Chartèves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chartèves
Chartèves
Rue Principale.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Château-Thierry
Canton Essômes-sur-Marne
Intercommunalité Communauté d'agglomération de la Région de Château-Thierry
Maire
Mandat
Laurent Phylemy
2014-2020
Code postal 02400
Code commune 02166
Démographie
Gentilé Chartévois, Chartévoises
Population
municipale
350 hab. (2016 en diminution de 3,85 % par rapport à 2011)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 33″ nord, 3° 30′ 20″ est
Altitude Min. 62 m
Max. 221 m
Superficie 8,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Chartèves

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Chartèves

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chartèves

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chartèves

Chartèves est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Village de l'ancien canton de Condé-en-Brie, dans le Sud du département de l'Aisne, en région Picardie. Village de l'Omois, Chartèves est niché sur un coteau de la vallée de la Marne à 12 kilomètres environ au nord-est de Château-Thierry. Il est traversé par la départementale 3 qui relie Château-Thierry à Dormans par la rive droite de la rivière. Rattaché à son voisin Mont-Saint-Père sous le nom de Charmont-sur-Marne en octobre 1974[1] en tant que commune associée, le village reprend son nom et son indépendance en janvier 1978[2].

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Beuvardes Le Charmel Rose des vents
Mont-Saint-Père N Jaulgonne
O    Chartèves    E
S
Mézy-Moulins Courtemont-Varennes
Chartèves, rue de la Botellerie.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de Chartèves est, comme celle de nombreuses communes de la région, liée à la Première Guerre mondiale, avec son lot de destructions, de morts, de blessés et de disparus. La commune a été sévèrement endommagée lors des différentes offensives qui ont été lancées pour le contrôle des rives de la Marne.

Le 30 mai 1918, durant la Bataille de la Marne (1918), des combats ont lieu dans la commune[3].

Plusieurs livres historiques retracent ces événements douloureux.

Par arrêté préfectoral du 6 septembre 1974, Chartèves et Mont-Saint-Père fusionnent et prennent le nom de Charmont-sur-Marne. Les deux communes reprennent leur indépendance et leurs noms initial en 1979.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1978 1995 Jean Maubuisson    
1995 mars 2001 Marie Geiger    
mars 2001 mars 2008 Gilbert Bastian DVD  
mars 2008[4] 2014 Marie Geiger    
2014[5] En cours
(au 12 mai 2014)
Laurent Phylemy SE Retraité Fonction publique

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7].

En 2016, la commune comptait 350 habitants[Note 1], en diminution de 3,85 % par rapport à 2011 (Aisne : -0,95 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
249291333338362366400406408
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
398430416370339325320306267
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
298254249214207224211242212
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
241226235252303370351375348
2016 - - - - - - - -
350--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Orchidee sphegodese, sur les coteaux de Chartèves (de J. RAFFIN).
Article détaillé : Église Saint-Caprais (Chartèves).

La construction primitive de l'église remonterait au XIe siècle pour se poursuivre jusqu'au XVe siècle.

Le coteau de Chartèves est un site dont la biodiversité est particulièrement riche : 36 espèces faunistiques et floristiques sont protégées. En 2002, la réserve régionale du coteau de Chartèves a été créée afin de protéger ce patrimoine exceptionnel. Une randonnée vous permettra, entre autres d'y découvrir des variétés d'orchidées. Réserve naturelle des Coteaux de Chartèves.

Voir dans la commune : trois lavoirs, une fontaine, deux réservoirs, des fermes et des maisons anciennes.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Marie Drouet (1885-1963), héroïne de la Première Guerre mondiale, y est née.

Bien que n'étant pas natif de la commune Léon Augustin Lhermitte, peintre français, s'est beaucoup inspiré des paysages de la commune pour ses toiles.

La Marne à Chartève, Léon Augustin Lhermitte, 1904

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. JO 03/10/1974
  2. JO 07/12/1977
  3. http://www.commune-mairie.fr/photos-premiere-guerre-mondiale/charteves-02166/
  4. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  5. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 26 juillet 2014)
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.