Anthony Modeste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Anthony Benedict Modeste
Anthony Modeste
Modeste.jpg
Modeste au camp d'entraînement des Girondins de Bordeaux en 2010.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Allemagne FC Cologne
Numéro 27
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (27 ans)
Lieu Cannes (France)
Taille 1,86 m (6 1)
Période pro. 2007-
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
2001-2003 Drapeau : France ÉS Fréjus
2003-2007 Drapeau : France OGC Nice
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2007-2010 Drapeau : France OGC Nice 049 0(5)
2009-2010 Drapeau : France Angers SCO 041 (21)
2010-2013 Drapeau : France Girondins de Bordeaux 058 (15)
2012 Drapeau : Angleterre Blackburn Rovers 009 0(0)
2012-2013 Drapeau : France SC Bastia 038 (17)
2013-2015 Drapeau : Allemagne TSG Hoffenheim 062 (23)
2015- Drapeau : Allemagne FC Cologne 004 0(5)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2008-2010 Drapeau : France France espoirs 014 0(6)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 30 août 2015

Anthony Modeste, né le à Cannes, est un footballeur français qui évolue au poste d'attaquant au FC Cologne.

Il est le fils de Guy Modeste, ancien footballeur professionnel, défenseur de l'AS Saint-Etienne dans les années 1970[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts à Nice et prêt à Angers[modifier | modifier le code]

Anthony Modeste est formé à l'OGC Nice. Lors de la saison 2006-2007, il évolue régulièrement en CFA avec l'équipe réserve niçoise. Il inscrit 7 buts pour 21 matches. Il fait également partie du groupe professionnel lors de deux matches.

En mai 2007, il signe un premier contrat professionnel d'une durée de trois ans avec son club formateur. Il fait ses débuts en Ligue 1 lors de Caen-Nice pour le compte de la première journée de la saison 2007-2008. Il marque d'ailleurs son premier but en Ligue 1 contre Rennes (1-1), le 23 janvier 2008, d'une frappe des 30 mètres.

En juillet 2009, il est prêté au SCO Angers. Dès son premier match (amical contre Laval) il marquera d'une frappe croisée. En Ligue 2 il est directement impliqué dans les 8 premiers buts de son équipe (il en marque quatre, obtient un coup franc et un penalty tous deux transformés par Philippe Brunel, une percée au travers de la défense Arlésienne avant que Stephan ne conclue de 35 mètre et une de ses frappes repoussées finira au fond par Charles Diers).

Il a été plusieurs fois sélectionné dans les équipes de France de jeunes. Il était international en équipe de France espoirs.

Avec les espoirs il a récemment inscrit 8 buts en 12 sélections dont 3 pour les qualifications de l'euro espoirs.

Il a été élu meilleur joueur du mois d'août 2009 en Ligue 2 par le public lors des trophées UNFP.

FC Girondins de Bordeaux[modifier | modifier le code]

Après des négociations mouvementées, il finit par rejoindre les Girondins de Bordeaux et signe pour quatre ans et pour 3 millions d'euros. Il marque son premier but pour les Girondins de Bordeaux contre l'Olympique de Marseille, le , de la tête sur une passe décisive de Jaroslav Plašil à la 88e minute, malgré la pression de César Azpilicueta. Ce but permet aux Girondins de rester invaincus chez eux contre l'OM depuis 33 ans. Lors de la 5e journée, Modeste retrouve son ancienne équipe, l'OGC Nice. Alors menés deux buts à zéro, les Girondins obtiennent un penalty qu'il transforme. C'est ainsi son 2e but en 2 matchs en tant que titulaire. Lors de la 9e journée, les Girondins se déplacent à Auxerre synonyme de victoire puisque Modeste inscrit son 3e but d'une tête sur un corner du tchèque Jaroslav Plašil. Le , il marque le premier triplé de sa carrière avec les Girondins de Bordeaux contre l'AC Arles-Avignon (2-4) et son compteur but arrive à 6 buts.

Après une qualification pour les seizièmes de finale de la coupe de France dans laquelle Modeste participe d'un but à la victoire des siens (3-1) contre le FC Rouen, les Girondins débutent la 2e partie du championnat face à l'Olympique de Marseille. Après avoir été menés 2-0, les Girondins obtiennent un penalty transformé par Modeste qui marque son deuxième but de l'année sans pouvoir empêcher la défaite des siens (2-1). Lors de la 21e journée de Ligue 1, Modeste retrouve son ancien club l'OGC Nice et, comme au match aller, marque et participe à la victoire 2-0 des siens. Lors de la 25e journée, les Girondins reçoivent l'AJ Auxerre qui avait été battue chez elle à l'aller sur un but de Modeste, il refait d'ailleurs le même coup en marquant un penalty contre l'AJA et délivre une passe à Jaroslav Plašil qui marque un but qui permet aux Girondins de s'imposer 3-0. Il s'agit du dernier but de sa saison dans laquelle il a donc marqué 10 fois en Ligue 1 (dont 4 penaltys) pour 12 buts toutes compétitions confondues. Il manque un penalty contre le RC Lens lors de la 34e journée et n'empêche pas la défaite (0-1). Après cette saison au terme de laquelle les Girondins terminent à la septième place, Modeste termine meilleur buteur du club (10 buts) loin devant Plašil, Jussiê, Diarra et Diabaté (4 buts).

Lors de la préparation de la saison 2011-2012, les Girondins disputent 7 matchs et Modeste marque 4 buts. Le , Modeste marque un but très important contre le Valenciennes FC, car celui-ci permet à son équipe de remporter sa première victoire de la saison (2-1), mais également de mettre fin à une série personnelle de 16 matchs sans marquer (dernier but contre l'AJ Auxerre, le 26 février 2011).

Prêt à Blackburn[modifier | modifier le code]

Le , Anthony Modeste est prêté, jusqu'à la fin de la saison aux Blackburn Rovers[3]. Son passage est une catastrophe. Il est désigné par des journaux anglais deuxième pire joueur de Premier League[4].

Prêt à Bastia[modifier | modifier le code]

Le , Anthony Modeste est prêté jusqu'à la fin de la saison au Sporting Club de Bastia[5]. Lors de la première journée de Ligue 1, il égalise face au FC Sochaux-Montbéliard. Le SC Bastia l'emporte finalement sur le score de deux buts à trois[6]. Il égalise aussi face au Stade de Reims (sur penalty) lors de la deuxième journée de Ligue 1 (victoire du Sporting Club de Bastia par deux buts à un). Il donne également la victoire à son équipe lors d'un match de coupe de la Ligue contre l'AJ Auxerre, où il inscrit le seul but de la rencontre sur une passe décisive de Florian Thauvin. Le , Anthony Modeste inscrit un but contre l'Olympique lyonnais, participant ainsi à la victoire du SC Bastia sur le score de quatre buts à un. Le , il inscrit un doublé face au Montpellier HSC (3-1) et permet au SC Bastia de se maintenir pour une saison supplémentaire en Ligue 1.

TSG Hoffenheim[modifier | modifier le code]

Le , il signe au TSG Hoffenheim pour trois saisons[7], où il débute en Bundesliga avec 5 buts en 6 matches.

FC Cologne[modifier | modifier le code]

Le , Anthony Modeste s'engage avec le 1. FC Cologne pour quatre saisons[8]. Le , pour son premier match officiel sous ses nouvelles couleurs, il inscrit trois but pour le club rhénan face au SV Meppen, lors du premier tour de la coupe d'Allemagne[9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sélections en Espoirs
  2. « Anthony Modeste, le monsieur plus du Sco », sur ouest-France.fr,‎ (consulté le 11 août 2015)
  3. « Modeste prêté à Blackburn », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 10 août 2015)
  4. « Football : Anthony Modeste désigné deuxième pire joueur de l'année en Angleterre », sur sudouest.fr,‎ (consulté le 10 août 2015)
  5. « Modeste prêté à Bastia », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 10 août 2015)
  6. « FC Sochaux - Bastia - Ligue 1 - 11 août 2012 », sur eurosport.fr,‎ (consulté le 10 août 2015)
  7. « Modeste à Hoffenheim (off.) », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 10 août 2015)
  8. « Anthony Modeste d'Hoffenheim au FC Cologne », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 10 août 2015)
  9. « Triplé pour Modeste, Wolfsburg facile », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 10 août 2015)