Joseph Erlanger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Erlanger.
image illustrant un médecin image illustrant américain
image illustrant les neurosciences image illustrant la biologie cellulaire et moléculaire
Cet article est une ébauche concernant un médecin américain, les neurosciences et la biologie cellulaire et moléculaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Joseph Erlanger
Description de cette image, également commentée ci-après

Joseph Erlanger en 1944.

Naissance
San Francisco (États-Unis)
Décès (à 91 ans)
Saint Louis (Missouri) (États-Unis)
Nationalité Drapeau : États-Unis américaine
Champs Biologie moléculaire
Institutions Université Johns-Hopkins, University of Wisconsin-Madison, et Université Washington à Saint-Louis
Diplôme Université de Californie à Berkeley (chimie) Université Johns-Hopkins (médecine)
Renommé pour Travaux la caractérisation des fibres nerveuses
Distinctions Prix Nobel de physiologie ou médecine 1944

Joseph Erlanger ( à San Francisco, Californie - à Saint Louis, Missouri, États-Unis) est un médecin et biologiste américain. Herbert Gasser et lui reçoivent le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1944 pour leurs travaux sur les fibres nerveuses[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Joseph Erlanger obtient une maitrise de chimie de l'Université de Californie à Berkeley et finit ses études de médecine à Baltimore à l'Université Johns-Hopkins. Il fait sa carrière de médecine dans cette dernière, mais travaille également à l'Université Washington à Saint-Louis.

En 1944, Herbert Gasser et lui sont lauréats du prix Nobel de physiologie ou médecine « pour leurs découvertes sur les fonctions hautement différenciées d'une fibre nerveuse isolée[1] ».

Apports scientifiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « for their discoveries relating to the highly differentiated functions of single nerve fibres » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physiology or Medicine 1944 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 1er décembre 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]