Saison 2016-2017 de l'OGC Nice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
OGC Nice
Saison 2016-2017
Généralités
Couleurs Rouge et noir
Stade Allianz Riviera
(35 624 places)
Président Drapeau : France Jean-Pierre Rivère
Entraîneur Drapeau : Suisse Lucien Favre
Résultats
Championnat 3ème
78points (22V, 11N, 3D)
(56 buts pour, 28 buts contre)
Coupe de France 1/32 de finale
éliminé par le FC Lorient (1-2)
Coupe de la Ligue 1/8 de finale
éliminé par les Girondins de Bordeaux (2-3)
Ligue Europa Phase de poules
Meilleur buteur Championnat : Mario Balotelli (15 buts)
Toutes compétitions : Mario Balotelli (17 buts)
Meilleur passeur Championnat : Jean Michaël Seri (9 passes)
Toutes compétitions : Jean Michaël Seri (9 buts)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Chronologie

La saison 2016-2017 de l'OGC Nice voit le club s'engager dans trois compétitions nationales que sont la Ligue 1, la Coupe de France, et la Coupe de la Ligue, ainsi que Ligue Europa pour la seconde fois en 4 ans grâce à leur belle quatrième place de la saison précédente, où il rentreront directement en phase de poule après l'échec en barrage de l'été 2013.

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

Avant-saison[modifier | modifier le code]

Les Aiglons reprennent l'entraînement le 29 juin, comme la saison précédente, avec un nouvel entraîneur (Lucien Favre). De nombreux joueurs phares de la saison dernière, comme Hatem Ben Arfa ou Valère Germain, ont fait leurs valises.

Le groupe professionnel, accompagné des deux joueurs ayant signé un contrat Élite au début de la saison (les jeunes Malang Sarr et Vincent Marcel) et de ses deux premières recrues estivales (le gardien Walter Benitez et le défenseur gauche Dalbert Henrique) ont pris la direction de Divonne-Les-Bains le 9 juillet pour la quatrième année consécutive dans le cadre du stage d'avant-saison. Ils y rencontrent en amical le Servette Genève le samedi suivant, pour conclure le stage. Ce premier match de préparation aboutira sur un score nul de 1 partout (but d'Alassane Pléa).

Une semaine plus tard, les Aiglons sont attendus à Sousse pour y affronter L'étoile du Sahel, champion de Tunisie en titre. Malheureusement l'OGC Nice s'incline sur le score de 2-1 (but de Vincent Marcel).

Après une quatrième semaine de préparation, ils affrontent Toulouse à domicile au stade Charles-Ehrmann devant près de 2000 supporters. Nice s'incline de nouveau sur le score de 2-1 (but d'Alexy Bosetti).

Le quatrième match de préparation intervient 3 jours après face à un adversaire de taille, le SSC Napoli, dauphin de Serie A la saison dernière (et donc qualifié pour la Ligue des Champions), au stade San Paolo. Après une cérémonie d'avant-match célébrant les 90 ans du club italien, le Gym s'incline 3 buts à 0, mais n'a pas démérité lors d'une rencontre où il est encore question de trouver des automatismes.

Pour le dernier match de préparation, le Gym affronte le Sporting Clube de Portugal à Faro pour le compte de l'Algrave Summer Cup. L'équipe Portugaise compte notamment dans ses rangs quelques récents champions d'Europe comme le gardien Rui Patrício ou le milieu Adrien Silva. La rencontre se solde finalement par le score de 0 à 0, Alassane Pléa manquant notamment un penalty.

Championnat[modifier | modifier le code]

Le championnat de Ligue 1 débute par la réception, à l'Allianz Riviera, du Stade rennais, le dimanche 14 août (17h). Elle se conclut par une victoire, la première sous l'ère Lucien Favre, fraîchement arrivé en remplacement de Claude Puel. Le seul but de la rencontre est signé Malang Sarr, jeune défenseur central (17 ans), sorti du centre de formation niçois, qui disputait là le premier match professionnel de sa carrière. Le premier déplacement de la saison intervient le samedi 20 août (20h) face au SCO Angers, au Stade Jean-Bouin. Alassane Pléa inscrit le but victorieux de la rencontre à la 4e minute, pour son premier but avec Nice cette saison. L'OGC Nice est un des trois clubs (avec l'Olympique lyonnais et le Paris SG) à remporter les deux premières rencontres de la saison. Pour le compte de la 3e journée, Nice reçoit le LOSC Lille le samedi . Le club azuréen décroche le match nul (1-1) au terme des 90 minutes, avec un but inscrit par Vincent Koziello en tout début de match. Le Gym reste invaincu à la trêve internationale, avant de recevoir l'Olympique de Marseille pour le premier derby de la saison le dimanche 10 septembre (20h45).

Un derby dans lequel est titulaire pour la première fois, l'attaquant international italien Mario Balotelli (26 ans) et le défenseur central international brésilien Dante (31 ans). Dans un 3-5-2 inédit, le Gym livre une belle prestation avec l'ouverture du score de... Mario Balotelli, dès la 7e minute sur penalty. Nice se fait rejoindre au score quelques minutes plus tard par Florian Thauvin, et concède même le 2e but marseillais par l'attaquant français Bafétimbi Gomis. À la 76e minute, les Aiglons égalisent par sa recrue phare Mario Balotelli, qui en profite pour inscrire un doublé, soit autant de buts en un match qu'en deux saisons avec le Liverpool Football Club et le Milan AC. Finalement, le Gym l'emporte en toute fin de match, avec un superbe but lointain du jeune milieu Wylan Cyprien, recruté cet été au RC Lens. Nice est toujours invaincu, et se déplace à Montpellier le week-end qui suit, après un match en milieu de semaine face à Schalke 04, en Coupe d'Europe. Pour faire face à l’enchaînement des matchs, le coach Lucien Favre fait tourner l'équipe lors du déplacement à Montpellier. Suite à l'ouverture des Héraultais via un penalty concédé par Malang Sarr et transformé par Ryad Boudebouz, l'ancien Montpellierain Younès Belhanda égalise en toute fin de match sur une belle passe du jeune attaquant Anastasios Donis, permettant aux Niçois d'arracher le match nul. C'est encore une semaine à 3 matchs pour les Aiglons de Lucien Favre : 3 jours après avoir affronté le Montpellier HSC, c'est l'AS Monaco qui se présente. Plus d'une semaine après la réception de l'OM, c'est un autre derby, celui de la Côte d'Azur. Les Monégasques se trouvent à la première place du classement avant la rencontre, juste devant... l'OGC Nice. Cette affiche (programmée à 19h) promet d'être alléchante et c'est ce qu'il s'est passé. Alors qu'on s'attendait à un match serré voire fermé, avec une domination monégasque, il n'en est rien et les Niçois font un carton devant plus de 21 000 spectateurs. Après un quart d'heure où l'ASM mettait la pression devant les cages niçoises, ce sont les Aiglons qui ouvrent le score sur coup de pied arrêté : un coup-franc tiré par Jean-Michaël Seri arrive sur la tête du défenseur et capitaine Paul Baysse qui inscrit son premier but sous les couleurs niçoises. Quelques minutes plus tard, c'est la star italienne Mario Balotelli qui double la mise sur un contre-éclair et un service parfait de Younès Belhanda, également très en forme. Le score est de 2-0 à la pause. Au retour des vestiaires, le même Balotelli inscrit un doublé, servi par Ricardo Pereira. Les Monégasques, dépassés dans tous les domaines, provoquent un penalty en fin de match sur une faute de Tiémoué Bakayoko, qui prend un carton rouge synonyme d'expulsion, sur Valentin Eysseric. C'est Alassane Pléa qui tire mais qui bute sur Subasic. En partie grâce au soutien du public, Plea inscrit un dernier but de la tête en toute fin de rencontre. Le Gym dépasse donc Monaco et termine leader de cette 6e journée de L1, avant un déplacement à l'AS Nancy-Lorraine, où les Aiglons remportent une nouvelle fois la rencontre, sur un unique but d'Alassane Pléa (60e).

