Baruch Samuel Blumberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blumberg.
Baruch Samuel Blumberg
Baruch Samuel Blumberg by Tom Trower (NASA).jpg

Baruch Samuel Blumberg

Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Balliol College
Columbia University College of Physicians and Surgeons (en)
université Columbia
Union College +
Activités
médecin, anthropologue, virologue +
Distinction

Baruch Samuel Blumberg, né le et mort le [1], est un scientifique américain récompensé par le Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1976 pour la découverte concernant de nouveaux mécanismes expliquant l'origine et la dissémination des maladies infectieuses. Blumberg identifia le virus de l'hépatite B, et développa plus tard un test diagnostique et un vaccin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Baruch Samuel Blumberg (Barry, pour ses amis) est né à New York le . C'est le deuxième et avant-dernier enfant de Meyer Blumberg, un avocat et de Ida Blumberg.

Il étudie d'abord à la Yeshiva de Flatbush, à Brooklyn.

Blumberg étudia à la Far Rockaway High School au début des années 1940, une école qui vit également passer les lauréats Burton Richter et Richard Feynman[2]. Il alla ensuite à l'Union College à Schenectady, NY et fut diplômé avec les honneurs en 1945. Puis il étudia les mathématiques à l'université Columbia mais s'orienta finalement vers la médecine et entra au Columbia's College of Physicians and Surgeons, où il reçut son doctorat de médecine en 1951. Il resta au Columbia Presbyterian Medical Center pendant les quatre années suivantes, d'abord en tant que résident puis en tant qu'interne. Puis il étudia la biochimie au Balliol College à Oxford et reçu son Ph.D. en 1957.

Il devint membre du Fox Chase Cancer Center de Philadelphia en 1964 et a tenu le poste de professeur universitaire de médecine et d'anthropologie à l'université de Pennsylvanie à partir de 1977. Il fut également Master of Balliol College de 1989 à 1994. Et de 1999 à 2002, il fut directeur du NASA Astrobiology Institute du Ames Research Center à Moffett Field en Californie.

La carrière de Blumberg était basée sur la volonté de sauver des vies humaines. C'est ce qui l'a attiré vers la médecine. Il rappelle que : « Il existe, dans la pensée juive, l'idée que si vous sauvez une vie, vous sauvez le monde entier, et c'est ce qui m'a influencé »[3].

Il s'éteint le à 85 ans.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]