Liste des maires d'Orléans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Situation d'Orléans sur une carte de France

La liste des maires d'Orléans présente les maires successifs de la ville française d'Orléans située dans le département du Loiret, la région Centre-Val de Loire et la région naturelle du Val de Loire.

Présentation[modifier | modifier le code]

L'hôtel Groslot, ancien hôtel de ville d'Orléans

Les institutions municipales de la ville d'Orléans ont été mises en place dès le Moyen Âge mais il faut attendre 1569 pour voir la création de la charge de maire à la suite de l'ordonnance de Moulins de 1568. Le roi Charles IX fixe la constitution du corps d'échevinage et de son mode d'élection. Le premier maire est Jean Brachet de Pormorand, descendant du marchand et grand argentier de France Jacques Cœur. Le mode d'élection varie peu sous l'Ancien Régime. Le choix du maire est décidé le duc d'Orléans sur une liste présentée après élection. L'entrée en fonction est fixée au 23 ou 25 mars après prestation de serment. De 1569 à 1741, le maire reste deux années en charge. Ensuite, cette durée passe à trois ans. Un règlement datant de 1648 institue l'alternance entre un maire-marchand et un maire-officier. Maintenant le maire est élu lors des élections municipales.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Plusieurs auteurs ont établi des listes au cours des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles[1]. Celle proposée les reprend après avoir été vérifiée avec les documents existants. Les précédentes ont pu être complétées ou modifiées. Orléans a connu 92 maires sous l'Ancien Régime mais plusieurs ont pu exercer deux ou trois fois la charge.

Trois personnages n'ont pas été retenus alors que certaines listes les donnent comme ayant été maires d'Orléans. Ils ne concernent que l'année1789. Crignon de Bonvalet aurait dû quitter sa charge au mois de mars 1789. Une élection eut bien lieu et c'est Jérôme de Saint-Mesmin qui avait été retenu mais malgré l'insistance du duc d'Orléans, Saint-Mesmin refuse la charge. C'est un militaire âgé qui ne veut pas s'engager dans une ville qui a connu des émeutes. Malgré une sentence contre lui, les évènements de juillet 1789 conduisent à la création d'un Comité de sûreté et de subsistances qui se substitue au corps municipal. Officiellement Crignon de Bonvalet reste maire jusqu'au 18 avril. On le retrouve bientôt faisant partie de ce comité. On cite aussi Louis de Loynes d'Autroche de Morett. Celui-ci avait été élu échevin en 1787 puis 1789. Mais si on le voit présider l'assemblée municipale du 22 avril 1789, c'est comme premier échevin et non comme maire. De Loynes réapparaît dans cette même fonction à la fin de 1789 et au début de 1790. Quant à Charles-François Charoenier de Petit-Bois qui est cité seulement par Denis Lotin (et ceux qui l'ont recopié), les sources archivistiques restent totalement muettes sur ce prétendu maire. Au contraire, c'est toujours de Loynes qui préside les séances de décembre 1789 au 19 janvier 1790. Un décret du 3 décembre 1789 maintient en place les officiers municipaux en raison du prochain décret de l'Assemblée nationale réformant les municipalités et le mode d'élection.

