Yeni N'Gbakoto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yeni NGbakoto
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Queens Park Rangers
Numéro 23
Biographie
Nom Yeni Atito NGbakoto
Nationalité Drapeau : France Français
Drapeau : République démocratique du CongoCongolais
Nat. sportive Drapeau : République démocratique du CongoCongolais
Naissance (25 ans)
Lieu Croix (France)
Taille 1,74 m (5 9)
Période pro. 2009
Poste Milieu offensif
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
2001-2007 Drapeau : France SCC Besançon
2007-2009 Drapeau : France FC Metz
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2009-2016 Drapeau : France FC Metz 164 (38)
2016- Drapeau : Angleterre Queens Park Rangers 31 (5)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2008-2009 Drapeau : France France -17 ans 014 0(4)
2009-2010 Drapeau : France France -18 ans 006 0(2)
2017- Drapeau : République démocratique du Congo RD Congo 002 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 25 juin 2017

Yeni Atito NGbakoto, né le à Croix, est un footballeur franco-congolais et international congolais formé au FC Metz et évoluant actuellement au Queens Park Rangers au poste de milieu offensif.

Il était international chez les jeunes français (il est capé chez les U-17 et les U-18). N'Gbakoto joue principalement au poste de milieu offensif, mais il peut dépanner au poste d'attaquant. Il est connu pour sa vitesse et sa technique.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Parcours junior[modifier | modifier le code]

Yéni N'Gbakoto commence sa carrière de footballeur au club du SC Clemenceau, à Besançon. Il excelle dans le groupe des jeunes du club, où il se fait remarquer puis superviser par le FC Metz, mais aussi par Tottenham, Chelsea et Barcelone[1]. Il signe finalement un contrat de jeune avec le FC Metz en 2007. Grâce à ses performances avec les jeunes de Metz, Yeni est appelé en équipe de France des moins de 17 ans par Philippe Bergeroo. Le 25 juin 2009, il signe un contrat professionnel de 5 ans chez les Grenats[2].

FC Metz[modifier | modifier le code]

Les débuts en Ligue 2[modifier | modifier le code]

Yéni N’Gbakoto est promu en équipe première pour la saison 2009-2010, mais il commence la saison avec l'équipe amateur en CFA 2, marquant pour ses débuts dans l'équipe contre le CA Pontarlier le 15 août 2009. Il jouera pour les quatre mois qui suivirent dans l'équipe amateur, marquant à nouveau dans le derby contre Thionville (victoire 1-0). Il est appelé par Yvon Pouliquen pour le match des huitième de finale de la Coupe de la Ligue contre l'Olympique lyonnais le 13 janvier 2010 et rentre en jeu à la 83e minute à la place de Julien Cardy (match perdu 3-0) [3]. Il retourne en équipe amateur pour la fin de la saison, et finit le championnat (CFA 2) avec 8 buts en 16 matchs, la réserve du FC Metz finit champion avec 107 points, soit le plus gros total de tous les groupes de ce championnat.

Pour la saison 2010-2011, il porte le numéro 23, et est promu en équipe première par Dominique Bijotat, le nouvel entraîneur du club. Il fait ses débuts en ligue 2 en tant que titulaire le 27 août 2010 contre l'AC Ajaccio, et jouera le match entier (score final : 0-0) [4]. Le 18 décembre, il marque son premier but contre l'Entente SSG en Coupe de France (victoire 3 à 0)[5]. Les saisons 2010-2011 et 2011-2012 sont considérées comme les pires saisons du club, et sont marquées par la descente en National.

Un joueur qui fait ses preuves grâce à Albert Cartier[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2012-2013, le nouvel entraîneur, Albert Cartier, a décidé de faire confiance aux jeunes du club, entourés de Grégory Proment, ancienne gloire du club. Yéni N'Gbakoto est souvent titularisé, et il marque pour ses trois premiers matchs (en Coupe de la Ligue et en Championnat)[6]. Le 31 août 2012, il marque le premier doublé de sa carrière face à Quevilly, dont un but sélectionné parmi les plus beaux buts de la saison en National[7]. Le 6 janvier 2013, il marque un but en Coupe de France face à l'OGC Nice, en égalisant d'une aile de pigeon pour le club à la Croix de Lorraine[8], après avoir été nommé capitaine à la suite de l'expulsion de Grégory Proment. Après une saison, clôturée à la deuxième place, le FC Metz remonte en Ligue 2 pour la saison 2013-2014. N'Gbakoto est un des artisans de cette remontée en inscrivant 15 buts et distillant 5 passes décisives en 46 matchs toute compétitions confondues.

