Saison 2015-2016 de l'OGC Nice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
OGC Nice
Saison 2015-2016
Généralités
Couleurs Rouge et noir
Stade Allianz Riviera
(35 624 places)
Président Drapeau : France Jean-Pierre Rivère
Entraîneur Drapeau : France Claude Puel
Résultats
Championnat 4e
63 points (18V, 9N, 11D)
(58 buts pour, 41 buts contre)
Coupe de France Trente-deuxièmes de finale
contre En Avant de Guingamp (2-2)
Coupe de la Ligue Huitième de finale
contre Stade rennais (2-2)
Meilleur buteur Drapeau : France Hatem Ben Arfa (17)
Meilleur passeur Drapeau : France Valère Germain (6)
Drapeau : France Hatem Ben Arfa (6)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Chronologie

La saison 2015-2016 de l'OGC Nice voit le club s'engager dans trois compétitions que sont la Ligue 1, la Coupe de France, et la Coupe de la Ligue.

L'équipe sudiste réalise une bonne première partie de saison où Nice termine 5e avec 29 points. Cette saison est marqué par l'arrivée d'un ancien champion de France : Hatem Ben Arfa qui marquera les esprits avec 7 buts lors de la première partie de saison et l'éclosion de jeunes joueurs comme Vincent Koziello, Valère Germain ou Alassane Pléa.

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

Avant-saison[modifier | modifier le code]

Championnat[modifier | modifier le code]

L'OGC Nice, qui a fait une très bonne préparation (4 victoires, 1 nul, 1 défaite) ponctuée par un résultat surprenant face au SSC Napoli (3-2 pour le Gym) pour un match amical de gala à l'Allianz Riviera, débute sa 1re saison d'affilée en Ligue 1 par un derby à domicile face à l'AS Monaco. Valère Germain, prêté par... l'AS Monaco, ouvre le score grâce à une passe décisive d'Alassane Plea, son coéquipier qui entame sa 2e saison à l'OGC Nice. Nice arrive avec l'avantage au score à la mi-temps mais doit faire face aux blessures en première mi-temps de Mathieu Bodmer (remplacé par Kévin Gomis) et du gardien Simon Pouplin (remplacé par Mouez Hassen), et à l'expulsion du jeune Olivier Boscagli (17 ans) qui débute la saison au poste d'arrière gauche, après le départ de Jordan Amavi (Aston Villa) et la blessure de Niklas Hult. Au retour de la pause, Monaco inscrit deux buts par l'intermédiaire de Bernardo Silva et de Layvin Kurzawa et l'OGCN perd son premier match 2 buts à 1. Pour le premier match extérieur de la saison, les joueurs de Claude Puel se déplace à Troyes pour affronter l'ESTAC Troyes. L'OGC Nice doit faire sans la majeure partie de sa défense (Bodmer, Genevois, Lloris, Hult, Boscagli) et effectue un match avec une défense remaniée : Mahamane Traoré, milieu défensif qui n'a plus joué depuis mai 2014 pour cause de blessure, joue au poste de latéral droit, et Jonathan Correia, jeune joueur de la CFA qui n'a pas effectué la préparation avec les pros, joue au poste de latéral gauche. Corentin Jean, attaquant de l'ESTAC prêté par l'AS Monaco, ouvre le score dès la 3e minute de jeu. Quelques minutes plus tard, Jonathan Martins-Pereira fait une faute sur Alassane Plea dans sa surface, et provoque un penalty, transformé par la première recrue du Gym, Hatem Ben Arfa, qui n'avait plus inscrit de but en Ligue 1 depuis plus de 5 ans. Alassane Plea double la mise plus tard sur un service de Valère Germain et, avant la pause, une des recrues niçoises, Maxime Le Marchand, défenseur central arrivé du Havre, inscrit le 3e but niçois. Avant ça, Chris Mavinga reçoit un carton rouge pour accumulation de cartons jaunes et laisse les Troyens à 10. 70e, Claude Puel sort Hatem Ben Arfa, et les Niçois sont chamboulés. Tout d'abord, Fabien Camus inscrit un but magnifique qui relance les joueurs du stade de l'Aube. Et Thiago, qui vient d'entrer un jeu, inscrit le but de l'égalisation pour Troyes dans le temps additionnel. 2 points perdus par l'OGC Nice et Claude Puel qui affiche une grosse colère en conférence de presse.

Avec un point pris en 2 matchs, le Gym reçoit une équipe de Caen qui a bien débutée le championnat. Hatem Ben Arfa, à la suite d'une belle percée solitaire, et Alassane Plea d'un tir croisé, trompent Vercoutre pour un score final de 2-1. Le week end suivant, Nice ira prendre un point sur la pelouse d'Angers, autre équipe qui tourne bien ce début de saison (1-1, but de Germain).

Après la trêve internationale, le Gym va concéder sa deuxième défaite de la saison (et à domicile), face à une belle équipe de Guingamp qui aura su jouer en contre et contenir les offensives niçoises. Score final 0-1.

C'est sans ses supporters que le Gym se déplace en terres corses pour affronter Bastia pour le compte de la 6e journée de Ligue 1 et Nice compte seulement 5 points pris en 4 match. Une belle prestation des Niçois leur permettra de ramener les 3 points et de fêter cette victoire avec leur supporters au centre d'entrainement, à leur retour. Des buts de Papy Mendy, Valère Germain et Saïd Benrahma porteront le score à 1-3 pour les Niçois.

La semaine suivante, Nice va enchainer lors de la reception des Girondins de Bordeaux. C'est pourtant Bordeaux qui, dès la 6e minute de jeu, va ouvrir le score par l'intermédiaire de Jaroslav Plasil. La révolte niçoise viendra de Valère Germain à la 33e minute de jeu qui signera son 4e but de la saison. Juste avant la mi temps (42e) c'est Mickaël Le Bihan, dernière recrue du Gym en date et meilleur buteur de Ligue 2 la saison dernière avec Le Havre, qui ouvrira son compteur but en Ligue 1 en portant le score à 2-1. Au retour des vestiaires, le jeune attaquant des Girondins de Bordeaux, Enzo Crivelli, écopera d'un carton rouge direct pour un tacle dangereux sur Jérémy Pied (50e). Les Girondins à dix contre onze vont concéder très vite un troisième but après un bon travail de Mickaël Le Bihan qui poussera Pallois, le défenseur bordelais à marquer ce but contre son camp. Le Gym mène 3-1 à la 51e minute de jeu mais continue de pousser. C'est Hatem Ben Arfa qui conduira le Gym vers un score fleuve en marquant son troisième (68e) et son quatrième (75e) but de la saison. Enfin, à la 85e minute de jeu, c'est le jeune Alexandre Mendy qui marquera son premier but chez les pros, pour porter le score à 6-1.

C'est une nouvelle fois sans ses supporters que Nice se déplace en terre stéphanoise. Dès la cinquième minute de jeu, c'est le jeune Vincent Koziello (premier but en Ligue 1) qui ouvre la marque dans le chaudron. L'ASSE égalisera vite, à la 19e minute par leur capitaine Loic Perrin. D'une belle reprise du gauche, Hatem Ben Arfa redonnera l'avantage aux siens à la 39e avant de doubler la marque (deuxième doublé après celui contre Bordeaux à la journée précédente) dans les arrêts de jeu de la première période au terme d'une action individuelle où il aura éliminé 5 joueurs de l'équipe adverse. Au soir de cette 8e journée de Ligue, Hatem Ben Arfa est meilleur buteur de Ligue avec 6 réalisations. Jean-Michaël Seri portera le score à 1-4 pour le Gym à la 53e. À l'heure de jeu, Papy Mendy écopera d'un carton rouge très sévère (qui sera retiré par la commission de discipline quelques jours plus tard) distribué par Bartolomeu Valera, puis Maxime Le Marchand subira la même sanction quelque peu sévère à la 82e, qui donnera un pénalty à Saint Etienne, qui n'en profitera pas (pénalty raté par Bahebeck). À 10 contre 11 pendant une vingtaine de minutes puis à 9 contre 11 pendant une dizaine de minutes, le Gym tiendra son score et s'imposera 4-1 face cette belle équipe stéphanoise. Au soir de la 8e journée le Gym est meilleure attaque de Ligue 1, et deuxième meilleure attaque d'Europe. Les supporters iront une nouvelle fois faire la fête au centre d'entrainement avec le staff et les joueurs à leur retour de l'aéroport.