Date d'élection Identité Détails Parti politique
1569 Jean Brachet de Pormorand    
1571 Claude Sain redésigné en 1576  
1573 Louis Lemasne redésigné en 1578  
1575 François Colas des Francs redésigné en 1580  
1576 Claude Sain    
1578 Louis Lemasne    
1580 François Colas des Francs    
1584 Pierre Desfriches redésigné en 1596  
1588 Jean Longuet de la Giraudière    
1590 Jacques Hanapier    
1592 Jacques Chauvreux    
1596 Pierre Desfriches    
1597 Gentien de Loynes de la Royauté    
1597 Étienne Charron    
1600 Guy Hurault    
1603 Florent Pothier    
1605 Jean Salomon    
1607 Guillaume Rousselet    
1609 Antoine Lebreton    
1611 Eusèbe Foucault    
1613 Pierre Fougeu d'Escures    
1617 Charles de Brulaire dit Fontaine    
1619 Antoine Lebreton    
1622 Jacques Colas de Jouy    
1624 Jacques Alleaume redésigné en 1667  
1625 Pierre Salomon    
1627 Jérôme Danès    
1630 Claude Cardinet de Poinville    
1633 Pierre Leberche    
1637 Jacques Boyetet    
1639 Toussaint Rousseau    
1641 Pasquier Thoreau    
1643 Louis Foucault    
1645 Jacques Boyetet    
1648 Florent Mesmin    
1651 Robert de Boislève    
1653 Barthélémy Bailly    
1655 Robert de Boislève    
1657 Claude Paris, seigneur de Belébat    
1659 Michel Rousseau    
1661 Claude Brachet ec. sr de la Royauté    
1663 Pierre Jogues    
1665 Jean Luc Caillard de Beaupré    
1667 Jacques Alleaume    
1669 Lambert de Cottainville    
1671 César Le Berche    
1673 Denis de la Baraudière    
1675 César Le Berche    
1677 Cahouet de Beauvais    
1679 Jacques Boutheroüe srg de Verelle   Échevin d'Orléans en 1666, fils de François Boutheroüe srg des Marais, propriétaire actionnaire du canal de Briare  
1681 De Thorigny    
1683 Nicolas de Loynes    
1685 De Montagu    
1689 Marin Baguenault    
1691 J. de la Lande    
1693 Robert Mariette    
1695 Jacques Colas des Francs    
1697 Guillaume Ducoing    
1699 François Regnard de Semonville    
1701 Duval    
1703 Laurent Disme    
1705 Fr. Bizotton    
1707 Paris de Mondonville    
1709 Fontaine    
1711 Jacques Gorrant    
1713 Menault    
1715 Sarrebourse de Mondonville    
1717 Joseph Le Normant    
1725 Nicolas Rousselet    
1727 Paris de Senneville    
1729 Boislève-Noyau    
1731 J. Tourtier de Lesseville    
1733 Bart. Germon de la Rousselière    
1735 Perdoux    
1737 Cl. Noyau-Boislève    
1739 Ch. Colas d'Anjouan    
1742 Pierre Étienne Hudault    
1745 Colas de Mondru    
1748 Gabriel Baguenault de Puchesse    
1751 Berthereau de la Giraudière    
1754 Charles Tassin-Jousse    
1757 Lamirault de Chaussy    
1760 Charles Colas des Francs    
1763 Pierre Lejuge de Bazoches    
1768 Raymond Massuau    
1771 Jacques du Coudray    
1774 Pierre Aignan Hudault    
1777 Jacques du Coudray († 1777) remplacé par Lamirault de Cottainville  
1780 Joseph Seurrat de Guilleville    
1783 Augustin Clément Massuau de Laborde    
1786 François-Anselme Crignon de Bonvalet    
1789 Charpentier du Petit-Bois    
1790 Nicolas, marquis de Tristan    
1791 Salomon de la Saugerie    
1792 Pierre Lombard-Lachaux    
1792 Armand de Sailly    
1793 Elie Vinson-Lucet    
1795 Benoist Hanapier    
1797 Jacob    
1798 Benoît Lebrun  architecte du duc d'Orléans puis architecte municipal à partir de 1790, avocat, homme d'affaires, bâtisseur et propriétaire du théâtre d'Orléans, député pendant les Cents-Jours (1815). Après la Révolution de 1789-1790, il avait acheté et revendu au détail plusieurs biens nationaux confisqués  
1800 Antoine Crignon des Ormeaux    
1815 Balthazar Grandjean  militaire  
1815 Crignon des Ormeaux    
1816 Florizel Louis de Drouin, comte de Rocheplatte  militaire, député du Loiret sous la Restauration[2] (1820-1823, 1824-1827)  
1830 J.B. Hême-Lemoine    
1838 Jean-François Besnard  conseil général du canton d'Orléans-Nord-Est  
1838 Aimé Sévin-Mareau  négociant, député du Loiret[3] (1830-1831, 1834-1842), président du conseil général du Loiret (1839-1841, 1844-?), conseiller général du canton de Patay (?-?)  