La saison 2013-2014 est la saison du retour en Ligue 2. Le club grenat réalise une saison exceptionnelle puisqu'il remporte le championnat. Pourtant l'équipe n'était pas du tout attendue en haut de l'affiche car elle venait de remonter de National. Et si le FC Metz a réalisé une si belle saison, c'est que le collectif mis en place par Albert Cartier a été une franche réussite, mais aussi que deux joueurs : Diafra Sakho et Yéni N'Gbakoto ont porté ce collectif avec brio. Sur ses 14 buts, certains ont marqué la saison, notamment l'ouverture du score face au grand rival Nancy (victoire 3-0 à Saint-Symphorien), où d'autres face à Brest ou Angers, où il marquait d'une sublime frappe des 25 mètres[9]. À la fin de la saison, il prolonge son contrat avec le club à la Croix de Lorraine jusqu'en 2017, et jouera donc en Ligue 1 avec son club de cœur[10].

La découverte de la Ligue 1[modifier | modifier le code]

Yéni N'Gbakoto découvre la Ligue 1 lors de la saison 2014-2015 avec le FC Metz, club avec lequel il rêvait de découvrir le très haut niveau[11]. Il s'est fixé de nombreux objectifs, car il a la ferme intention de retrouver l'Équipe de France[12]. Cependant, la première partie de saison ne se présente pas du tout comme prévu, il perd sa place de titulaire et l'équipe se retrouve en position de relégable à la mi-saison. Il retrouve ensuite un statut de titulaire au poste d'attaquant[13]. La saison cauchemardesque du club, et la descente à l'issue de la saison, Yéni ne confirme pas les espoirs placés en lui : les Grenats finiront avants-derniers du championnat.

Retour en Ligue 2 et remontée en Ligue 1[modifier | modifier le code]

Le FC Metz est de retour en Ligue 2 pour la saison Ligue 2 2015-2016 avec comme objectif de remonter directement en Ligue 1. Yéni et le club reçoivent plusieurs offres de transferts qu'ils jugent insuffisantes et Yéni effectue toute la préparation avec le FC Metz et débute la saison face au RC Lens (0-0). Il délivre une passe décisive contre Sochaux lors du match suivant (0-1) et inscrit son premier but de la saison face à Évian sur penalty au Stade Saint-Symphorien (2-1). Annoncé sur le départ à la fin du mercato au Standard de Liège il reste finalement dans l'effectif de José Riga. À la fin de la partie aller du championnat, il a inscrit 7 buts et délivré 4 passes décisives mais il ne permet pas a son club d'être sur le podium (6e place). La championnat reprend en janvier sous la houlette du nouveau coach Philippe Hinschberger. Yéni N'Gbakoto sait qu'il est le leader de l'équipe et que son état de forme détermine l'état de forme de l'équipe. Il va inscrire 5 buts sur la phase de retour, tous des buts vitaux pour le FC Metz comme ce coup franc dès 25 mètres contre le Paris Football Club (victoire 1-2) mais également lors du sprint final avec un doublé face au Dijon Football Côte-d'Or (0-4) et le but de la victoire face au Tours Football Club pour le dernier match à domicile de la saison (2-1) mais Yéni a également été impliqué sur de nombreux buts puisqu'il a délivré 7 passes décisives lors de la phase retour, portant son total a 11 passes et 12 buts sur la durée du championnat. Il est le cinquième meilleur buteur et il est élu meilleur passeur du championnat de Ligue 2. Il est également nommé aux Trophées UNFP du football pour le titre de meilleur joueur de Ligue 2 finalement attribué à Famara Diédhiou mais il est présent dans l'Equipe type du championnat. Yéni NGbakoto est également l'un des deux joueurs de champs de Ligue 2 à avoir joué l'intégralité des 38 matchs en tant que titulaire, en étant jamais remplacé.

Le FC Metz finit troisième et monte donc en Ligue 1 pour la saison 2016-2017.