Nice reçoit le FC Lorient lors de la journée suivante, à l'Allianz Riviera. Après une ouverture rapide du score par Ricardo Pereira, les Aiglons finissent pas s'imposer en toute fin de match contre Lorient grâce au 5e but, sublime, de Mario Balotelli, et conservent ainsi leur place de leader à la trêve. Pour le retour à la compétition, les Niçois doivent se défaire de l'Olympique Lyonnais, ce qu'il font aisément au terme d'un match maîtrisé de bout en bout, s'imposant 2-0 avec des buts de Paul Baysse et Jean-Michaël Seri. L'AS Monaco étant défait par Toulouse FC dans le même temps, Nice prend 4 points d'avance en tête de la L1 et s'assure quoi qu'il arrive d'y rester à l'issue de la prochaine journée, en se prenant le luxe de mettre son adversaire du soir à 10 points. Pour le compte de la 10e journée de Ligue 1, le Gym se déplace à Metz, trois jours après leur première victoire en Europa League sur le terrain du Red Bull Salzbourg, mais doit compter sur les absences de leur buteur phare Mario Balotelli, de leur défenseur central et capitaine Paul Baysse et de leur latéral Dalbert Henrique. Comme en Autriche, c'est Alassane Pléa qui débloque la situation en marquant dès la 12e minute de jeu sur un superbe service de Jean-Michaël Seri (4e passe décisive en championnat). Après l'égalisation de Metz par Habib Diallo, il récidivera sur pénalty à la 38e, puis, après une nouvelle égalisation des Lorrains, Pléa marquera le troisième but (83e). Il conclut donc le match en ayant marqué un triplé, son premier en Ligue 1. Le Gym, lui, pointe encore à la première place du championnat avec toujours 4 points d'avance sur son voisin monégasque, second. Venu la 11e journée de championnat, le Gym a l'occasion d’accroître son avance en tête à la suite du match nul des Monégasques sur la pelouse de l'AS Saint-Étienne, ce qui ne manque pas de se produire grâce à une victoire 4-1 contre le FC Nantes, pourtant bête noire des Aiglons. Mario Balotelli et Alassane Pléa y vont tous les deux de leurs buts, ce qui permet au Franco-Malien de rester une unité devant son compère au classement des buteurs du club, alors que Wylan Cyprien claque son premier doublé en Ligue 1. Jean-Michaël Seri s'illustrera lui avec deux passes décisives, ce qui lui permet de s'ancrer solidement en tête des passeurs du championnat avec 6 unités.

La semaine suivante, le Gym se déplace à Caen et n'inscrit pas de but, ce qui amène le Gym à subir sa première défaite cette saison en Ligue 1 (1-0, but de Rodelin sur pénalty). Au retour de la trêve internationale, Nice se déplace au stade Geoffroy-Guichard où ils affrontent l'AS Saint-Étienne. Les Azuréens restent sur une défaite mais ne se feront pas attendre pour renouer avec la victoire puisque les hommes de Lucien Favre remportent la confrontation face aux Verts, sur un but de Valentin Eysseric, qui inscrit son premier but cette saison face à son ancien club. Par la suite, les Aiglons jouent le SC Bastia pour le dernier derby de l'année 2016. Le Gym entame bien sa rencontre en inscrivant un but, par l'intermédiaire d'Alassane Pléa. Le Bastiais Enzo Crivelli égalise à l'heure de jeu, et scelle le résultat de cette rencontre. L'OGC Nice enchaîne les rencontres - 10 matchs en 31 jours (!) - et se déplace à Guingamp. Menés dans le jeu, les Aiglons ne le seront pas puisque Younès Belhanda inscrit le but de la victoire dès la 5e minute.

Les Aiglons débutent le dernier mois de l'année 2016 par une victoire retentissante 3 buts à 0 face au Toulouse FC. Les buteurs niçois sont Alassane Pléa, Younès Belhanda et Jean-Michaël Seri. Une semaine plus tard, et entre deux matchs de Coupes (Europa League ; Coupe de la Ligue), le Gym de Lucien Favre se déplace au Parc des Princes pour affronter le PSG, pour le choc de la 17e journée. Les Niçois mènent 2 buts à 0 à la mi-temps, à la surprise générale, grâce à Alassane Pléa et Wylan Cyprien mais se font reprendre en seconde période par deux fois. Le score final est de 2-2. La dernière rencontre à domicile de l'année civile arrive à grands pas, et le Gym reçoit le Dijon FCO, devant près de 30 000 spectateurs. Un match où la superstar italienne Mario Balotelli s'illustre par un doublé, pour le plus grand bonheur des supporters niçois, même si Dijon avait réussi à égaliser sur pénalty après le premier but niçois. Enfin, pour boucler cette première partie de saison magnifique, Nice se déplace au Matmut Atlantique de Bordeaux. Une rencontre qui n'aura pas connu de but, mais 2 exclusions dans les dernières minutes de la rencontre, toutes du côté niçois (Mario Balotelli et Younès Belhanda).

Coupe de la Ligue[modifier | modifier le code]

Le club étant qualifié pour la phase de groupes d'Europa League, il entre en lice directement en 8e de finale de la Coupe de la Ligue. Le tirage pour déterminer le premier adversaire du Gym, effectué le 12 septembre, lui attribue comme adversaire le vainqueur du 16e de finale opposant La Berrichonne de Châteauroux, évoluant en National, aux Girondins de Bordeaux, rencontre qui se déroule le 26 octobre. Le résultat (2-0) est favorable aux Bordelais qui recevront l'OGC Nice, en 8e de finale.

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Ligue Europa[modifier | modifier le code]

Qualifié pour la phase de poules de Ligue Europa grâce à une quatrième place acquise en Championnat la saison précédente, l'OGC Nice se retrouve dans le groupe I, avec le FC Schalke (Allemagne), le FC Salzbourg (Autriche) et le FK Krasnodar (Russie).

Pour la première journée de phase de poules, le Gym reçoit Schalke 04, plus de 19 ans après sa dernière participation en Ligue Europa. Étouffé par le pressing incessant des Allemands, l'OGC Nice craque dans le dernier quart d'heure et perd son premier match (0-1, but d'Abdul Baba Rahman). Le deuxième match se déroule en Russie, où les Aiglons affrontent le FK Krasnodar. Malgré deux buts inscrits par Mario Balotelli et Wylan Cyprien, le Gym s'incline lourdement et encaisse cinq buts. Les Aiglons doivent gagner leur prochain match, en Autriche face à Salzbourg, pour espérer une qualification en 16e de finale de la "petite" coupe européenne. Ce sera chose faite le 20 octobre puisque les Aiglons s'imposent grâce à une réalisation d'Alassane Plea (12e), devant plus de 1200 supporters niçois, venus faire le déplacement en Autriche en nombre.

Lors du premier match de la phase retour, les Aiglons reçoivent le FC Salzbourg, sur une bonne dynamique puisqu'ils sont en tête de la Ligue 1 et ont remporté leur dernier match européen face à cette même équipe. Mais tout ne se passe pas comme prévu, et les Aiglons s'inclinent en deux minutes, sur un rapide doublé du Sud-Coréen Hwang (20 ans), qui vient inscrire les buts de la victoire et de la relance pour les Autrichiens du FC Salzbourg, qui ne comptaient alors aucun point dans cette compétition. De son côté, l'OGC Nice compromet un peu plus sa qualification pour les rencontres à élimination directe, et doit battre le FK Krasnodar et Schalke 04 pour être quasiment assuré de continuer leur aventure européenne. Malheureusement, le Gym ne fera pas l'exploit de battre Schalke 04, lors de la 5e journée, et s'incline à Gelsenkirchen malgré une bonne prestation des Niçois, où Anastasios Donis et Olivier Boscagli sont titulaires pour la première fois cette saison. L'histoire se termine finalement sur une bonne note, avec une victoire 2-1 à la maison, face au FK Krasnodar dans une dernière journée sans enjeu pour aucune des deux équipes. On notera les premières minutes en pro de Hicham Mahou, Romain Perraud et Patrick Burner, qui livreront tous un bon match par ailleurs. Mahou offre même une passe décisive à Maxime Le Marchand pour son premier match depuis sa blessure aux ligaments croisés en fin de saison passé, sur un corner d'Alexy Bosetti, lui aussi auteur d'un but sur ses premières minutes de la saison.

Effectif professionnel actuel[modifier | modifier le code]

L'effectif professionnel de la saison 2016-2017 est entraîné par Lucien Favre.

Effectif professionnel actuel de l'OGC Nice pour la saison 2016-2017 au [1]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent
16 G Drapeau de la France Pouplin, SimonSimon Pouplin 28/05/1985 (34 ans) France espoirs FC Sochaux
30 G Drapeau de la France Cardinale, YoanYoan Cardinale 27/03/1994 (25 ans) Formé au club
40 G Drapeau de l'Argentine Benítez, WalterWalter Benítez 19/01/1993 (26 ans) Argentine -20 ans Quilmes AC
2 D Drapeau de la France Souquet, ArnaudArnaud Souquet 12/02/1992 (27 ans) France -20 ans Dijon FCO
3 D Drapeau de la France Lloris, GautierGautier Lloris 18/07/1995 (24 ans) France -19 ans Formé au club
4 D Drapeau de la France Baysse, PaulPaul Baysse 18/05/1988 (31 ans) France espoirs AS Saint-Étienne
15 D Drapeau de la France Burner, PatrickPatrick Burner 11/04/1996 (23 ans) Formé au club
20 D Drapeau de la France Le Marchand, MaximeMaxime Le Marchand 11/10/1989 (29 ans) Le Havre AC
21 D Drapeau du Portugal flèche vers la droite Pereira, RicardoRicardo Pereira 06/10/1993 (25 ans) Portugal FC Porto
28 D Drapeau de la France Boscagli, OlivierOlivier Boscagli 18/11/1997 (21 ans) France -19 ans Formé au club
29 D Drapeau du Brésil Henrique, DalbertDalbert Henrique 08/09/1993 (26 ans) Vitória Guimarães
31 D Drapeau du Brésil Dante Bonfim, Dante Bonfim 18/10/1983 (35 ans) Brésil VfL Wolfsbourg
32 D Drapeau de la France Sarr, MalangMalang Sarr 23/01/1999 (20 ans) France -18 ans Formé au club
5 M Drapeau du Maroc flèche vers la droite Belhanda, YounèsYounès Belhanda 25/02/1990 (29 ans) Maroc Dynamo Kiev
6 M Drapeau de la Côte d'Ivoire Seri, JeanJean Seri 19/07/1991 (28 ans) Côte d'Ivoire Paços de Ferreira
8 M Drapeau de la France Lusamba, ArnaudArnaud Lusamba 04/01/1997 (22 ans) France -19 ans AS Nancy-Lorraine
12 M Drapeau de Madagascar Rafetraniaina, AlbertAlbert Rafetraniaina 09/09/1996 (23 ans) Madagascar Formé au club
13 M Drapeau de la France Eysseric, ValentinValentin Eysseric 25/03/1992 (27 ans) France espoirs AS Monaco
18 M Drapeau de la France Walter, RémiRémi Walter 26/04/1995 (24 ans) France espoirs AS Nancy-Lorraine
24 M Drapeau du Maroc Obbadi, MounirMounir Obbadi 04/04/1983 (36 ans) Maroc Lille OSC
25 M Drapeau de la France Cyprien, WylanWylan Cyprien 28/01/1995 (24 ans) France espoirs RC Lens
26 M Drapeau de la France Koziello, VincentVincent Koziello 28/10/1995 (23 ans) France espoirs Formé au club
- M Drapeau de la France Marcel, VincentVincent Marcel 09/04/1997 (22 ans) Formé au club
9 A Drapeau de l'Italie Balotelli, MarioMario Balotelli 12/08/1990 (29 ans) Italie Liverpool FC
10 A Drapeau de la France Le Bihan, MickaëlMickaël Le Bihan 16/05/1990 (29 ans) Havre AC
11 A Drapeau de la Tunisie Srarfi, BassemBassem Srarfi 25/06/1997 (22 ans) Tunisie -20 ans Club Africain
14 A Drapeau de la France Pléa, AlassaneAlassane Pléa 10/03/1993 (26 ans) France espoirs Olympique Lyonnais
19 A Drapeau de la France Constant, BryanBryan Constant 27/03/1994 (25 ans) France -19 ans Formé au club
22 A Drapeau de la Grèce flèche vers la droite Donis, AnastasiosAnastasios Donis 29/10/1996 (22 ans) Grèce Juventus de Turin
23 A Drapeau de la France Bosetti, AlexyAlexy Bosetti 23/04/1993 (26 ans) France -20 ans Formé au club
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Alexandre Dellal
  • Drapeau : France Bernard Cora
  • Drapeau : France Christopher Juras
Entraîneur(s) des gardiens
Kinésithérapeute
  • Drapeau : France Philippe Boulon
  • Drapeau : France Rémy Garcia
  • Drapeau : France Anthony Mignante
Médecin(s)
  • Drapeau : France Jean-Philippe Gilardi

Légende

Consultez la documentation du modèle

Joueurs prêtés[modifier | modifier le code]

