François Jost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jost.
François Jost
François Jost à NYU.jpg
Biographie
Naissance
(68 ans)
Strasbourg
Nationalité
Activité

François Jost, né le 12 avril 1949 à Strasbourg, est professeur émérite en sciences de l'information et de la communication à l'université Sorbonne Nouvelle Paris III. Il a dirigé le laboratoire Communication Information Médias de 2012 à 2016. Il a fondé le Centre d'Études des Images et des Sons Médiatiques en 1996.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de philosophie et de lettres, il fait un doctorat intitulé Du Nouveau Roman au Nouveau Romancier. Questions de narratologie (1983), François Jost se consacre à l'écriture et la réalisation de films (six scénarios, trois films) de 1976 à 1978. En 1985, il est élu maître de conférences à l'université de Montpellier III puis à l'université de Paris III dès 1989. En 1993, il soutient une habilitation à diriger des recherches sur la communication narrative et l'expérience de spectateur (université Paris III). En 1995, il est élu professeur des universités et en 1996 il fonde le Centre d'études sur les images et les sons médiatiques (CÉISME). François Jost a été professeur invité dans de nombreuses universités à travers le monde (Montréal, Barcelone, Montevideo, Louvain, Rosario, Buenos Aires, La Réunion, Bucarest, Porte Alegre, Lima). Il a également enseigné à la FAMU de Prague.

François Jost a été vice-président de l’Association française des enseignants et des chercheurs en audiovisuel et en cinéma (AFECCAV), et vice-président de l’Association internationale de sémiotique visuelle.

Il dirige la revue Télévision (CNRS éditions) et la collection À suivre aux éditions Atlande.

Publications[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • 2016 : Pour une éthique des médias, Les images sont aussi des actes, éditions de l'Aube, 2016, 400 p. (ISBN 978-2-8159-1948-7)
  • 2015 : Les Nouveaux méchants. Quand les séries américaines font bouger les lignes du Bien et du Mal, Bayard
  • 2014 : Pour une télévision de qualité (direction), INA éditions
  • 2014 : Sous le cinéma, la communication, Vrin
  • 2013 : Le culte du banal : De Duchamp à la télé-réalité, CNRS Éditions
  • 2011 : De quoi les séries américaines sont-elles le symptôme ?, CNRS Éditions
  • 2010 : Les médias et nous, Paris: Bréal
  • 2009 : Grandeur et misères de la télé-réalité, Paris: Le Cavalier Bleu
  • 2008 : (Denis Muzet, coll.). Le téléprésident. Essai sur un pouvoir médiatique, La Tour d’Aigues, Éditions de l’Aube (2e éd.: 2011)
  • 2007 : L’Empire du loft (la suite) (nouvelle édition augmentée d’une préface et modifiée).
  • 2007 : Le culte du banal. De Duchamp à la téléréalité, CNRS éditions
  • 2005 : Comprendre la télévision, Paris, Armand Colin, coll. 128 (2e édition mise à jour)
  • 2004 : Seis lições sobre televisão, Porto Alegre, Editora Sulina, 175 p. (inédit en France)
  • 2003 : (Charles Perraton, coll.). Un nouvel art de voir la ville et de faire du cinéma. Du cinéma et des restes urbains, Paris, L'Harmattan
  • 2002 : L’Empire du loft, Paris, La Dispute
  • 2002 : (Dominique Chateau, Martin Lefebvre, coll.). Eisenstein. L'ancien et le nouveau, Paris, Publications de la Sorbonne
  • 2001 : La télévision du quotidien. Entre réalité et fiction, Bruxelles & Paris: de Boeck Université & INA (2e éd. 2003).
  • 2000 : (André Gaudreault, coll.). Le récit cinématographique. Paris: Nathan
  • 1999 : Introduction à l’analyse de la télévision, Paris, Ellipses, 174 p. (2e éd. 2004, 3e éd. 2007).
  • 1999 : (Francis Vanoye, André Gaudreault, coll.). Cinéma et récit. Paris: Nathan
  • 1998 : Le temps d'un regard : du spectateur aux images, Québec & Paris, Nuit Blanche & Méridiens Klincksieck, 184 p.
  • 1998 : (Jérôme Bourdon, coll.). Penser la télévision, Paris, Nathan
  • 1994 : (Gérard Leblanc, coll.). La télévision française au jour le jour, INA & Anthropos, Paris
  • 1992 : Un monde à notre image. Énonciation, cinéma, télévision, Paris, Klincksieck
  • 1987 : L'Œil-caméra. Entre film et roman, Presses universitaires de Lyon, 166 p. (2e éd., 1989, revue et augmentée d'une préface), 176 p.
  • 1979 : (Dominique Chateau, coll.). Nouveau cinéma, nouvelle sémiologie. Paris: Minuit (2e éd., 1983. UGE, 10/18), 314 p.

Sur François Jost[modifier | modifier le code]

  • 2014: Dialogues avec François Jost [des Arts aux Médias], coordonné par Marie-France Chambat-Houillon et Yannick Lebtahi, Revue CIRCAV n°23, L'Harmattan

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1990. Les thermes de Stabies, MK Littérature.

Articles et contributions[modifier | modifier le code]

  • Des vertus heuristiques de l’intermédialité, in Philippe Despoix (dir.), Yvonne Spielmann (dir.), Intermédialités, no 6, « Remédier », automne 2005, p. 109 à 119
  • Présentation de "À la croisée des médias" », in André Gaudreault (dir.), François Jost (dir.), Sociétés et Représentations, no 9, « La croisée des médias », avril 2000, p. 5 à 8
  • Convergence du spectateur, in André Gaudreault (dir.), François Jost (dir.), Sociétés et Représentations, no 9, « La croisée des médias », avril 2000, p. 131 à 141
  • Enunciation and Narration, in Toby Miller, Robert Stam, Companion to Film Theory, Oxford, Blackwell Publishers, 1999
  • Le clip : L'écriture en transe, in André Gaudreault (dir.), Thierry Groensteen (dir.), La Transécriture. Pour une théorie de l'adaptation, Québec/Angoulême, Nota Bene/Centre national de la bande dessinée et de l'image, 1998, p. 215 à 230
  • L'homme, mesure de toute chose, in Cinémaction, no 84, « Les magazines de reportage à la télévision », Cerf-Corlet, Paris, 1997
  • La télévision en devenir, in Dossiers de l'audiovisuel, no 58, « La télévision française au jour le jour », INA-Anthropos, nov.-déc. 1994
  • Apparitions et images mentales dans le cinéma des premiers temps, in Jeanne-Marie Clerc (dir.), Le verbal et ses rapports avec le non-verbal dans la culture contemporaine [Actes du Colloque tenu à Montpellier les 15-16-17 septembre 1988], Montpellier, Université Paul Valéry, 1989, p. 105 à 115

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant que scénariste[modifier | modifier le code]

En tant que réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 1979 : La mort du révolutionnaire, hallucinée [1]
  • 1984 : Deux ans plus tard.[2]
  • 1997 : Première fois [3]

Liens externes[modifier | modifier le code]