Saint-Martin-Belle-Roche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Martin.

Saint-Martin-Belle-Roche
Saint-Martin-Belle-Roche
Église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Mâcon
Canton Hurigny
Intercommunalité Mâconnais Beaujolais Agglomération
Maire
Mandat
André Berthoud
2014-2020
Code postal 71118
Code commune 71448
Démographie
Population
municipale
1 410 hab. (2018)
Densité 311 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 22′ 51″ nord, 4° 51′ 20″ est
Altitude Min. 167 m
Max. 285 m
Superficie 4,54 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire

Voir sur la carte administrative de Saône-et-Loire
City locator 14.svg
Saint-Martin-Belle-Roche

Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire

Voir sur la carte topographique de Saône-et-Loire
City locator 14.svg
Saint-Martin-Belle-Roche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Martin-Belle-Roche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Martin-Belle-Roche
Liens
Site web saintmartinbelleroche.fr

Saint-Martin-Belle-Roche est une commune française, située dans le département de Saône-et-Loire en région Bourgogne-Franche-Comté.

Infrastructures et activités[modifier | modifier le code]

Saint-Martin-Belle-Roche possède un Intermarché Contact ainsi qu'une station service situés au lieu-dit Chassagne. Dans cette petite zone est également présente une pharmacie ainsi qu'un station de lavage.

Depuis juillet 2019, la boulangerie du village, située à quelques pas du supermarché est fermée.

Le village possède également un bar-tabac : "Le Saint Martin" ainsi que deux restaurants : "Chez Yvon et Colette" en face de l'église, et "Le Port Saint Nicolas"[1], en bord de Saône.

Des coiffeurs, le cabinet du docteur Ferrain, un kinésithérapeute et le cabinet d'infirmier sont également à la disposition des habitants.

Le village possède son gymnase et ses terrains de tennis, et possède un club de Basket-ball. Il possède également son club de football, en alliance avec le village voisin : Senozan, puisque le club se nomme "USSMS : Saint Martin-Senozan.

Il est prévu dans le futur d'agrandir la zone commerciale de Saint Martin, en y construisant une maison de repos, des logements sociaux ainsi que de nouveaux appartements.

Située à moins de 8 kilomètres de Mâcon, Saint-Martin-Belle-Roche reste une commune rurale, rythmée par diverses formes d'agriculture : cultures, élevage, viticulture...

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Martin-Belle-Roche est un village du Mâconnais en val de Saône, situé entre la D906 (ex nationale 6) et l'A6.

La commune est traversée par la Saône, fleuve situé à 205 mètres d'altitude de moyenne sur la commune.[2]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Senozan Asnières-sur-Saône (Ain) Rose des vents
Charbonnières N
O    Saint-Martin-Belle-Roche    E
S
Mâcon Vésines (Ain)

Histoire[modifier | modifier le code]

1793 : Saint-Martin-de-Senozan, dans le contexte révolutionnaire, change de nom et devient Saint-Martin-Belle-Roche[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
14 novembre 1894 25 avril 1907 Jean-Baptiste Bouchacourt    
2 juin 1907 24 février 1934 Pierre Fichet    
25 février 1934 5 mai 1940 Philippe Corsin    
1er septembre 1940 17 mai 1945 Claude-Marie Morin    
17 mai 1945 14 octobre 1950 Albert De La Boulaye    
14 octobre 1950 5 mars 1959 Jacques Sauvageot    
15 mars 1959 14 novembre 1959 Claude Mont    
10 décembre 1959 31 mars 1970 Urbain Turland    
30 mai 1970 15 novembre 1985 Claudius Berthelier    
16 novembre 1985 mars 2008 Albert Prost    
mars 2008 en cours André Berthoud    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2016, la commune comptait 1 386 habitants[Note 1], en augmentation de 5,48 % par rapport à 2011 (Saône-et-Loire : -0,18 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
416490451451456534589615669
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
733704712678687660652611626
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
644665643555521489463447552
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
6968169931 2781 1501 1511 1821 2971 380
2016 - - - - - - - -
1 386--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

D'une part, la commune accueille le siège social de Régilait, entreprise française de l'industrie agroalimentaire spécialisée dans la transformation et le conditionnement de produits laitiers. Le principal site de transformation de cette entreprise se situe également sur le territoire de Saint-Martin-Belle-Roche.

D'autre part, les carrières Masson sont présentes de l'autre côté de l'autoroute A6, toujours sur le territoire communal exploitent une roche sédimentaire. Ces carrières de calcaire sont très appréciées, ce qui en fait de Saint-Martin-Belle-Roche une commune renommée pour sa pierre ainsi que pour abriter le siège de Régilait.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tourisme en Saône-et-Loire.

Culte[modifier | modifier le code]

Saint-Martin-Belle-Roche appartient à l'une des sept paroisses composant le doyenné de Mâcon (doyenné relevant du diocèse d'Autun) : la paroisse Notre-Dame-des-Coteaux en Mâconnais, paroisse qui a son siège à Lugny (avec le père Bernard Blondaux pour curé) et qui regroupe la plupart des villages du Haut-Mâconnais.

À Saint-Martin-Belle-Roche est implanté le carmel Saint-Joseph, maison-mère de l'Institut de vie contemplative fondé le par Léontine Jarre. Les carmélites de Saint-Joseph sont présentes dans dix pays.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. À l'instar de quelque cent cinquante autres communes de Saône-et-Loire dont le nom se rapportait à la religion ou à l'Ancien Régime. Source : E. Lauxeur, Les changements de noms des communes de Saône-et-Loire pendant la Révolution, article paru dans la revue « Images de Saône-et-Loire » n° 4 d'avril 1970, pages 9 à 13.
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :