Macedo Novaes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Macedo Magno Novaes)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Macedo Novaes
Image illustrative de l’article Macedo Novaes
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France AS Béziers
Numéro 1
Biographie
Nom Magno Macedo Novaes
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Drapeau : France Français
Naissance (36 ans)
Lieu São Paulo (Brésil)
Taille 1,85 m (6 1)
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
0000-1998 Drapeau : Brésil EC Bahia
1998-2000Drapeau : Brésil SC Corinthians
2000-2003Drapeau : Brésil EC Bahia[1]
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2003-2004Drapeau : Brésil Murici FC
2004-2005Drapeau : Brésil EC Democrata
2005-2007 Drapeau : France AS Moulins021 0(0)
2007-2008 Drapeau : France AC Arles039 0(0)
2008-2013 Drapeau : France SC Bastia 162 0(0)
2013-2015 Drapeau : France Valenciennes FC016 0(0)
2015 Drapeau : France Amiens SC018 0(0)
2015- Drapeau : France AS Béziers095 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 22 mars 2019

Macedo Magno Novaes, né le à São Paulo, est un footballeur franco-brésilien. Il évolue au poste de gardien de but à l'AS Béziers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Formé aux SC Corinthians, Macedo Magno Novaes rejoint à 18 ans l'EC Bahia, formation au sein de laquelle il dispute le championnat junior de l'État de São Paulo. En 2005, il rallie pour une moitié de saison l'EC Democrata, avant de tenter l'aventure européenne. Il débarque ainsi à Chypre pour effectuer quelques essais qui se révèlent infructueux.

C'est l'AS Moulins, alors en National, qui lui offre un contrat en septembre 2005. Pour cette saison 2005-2006, il dispute vingt-et-un matchs mais ne peut empêcher son équipe de terminer 19e et d'être reléguée en CFA. C'est alors qu'il met entre parenthèses sa carrière pour se rendre au chevet de sa mère atteinte d'une leucémie.

Lors de l'été 2007, et alors qu'il vient de passer six mois à Moulins sans jouer, il effectue un essai au FC Metz alors en Ligue 2, essai qui se révèle concluant pour Francis De Taddeo et Michel Ettorre, mais le club lorrain ne peut alors plus l'engager du fait d'un quota de joueurs extra-communautaires atteint. L'AC Arles, tout juste promu en National, le recrute alors pour la saison 2007-2008. Il montre l'étendue de ses capacités lors de cet exercice, contribuant grandement au bon parcours de son équipe tant en Championnat (8e) qu'en Coupe de France (8es de finale).

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Dès lors, il suscite l'intérêt de nombreux clubs professionnels, Christian Villanova le convainc de rejoindre la Corse et le SC Bastia afin de confirmer son talent à l'étage supérieur[2]. C'est ce qu'il fait lors du championnat de Ligue 2 2008-2009 où il se montre particulièrement décisif, sauvant à plusieurs reprises son équipe.

Après une saison 2009-2010 délicate, qui voit le Sporting Club de Bastia descendre en National (D3), Novaes et le SC Bastia se retrouvent métamorphosés pour l'édition 2010-2011 où le club insulaire remporte le titre de champion de France de National et se retrouve promu en L2. Lors de la saison suivante, il devient champion de France de Ligue 2 toujours avec le club corse et accède à la Ligue 1. Il remporte cette même année le Trophées UNFP du football de meilleur gardien de Ligue 2.

Lors de la saison 2012-2013, il perd sa place de titulaire au profit de Landry Bonnefoi puis devient même n°3 dans la hiérarchie à la suite de l'arrivée de Mickaël Landreau lors du mercato hivernal. Il quitte le club à la fin de cette même saison pour s'engager avec le Valenciennes FC pour deux ans[1]. En concurrence avec Nicolas Penneteau pour sa première saison, il est de nouveau poussé sur le banc lors de la suivante, cette fois par Bertrand Laquait et se retrouve même une nouvelle fois n°3, Paul Charruau lui étant préféré en doublure[3]. En janvier 2015, il est prêté pour une durée de 6 mois à l'Amiens SC, évoluant en National[4].

Libre, il s'engage le 12 octobre 2015 pour l'Avenir sportif Béziers, promu en National[5].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Magno Novaes au 24 décembre 2017[6]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Total
Division M B M B M B M B
2005-2006 Drapeau de la France AS Moulins National 19 0 2 0 - - 21 0
2006-2007 Drapeau de la France AS Moulins CFA - - - - - - 0 0
Sous-total 19 0 2 0 - - 21 0
2007-2008 Drapeau de la France AC Arles National 34 0 5 0 - - 39 0
Sous-total 34 0 5 0 - - 39 0
2008-2009 Drapeau de la France SC Bastia Ligue 2 34 0 1 0 - - 35 0
2009-2010 Drapeau de la France SC Bastia Ligue 2 26 0 1 0 1 0 28 0
2010-2011 Drapeau de la France SC Bastia National 38 0 3 0 4 0 45 0
2011-2012 Drapeau de la France SC Bastia Ligue 2 37 0 3 0 1 0 41 0
2012-2013 Drapeau de la France SC Bastia Ligue 1 12 0 - - 1 0 13 0
Sous-total 147 0 8 0 7 0 162 0
2013-2014 Drapeau de la France Valenciennes FC Ligue 1 10 0 1 0 - - 11 0
2014-2015 Drapeau de la France Valenciennes FC Ligue 2 4 0 - - 1 0 5 0
Sous-total 14 0 1 0 1 0 16 0
2014-2015 Drapeau de la France Amiens SC (prêt) National 18 0 - - - - 18 0
Sous-total 18 0 - - - - 18 0
2015-2016 Drapeau de la France AS Béziers National 23 0 2 0 - - 25 0
2016-2017 Drapeau de la France AS Béziers National 32 0 - - - - 32 0
2017-2018 Drapeau de la France AS Béziers National 13 0 - - - - 13 0
Sous-total 68 0 2 0 - - 70 0
Total sur la carrière 300 0 18 0 8 0 326 0

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Trophée UNFP du meilleur Gardien de Ligue 2 en 2012 (1)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b "Une nouvelle histoire" (vidéo), VAFC.com
  2. Novaes à Bastia sur lequipe.fr
  3. « Portraits joueurs #15 : Où en sont Novaes et Aloé ? - Stats L1 - MPG », sur Stats L1 - MPG (consulté le 22 octobre 2015)
  4. « M. Novaes prêté à Amiens », sur va-fc.com,
  5. « Béziers : Un ancien gardien de L1 a signé (off.) », sur Foot National, (consulté le 12 octobre 2015)
  6. « Statistiques de Macedo Novaes », sur footballdatabase.eu
  7. a et b « Trophées du National 2018 : le palmarès », Fédération Française de Football,‎ (lire en ligne, consulté le 28 mai 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]