Le Gym va recevoir l'équipe du FC Nantes mais le département est en vigilance météo de niveau orange. Le match débute quand même et sera interrompu par des pluies diluvienne à la mi temps. Le score était de 2-2 à la mi temps (doublé de Germain) mais le match sera à rejouer en intégralité et les buts seront annulés.

10e journée du championnat, le Gym se déplace ensuite à Rennes. Mouez Hassen, titulaire depuis la blessure de Simon Pouplin lors de la réception de l'AS Monaco, qui se blesse avec l'Équipe de France Espoirs, c'est le 3e gardien Yoan Cardinale qui est titularisé par Claude Puel dans les cages, pour la première fois de sa carrière en L1. Mathieu Bodmer, le capitaine niçois, ouvrira la marque au quart d'heure de jeu puis Ben Arfa marquera son 7e but de la saison à la 53e minute de jeu. Mahamane Traoré portera le score à 0-3 pour Nice avant que le jeune Saïd Benrahma ne viennent marquer son deuxième but de la saison d'une belle frappe en pleine lucarne à la 80e minute de jeu. Rennes réduira la marque en fin de match à la 88e ! Score final 1-4 pour Nice.

En seulement 4 matchs (dont 3 à l’extérieur) le Gym aura marqué 17 buts pour 4 encaissés pour 12 points pris sur 12 possibles.

Pour le compte de la 11e journée, Nice se déplace chez la lanterne rouge, le Gazelec Ajaccio, en étant 5e du championnat et un match en retard (reporté contre Nantes). Dès la première minute de jeu c'est Pujol qui donnera l'avantage aux corses avant l'égalisation niçoise grâce à un but contre son camp de Fillipi à la 12e minute de jeu. ce dernier redonnera l'avantage au Gazelec à la 32e minute. Après 4 victoires consécutives, le Gym s'incline 3-1 en terres corses chez le Gazelec qui se relance.

L'équipe de Nice accueille alors le LOSC pour la 12e journée. C'est le retour d'Hassen dans les cages niçoises après 2 matchs d'absence en championnat (plus un en Coupe de la Ligue à Caen), Pouplin étant toujours blessé. L'équipe de Lille affiche clairement ses ambitions de match nul en étant une des meilleurs défense du championnat tout en étant une des pires attaque. 0-0 sera le sore final a l'image d'un match très ennuyeux. Notons la performance défensive niçoise qui réalise un clean shoot pour la première fois de la saison.

Le mercredi suivant, le Gym rattrape son match en retard à domicile contre Nantes comptant pour la 9e journée qui s'était arrêté sur le score de 2-2 (doublé de Germain) à la mi temps. La LFP avait décidé à l'issue de cette rencontre que le match serait à rejouer dans son intégralité et que les buts seraient annulés. Nantes remportera ce match 2 buts à 1 (but de Genevois pour Nice). Le Gym reste 8e à la suite de ces trois contre-performances (défaite à Ajaccio, nul et défaite à domicile contre Lille et Nantes)

Quelques jours après, le Gym se déplace au Stade Vélodrome pour y affronter l'Olympique de Marseille pour le compte de la 13e journée de L1 où ses supporters seront interdits de déplacement pour la 4e fois de la saison (sur 7 matchs à l’extérieur). Valère Germain marque son 5e but de la saison et le Gym remportera ce derby 1 à 0.

À la trêve internationale de novembre, le Gym est 6e du championnat avec 21 points. Durant cette trêve, Hatem Ben Arfa est convoqué par le sélectionneur Didier Deschamps, pour la première fois depuis 3 ans, pour jouer les matchs amicaux face à l'Allemagne au Stade de France (entré en cours de match) et à l'Angleterre au Wembley Stadium. Il est titularisé d'entrée de jeu pour cette deuxième rencontre, et a été remplacé à la mi-temps par le Munichois Kingsley Coman.