Joueurs prêtés
P. Nat. Nom Date de naissance Sélection Club en prêt
- 1 G Drapeau de la France Hassen, MouezMouez Hassen 05/03/1995 (24 ans) France espoirs Southampton FC
23 A Drapeau de la France Caddy, DorianDorian Caddy 20/03/1995 (24 ans) Clermont Foot 63
23 A Drapeau de la France Honorat, FranckFranck Honorat 11/08/1996 (23 ans) FC Sochaux
27 A Drapeau de l'Algérie Benrahma, SaïdSaïd Benrahma 10/08/1995 (24 ans) Algérie Gazélec Ajaccio

Équipe type[modifier | modifier le code]

Transferts[modifier | modifier le code]

Mercato d'été[modifier | modifier le code]

Détail des matchs[modifier | modifier le code]

Matchs amicaux (avant-saison)[modifier | modifier le code]

L'OGC Nice a affronté 5 équipes lors de sa préparation d'avant saison dans le cadre de sa tournée d'été. Ces équipes sont :

Ligue 1[modifier | modifier le code]

Matchs aller[modifier | modifier le code]

Matchs retours[modifier | modifier le code]


Classement[modifier | modifier le code]

Rang Équipe
v · d · m
Pts J G N P Bp Bc Diff Qualification ou relégation
1 AS Monaco (C, Q) 95 38 30 5 3 107 31 +76 Qualification pour la phase de groupes de la Ligue des champions
2 Paris Saint-Germain T S L (Q) 87 38 27 6 5 83 27 +56
3 OGC Nice (Q) 78 38 22 12 4 63 36 +27 Qualification pour le troisième tour de qualification de la Ligue des champions
4 Olympique lyonnais (Q) 67 38 21 4 13 77 48 +29 Qualification pour la phase de groupes de la Ligue Europa
5 Olympique de Marseille (Q) 62 38 17 11 10 57 41 +16 Qualification pour le troisième tour de qualification de la Ligue Europa
Mis à jour après les matchs joués, au . Source : [1]
Critères de départage : 1) Points; 2) Différence de buts générale; 3) Buts marqués; 4) Différence de buts particulière; 5) Meilleure place au Challenge du fair-play[2].
(C) Champion; (Q) Qualifié pour la phase indiquée.

Coupe de la Ligue[modifier | modifier le code]

L'OGC Nice est éliminée dès son entrée dans la compétition, en 8e de finale, par les Girondins de Bordeaux sur un score de 3 à 2.

Coupe de France[modifier | modifier le code]

L'OGC Nice est éliminée dès son entrée dans la compétition, en 32e de finale, par le FC Lorient sur un score de 2 à 1.

Ligue Europa 2016-2017[modifier | modifier le code]

L'OGC Nice est éliminée dès la phase de poule, en se classant dernière de celle-ci. Le club aura remporté 2 victoires pour 4 défaites contre les équipes suivantes :

Saison 2016-2017[modifier | modifier le code]

Équipementier et sponsors[modifier | modifier le code]

L'OGC Nice inaugure pour cette nouvelle saison un partenariat avec l'équipementier Italien Macron.

Parmi les sponsors de l'OGC Nice figurent Les Mutuelles du Soleil, Pizzorno Environnement, la métropole Nice Côte d'Azur, Winamax, Airton, Hyundai et la ville de Nice pour la Ligue 1. Toutefois, en Ligue Europa, les deux premiers sont remplacés respectivement par Ctrip, la société des nouveaux actionnaires Chinois, et Le Point Rose, une association caritative.

Derbys de la saison[modifier | modifier le code]

Championnat[modifier | modifier le code]

Classique et derbys de la saison
Le club à gauche du tableau reçoit lors du match aller et se déplace pour le match retour.
Club Aller Total Retour Club
OGC Nice 3 - 2 (J4) 4 - 4 1 - 2 (J36) Olympique de Marseille
OGC Nice 4 - 0 (J6) 4 - 3 0 - 3 (J23) AS Monaco FC
OGC Nice 1 - 1 (J14) 2 - 2 1 - 1 (J21) SC Bastia

Résultats par journée[modifier | modifier le code]

Journée 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38
Terrain D E D D E D E D D E D E E D E D E D E D E D E D E E D E D E D E D E D E D E
Résultats V V N V N V V V V V V D V N V V N V N N N V D V N V V V N N V V V N V D D N
Points 3 6 7 10 11 14 17 20 23 26 29 29 32 33 36 39 40 43 44 45 46 49 49 52 53 56 59 62 63 64 67 70 73 74 77 77 77 78
Place 5e 3e 3e 2e 2e 1re 1re 1re 1re 1re 1re 1re 1re 1re 1re 1re 1re 1re 1re 2e 2e 2e 3e 3e 3e 3e 3e 3e 3e 3e 3e 3e 3e 3e 3e 3e 3e 3e

Source : lfp.fr (Ligue de football professionnel) Terrain : D = Domicile ; E = Extérieur. Résultat : D = Défaite ; N = Nul ; V = Victoire.

