Eduardo (football, 1980)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Eduardo Ribeiro)

Eduardo
Image illustrative de l’article Eduardo (football, 1980)
Eduardo à l'échauffement avec Lens
Situation actuelle
Équipe Ríver-PI
Numéro 9
Biographie
Nom Eduardo Ribeiro dos Santos
Nationalité Brésilien
Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (41 ans)
São João do Piauí (Brésil)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 1997-
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1997-2000 EC Flamengo 114 0(73)
2000-2001 Joinville EC 029 0(17)
2001-2007 Grasshopper 143 0(84)
2007-2009 EA Guingamp 075 0(31)
2009-2012 RC Lens 087 0(14)
2012-2014 AC Ajaccio 047 0(12)
2014 FC Metz 011 0(2)
2014-2016 Ríver-PI 023 0(13)
2016 Fortaleza EC 000 0(0)
2016-2019 Ríver-PI 011 0(3)
2018 Campinense 006 0(1)
2019 Treze FC 017 0(8)
2019 Timon EC
2020- Ríver-PI
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 16 mai 2021

Eduardo Ribeiro dos Santos, plus communément appelé Eduardo, né le à São João do Piauí, Brésil, est un footballeur brésilien, qui possède également la nationalité suisse évoluant au Ríver Atlético Clube.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Découvert chez les Hoppers[modifier | modifier le code]

Né et formé au Brésil, à Teresina, il passe par l'EC Flamengo et le Joinville EC, avant d'être recruté en 2001 par le Grasshopper-Club Zurich, champion de Suisse en titre, grâce au même agent suisse qui l'avait fait venir à Joinville[1]. Il y évolue cinq saisons, à l'issue desquelles il demande la naturalisation suisse, ce qui rendrait possible sa sélection avec la Nati[2]. Dans le championnat helvète, il inscrit vingt buts en cent vingt-cinq matches, et forme avec l'Uruguayen Richard Núñez un duo d'attaque explosif.

Confirme à Guingamp[modifier | modifier le code]

Recruté en janvier 2007 par l'En Avant de Guingamp, en mauvaise posture en Ligue 2, Eduardo Ribeiro dos Santos ne tarde pas à confirmer son potentiel, alliant qualité technique et art du débordement. Malgré de fréquentes blessures, il apparaît comme l'un des meilleurs attaquants du championnat, et inscrit quatre buts lors de sa première demi-saison en Bretagne, ce qui laisse de bons espoirs d'avenir aux supporters guingampais. Lors de la saison suivante, il marque dix buts en vingt-cinq rencontres et décide de rester à Guingamp malgré les sollicitations. De nouveau meilleur buteur du club en 2009, il s'illustre particulièrement en Coupe de France, où il inscrit un but par match. Son heure de gloire arrive même le 9 mai, en finale, lorsqu'il réalise un doublé, permettant à son équipe de l'emporter face au Stade rennais sur le score de deux buts à un et d'inscrire cette compétition pour la première fois à son palmarès.

Signature au RC Lens[modifier | modifier le code]

Annoncé dans plusieurs clubs de Ligue 1 comme Sochaux, Nancy, Bordeaux ou Marseille[3], il annonce, le 19 mai, au bihebdomadaire France Football qu'il va s'engager avec Lens, une fois le maintien de Guingamp acquis[4]. Quatre jours plus tard, un contrat de trois ans est signé officiellement[5]. Libre en mai 2009, il avait déjà donné son accord à Gervais Martel bien avant la finale, et est resté fidèle à son engagement[3]. Le 23 août, Eduardo marque son premier but en Ligue 1 sous les couleurs lensoises, à l'occasion de la troisième journée de championnat disputée à Grenoble. En effet, dès la septième minute de jeu, Eduardo récupère la balle au milieu du terrain, et élimine ses trois adversaires avant de tromper Jody Viviani du pied gauche[6]. Mais Eduardo subit la forte concurrence, et occupe le poste d'avant-centre lorsqu'il est titularisé. Pas à sa place, il ne brille pas sur le terrain, et se voit relégué sur le banc des remplaçants. Étrangement, c'est là qu'il se montre le plus décisif, le nouveau joker lensois offrant le but de la victoire face à Marseille à Bollaert dans les arrêts de jeu. Trois semaines plus tard, il récidive contre Saint-Etienne, transformant le pénalty provoqué par Toifilou Maoulida d'une panenka[7]. Peu après la trêve hivernale, il retrouve le chemin des filets, et se classe ainsi à la première place du classement des buteurs du club, avec Abdoulrazak Boukari et ses cinq réalisations. Le 6 février, contre Le Mans, il inscrit le deuxième but de son équipe, effaçant son adversaire direct et plaçant ensuite sa frappe enroulée dans le petit filet de Didier Ovono. Il devient donc le buteur le plus prolifique du club. Lors de la saison 2011/2012, il attendra la 11e journée du championnat de France de L2, lors d'un déplacement à Bastia, pour inscrire son premier but de la saison (match nul 2-2).