Nice accueille l'Olympique Lyonnais pour le compte de la 14e journée de championnat. Il s'agit du premier match depuis les attentats sanglants survenus le vendredi 13 novembre au Bataclan, aux abords du stade de France et dans les rues de Paris. Précédée par Nissa La Bella, la Marseillaise sera jouée alors pour la première fois à l'Allianz Riviera lors d'un match de l'OGC Nice en l'honneur des victimes des attentats. Une minute de silence accompagnera des milliers de bougies allumées par le kop Ultras Populaire Sud. Enfin au coup d'envoi, un mémorable "Daesh, Daesh on t'en....." sera scandé par les supporteurs et repris par tout le stade, pour exprimer leur haine envers les terroristes. En première mi-temps, c'est Valère Germain qui ouvrira la marque d'un joli piqué, précédé par un festival de son coéquipier Jean-Michaël Seri, pour son 6e but de la saison. Au retour des vestiaires, sur un centre de Jérémy Pied, le défenseur lyonnais Mapou Yanga-Mbiwa inscrira un but contre son camp d'un tacle glissé qui trompera Lopes avant que le jeune Vincent Koziello ne vienne inscrire le but du 3-0 (son deuxième de la saison) après un beau une-deux avec Jérémy Pied. Avec 24 points le Gym est 4e du championnat derrière le PSG, l'OL et le SM Caen, et est la deuxième meilleure attaque du championnat (derrière le PSG) avec 30 buts marqués en 14 rencontres.

Coupe de la Ligue[modifier | modifier le code]

Alors que l'OGC Nice venait d'enchaîner 4 victoires en autant de rencontres et 17 buts inscrits, elle s'incline chez la lanterne rouge du championnat, le Gazelec Ajaccio, lors de la journée de championnat précédant ce déplacement à Caen. Elle se présente le mercredi suivant pour ces 16e de finale de Coupe de la Ligue, chez les Normands du Stade Malherbe de Caen. Claude Puel décide de faire tourner l'équipe en vue des prochaines rencontres. Il titularise, en attaque, les jeunes Alexandre Mendy et Paulin Puel, tandis que la cage niçoise est toujours gardée par Yoan Cardinale en l'absence de Mouez Hassen, habituel remplaçant de Simon Pouplin, blessé également. Dès la 14e minute de jeu, c'est Andy Delort qui ouvre la marque pour les Normands. En seconde mi temps, c'est Alexandre Mendy, qui égalisera pour l'OGC Nice (deuxième but de la saison, après son but en championnat face à Bordeaux). Il marquera même son premier doublé chez les pros en donnant la victoire aux siens à la 92e minute durant les arrêts de jeu de la rencontre d'une frappe puissante qui ne laisse aucune chance à Rémy Vercoutre. Deux buts caennais avaient été refusés pour hors-jeu auparavant.

En parallèle à son très bon début de championnat, le Gym se qualifie pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue 2015. Il se déplacera le 15 décembre à Guingamp.

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Effectif professionnel actuel[modifier | modifier le code]

L'effectif professionnel de la saison 2015-2016 est entraîné par Claude Puel, assisté de son adjoint Frédéric Gioria et de son adjoint chargé des attaquants Guy Mengual, anciennement entraîneur des U19. L'entraîneur des gardiens est Lionel Letizi. Les préparateurs physiques sont Alexandre Dellal assisté de Benrard Cora et Emmanuel Vallance

