Drew Weissman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Drew Weissman
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
École de médecine Perelman à l'université de Pennsylvanie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Domaine
Distinctions

Drew Weissman est un médecin-chercheur connu pour ses contributions à la biologie de l'ARN . Ses travaux ont permis de développer des vaccins à ARN dont les plus connus sont ceux contre le COVID-19 produits par BioNTech/Pfizer et Moderna. Il est également professeur de médecine à la Perelman School of Medicine de l'Université de Pennsylvanie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Drew Weissman obtient son baccalauréat et sa maîtrise de l'Université Brandeis en 1981, où il se spécialise en biochimie et en enzymologie. Il effectue ses études supérieures à l'Université de Boston en immunologie et en microbiologie où il obtient son doctorat en médecine en 1987.

Vaccin Covid-19[modifier | modifier le code]

En 1997, Drew Weissman déménage à l'Université de Pennsylvanie après avoir terminé un stage sous la direction du docteur Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses américain. Il commence par étudier l'ARN et la biologie du système immunitaire inné. En collaboration avec Katalin Karikó, ils publient les modifications de l'ARN nécessaires pour le rendre viable en tant que thérapie. Dans un premier temps, ils testent en l'appliquant sur des maladies spécifiques tels que la grippe, le HIV et l’herpès génital pour finalement s'orienter vers les maladies du coronavirus. Ils privilégient notamment une solution vaccinale pour faciliter l'obtention de fonds financiers[1]. Les premières expérimentations auprés des souris provoquait des réactions immunitaires et inflammatoires indésirables. En 2005, ils publient une étude historique qui utilisait des nucléosides synthétiques pour modifier l'ARN afin d'empêcher sa dégradation par l'organisme. Ainsi, cette analyse posent les bases de l'utilisation de thérapies à base d'ARN[2],[3]. En 2010, il est contacté par plusieurs laboratoires privés qui souhaitent se consacrer l’étude de cette nouvelle technique dont Moderna et BioNtech. Contrairement à Katalin Kariko, Drew Weissman choisit de rester à l’école de médecine de Upenn, où il dirige un laboratoire scientifique[4]. Les technologies innovantes de l'ARN sont finalement autorisée par BioNTech/Pfizer et Moderna pour le développement de leurs vaccins COVID-19[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Karikó, K., Buckstein, M., Ni, H., & Weissman, D. (2005). Suppression of RNA recognition by Toll-like receptors: the impact of nucleoside modification and the evolutionary origin of RNA. Immunity, 23(2), 165-175[2].

Distinction[modifier | modifier le code]

  • 2020 : Prix Rosenstiel

Référence[modifier | modifier le code]

  1. « Drew Weissman, l’architecte des vaccins contre le Covid-19 », sur LEFIGARO (consulté le )
  2. a et b Katalin Karikó, Michael Buckstein, Houping Ni et Drew Weissman, « Suppression of RNA recognition by Toll-like receptors: the impact of nucleoside modification and the evolutionary origin of RNA », Immunity, vol. 23, no 2,‎ , p. 165–175 (ISSN 1074-7613, PMID 16111635, DOI 10.1016/j.immuni.2005.06.008, lire en ligne, consulté le )
  3. « Quand les succès de Kariko et Weissman font la fortune des autres », sur www.heidi.news (consulté le )
  4. « Drew Weissman, l’architecte des vaccins contre le Covid-19 », sur LEFIGARO (consulté le )
  5. (en-US) « Powerful RNA-based Technology Could Help Shape the Future of Therapeutic Antibodies - Penn Medicine », sur www.pennmedicine.org (consulté le )
  6. (en) Developed with webControl CMS by Intermark IT, « Katalin Karikó, Drew Weissman, Philip Felgner, Uğur Şahin, Özlem Türeci, Derrick Rossi and Sarah Gilbert - Laureates - Princess of Asturias Awards », sur The Princess of Asturias Foundation (consulté le )
  7. « Winners Of The 2022 Breakthrough Prizes In Life Sciences, Fundamental Physics And Mathematics Announced », sur breakthroughprize.org, (consulté le ).
  8. Lasker fundation