Statistiques diverses[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Ligue 1 et coupes[3]

Buteur L1 EL CDF CDL Total
1 Drapeau : Italie Mario Balotelli 15 1 0 1 17
2 Drapeau : France Alassane Pléa 11 1 1 1 14
3 Drapeau : France Wylan Cyprien 8 1 0 0 9
4 Drapeau : Côte d'Ivoire Jean-Michaël Seri 7 0 0 0 7
5 Drapeau : Grèce Anastasios Donis 5 0 0 0 5
6 Drapeau : France Valentin Eysseric 4 0 0 0 4
7 Drapeau : Maroc Younès Belhanda 3 0 0 0 3
Drapeau : France Mickaël Le Bihan 3 0 0 0 3
9 Drapeau : France Paul Baysse 2 0 0 0 2
Drapeau : Portugal Ricardo Pereira 2 0 0 0 2
11 Drapeau : France Malang Sarr 1 0 0 0 1
Drapeau : France Vincent Koziello 1 0 0 0 1
Drapeau : France Arnaud Souquet 1 0 0 0 1
Drapeau : France Alexy Bosetti 0 1 0 0 1
Drapeau : France Maxime Le Marchand 0 1 0 0 1
15 buteurs 63 5 1 2 71

Meilleurs passeurs[modifier | modifier le code]

Ligue 1 et coupes

Passeur L1 EL CDF CDL Total
1 Drapeau : Côte d'Ivoire Jean-Michaël Seri 10 0 0 0 10
2 Drapeau : France Valentin Eysseric 7 1 0 0 8
3 Drapeau : Maroc Younès Belhanda 6 0 0 0 6
4 Drapeau : France Arnaud Souquet 5 0 0 0 5
5 Drapeau : Portugal Ricardo Pereira 4 0 0 0 4
6 Drapeau : France Wylan Cyprien 3 0 0 0 3
Drapeau : Brésil Dante Bonfim 3 0 0 0 3
8 Drapeau : France Alassane Pléa 2 0 0 0 2
Drapeau : Brésil Dalbert Henrique 2 0 0 0 2
Drapeau : France Malang Sarr 1 1 0 0 2
Drapeau : Italie Mario Balotelli 1 0 0 1 2
12 Drapeau : France Mathieu Bodmer 1 0 0 0 1
Drapeau : France Rémi Walter 1 0 0 0 1
Drapeau : Grèce Anastasios Donis 1 0 0 0 1
Drapeau : France Mickaël Le Bihan 1 0 0 0 1
Drapeau : France Paul Baysse 1 0 0 0 1
Drapeau : France Vincent Koziello 1 0 0 0 1
Drapeau : France Hicham Mahou 0 1 0 0 1
Drapeau : France Vincent Marcel 0 0 1 0 1
19 passeurs 50 3 1 1 55

Aiglon du mois[modifier | modifier le code]

Chaque mois, les internautes élisent le meilleur joueur du mois écoulé sur le site officiel du club.

Mois Joueur
Août Drapeau : France Vincent Koziello
Septembre Drapeau : Italie Mario Balotelli
Octobre Drapeau : France Alassane Pléa
Novembre Drapeau : Maroc Younès Belhanda
Décembre Drapeau : France Wylan Cyprien
Janvier Drapeau : France Arnaud Souquet
Février Drapeau : France Wylan Cyprien
Mars Drapeau : Côte d'Ivoire Jean Michaël Seri
Avril Drapeau : France Valentin Eysseric
Mai Drapeau : Grèce Anastasios Donis

Autres[modifier | modifier le code]

Buts[modifier | modifier le code]