Effectif de la saison 2015-2016 au 31 août 2015[1]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent
1 G Drapeau de la France Hassen, MouezMouez Hassen 05/03/1995 (23 ans) France -20 Formé au club
16 G Drapeau de la France Pouplin, SimonSimon Pouplin 28/05/1985 (33 ans) France espoirs FC Sochaux
30 G Drapeau de la France Cardinale, YoanYoan Cardinale 27/03/1994 (24 ans) Formé au club
3 D Drapeau de la France Lloris, GautierGautier Lloris 18/07/1995 (22 ans) Formé au club
4 D Drapeau de la France flèche vers la droite Baysse, PaulPaul Baysse 18/05/1988 (30 ans) AS Saint-Etienne
5 D Drapeau de la France Gomis, KévinKévin Gomis 20/01/1989 (29 ans) Nottingham Forest
20 D Drapeau de la France Le Marchand, MaximeMaxime Le Marchand 11/10/1989 (28 ans) Le Havre AC
23 D Drapeau du Portugal flèche vers la droite Pereira, RicardoRicardo Pereira 06/10/1993 (24 ans) FC Porto
24 D Drapeau de la France Bodmer, MathieuMathieu Bodmer 22/11/1982 (35 ans) France A' Paris Saint-Germain
25 D Drapeau de la France Genevois, RomainRomain Genevois 25/10/1987 (30 ans) Tours FC
33 D Drapeau de la France Boscagli, OlivierOlivier Boscagli 18/11/1997 (20 ans) Formé au club
35 D Drapeau de la France Correia, JonathanJonathan Correia 13/02/1994 (24 ans) Formé au club
6 M Drapeau de la Côte d'Ivoire Seri, JeanJean Seri 19/07/1991 (26 ans) Paços de Ferreira
7 M Drapeau de la Belgique Vercauteren, JulienJulien Vercauteren 12/01/1993 (25 ans) Lierse SK
8 M Drapeau du Mali Traoré, MahamaneMahamane Traoré 31/08/1988 (29 ans) Mali FC Metz
9 M Drapeau de la France Ben Arfa, HatemHatem Ben Arfa 07/03/1987 (31 ans) France Newcastle United
12 M Drapeau de Madagascar Rafetraniaina, AlbertAlbert Rafetraniaina 09/09/1996 (21 ans) Formé au club
13 M Drapeau de la Suède Hult, NiklasNiklas Hult 13/02/1990 (28 ans) Suède IF Elfsborg
19 M Drapeau du Brésil flèche vers la droite Wallyson Mallmann, Wallyson Mallmann 16/02/1994 (24 ans) Sporting Portugal
21 M Drapeau de Madagascar Raheriharimanana, StéphanStéphan Raheriharimanana 16/08/1993 (24 ans) Formé au club
22 M Drapeau de la France Mendy, NampalysNampalys Mendy 23/06/1992 (26 ans) France espoirs AS Monaco
26 M Drapeau de la France Koziello, VincentVincent Koziello 28/10/1995 (22 ans) France -20 Formé au club
29 A Drapeau de la France Pied, JérémyJérémy Pied 23/02/1989 (29 ans) EA Guingamp
10 A Drapeau de la France Le Bihan, MickaëlMickaël Le Bihan 16/05/1990 (28 ans) Havre AC
11 A Drapeau de l'Algérie Benrahma, SaïdSaïd Benrahma 10/08/1995 (22 ans) Formé au club
14 A Drapeau de la France Pléa, AlassaneAlassane Pléa 10/03/1993 (25 ans) France espoirs Olympique lyonnais
15 A Drapeau de la France Mendy, AlexandreAlexandre Mendy 20/03/1994 (24 ans) Nîmes Olympique
27 A Drapeau de la France Constant, BryanBryan Constant 27/03/1994 (24 ans) France -19 Formé au club
28 A Drapeau de la France flèche vers la droite Germain, ValèreValère Germain 17/04/1990 (28 ans) AS Monaco FC
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
Entraîneur(s) des gardiens
Kinésithérapeute
Médecin(s)

Légende

Consultez la documentation du modèle

Transferts[modifier | modifier le code]

