Marshall Warren Nirenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis Nirenberg et William Nierenberg.

Marshall Warren Nirenberg, né le à Brooklyn et mort le à New York, est un biochimiste américain. Il a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1968 avec Robert W. Holley et Har Gobind Khorana pour son travail sur le code génétique.

Travaux[modifier | modifier le code]

Nirenberg, avec Heinrich Matthaei, a établi le code génétique, c'est-à-dire le code de correspondance entre la séquence polynucléotidique d'un gène et la séquence polypeptidique de la protéine associée. Pour ce faire, il a synthétisé des molécules d'ARNm avec une séquence donnée et les a placées dans des cellules avec des acides aminés donnés.

La première expérience, effectuée le 27 mai 1961, a montré qu'un ARNm poly-U, c'est-à-dire composé d'uracile uniquement, était traduit par une protéine composée de phénylalanine uniquement.

Il obtient en 1968 le prix Nobel de physiologie ou médecine avec Robert W. Holley et Marshall Nirenberg « pour leur interprétation du code génétique et de sa fonction dans la synthèse des protéines[1] ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « for their interpretation of the genetic code and its function in protein synthesis » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physiology or Medicine 1968 », Fondation Nobel, 2019. Consulté le 11 août 2019

Liens externes[modifier | modifier le code]