James Whyte Black

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir James Black et Black.
James Whyte Black
James Black (pharmacologist).jpg

James Black

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions
Prix Nobel de physiologie ou médecine ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée
Membre de la Royal Society (en)
Prix Albert-Lasker pour la recherche médicale clinique ()
Prix Gairdner ()
Prix de la santé InBev-Baillet Latour (d) ()
Prix Wolf de médecine ()
Prix Scheele (en) ()
Prix Nobel de physiologie ou médecine ()
Médaille royale ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Sir James Whyte Black, né le et mort le [1], est un médecin et pharmacologue écossais qui a inventé le propranolol et a participé activement à la synthèse de la cimétidine. Il a obtenu le Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1988 (avec Gertrude Elion et George Hitchings) pour cette découverte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Black a fait ses études à l'Université de Saint Andrews, Fife, où il a étudié la médecine, notamment via le département de physiologie, puis fut maître de conférences à l'Université de Malaya. À son retour en Écosse, en 1950, il a rejoint l'Université de Glasgow où il a créé le département de physiologie.

Il a été employé par Imperial Chemical Industries (1958-1964), GlaxoSmithKline (1964-1973) et la Wellcome Trust (1978-1984) et a été nommé professeur de pharmacologie à l'University College de Londres (1973-1978) et le King's College de Londres (1984-1992).

Sir James Black contribua à la cardiologie, en tant que médecin et en tant que scientifique. Son invention du propranolol a révolutionné la gestion médicale de l'angine de poitrine. Il a également démontré, en 1972, la sélectivité des nouveaux antihistaminiques vis-à-vis de l'estomac et suggère alors deux sortes de récepteurs histaminiques : les récepteurs H1 impliqués dans les phénomènes allergiques (l'anaphylaxie) et les récepteurs H2 impliqués dans la sécrétion acide de l'estomac (les ulcères).

Il a été le chancelier de l'Université de Dundee entre 1992 et mai 2006.

Il a été fait Knight Bachelor en 1981[2]. En 2000, Sir James a été nommé à l'Ordre du mérite[3] par la reine Elizabeth II. Il a été élu à la Royal Society en 1976[4] et la même année, il a reçu le prix Albert-Lasker.

Notes et références[modifier | modifier le code]