Allan McLeod Cormack

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Allan McLeod Cormack
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
WinchesterVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Allan MacLeod Cormack (né le et mort le ) est un physicien sud-africain, devenu américain en 1966. Il obtint le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1979 pour sa contribution à l'invention de la tomodensitométrie, connue sous le nom de scanner.

Biographie[modifier | modifier le code]

Allan MacLeod Cormack est né à Johannesburg, en Afrique du Sud. Il est diplômé en physique et en cristallographie de l'Université du Cap. Après un séjour à l'Université de Cambridge (en Grande-Bretagne), il retourne enseigner à l'Université du Cap. Après son mariage avec une physicienne américaine et un séjour à l'université Harvard, il décide de s'installer aux États-Unis et enseigne à l'université Tufts dès 1957. Il devient citoyen américain en 1966.

Bien que son travail principal concerne la physique des particules, il développe un intérêt dans la radiographie qui le conduit à établir les fondements théoriques de la tomodensitométrie. Ses publications sur ce sujet susciteront peu d'intérêt à l'époque jusqu'au moment où Hounsfield construira le premier scanner. Pour leurs efforts indépendants, Cormack and Hounsfield recevront ensemble le prix Nobel de médecine en 1979.