1842 S. Rousseau    
1843 Louis Henri Hippolyte Lacave  ingénieur, député du Loiret[4] (1849-1857)  
1848 Louis Alexandre Martin  négociant, député du Loiret[5] (1848-1851)  
1848 Louis Henri Hippolyte Lacave  ingénieur, député du Loiret[4] (1849-1857)  
1854 Siméon Maximilien Genteur  Avocat et conseiller général du canton d'Orléans-Est (1852-1857)  
1856 Eugène Vignat  propriétaire, député du Loiret[6] (1869-1870) et conseiller général du canton d'Orléans-Ouest (1856-1870)  
1869 De Nazon    
1870 Pierre Noël Adolphe Crespin  député du Loiret et conseiller général du canton d'Orléans-Ouest (1871-1875)  
1871 Léopold Fresnais de Levin    
1875 Aignan Jacques Alexis Germon  président de la chambre de commerce d'Orléans  
1878 Charles Sanglier († 1887) réélu en 1881  
1887 E. Robineau    
1888 Gaston des Francs († 1890)    
1890 Émile Rabourdin-Grivot réélu en 1892  
1896 Paul Transon    
1899 Baron Charles Guillaume Harold Portalis réélu en 1904  
1905 Léonce Courtin-Rossignol († 1910) réélu en 1908  
1910 Paul Gitton    
1912 Fernand Rabier  député du Loiret, sénateur du Loiret, conseiller général du canton d'Orléans-Nord-Ouest  
1919 Albert Laville    
1925 Théophile Chollet († 1929)  député du Loiret (1924-1928), conseiller général du canton d'Orléans-Ouest (1924-1929)  Radical socialiste
1929 Eugène Turbat  sénateur du Loiret (1933-1941), conseiller général du canton d'Orléans-Sud (1931-1940)  
1935 Claude Lewy     Socialiste
1940 Louis Simonin    
1944 André Dessaux Dirigeant de la vinaigrerie Dessaux fils. Résistant, déporté. Premier maire d'Orléans libérée[7]. Mort le 2 juin 1945, des suites de sa déportation
1944 Pierre Chevallier († 1951) Secrétaire d’État (1951), député du Loiret (1945-1951) RGR-UDSR
1951 René Dhiver    
1954 Pierre Ségelle  ministre de la Santé (1946-1947), ministre du Travail (1949-1950), député du Loiret (1945-1958) SFIO
1959 Roger Secrétain  Député du Loiret (1951-1955) UDSR - UDR
1971 René Thinat   RAD
1978 Gaston Galloux († 1980) remplacement en cours de mandat du maire élu en 1977  
1980 Jacques Douffiagues remplacement en cours de mandat du maire élu en 1978, démission en 1988, Ministre des transports (1986-1988), député du Loiret (1978-1981, 1986), conseiller général du canton d'Orléans-Bourgogne (1979-1992) UDF-PR
1988 Jean-Louis Bernard chirurgien, remplacement en cours de mandat du maire élu en 1983, Député du Loiret (1993-2012), conseiller général du canton d'Orléans-Bourgogne (1992-2011), conseiller régional du Centre (1986-1992) UDF-RAD
1989 Jean-Pierre Sueur  secrétaire d’État aux collectivités territoriales (1991-1993), sénateur du Loiret (depuis 2001), député du Loiret (1981-1991), conseiller régional du Centre (1981-1986) PS
2001 Serge Grouard  Député du Loiret (depuis 2002), démission en 2015 UMP puis LR
28 juin 2015[8] Olivier Carré  Député du Loiret (depuis 2007) LR

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Morgann Moussier, « Histoire de la ville d'Orléans : liste des maires d'Orléans », sur morgann.moussier.free.fr, Morgann Moussier (consulté le 14 mai 2012)
  2. « Rocheplatte (Fleurizel-Louis Drouin, comte de) », dans Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, [détail de l’édition] [texte sur Sycomore]
  3. « Maire d'Orléans », sur Sycomore, base de données des députés de l'Assemblée nationale
  4. a et b « Maire d'Orléans », sur Sycomore, base de données des députés de l'Assemblée nationale
  5. « Maire d'Orléans », sur Sycomore, base de données des députés de l'Assemblée nationale
  6. « Maire d'Orléans », sur Sycomore, base de données des députés de l'Assemblée nationale
  7. Monument d'André Dessaux, Orléans, Place Gambetta
  8. Le Monde.fr avec AFP, « Le député des Républicains Olivier Carré élu maire d’Orléans en remplacement de Serge Grouard », Le Monde,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Héau, Les maires d'Orléans sous l'Ancien Régime, Donnery, 2011.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]