Mercato d'hiver Tableau des transferts du mercato d'hiver
Nom Nationalité Poste Transfert Fin du contrat Provenance/Destination Division
Symbol support vote.png Arrivées
Jean Seri Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Milieu Transfert 2019 Paços de Ferreira Drapeau : Portugal Liga NOS
Mickaël Le Bihan Drapeau de la France France Attaquant Transfert 2019 Le Havre AC Drapeau : France Ligue 2
Maxime Le Marchand Drapeau de la France France Défenseur Transfert 2018 Le Havre AC Drapeau : France Ligue 2
Hatem Ben Arfa Drapeau de la France France Attaquant Libre 2016 Newcastle United Drapeau : Angleterre Premier League
Paul Baysse Drapeau de la France France Défenseur Prêt (OA levée) 2016 AS Saint-Étienne Drapeau : France Ligue 1
Wallyson Mallmann Drapeau du Brésil Brésil Milieu Prêt avec OA 2016 Sporting Portugal Drapeau : Portugal Liga NOS
Ricardo Pereira Drapeau du Portugal Portugal Défenseur Prêt sans OA 2017 FC Porto Drapeau : Portugal Liga NOS
Valère Germain Drapeau de la France France Attaquant Prêt sans OA 2016 AS Monaco FC Drapeau : France Ligue 1
Jérémy Pied Drapeau de la France France Défenseur Retour de prêt 2016 EA Guingamp Drapeau : France Ligue 1
Alexandre Mendy Drapeau de la France France Attaquant Retour de prêt 2016 Nîmes Olympique Drapeau : France Ligue 2
Lucas Rougeaux Drapeau de la France France Défenseur Retour de prêt 2017 EFC Fréjus Saint-Raphaël Drapeau : France National
Vincent Koziello Drapeau de la France France Milieu Premier contrat pro 2018 OGC Nice B Drapeau : France CFA
Saïd Benrahma Drapeau de l'Algérie Algérie Attaquant Premier contrat pro 2018 OGC Nice B Drapeau : France CFA
Symbol oppose vote.svg Départs
Jordan Amavi Drapeau de la France France Défenseur Transfert 2019 Aston Villa FC Drapeau : Angleterre Premier League
Éric Bauthéac Drapeau de la France France Attaquant Transfert 2018 LOSC Lille Drapeau : France Ligue 1
Neal Maupay Drapeau de la France France Attaquant Transfert 2019 AS Saint-Étienne Drapeau : France Ligue 1
Joris Delle Drapeau de la France France Gardien Transfert 2017 RC Lens Drapeau : France Ligue 2
Carlos Eduardo Drapeau du Brésil Brésil Milieu Retour de prêt ? FC Porto Drapeau : Portugal Liga NOS
Didier Digard Drapeau de la France France Milieu Libre 2018 Bétis Séville Drapeau : Espagne Liga BBVA
Lloyd Palun Drapeau du Gabon Gabon Défenseur Libre 2018 Red Star FC Drapeau : France Ligue 2
Fabien Dao Castellana Drapeau de la France France Attaquant Libre ? EFC Fréjus Saint-Raphaël Drapeau : France National
Xavier Pentecôte Drapeau de la France France Attaquant Libre ? Pau FC Drapeau : France CFA
Souleymane Diawara Drapeau du Sénégal Sénégal Libre Libre Fin de carrière - -
Moussa M'Bow Drapeau du Sénégal Sénégal Défenseur Libre Sans club - -
Valentin Eysseric Drapeau de la France France Milieu Prêt avec OA 2016 AS Saint-Étienne Drapeau : France Ligue 1
Alexy Bosetti Drapeau de la France France Attaquant Prêt sans OA 2016 Tours FC Drapeau : France Ligue 2
Lucas Rougeaux Drapeau de la France France Défenseur Prêt sans OA 2016 US Boulogne Drapeau : France National
Grégoire Puel Drapeau de la France France Défenseur Résiliation 2017 Le Havre AC Drapeau : France Ligue 2
Mercato d'hiver Tableau des transferts du mercato d'hiver
Nom Nationalité Poste Transfert Fin du contrat Provenance/Destination Division
Symbol support vote.png Arrivées
Rémi Walter Drapeau de la France France Milieu Transfert 2020 AS Nancy-Lorraine Drapeau : France Ligue 2
Alexy Bosetti Drapeau de la France France Attaquant Retour de prêt 2017 Tours FC Drapeau : France Ligue 2
Dorian Caddy Drapeau de la France France Attaquant Premier contrat pro 2016 OGC Nice B Drapeau : France CFA
Symbol oppose vote.svg Départs
Saïd Benrahma Drapeau de l'Algérie Algérie Attaquant Prêt sans OA 2016 SCO Angers Drapeau : France Ligue 1
Julien Vercauteren Drapeau de la Belgique Belgique Milieu Prêt sans OA 2016 KVC Westerlo Drapeau : Belgique Jupiler Pro League
Alexy Bosetti Drapeau de la France France Attaquant Prêt sans OA 2016 Sarpsborg 08 FF Drapeau : Norvège Tippeligaen
Albert Rafetraniaina Drapeau de Madagascar Madagascar Milieu Prêt sans OA 2016 Red Star Drapeau : France Ligue 2
Bryan Constant Drapeau de la France France Attaquant Prêt sans OA 2016 EFC Fréjus Saint-Raphaël Drapeau : France National

Détail des matchs[modifier | modifier le code]

Matchs amicaux (avant-saison)[modifier | modifier le code]

Ligue 1 2015-2016[modifier | modifier le code]

Matchs aller[modifier | modifier le code]

Matchs retour[modifier | modifier le code]

Coupe de la Ligue[modifier | modifier le code]

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Saison 2015-2016[modifier | modifier le code]

Équipementier et sponsors[modifier | modifier le code]

L'OGC Nice a pour équipementier la marque suisse Burrda.

Parmi les sponsors de l'OGC Nice figurent Les Mutuelles du Soleil, la métropole Nice Côte d'Azur, Pizzorno Environnement, et la ville de Nice.

Pour la saison 2015-2016, Winamax devient sponsor de l'OGC Nice. Le logo apparaîtra sur le short des joueurs[2].

Derbys de la saison[modifier | modifier le code]

Championnat[modifier | modifier le code]

Classique et derbys de la saison
Le club à gauche du tableau reçoit lors du match aller et se déplace pour le match retour.
Club Aller Total Retour Club
OGC Nice 1 - 2 (J1) 1 - 3 0 - 1 (J25) AS Monaco FC
SC Bastia 1 - 3 (J6) 3 - 3 2 - 0 (J28) OGC Nice
Gazélec Ajaccio 3 - 1 (J11) 3 - 4 0 - 3 (J31) OGC Nice
Olympique de Marseille 0 - 1 (J13) 1 - 2 1 - 1 (J26) OGC Nice

Classements[modifier | modifier le code]

Général[modifier | modifier le code]

Classement — mise à jour : 14 mai 2016
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris Saint-Germain FCT'S'L 96 38 30 6 2 102 19 +83
2 Olympique lyonnais 65 38 19 8 11 67 45 +22
3 AS Monaco FC 65 38 17 14 7 57 50 +7
4 OGC Nice 63 38 18 9 11 58 41 +17
5 Lille OSC 60 38 15 15 8 39 27 +12
6 AS Saint-Étienne 58 38 17 7 14 42 37 +5
7 SM Caen 54 38 16 6 16 39 52 -13
8 Stade rennais 52 38 13 13 12 52 54 -2
9 Angers SCOP 50 38 13 11 13 38 35 +3
10 SC Bastia 50 38 14 8 16 36 42 -6
11 Girondins de Bordeaux 50 38 12 14 12 50 57 -7
12 Montpellier HSC 49 38 14 7 17 49 47 +2
13 Olympique de Marseille 48 38 10 18 10 48 42 +6
14 FC Nantes 48 38 12 12 13 33 43 -10
15 FC Lorient 46 38 11 13 14 47 58 -11
16 EA Guingamp 44 38 11 11 15 45 53 -8
17 Toulouse FC 40 38 8 14 16 45 55 -10
18 Stade de Reims 39 38 10 9 19 44 57 -13
19 GFC AjaccioP 37 38 8 13 17 37 58 -21
20 ES Troyes ACP 18 38 3 9 26 28 83 -55

Domicile et extérieur[modifier | modifier le code]

Source : Classement domicile et Classement extérieur sur LFP.fr.

Domicile
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris Saint-Germain FC 48 19 15 3 1 59 12 +47
2 Olympique lyonnais 40 19 13 4 3 42 16 +26
3 OGC Nice 38 19 12 2 5 32 16 +16
4 AS Monaco FC 36 19 10 6 3 30 20 +10
5 SC Bastia 35 19 11 2 6 23 14 +9
6 AS Saint-Étienne 34 19 10 4 5 25 15 +10
7 Lille OSC 33 19 9 5 4 21 11 +10
8 Girondins de Bordeaux 31 19 8 7 4 27 20 +7
9 SM Caen 30 19 9 3 7 19 23 -4
10 FC Nantes 29 19 8 5 6 20 20 0
11 FC Lorient 28 19 7 7 5 26 21 +5
12 Montpellier HSC 27 19 9 0 10 26 23 +3
13 Stade de Reims 26 19 7 5 7 28 23 +5
14 Angers SCO 26 19 6 8 5 20 15 +5
15 Toulouse FC 25 19 6 7 6 29 21 +8
16 En Avant de Guingamp 25 19 6 7 6 31 28 +3
17 Stade rennais FC 24 19 6 7 6 25 25 0
18 GFC Ajaccio 22 19 5 7 7 23 32 -9
19 Olympique de Marseille 20 19 3 11 5 27 24 +3
20 ESTAC Troyes 10 19 1 7 11 13 36 -23
Extérieur
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris Saint-Germain FC 48 19 15 3 1 43 7 +36
2 AS Monaco FC 29 19 7 8 4 27 31 -4
3 Olympique de Marseille 28 19 7 7 5 21 18 +3
4 Lille OSC 27 19 6 9 4 18 16 +2
5 Stade rennais FC 27 19 7 6 6 27 29 -2
6 OGC Nice 25 19 6 7 6 26 25 +1
7 Olympique lyonnais 25 19 7 4 8 25 27 -2
8 Angers SCO 24 19 7 3 9 20 23 -3
9 AS Saint-Étienne 24 19 7 3 9 17 22 -5
10 SM Caen 24 19 7 3 9 20 29 -9
11 Montpellier HSC 22 19 5 7 7 23 24 -1
12 FC Nantes 19 19 4 7 8 13 24 -11
13 En Avant de Guingamp 19 19 5 4 10 16 28 -12
14 Girondins de Bordeaux 19 19 4 7 8 23 37 -14
15 FC Lorient 18 19 4 6 9 21 37 -16
16 GFC Ajaccio 15 19 3 6 10 14 26 -12
17 SC Bastia 15 19 3 6 10 13 28 -15
18 Toulouse FC 15 19 3 6 10 16 34 -18
19 Stade de Reims 13 19 3 4 12 16 34 -18
20 ESTAC Troyes 8 19 2 2 15 15 47 -32


