Denis Blanchette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Denis Blanchette
Denis Blanchette
Denis Blanchette
Fonctions
Député de Louis-Hébert
à la Chambre des communes
Élection
Prédécesseur Pascal-Pierre Paillé
Successeur Joël Lightbound
Biographie
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Québec
Nationalité Canadienne
Parti politique Nouveau Parti démocratique
Diplômé de Université Laval
Profession Analyste en informatique
Résidence Québec
 Ne pas confondre avec le technicien de scène Denis Blanchette, décédé lors de l'attentat du Métropolis en 2012.

Denis Blanchette (né le [1] à Québec[2]) est un analyste en informatique et homme politique québécois. Il a été député de la circonscription électorale fédérale de Louis-Hébert à la Chambre des communes du Canada de 2011 à 2015, représentant le Nouveau Parti démocratique[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est diplômé en sociologie et journalisme (B. ès arts – 1978) de l'université Laval et diplômé en informatique (AEC post-scolaire – 1983)[3]. De 1983 à 2011, il est analyste en informatique à l’emploi du gouvernement du Québec, occupant un poste de conseiller en veille stratégique pour le bureau du Dirigeant principal de l'information[3]. Il a entrepris (2005-2008) une scolarité de maîtrise en administration publique (option gestion) à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP)[3]. Ayant résidé toute sa vie dans la région de Québec, il est établi à Cap-Rouge depuis 1996 environ.

Politique[modifier | modifier le code]

Il est candidat du Nouveau Parti démocratique dans la circonscription de Louis-Hébert à l'élection générale fédérale de 2006 et à celle de 2008, obtenant 9 % des votes lors de chacune[4].

Il est élu député néo-démocrate de Louis-Hébert lors de l'élection générale fédérale du 2 mai 2011, obtenant 39 % des votes[5],[4].

Depuis trois campagnes électorales, Denis Blanchette soulève la question de l'entretien du pont de Québec. À la suite de l'engagement du premier ministre Stephen Harper en 2005 devant la Chambre de Commerce et d'Industrie de Québec, il réclame des actions de la part des conservateurs[6].

Il a été porte-parole de la région de Québec au sein du cabinet fantôme du NPD de Thomas Mulcair[7].

À la Chambre des Communes, il était membre du comité permanent des opérations gouvernementales et des prévisions budgétaires[2].

Il a été porte-parole adjoint du NPD en matière de Travaux publics et Services gouvernementaux d'avril 2012 à juillet 2013[2],[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Informations générales », Denis Blanchette, page facebook
  2. a, b, c et d « Denis Blanchette — Fiche de parlementaire », Parlement du Canada
  3. a, b et c « À propos de Denis Blanchette », sur le site du Nouveau Parti démocratique du Canada
  4. a et b Élections Canada, Résultats antérieurs, Louis-Hébert (Québec). Consulté le 10 mai 2012.
  5. Élections Canada, Élection générale de 2011, Résultats validés, Louis-Hébert
  6. TVA, 28 janvier 2014. Consulté le 10 février 2014.
  7. www.radio-canada.ca/regions/Quebec, 16 octobre 2012. Consulté le 10 janvier 2014.
  8. www.denisblanchette.npd.ca, 20 avril 2012. Consulté le 10 mai 2012.

Sur les autres projets Wikimedia :