Anne-Marie Day

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anne-Marie Day
Anne-Marie Day 2015-08-12.jpg

Anne-Marie Day en 2015

Fonction
Députée de la chambre des communes du Canada
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Parti politique

Anne-Marie Day (née le à Grande-Rivière[1]) est une femme politique canadienne. Elle a été députée de la circonscription de Charlesbourg—Haute-Saint-Charles à la Chambre des communes du Canada de 2011 à 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anne-Marie Day a obtenu un baccalauréat en éducation et une maîtrise de l'Université Laval en aménagement du territoire et développement régional[2]. Elle a rédigé une thèse (1985) intitulée L'enfant face à son milieu : implantation d'un programme d'éducation mésologique dans une école primaire belge[1]. Elle a été présidente du Regroupement des groupes de femmes de la Capitale-Nationale[2].

Lors de l'élection fédérale canadienne de 2008, elle est candidate du Nouveau Parti démocratique dans la circonscription de Charlesbourg—Haute-Saint-Charles, où elle obtient 13% des votes[3].

Lors de l'élection fédérale du 2 mai 2011, elle est élue députée à la Chambre des communes du Canada dans la circonscription de Charlesbourg—Haute-Saint-Charles, sous l'étiquette du Nouveau Parti démocratique, obtenant 45% des votes[3] et défaisant le député conservateur sortant Daniel Petit.

De juin 2011 à avril 2012, elle est porte-parole adjointe du NPD en matière de ressources humaines et développement des compétences. Puis, d'avril 2012 à août 2013, elle est la porte-parole en matière d'assurance-emploi[1],[4]. Elle devient alors porte-parole ajointe aux Travaux publics et Services gouvernementaux jusqu'en janvier 2015, puis porte-parole pour la Francophonie jusqu'à la dissolution du parlement en août 2015[1].

Lors de l'élection fédérale du 19 octobre 2015, elle est défaite dans la circonscription Charlesbourg—Haute-Saint-Charles, terminant au troisième rang derrière le conservateur Pierre Paul-Hus, élu, et le libéral Jean Côté.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « DAY, Anne-Marie, B.Ed., M.A. », fiche de parlementaire, site du Parlement du Canada. Consulté le 9 mai 2012.
  2. a et b annemarieday.npd.ca/a-propos. Consulté le 9 mai 2012.
  3. a et b Historique des circonscriptions depuis 1867, Parlement du Canada. Consulté le 9 mai 2012.
  4. Denis Fortin, « Anne-Marie Day : porte-parole de l’opposition en matière d’assurance-emploi », L'Actuel, 21 avril 2012. Consulté le 9 mai 2012.