Arrivée à l'AC Ajaccio[modifier | modifier le code]

Le , il s'engage pour une saison et demie à l'AC Ajaccio. Le , il marque son premier but sous les couleurs ajacciennes contre l'AJ Auxerre, victoire de son équipe 2 buts à 1. Le , il est transféré au FC Metz, leader de la Ligue 2, après avoir rompu son contrat à l'amiable avec l'AC Ajaccio, alors dernier de ligue 1[8].

Un nouveau défi au FC Metz[modifier | modifier le code]

Arrivé le au FC Metz, il s'engage pour 18 mois avec pour objectif de remonter le club mosellan dans l'élite du football français. Le , il inscrit son premier but en compétition officielle avec le FC Metz au cours de la 28e journée de ligue 2, contre la Berrichonne de Châteauroux pour un score final de 1-0.

Le Brésilien annonce l'arrêt de sa carrière le .

Fin de carrière au Brésil[modifier | modifier le code]

Malgré l'annonce de l'arrêt de sa carrière, Eduardo rejoint en le Ríver Atlético Clube, situé dans sa région natale, le Piauí. Il y dispute le Championnat de Série D.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques d'Eduardo au 21 janvier 2017[9]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d.
2001-2002 Drapeau de la Suisse Grasshopper Zurich Raiffeisen Super League - - - 1 0 0 - - - - 1 0 0
2002-2003 Drapeau de la Suisse Grasshopper Zurich Raiffeisen Super League 1 0 0 - - - C3 3 0 0 4 0 0
2003-2004 Drapeau de la Suisse Grasshopper Zurich Raiffeisen Super League - - - 1 0 0 C3 4 1 0 5 1 0
2004-2005 Drapeau de la Suisse Grasshopper Zurich Raiffeisen Super League 12 6 0 - - - - - - - 12 6 0
2005-2006 Drapeau de la Suisse Grasshopper Zurich Raiffeisen Super League 14 6 1 - - - C3 5 2 0 19 8 1
2006-2007 Drapeau de la Suisse Grasshopper Zurich Raiffeisen Super League 18 4 3 - - - C3 10 5 0 28 9 3
Sous-total 45 16 4 2 0 0 - 22 8 0 69 24 4
2006-2007 Drapeau de la France EA Guingamp Ligue 2 10 4 0 - - - - - - - 10 4 0
2007-2008 Drapeau de la France EA Guingamp Ligue 2 25 10 0 1 0 0 - - - - 26 10 0
2008-2009 Drapeau de la France EA Guingamp Ligue 2 29 8 5 10 9 0 - - - - 39 17 5
Sous-total 64 22 5 11 9 0 - - - - 75 31 5
2009-2010 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 31 5 2 4 2 0 - - - - 35 7 2
2010-2011 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 32 4 3 2 1 0 - - - - 34 5 3
2011-2012 Drapeau de la France RC Lens Ligue 2 14 1 1 4 1 0 - - - - 18 2 1
Sous-total 72 10 6 10 4 0 - - - - 82 14 6
2011-2012 Drapeau de la France AC Ajaccio Ligue 1 19 5 1 1 1 0 - - - - 20 6 1
2012-2013 Drapeau de la France AC Ajaccio Ligue 1 15 3 2 1 0 0 - - - - 16 3 2
2013-2014 Drapeau de la France AC Ajaccio Ligue 1 9 3 0 2 0 0 - - - - 11 3 0
Sous-total 43 11 3 4 1 0 - - - - 47 12 3
2013-2014 Drapeau de la France FC Metz Ligue 2 11 2 2 - - - - - - - 11 2 2
Sous-total 11 2 2 3 0 1 - - - - 14 2 3
2014 Drapeau du Brésil Ríver-PI Série D - - - - - - - - - - 0 0 0
2015 Drapeau du Brésil Ríver-PI Série D - - - - - - - - - - 0 0 0
2016 Drapeau du Brésil Ríver-PI Série D 8 2 0 - - - - - - - 8 2 0
Sous-total 8 2 0 - - - - - - - 8 2 0
Total sur la carrière 248 63 20 27 14 0 - 22 8 0 297 85 20

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

  • Meilleur buteur de la coupe de France en 2008-2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]