Résultats par journée[modifier | modifier le code]

Journée 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38
Terrain D E D E D E D E D E E D E D E E D E D E D D E D E D E D D E D E D E D E D E
Résultats D N V N D V V V D V D N V V D N D N V N V V D V D N N D V V V D V N V D V V
Points 0 1 4 5 5 8 11 14 14 17 17 18 21 24 24 25 25 26 29 30 33 36 36 39 39 40 41 41 44 47 50 50 53 54 57 57 60 63
Place 16e 13e 9e 10e 15e 9e 8e 7e 8e 5e 6e 8e 6e 4e 6e 5e 7e 5e 5e 4e 5e 3e 4e 3e 3e 3e 3e 5e 5e 3e 3e 6e 4e 4e 4e 5e 4e 4e

Source : lfp.fr (Ligue de football professionnel) Terrain : D = Domicile ; E = Extérieur. Résultat : D = Défaite ; N = Nul ; V = Victoire.

Statistiques diverses[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Ligue 1[3]

Buteur Buts
1 Drapeau : France Hatem Ben Arfa 17
2 Drapeau : France Valère Germain 14
3 Drapeau : France Alassane Pléa 6
4 Drapeau : France Vincent Koziello 3
5 Drapeau : Côte d'Ivoire Jean Seri 3
6 Drapeau : MaliMahamane Traoré 2
7 Drapeau : Algérie Saïd Benrahma (Angers) 2
8 Drapeau : France Mickaël Le Bihan 1
9 Drapeau : France Olivier Boscagli 1
10 Drapeau : France Nampalys Mendy 1

Coupe de la Ligue

Buteur Buts
1 Drapeau : France Alexandre Mendy 4

Coupe de France

Buteur Buts
1 Drapeau : France Alexandre Mendy 1
2 Drapeau : France Hatem Ben Arfa 1

Meilleurs passeurs[modifier | modifier le code]

Ligue 1

Passeur Passes
1 Drapeau : France Valère Germain 6
2 Drapeau : France Hatem Ben Arfa 6
3 Drapeau : Côte d'Ivoire Jean Seri 4
4 Drapeau : France Alassane Pléa 2
5 Drapeau : Portugal Ricardo Pereira 2
6 Drapeau : Brésil Wallyson Mallmann 2
7 Drapeau : France Jérémy Pied 2
8 Drapeau : France Nampalys Mendy 1
9 Drapeau : France Vincent Koziello 1
10 Drapeau : France Mickaël Le Bihan 1
11 Drapeau : France Olivier Boscagli 1
12 Drapeau : Mali Mahamane Traoré 1

Aiglon du mois[modifier | modifier le code]

Chaque mois, les internautes élisent le meilleur joueur du mois écoulé sur le site officiel du club.

Mois Joueur
Août Drapeau : France Hatem Ben Arfa
Septembre Drapeau : France Hatem Ben Arfa (2)
Octobre Drapeau : France Yoan Cardinale
Novembre Drapeau : France Jérémy Pied
Décembre Drapeau : France Yoan Cardinale (2)
Janvier Drapeau : France Vincent Koziello
Février Drapeau : France Paul Baysse
Mars Drapeau : France Hatem Ben Arfa (3)
Avril Drapeau : France Valère Germain
Mai Non désigné

Autres[modifier | modifier le code]

Buts[modifier | modifier le code]

Discipline[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]