Parc des Sports (Annecy)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le sport image illustrant un stade de football
Cet article est une ébauche concernant le sport et un stade de football.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet sport.

Parc des Sports d'Annecy
Parc des Sports d'Annecy Manpower 1.jpg
Généralités
Surnom(s)
La Cuvette, le Parc
Adresse
Rue Pierre de Coubertin, 74000 Annecy
Construction et ouverture
Début de construction
1958
Ouverture
1964
Architecte
G. Raisin
Rénovation
2010-2018
Extension
2011
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Ville d'Annecy
Administration
Équipement
Capacité
15 714 places[1]
Tribunes
Nissan ; Virage Sud-Est ; Excoffier ; Virage Sud-Ouest ; Le Bowl ; Gradin Nord
Affluence record
Statut patrimonial
Localisation
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Annecy

(Voir situation sur carte : Annecy)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Point carte.svg

Le Parc des Sports est un ensemble d'équipements sportifs situé sur la commune d'Annecy, en Haute-Savoie. L'infrastructure principale du complexe est son stade, communément nommé terrain d'honneur et surnommé « la Cuvette ». Inauguré le 18 juillet 1964, il est principalement utilisé depuis pour la pratique de l'athlétisme, du football et du rugby. Au sens large, le Parc des sports inclut également les terrains-annexes et autres bâtiments à proximité du stade principal, où sont pratiqués notamment : la boxe, le judo, la lutte, la musculation, la spéléologie, les jeux de boules (Boulodrome municipal), le tennis (Hall de tennis), le handball (salle Jean Chatenoud).

Le terrain d'honneur de football accueille depuis sa création le Football Club d'Annecy, qui évolue en Championnat de France amateur 2 (cinquième division) pour la saison 2015-2016, et, depuis juillet 2010, l'Évian Thonon Gaillard Football Club qui évolue en Ligue 2 (deuxième division) pour la saison 2015-2016. Le terrain d'honneur de rugby accueille quant à lui l'Union sportive Annecy qui évolue en 3e division fédérale (cinquième niveau national).

Les tribunes latérales du stade sont classées « Patrimoine du XXe siècle » depuis le 10 mai 2003.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction du Parc des sports débute en 1958 après de nombreuses mises en suspens du projet, lancé initialement dans les années 1930.

L'inauguration a lieu le samedi 18 juillet 1964 avec une compétition d'athlétisme entre l'Italie et la France.

Description[modifier | modifier le code]

La pelouse est circonscrite par une piste d'athlétisme mesurant 400 mètres.

Accès[modifier | modifier le code]

Un arrêt « Parc des Sports » à proximité du stade profite à de nombreux supporters qui viennent au stade par l'intermédiaire de la ligne 2 de la Société intercommunale des bus de la région annécienne (SIBRA).

Compétitions notables[modifier | modifier le code]

Leslie Djhone lors de la Coupe d'Europe des nations d'athlétisme 2008 à Annecy

Le stade a accueilli les Championnats de France d'athlétisme en 1987, 1993 et 1994.

Sur le plan international il a été le théâtre des Championnats du monde junior d'athlétisme 1998, de la Coupe d'Europe des nations d'athlétisme 2002 de 2008, ainsi que du DécaNation 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sylvie Mazard, Itinéraires d'architecture : Agglomération d'Annecy, éditions Comp'Act, Chambéry, 2005, 262 pages, 2-87661-357-3
  • Collectif, Un demi-siècle de technique française de la précontrainte, Syndicat national du béton armé et des techniques industrialisées, Fédération nationale des travaux publics, International Commission on Large Dams, Chambre syndicale des constructeurs en ciment armé de France et de l'Union française, revue Travaux, éditions Science et industrie, vol. 1, 628 pages
  • François Monmarché, Savoie, Librairie Hachette, coll. « les Guides bleus », 1970, 580 pages

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :