James Rothman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
James Rothman

Naissance
Haverhill, Massachusetts (États-Unis)
Nationalité américaine
Domaines Biologie cellulaire
Institutions Université Yale
Diplôme Université Harvard
Renommé pour Travaux les transports cellulaires
Distinctions Prix Lasker (2002)
Prix Nobel de physiologie ou médecine (2013)
Site iris.ucl.ac.uk/iris/browse/profile?upi=JROTH20

James E. Rothman, né le à Haverhill dans le Massachusetts aux États-Unis, est un biologiste américain et professeur à l'université Yale. Il est, avec Randy Schekman et Thomas Südhof, lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine en 2013[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Apports scientifiques[modifier | modifier le code]

James Rothman découvre, en étudiant le trafic vésiculaire des compartiments golgiens, des protéines qui jouent un rôle clef dans la fusion des vésicules à l'origine des exocytoses. Il les nomme, de par leur exubérante sensibilité au N-éthylmaléimide, par l'acronyme SNARE.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Nobel de médecine couronne des travaux sur la cellule », sur Le Soir, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]