1588

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec IEEE 1588.

Cette page concerne l'année 1588 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

  • 10 mai, Japon : tous les daimyos prêtent serment d’allégeance à l’empereur[7].
  • 29 août, Japon : Hideyoshi Toyotomi annonce sa fameuse « chasse aux sabres » (katana-gari)[8]. Il mène à bonne fin son œuvre d’unification du pays, désarmant la paysannerie, procédant à l’arpentage des terres, encourageant l’industrie et le commerce.


Europe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1588 en France.
8 août : défaite de l'Invincible Armada à Gravelines, Hendrick Cornelisz, [1601]


Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Le Paradis, toile du Tintoret.

Naissances en 1588[modifier | modifier le code]

Décès en 1588[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire universelle, vol. 21, Amsterdam, Arkstée & Merkus, (présentation en ligne)
  2. Floro L. Mercene, Manila men in the new world : Filipino migration to Mexico and the Americas from the sixteenth century, UP Press, (ISBN 9789715425292, présentation en ligne)
  3. Audrey Burton, The Bukharans: a dynastic, diplomatic, and commercial history, 1550-1702, Palgrave Macmillan, (ISBN 9780312173876, présentation en ligne)
  4. a et b Sékéné Mody Cissoko, Tombouctou et l'empire Songhay : épanouissement du Soudan nigérien aux XVe-XVIe siècles, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782738443847, présentation en ligne)
  5. Jean Jolly, Histoire du continent africain : de la préhistoire à 1600, vol. 1, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782738446886, présentation en ligne)
  6. Audrey Burton, op. cit, p. 63.
  7. George Elison, Bardwell L. Smith, Warlords, artists, & commoners: Japan in the sixteenth century, University of Hawaii Press, (ISBN 9780824811099, présentation en ligne)
  8. Gregg Lee Carter, Guns in American Society: A - L, vol. 1, ABC-CLIO, (ISBN 9781576072684, présentation en ligne)
  9. Realireves : Le Sénégal - Histoire
  10. Revue catholique : recueil religieux, philosophique, scientifique, historique et littéraire, vol. 20, Louvain, Peeters, (présentation en ligne)
  11. Saulius Sužiedėlis, Historical Dictionary of Lithuania, Scarecrow Press (ISBN 978-0-8108-4914-3, présentation en ligne)
  12. Henri Sacchi, La guerre de trente ans : L'Empire supplicié, vol. 2, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782747523011, présentation en ligne)
  13. a et b Felix Ansart, Cours d'histoire et de géographie, vol. 6, Édouard Tetu et Cie, (présentation en ligne)
  14. Russell F. Weigley, The Age of Battles : The Quest for Decisive Warfare from Breitenfeld to Waterloo, Indiana University Press (ISBN 9780253217073, présentation en ligne)
  15. Pierre Vilar, Fernand Braudel, L’Espagne au temps de Philippe II, Hachette, (présentation en ligne)
  16. Marie-Geneviève-Charlotte Darlus Thiroux d'Arconville, Cardinal Arnaud d'Ossat, Vie du Cardinal d'Ossat, vol. 2, Herissant, (présentation en ligne)
  17. Joseph Fr. Michaud, Louis Gabriel Michaud, Biographie universelle, vol. 13, A. T. Desplaces, (présentation en ligne)
  18. Stéphane Durand, Éric Wenzel, 100 fiches d'histoire moderne, Éditions Bréal, (ISBN 9782749505572, présentation en ligne)
  19. Fernand Braudel, La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II, Colin, (ISBN 9782200360078, présentation en ligne)
  20. Benjamin Constant, Paul Delbouille, Martine de Rougemont, Simone Balayé, Écrits littéraires (1800-1813), M. Niemeyer, (ISBN 9783484504035, présentation en ligne)
  21. Selon Nikolaus Pevsner, écrit que les théâtres permanents ont d’abord été construits à Ferrare (1531), Rome (1545), Mantoue (1549), Bologne (1550), Sienne (1561), Venise (1565) et Vicenza (le Teatro Olimpico) en 1580. Parmi ceux-ci, seul le Teatro Olimpico survit, avec le Teatro All’antica et le Teatro Farnese. Voir Pevsner, A History of Building Types, Londres, Thames and Hudson, 1976, p. 66.
  22. Date supposée

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mickael Lewis : L'Invincible Armada. traduit de l'anglais par Elisabeth Gille. Payot. 1962 - 1980

Liens externes[modifier | modifier le code]