  • Premier but de la saison : Drapeau : France Malang Sarr (contre Rennes, le 14/08/2016)
  • Premier penalty : Drapeau : Italie Mario Balotelli (contre Marseille, le 11/09/2016)
  • Premier doublé : Drapeau : Italie Mario Balotelli (contre Marseille, le 11/09/2016)
  • Premier triplé : Drapeau : France Alassane Pléa (contre Metz, le 23/10/2016)
  • But le plus rapide d'une rencontre : 4e (Drapeau : France Alassane Pléa contre Angers, le 20/08/2016 et Drapeau : FranceVincent Koziello contre Lille, le 27/08/2016)
  • But le plus tardif d'une rencontre : 92e (Drapeau : France Wylan Cyprien contre Metz, le 23/10/2016 et Drapeau : Grèce Anastasios Donis contre Paris, le 30/04/2017)
  • Plus grande marge : 4 buts (contre Monaco, le 21/09/2016)
  • Plus grand nombre de buts marqués : 4 buts (contre Monaco le 21/09/2016, contre Metz le 23/10/2016 , contre Nantes le 30/10/2016)
  • Plus grand nombre de buts marqués en une mi-temps : 2 buts:
    • Deuxième mi-temps du match contre Marseille, le 11/09/2016
    • Première mi-temps du match contre Monaco, le 21/09/2016
    • Deuxième mi-temps du match contre Monaco, le 21/09/2016
    • Première mi-temps du match contre Metz, le 23/10/2016
    • Deuxième mi-temps du match contre Metz, le 23/10/2016
    • Première mi-temps du match contre Nantes, le 30/10/2016
    • Deuxième mi-temps du match contre Nantes, le 30/10/2016
    • Première mi-temps du match contre Toulouse, le 04/12/2016
    • Première mi-temps du match contre Paris, le 11/12/2016
    • Première mi-temps du match contre Guingamp, le 29/01/2017
    • Deuxième mi-temps du match contre Rennes, le 12/02/2017
    • Deuxième mi-temps du match contre Montpellier, le 24/02/2017
    • Deuxième mi-temps du match contre Caen, le 10/03/2017
    • Première mi-temps du match contre Bordeaux, le 02/04/2017
    • Première mi-temps du match contre Lille, le 07/04/2017
    • Deuxième mi-temps du match contre Nancy, le 15/04/2017
    • Deuxième mi-temps du match contre Paris, le 30/04/2017

Discipline[modifier | modifier le code]

Cartons jaunes

Joueur L1 EL CDF CDL Total
1 Drapeau : Italie Mario Balotelli 6 3 0 1 10
2 Drapeau : Maroc Younès Belhanda 7 0 0 0 7
Drapeau : Brésil Dalbert Henrique 5 2 0 0 7
4 Drapeau : France Vincent Koziello 4 1 0 0 5
5 Drapeau : France Malang Sarr 4 0 0 0 4
Drapeau : France Valentin Eysseric 3 1 0 0 4
Drapeau : Brésil Dante Bonfim 3 1 0 0 4
Drapeau : France Yoan Cardinale 2 2 0 0 4
9 Drapeau : France Arnaud Souquet 3 0 0 0 3
Drapeau : France Wylan Cyprien 2 0 1 0 3
Drapeau : Côte d'Ivoire Jean-Michaël Seri 1 2 0 0 3
12 Drapeau : Portugal Ricardo Pereira 2 0 0 0 2
Drapeau : France Mathieu Bodmer 2 0 0 0 2
Drapeau : Maroc Mounir Obbadi 2 0 0 0 2
16 Drapeau : France Alassane Pléa 1 0 0 0 1
Drapeau : Grèce Anastasios Donis 1 0 0 0 1
Drapeau : France Maxime Le Marchand 1 0 0 0 1
Drapeau : France Paul Baysse 0 1 0 0 1
Drapeau : France Olivier Boscagli 0 1 0 0 1
Drapeau : France Vincent Marcel 0 1 0 0 1

Cartons rouges

Joueur L1 EL CDF CDL Total
1 Drapeau : Italie Mario Balotelli 2 0 0 0 2
2 Drapeau : Maroc Younès Belhanda 1 0 0 0 1

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Effectif professionnel actuel », sur ogcnice.com (consulté le 15 août 2016)
  2. « Classement du fair-play », sur LFP.fr (consulté le 20 mars 2017)
  3. « LFP.fr - Ligue de Football Professionnel - Ligue 1 - Classement officiel des buteurs », sur www.lfp.fr (consulté le 11 avril 2016)