Queens Park Rangers[modifier | modifier le code]

Des débuts difficiles[modifier | modifier le code]

Le 6 août 2016, après avoir connu le National, la Ligue 2 et la Ligue 1 sous le maillot de son club formateur, Yeni N'Gbakoto va poursuivre sa carrière outre-Manche. Le milieu de terrain offensif est transféré en Championship, dans les rangs de Queens Park Rangers, malgré la montée du FC Metz en Ligue 1[14]. Il marque son premier but avec son nouveau club contre Swindon Town en League Cup le 10 août 2016, en ouvrant le score pour son équipe, victorieuse à la fin[15].

Le club finit à une 18ème place, à deux points de la relégation, et subit des éliminations prématurées en coupe : la saison est une déception, notamment pour Yéni, qui ne parvient pas à devenir une pièce maîtresse de l'équipe, ne marquant que quatre buts, dont un en coupe, et ne délivrant que quatre passes décisives. Sa première saison en Angleterre est donc un échec.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Equipes de France jeunes[modifier | modifier le code]

N’Gbakoto possède des capes internationales en Équipe de France U-17 et en Équipe de France U-18. Avec les U-17, il était régulièrement appelé et a disputé 14 matchs, pour 4 buts, avec ses deux premiers lors d'un tournoi en Autriche contre la Slovaquie et le pays hôte, tous deux sur pénalty. N'Gbakoto marque ses deux autres buts durant les qualifications pour la Coupe d'Europe de football des moins de 17 ans contre l'Écosse (victoire 3-2) [16] et durant le tour d'élite des qualifications pour la même compétition contre la Biélorussie où il convertit un penalty (victoire 3-0) [17]. D'ailleurs, il participe aux trois matchs de son équipe, qui est éliminée au premier tour de la compétition.

Avec les U-18, N'Gbakoto fête sa première cape durant le tournoi SBS au Japon, face au Mexique. Durant ce tournoi il marqua deux buts, contre l'équipe de Shizuoka (Japon) puis contre le Japon en finale du tournoi.

République Démocratique du Congo[modifier | modifier le code]

À la fin de la saison 2015-2016 de Ligue 2, Yéni N'Gbakoto déclare avoir choisi la sélection des Léopards de la République démocratique du Congo[18], le pays de ses parents, mais qu'il devra se battre pour y obtenir sa place. Il est sélectionné en mars 2017 pour la première fois, pour affronter le Kenya, match terminé sur une défaite (2-1). Il marque son premier but le 5 juin 2017, en amical contre le Botswana, lors de la victoire (2-0)[19].

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Les statistiques de Yéni N'Gbakoto en club[n 1].

Club Saison Championnat Coupe nationale[n 2] Coupe continentale[n 3] Total
M B P M B P M B P M[n 4] B[n 5] P[n 6]
FC Metz
Drapeau : France
Ligue 2 2009-2010 0 0 0 1 0 0 1 0 0
Ligue 2 2010-2011 22 2 3 4 2 2 26 4 5
Ligue 2 2011-2012 20 0 2 4 0 1 24 0 3
National 2012-2013 38 11 3 8 4 2 46 15 5
Ligue 2 2013-2014 37 14 6 2 0 0 39 14 6
Ligue 1 2014-2015 23 5 1 5 1 2 28 6 3
Ligue 2 2015-2016 38 12 11 4 3 0 42 15 11
Total 178 44 26 28 10 7 206 54 33
Queens Park Rangers
Drapeau : Angleterre
Championship 2016-2017 26 3 4 2 1 0 28 4 4
Championship 2017-2018 2 0 0 2 1 1 4 1 1
Total 28 3 4 4 2 1 0 0 0 32 5 5
Total carrière 206 47 30 32 11 8 0 0 0 238 59 38

(dernière MAJ 17/09/2017)

Palmarès[modifier | modifier le code]

FC Metz[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

FC Metz[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes

  1. Statistiques de Yeni N'Gbakoto, footballdatabase.eu
  2. Inclus la Coupe de France, la Coupe de la Ligue et le Trophée des champions
  3. Inclus l'UEFA Champions League, l'UEFA Europa League et la Supercoupe d'Europe
  4. Matchs joués
  5. Buts marqués
  6. Passes décisives émises

Références