point final, sur footofeminin.fr
  2. D1 - Transferts, sur footofeminin.fr
  3. Matchs amicaux (D1, D2) - Programme et résultats, sur footofeminin.fr
  4. Le tirage complet des 32èmes, sur fff.fr
  5. a et b Fiche 2012-2013 du Montpellier HSC, sur statsfootofeminin.fr
  6. Effectif officiel sur mhscfoot.com.
  7. CAN Fém.: Algérie - Guinée Eq. : 0-1, sur djazairsport.com, publié le 5 novembre 2010
  8. Le Japon fait sensation, sur lefigaro.fr, publié le 18 juillet 2011
  9. La division 1 Féminine sur France Télévisions et Eurosport, sur sport-tv.org
  10. « Challenge National Féminin U19 », statsfootofeminin.fr (consulté le 13 septembre 2012)

Feuilles et résumés de matchs[modifier | modifier le code]

  1. Saint-Étienne - Montpellier : 0-2, sur statsfootofeminin.fr
  2. Toulouse - Montpellier : 0-5, sur statsfootofeminin.fr
  3. Montpellier - Paris : 1-1, sur statsfootofeminin.fr
  4. Arras - Montpellier : 0-3, sur statsfootofeminin.fr
  5. Montpellier - Issy : 8-0, sur statsfootofeminin.fr
  6. Rodez - Montpellier : 0-2, sur statsfootofeminin.fr
  7. Montpellier - Yzeure : 1-0, sur statsfootofeminin.fr
  8. Lyon - Montpellier : 6-2, sur statsfootofeminin.fr
  9. Montpellier - Vendenheim : 6-0, sur statsfootofeminin.fr
  10. Juvisy - Montpellier : 2-0, sur statsfootofeminin.fr
  11. Montpellier - Guingamp : 1-1, sur statsfootofeminin.fr
  12. Montpellier - Toulouse : 2-1, sur statsfootofeminin.fr
  13. Paris - Montpellier : 3-1, sur statsfootofeminin.fr
  14. Montpellier - Arras : 7-0, sur statsfootofeminin.fr
  15. Issy - Montpellier : 1-3, sur statsfootofeminin.fr
  16. Montpellier - Rodez : 7-0, sur statsfootofeminin.fr
  17. Yzeure - Montpellier : 0-4, sur statsfootofeminin.fr
  18. Montpellier - Lyon : 0-4, sur statsfootofeminin.fr
  19. Vendenheim - Montpellier : 1-4, sur statsfootofeminin.fr
  20. Nivolas - Montpellier : 1-4, sur statsfootofeminin.fr
  21. Montpellier - Albi : 9-0, sur statsfootofeminin.fr
  22. Rodez - Montpellier : 0-4, sur statsfootofeminin.fr

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Cette bibliographie présente quelques ouvrages de référence de base. Ceux qui ont été utilisés pour la rédaction de l'article sont indiqués par le symbole Document utilisé pour la rédaction de l’article.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :