Discussion:Vin français bénéficiant d'une AOC

    Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
    Autres discussions [liste]
    • Admissibilité
    • Neutralité
    • Droit d'auteur
    • Article de qualité
    • Bon article
    • Lumière sur
    • À faire
    • Archives
    • Commons


    des Galeries, pourquoi???[modifier le code]

    J'ai inséré les galeries pour que cette grande liste devienne un peu plus vivante. Veuillez comprendre: Mon français n'est pas si bon mais je l'apprends encore.--Ile-de-Re 26 décembre 2005 à 14:31 (CET)Reply[répondre]

    AOC vs Communes[modifier le code]

    S'il vous plaît, Wikipédiens, ceci est une liste de VINS AOC, ne placez donc pas de liens vers des noms de communes. Par exemple les AOC Bandol, Reuilly, Chablis etc ne pointent pas vers les articles concernés par ces communes mais vers les articles concernés par leurs vins respectifs. Merci de votre compréhension ! 343KKT Kintaro (d) 2 mars 2008 à 11:32 (CET)Reply[répondre]

    Harmonisation des titres d'article[modifier le code]

    Cette liste permet de signaler quelques problèmes. Des problèmes de classification :

    Et surtout des problèmes de typographie :

    • les décrets et les fiches de l'INAO mettent des majuscules à peu près partout (tout comme tous les vignerons sur les étiquettes des bouteilles...) ;
    • les éditeurs de bouquins sur le vin font un peu n'importe comment, mis à part les éditions Hachette qui mettent tout en minuscules avec des tirets systématiquement (ça a le mérite d'être simple) ;
    • d'après les règles wiki sur les noms d'appellations, il faut les écrire en minuscules, sauf « si le lieu est cité en tant que tel » (style le « vin de Tel-endroit »). Donc pour reprendre les exemples indiqués dans la règle, on doit écrire un « vin des coteaux du Languedoc », un « coteaux-du-languedoc » et la « tomme de Savoie ». De même les tirets doivent être systématiquement employés, sauf peut-être si le lieu est cité en tant que tel (rien n'est dit sur les tirets dans les règles). Mais c'est pas si simple à appliquer !
    • Est-ce « alsace-klevener-de-heiligenstein » ou « alsace-klevener de Heiligenstein », ou « alsace klevener de Heiligenstein » (sans parler d'« alsace klevener-de-heiligenstein ») ?
    • Pourquoi « vignoble du beaujolais » et non « vignoble du Beaujolais » (qui semble plus correct) ?
    • C'est « banuyls grand cru » ou « banuyls-grand-cru » ; « bergerac-sec » ou « bergerac sec » ; « bourgogne-côte-chalonnaise » ou « bourgogne côte-chalonnaise » ?
    • C'est « blanc-fumé-de-pouilly » (l'autre nom du pouilly-fumé) ou « blanc-fumé de Pouilly » ?
    • L'article muscat de Beaumes-de-Venise existe, mais il y à côté les clairettes -de-bellegarde, -de-die et -du-languedoc, un peu plus loin il y a le pacherenc du vic-bilh, sans parler des crémants de bourgogne, -de-bordeaux, du jura, de loire ou -de-die, la roussette-de-savoie ou -de-monterminod... Mais tout le monde est (presque) d'accord pour mettre en minuscule quand il s'agit d'un coteaux-de-ceci ou d'une côte-de-cela...

    J'aimerais avoir l'avis des membres du projet Vigne & Vin (et des autres) avant de me lancer dans le passage en revue de tous les articles pour les harmoniser (en renommant certains et surtout en corrigeant les infobox et les intro). Promis, j'attends avant de m'y lancer, histoire de ne pas jouer à l'éléphant dans un magasin de porcelaine. --Lvcvlvs (d) 8 décembre 2010 à 12:52 (CET)Reply[répondre]


    La liste est mise à jour à partir du site de l'INAO (www.inao.gouv.fr) qui propose une liste des AOC, une liste des dénominations et une liste des produits. Ont été viré de la liste les dénominations ou produits (par exemple les cépages alsaciens) et les AOC ayant été déclassés, n'étant pas encore AOC ou ayant changé de nom.
    En conséquence, certains articles sont mal nommés, car n'étant pas AOC au sens propre du terme actuellement, ou ayant changé de nom : Blanquette de Limoux (AOC), Bordeaux-côtes-de-francs (AOC), Ayze (AOC), Vézelay (AOC), Bourgogne montrecul (AOC), Bourgogne le chapitre (AOC), Bourgogne La Chapelle Notre-Dame (AOC), Bourgogne hautes-côtes-de-nuits (AOC), Bourgogne hautes-côtes-de-beaune (AOC), Bourgogne épineuil (AOC), Bourgogne coulanges-la-vineuse (AOC), Bourgogne côte-du-couchois (AOC), Bourgogne côte d'auxerre (AOC), Bourgogne côte saint-jacques (AOC), Bourgogne côte-chalonnaise (AOC), Bourgogne chitry (AOC), Coteaux-de-pierrevert (AOC), Côtes-d'auvergne (AOC), Coteaux-du-tricastin (AOC), Côtes-de-castillon (AOC), Mâcon villages (AOC), Montlouis (AOC), Plan-de-dieu (AOC), Premières-côtes-de-blaye (AOC), Touraine-mesland (AOC), Touraine-azay-le-rideau (AOC), Touraine-amboise (AOC), Sartène (AOC), Porto-vecchio (AOC), Figari (AOC), Coteaux-du-cap-corse (AOC) et Calvi (AOC).
    --Lvcvlvs (d) 13 décembre 2010 à 22:22 (CET)Reply[répondre]

    Sérions les problèmes[modifier le code]

    Mon cher Lvcvlvs, là ça fait le paxon Sifflote.

    Il va falloir sérier par grandes régions. Prenons d'abord Coteaux-de-pierrevert (AOC) et Coteaux-du-tricastin (AOC), le second change de nom en Grignan-les-Adhémar (AOC), affaire réglée. Quid pour le premier,avant qu'il suive le mouvement pour s'appeler Pierrevert (AOC) ?

    Plan-de-dieu (AOC), il y a un hiatus ? C'est une AOC avec non géographique qui rentre donc dans les AOC villages des côtes-du-rhône.

    Sartène (AOC), Porto-vecchio (AOC), Figari (AOC), Coteaux-du-cap-corse (AOC) et Calvi (AOC) ? Ce sont des vins corses AOC avec nom de communes ou géographique, donc un équivalent AOC villages (mais l'INAO ne leur a pas donné ce nom).

    On traite ça et on passe au reste. Cdlt --JPS68 (d) 13 décembre 2010 à 23:11 (CET)Reply[répondre]

    Paxon ? Je connais pas ; un rapport avec boxon ?
    Paxon = gros paquet --JPS68 (d) 15 décembre 2010 à 09:32 (CET)Reply[répondre]

    Tout le problème vient de la différence que fait l'INAO entre les appellations, les dénominations et les produits (les deuxièmes et troisièmes étant compris dans les premières). « La liste des produits et leurs cahiers des charges » sur le site de l'INAO me semble la meilleure référence pour savoir qui est qui. J'ai essayé d'en donner une explication en tête de la liste des vins AOC français, mais il faudrait rajouter la même chose à l'article appellation d'origine contrôlée.
    Pour les articles coteaux-de-pierrevert (AOC) et coteaux-du-tricastin (AOC), il suffit effectivement de les renommer et de mettre à jour ;
    plan-de-dieu (AOC) n'est pas une appellation au sens strict du thème, mais une dénomination au sein de l'AOC côtes-du-rhône-villages ;

    Niet, comme les 16 autres AOC villages des cdr avec nom de commune ou géographique cette AOC à sa fiche INAO, car elle a des rendements spécifiques, un terroir spécifique, etc. etc. --JPS68 (d) 15 décembre 2010 à 09:45 (CET)Reply[répondre]
    Sauf que quand on va sur le site de l'INAO, sur leur moteur de recherche pour obtenir les textes de références, si on trouve bien les beaumes-de-venise, chateauneuf-du-pape etc. comme AOC, le plan-de-dieu ils ne le reconnaissent que comme dénomination géographique au sein de l'AOC côtes-du-rhône-villages. Le décret du 23 octobre 2009 le dit clairement en annexe dans son article « AOC Côte du Rhône Villages » : « Le nom de l'appellation peut être complété par une des dénominations géographiques suivantes pour les vins répondant aux conditions de production fixées pour ces dénominations géographiques dans le présent cahier des charges : Cairanne ; Chusclan ; Laudun ; Massif d'Uchaux ; Plan de Dieu ; Puyméras ; Roaix ; Rochegude ; Rousset-les-Vignes ; Sablet ; Saint-Gervais ; Saint-Maurice ; Saint-Pantaléon-les-Vignes ; Séguret ; Signargues ; Valréas ; Visan. »--Lvcvlvs (d) 15 décembre 2010 à 11:02 (CET)Reply[répondre]

    sartène (AOC), porto-vecchio (AOC), figari (AOC), coteaux-du-cap-corse (AOC) et calvi (AOC) ne sont pas des appellations, mais des dénominations au sein de l'AOC corse.

    Niet, pour même raison --JPS68 (d) 15 décembre 2010 à 09:45 (CET)Reply[répondre]
    Idem, avec le décret du 7 octobre 2009 --Lvcvlvs (d) 15 décembre 2010 à 11:02 (CET)Reply[répondre]

    Théoriquement on devrait renommer les dénominations et les produits, peut-être sous la forme « Sartène (vin) » dans les cas d'homonymie ;

    Surtout pas, on s'est assez battu pour imposer AOC après un vin qui porte cette dénomination pour ne pas y revenir.
    Ok, ça évite aussi de perdre notre temps sur un détail, il y a plus urgent. --Lvcvlvs (d) 15 décembre 2010 à 11:02 (CET)Reply[répondre]

    par contre « plan-de-dieu » sans la parenthèse me semble correct.

    Il existe un plateau qui porte le nom de "Plan de Dieu" --JPS68 (d) 15 décembre 2010 à 09:45 (CET)Reply[répondre]
    page d'homonymie dans ce cas... --Lvcvlvs (d) 15 décembre 2010 à 11:02 (CET)Reply[répondre]

    Une autre façon de procéder est de maintenir ces articles avec leur titres actuels, mais en indiquant dans l'infobox et l'intro leur AOC et le fait que se sont des dénominations. C'est la solution que j'ai appliqué pour le montrecul, le-chapitre et la-chapelle-notre-dame.
    --Lvcvlvs (d) 14 décembre 2010 à 07:01 (CET)Reply[répondre]

    L'AOC étant basé sur la pérennité des "usages locaux, loyaux et constants", seul Pmpmpm qui connaît sa Bourgogne sur le bout des doigts pourra juger de cette opportunité Cdlt --JPS68 (d) 15 décembre 2010 à 09:45 (CET)Reply[répondre]
    Jusqu'à maintenant il m'a pas encore tapé sur les doigts, malgré la correction de tous les articles des AOC de chablis, de la côte de Nuits et de la côte de Beaune. J'ose pas encore toucher au mercurey ! Si j'ai bien compris il s'occupe des bourgognes tandis que toi c'est les côtes-du-rhône et provences ; il y a quelqu'un auprès de qui je pourrais m'adresser pour les bordeaux, les sud-ouest, les loires et les alsaces ? --Lvcvlvs (d) 15 décembre 2010 à 11:02 (CET)Reply[répondre]
    Et s'il en plus, il te faut recracher, comme un pro Émoticône
    Pm ne tape jamais sur les doigts Émoticône sinon comment ferais-tu après pour déguster Tire la langue ? Pour tout ce qui est Bordeaux et Sud-Ouest, c'est PANDA81, pour Val de Loire, Cyril5555 (partie maritime) et Pmpmpm, pour Alsace, personne sur place, donc tous ceux que tu connais déjà. Ne te désespère surtout pas, les AOC c'est comme la langue d'Ésope, la meilleure des choses (dans nos verres), la pire (pour comprendre l'orthographe). --JPS68 (d) 15 décembre 2010 à 11:13 (CET)Reply[répondre]
    Très juste, d'ailleurs participer sur les articles viticoles donne une soif terrible ! Taper d'une main et boire de l'autre est très sympa : surtout quand les vins et les articles correspondent (ce qui est pas toujours le cas, malheureusement). --Lvcvlvs (d) 15 décembre 2010 à 11:58 (CET)Reply[répondre]
    Je ne recrache jamais, c'est gâcher ! --Lvcvlvs (d) 15 décembre 2010 à 20:24 (CET)Reply[répondre]
    Je ne recrache presque jamais, sauf dans le cas des concours des vins (pour l'attribution de médailles...) ou il y au moins une douze-quinzaine de vins et pour attribuer corectement une note et appréciationÉmoticône. Pmpmpm Pmpmpm 15 décembre 2010 à 21:38 (CEST)Reply[répondre]
    Je recrache toujours : rien de pire que d'être aviné au boulot ! Matpib (discuter) 15 décembre 2010 à 23:19 (CET)Reply[répondre]

    Homonymie ou non[modifier le code]

    Articles sur un vin avec homonymie, d'où nécessité d'avoir des parenthèses :
    AOC-AOP : ajaccio (AOC), aloxe-corton (AOC), alsace (AOC), anjou (AOC), arbois (AOC), auxey-duresses (AOC), bandol (AOC), banyuls (AOC), barsac (AOC), béarn (AOC), beaujolais (AOC), beaumes-de-venise (AOC), beaune (AOC), bergerac (AOC), blagny (AOC), blaye (AOC), bordeaux (AOC), bourgogne (AOC), bourgueil (AOC), bouzeron (AOC), bugey (AOC), buzet (AOC), cabardès (AOC), cadillac (AOC), cahors (AOC), cassis (AOC), cérons (AOC), chablis (AOC), chambolle-musigny (AOC), champagne (AOC), charlemagne (AOC), chassagne-montrachet (AOC), château-chalon (AOC), château-grillet (AOC), châteaumeillant (AOC), châteauneuf-du-pape (AOC), châtillon-en-diois (AOC), chénas (AOC), cheverny (AOC), chinon (AOC), chiroubles (AOC), chorey-lès-beaune (AOC), collioure (AOC), condrieu (AOC), corbières (AOC), cornas (AOC), corse (AOC) (redirection vers vin de Corse), côtes-de-toul (AOC), cour-cheverny (AOC), crozes-hermitage (AOC), entre-deux-mers (AOC), faugères (AOC), fitou (AOC), fixin (AOC), fleurie (AOC), fronsac (AOC), fronton (AOC), gaillac (AOC), gevrey-chambertin (AOC), gigondas (AOC), givry (AOC), graves (AOC), haut-médoc (AOC), hermitage (AOC), irancy (AOC), irouléguy (AOC), juliénas (AOC), jurançon (AOC), l'étoile (AOC), ladoix (AOC), lalande-de-pomerol (AOC), languedoc (AOC), les-baux-de-provence (AOC) (nouveau nom du coteaux-des-baux-de-provence, limoux (AOC), lirac (AOC), listrac-médoc (AOC), loupiac (AOC), luberon (AOC), mâcon (AOC), madiran (AOC), malepère (AOC), marcillac (AOC), margaux (AOC), maury (AOC) (maury (VDN) à renommer), médoc (AOC), menetou-salon (AOC), mercurey (AOC), meursault (AOC), minervois (AOC), monbazillac (AOC), montagny (AOC), monthélie (AOC), montlouis-sur-loire (AOC), morey-saint-denis (AOC), moulin-à-vent (AOC), moulis-en-médoc (AOC), muscat de Frontignan (AOC) (muscat de Frontignan (VDN) à renommer), néac (AOC), nuits-saint-georges (AOC), orléans (AOC), palette (AOC), patrimonio (AOC), pauillac (AOC), pernand-vergelesses (AOC), pierrevert (AOC), pomerol (AOC), pommard (AOC), pouilly-sur-loire (AOC), puligny-montrachet (AOC), quincy (AOC), rasteau (AOC), reuilly (AOC), richebourg (AOC), rivesaltes (AOC), rosette (AOC), rully (AOC), saint-amour (AOC), saint-aubin (AOC), saint-chinian (AOC), saint-émilion (AOC), saint-estèphe (AOC), saint-georges-saint-émilion (AOC), saint-joseph (AOC), saint-julien (AOC), saint-nicolas-de-bourgueil (AOC), saint-péray (AOC), saint-pourçain (AOC), saint-romain (AOC), saint-véran (AOC), sainte-croix-du-mont (AOC), sancerre (AOC), santenay (AOC), saumur (AOC), saussignac (AOC), sauternes (AOC), savennières (AOC), savigny-lès-beaune (AOC), seyssel (AOC), tavel (AOC), touraine (AOC), vacqueyras (AOC), valençay (AOC), savoie (AOC) (redirection vers vin de Savoie), vinsobres (AOC), volnay (AOC), vosne-romanée (AOC), vougeot (AOC), vouvray (AOC),
    dénominations au sein d'une AOC : cerdon (AOC), manicle (AOC), montagnieu (AOC), Pézenas (AOC), pic-saint-loup (AOC), cairanne (AOC), Chusclan (AOC), plan-de-dieu (AOC), puyméras (AOC), roaix (AOC), rochegude (AOC), rousset-les-vignes (AOC), sablet (AOC), saint-gervais (AOC), saint-maurice-sur-eygues (AOC), saint-pantaléon-les-vignes (AOC), séguret (AOC), valréas (AOC), visan (AOC), apremont (AOC), ayze (AOC), chignin (AOC), bergeron (AOC) (redirection vers chignin-bergeron), chitry (AOC), côte-chalonnaise (AOC), coulanges-la-vineuse (AOC), épigneul (AOC), tonnerre (AOC) et vézelay (AOC), le-chapitre (AOC), la-chapelle-notre-dame (AOC), calvi (AOC), figari (AOC), porto-vecchio (AOC), sartène (AOC),
    produit au sein d'une AOC : rasteau (VDN),
    AOVDQS-AOP : estaing (AOVDQS), haut-poitou (AOVDQS), lavilledieu (AOVDQS), moselle (AOVDQS), saint-sardos (AOVDQS), thouarsais (AOVDQS) (redirection vers vin du Thouarsais), tursan (AOVDQS),
    IGP : périgord (IGP), agenais (IGP), côtes-de-meuse (IGP), pays-d'oc (IGP), pyrénées-orientales (IGP), aude (IGP), gard (IGP), vistrenque (IGP), bigorre (IGP), charentais (IGP), vaucluse (IGP), aigues (IGP), principauté-d'orange (IGP), bouches-du-rhône (IGP), alpilles (IGP), alpes-de-haute-provence (IGP), var (IGP), urfé (IGP),
    autre : sommières (AOC) (pas encore AOC).

    Articles sur un vin sans homonymie sous cette forme (sans prendre en compte la casse ni les tirets), donc la mention « (AOC) » est inutile :
    AOC-AOP : alsace grand cru, anjou-coteaux-de-la-loire, anjou-villages, anjou villages brissac, banyuls grand cru, bâtard-montrachet, beaujolais-villages, bellet, bienvenues-bâtard-montrachet, bonnes-mares, bonnezeaux, bordeaux supérieur, bourgogne aligoté, bourgogne grand ordinaire, bourgogne mousseux, bourgogne passe-tout-grains, brouilly, cabernet d'Anjou, cabernet de Saumur, canon-fronsac, chablis grand cru, chambertin, chambertin-clos-de-bèze, chapelle-chambertin, charmes-chambertin, chevalier-montrachet, clairette de Bellegarde, clairette de Die, clairette du Languedoc, clos de la roche, clos-de-tart, clos-vougeot, clos des lambrays, clos-saint-denis, corbières-boutenac, corton, corton-charlemagne, costières-de-nîmes, côte-de-beaune, côte-de-beaune-villages, côte-de-brouilly, côte roannaise, côte-rôtie, coteaux-champenois, coteaux-d'aix-en-provence, coteaux-de-die, coteaux-de-l'aubance, coteaux-de-saumur, coteaux-du-giennois, coteaux-du-languedoc (ancien nom du languedoc (AOC), coteaux-du-layon, coteaux-du-loir, coteaux-du-lyonnais, coteaux-du-vendômois, coteaux-varois-en-provence, côte-de-bergerac, côtes-de-blaye, côtes-de-bordeaux, côtes-de-bordeaux-saint-macaire, côtes-de-bourg, côtes-de-castillon (ancien nom du castillon-côtes-de-bordeaux), bordeaux-côtes-de-francs (ancien nom du francs-côtes-de-bordeaux), côtes-de-duras, côtes-de-montravel, côtes-de-provence, côtes-du-forez, côtes-du-jura, côtes-du-marmandais, côtes-du-rhône, côtes-du-rhône villages, côtes-du-vivarais, crémant d'Alsace, crémant de Bordeaux, crémant de Bourgogne, crémant de Die, crémant de Limoux, crémant de Loire, crémant du Jura, criots-bâtard-montrachet, gaillac-premières-côtes, échezeaux, grands-échezeaux, graves de vayres, graves-supérieures, grignan-les-adhémar, griotte-chambertin, haut-montravel, jasnières, la grande rue, la romanée, la tâche, latricières-chambertin, lussac-saint-émilion, maranges, marsannay, mazis-chambertin, mazoyères-chambertin, minervois-la-livinière, montagne-saint-émilion, montrachet, morgon, moulis (redirection vers moulis-en-médoc), muscadet, muscadet-coteaux-de-la-loire, muscadet-côtes-de-grandlieu, muscadet-sèvre-et-maine, muscat de Beaumes-de-Venise, muscat de Lunel, muscat de Mireval, muscat de Rivesaltes, muscat de Saint-Jean-de-Minervois, muscat du Cap-Corse, musigny, orléans-cléry, pacherenc du vic-bilh, pécharmant, pessac-léognan, petit-chablis, pouilly-fuissé, pouilly-fumé, pouilly-loché, pouilly-vinzelles, premières-côtes-de-bordeaux, puisseguin-saint-émilion, quarts-de-chaume, régnié, romanée-conti, romanée saint-vivant, rosé d'Anjou, rosé de Loire, rosé des Riceys, roussette de Savoie, roussette du Bugey, ruchottes-chambertin, saint-bris, saint-émilion grand cru, sainte-foy-bordeaux, saumur-champigny, touraine-noble-joué, ventoux, vin de Corse, vin de Savoie, viré-clessé,
    dénominations au sein d'une AOC : altenberg-de-bergbieten, frankstein, kaefferkopf, rangen, vorbourg, zinnkoepflé, zotzenberg, grès-de-montpellier, quatourze, terrasses-du-larzac, picpoul de Pinet, laudun, massif-d'uchaux, signargues, roussette de Monterminod, chignin-bergeron, côte-d'auxerre, côte-du-couchois, côte-saint-jacques, hautes-côtes-de-beaune, hautes-côtes-de-nuits, montrecul, coteaux-du-cap-corse,
    produits au sein d'une AOC : alsace-chasselas, alsace-gutedel (redirection vers alsace-chasselas), alsace-gewurztraminer, alsace-muscat, alsace-pinot-gris, alsace-pinot-noir, alsace-pinot, alsace-klevner (redirection vers alsace-pinot), alsace-riesling, alsace-sylvaner et alsace-edelzwicker, alsace-klevener-de-heiligenstein,
    AOVDQS-AOP : coteaux-d'ancenis, côtes-de-millau, côtes-de-saint-mont, côtes-du-brulhois, Entraygues-et-du-fel, fiefs-vendéens, gros-plant-du-pays-nantais, vin du Thouarsais,
    IGP : comté-tolosan, terroirs-landais, thézac-perricard, coteaux-de-coiffy, coteaux-de-cabrerisse, coteaux-du-littoral-audois, coteaux-de-miramont, coteaux-de-peyriac, pays-d'hérault, coteaux-flaviens, côtes-de-gascogne, côtes-du-condomois, côtes-de-montestruc, côtes-du-tarn, collines-rhodaniennes,
    autres : vin de Cilaos, rouge d'Ottrott, brézème.

    Organisation / lisibilité de l'article[modifier le code]

    Salut ! Émoticône sourire

    Je verrais bien le tableau à rallonge entrecoupé de titres genre « AOC/AOP commençant par X » ; le titre principal deviendrait alors « Liste alphabétique […] » ; le sommaire pourrait de ce fait aider la recherche/mise à jour.

    Notification DejaUtiliseAussi :, tu t'y colles ou je m'y mets ? Papatt (discuter) 26 août 2018 à 12:39 (CEST)Reply[répondre]

    Je suis contre l'idée, ce tableau n'est pas forcément une liste alphabétique, pour la personne qui souhaite trier les résultats pour trouver toutes les aoc "effervescent rosé" par exemple. Elle se rerouverait avec un résultat entrecoupé et incohérent. Alors que la liste est déjà dans l'ordre alphabétique...
    Je trouve par ailleurs qu'on a perdu en information en supprimant les colonnes de teneurs en sucre, cette teneur est propre à chaque AOC et peut donner lieu à 2 dénominations différentes sur un même terroir/cépage.
    C'est vrai que c'est un grand tableau, mais avec des centaines d'entrées, il n'y a pas le choix.
    D'ailleurs, l'article a des explications, ce n'est pas qu'une liste, il pourrait être renommé Vins d'AOC français
    Roumpf - [] 26 août 2018 à 13:31 (CEST)Reply[répondre]
    Bonjour,
    Je ne pense pas non plus que la division par lettre soit une bonne idée pour un tableau triable.
    Après, ce tableau appartient à tout le monde, ce n'est pas ma propriété.
    DejaUtiliseAussi (discuter) 26 août 2018 à 14:39 (CEST)Reply[répondre]