Gouffre de la Fage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gouffre de la Fage
Coordonnées 45° 04′ 45″ nord, 1° 31′ 34″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Localité voisine Noailles
Type de roche Calcaire
Signe particulier Concrétions. Chiroptères
Protection ZNIEFF[1], Réseau Natura 2000

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

(Voir situation sur carte : Corrèze)
localisation

Géolocalisation sur la carte : Limousin

(Voir situation sur carte : Limousin)
localisation

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
localisation

Le gouffre de la Fage est une cavité rocheuse située sur la commune de Noailles, en Corrèze, au sud de Brive-la-Gaillarde, à quelques kilomètres du département du Lot, en plein cœur du Causse corrézien.

Description[modifier | modifier le code]

Les galeries aménagées se divisent en deux ensembles que l'on parcourt successivement ; l'escalier d'accès emprunte le grand aven qui résulte d'un effondrement de la voûte.

La première partie, à gauche, contient de très belles draperies en forme de méduses, d'une grande richesse de coloris.

Dans la salle des orgues, les concrétions sont utilisées comme xylophones.

La seconde partie, riche en stalactites et stalagmites, présente également une forêt d'aiguilles pendant du plafond.

Dans la dernière salle, des fouilles sont en cours afin de dégager des ossements préhistoriques.

Faune[modifier | modifier le code]

Le gouffre est connu pour abriter de nombreuses colonies de chauve-souris (11 espèces en hiver, 4 en été[Note 1]). Il est d'ailleurs classé ZNIEFF au titre de site à chauves-souris[1], et appartient au Réseau Natura 2000.

Visite touristique[modifier | modifier le code]

Présentant de nombreuses concrétions rocheuses au sein de l'aven, il est la seule cavité ouverte au public de toute la région du Limousin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]