Saul Goodman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goodman.
Saul Goodman
Personnage de fiction apparaissant dans
Breaking Bad et Better Call Saul.

Bob Odenkirk dans le rôle de Saul Goodman, lors du tournage pour la 4e saison de Breaking Bad.
Bob Odenkirk dans le rôle de Saul Goodman, lors du tournage pour la 4e saison de Breaking Bad.

Nom original James McGill
Alias Jimmy
Jimmy la Glisse (Slipping Jimmy)
Saul Goodman
Naissance États-Unis
Origine Irlande
Sexe Masculin
Espèce Humain
Activité Avocat criminel

Créé par Vince Gilligan et Peter Gould
Interprété par Bob Odenkirk
Voix Cyrille Artaux (VF)
Séries Breaking Bad
Better Call Saul
Première apparition Appelez donc Saul (Breaking Bad)
Uno (Better Call Saul)

James « Jimmy » McGill[1], mieux connu sous le pseudonyme Saul Goodman, est un personnage principal de la série Breaking Bad créé par Vince Gilligan, puis dans le spin-off Better Call Saul. Il est interprété par Bob Odenkirk et doublé en version française par Cyrille Artaux.

Saul Goodman est un avocat véreux et peut être facilement trouvé dans les pages jaunes d'Albuquerque. Son nom d'emprunt est un jeu de mots qu'il qualifie de nom juif lui servant à mieux attirer des clients : « S'all good, man! » (« Tout est nickel, mec ! ») devient alors « Saul Goodman ». Il est également connu pour ses publicités télévisées à faible budget et ses affiches imprimées à Albuquerque, dans lesquels il s'annonce principalement sous le slogan : « Appelez donc Saul ! » (en anglais : Better Call Saul!).

Biographie du personnage[modifier | modifier le code]

Better Call Saul[modifier | modifier le code]

Saison 1

Plusieurs années avant de se faire connaitre sous le nom de Saul Goodman, James McGill était un arnaqueur à Cicero (Illinois) et comptait sur son frère Chuck McGill, un grand avocat, pour sortir de prison quand il était arrêté. Alors qu'il purgeait une peine d'intérêt général dans le cabinet "Hamlin, Hamlin and McGill" de son frère Chuck, James décide de se racheter, passe un diplôme d'avocat par correspondance avec l'université des Samoa américaines. Howard Hamlin, un des associés de Chuck, refuse de l’engager. Jimmy travaille alors comme avocat au civil depuis un bureau derrière un salon de coiffure et pédicure. Quand Chuck affirme souffrir d'hypersensibilité électromagnétique et vit reclus dans sa maison, Jimmy devient son seul contact avec le monde extérieur.

Jimmy est contacté par le couple Kettleman, accusé d'avoir détourné près d'1,6 million de dollars, et souhaite qu'il les défende avant de se tourner vers HHM. Jimmy tentera de monter une de ses arnaques pour récupérer "ses" clients mais se retrouvera par erreur face à Tuco Salamanca dont il sera sauvé par Nacho, intéressé lui par l'argent des Kettleman. Quand les Kettleman disparaissent et que Nacho est accusé, Jimmy parvient à retrouver la famille en fuite, qui a bien volé l'argent et achète son silence. Jimmy arrange la libération de Nacho, qui promet de ne pas en rester là. Au cours de l'affaire, Jimmy découvre peu à peu le passé de Mike Ehrmentraut, le gardien de parking du tribunal qui connait bien le milieu criminel.

Jimmy tente une campagne de publicité pour se venger de Howard Hamlin, qui lui conteste l'utilisation commerciale de son propre nom de famille, McGill, et le petit avocat commence à se spécialiser dans le droit des aînés. Il découvre au cours de ses visites une opération de surfacturation de la part des gérants de plusieurs maisons de retraite. L'affaire prend de l'ampleur et Chuck accepte d'épauler son frère pour monter un dossier solide afin que HHM puisse le défendre. Quand Howard lui annonce qu'il n'intégrera pas le cabinet pour autant, Jimmy finit par comprendre que c'est à la demande de son frère Chuck, voyant toujours l'arnaqueur et non l'avocat qu'il essaie de devenir. Furieux, Jimmy abandonne Chuck à son sort, retourne brièvement à Cicero jusqu'à ce qu'un de ses amis fasse un attaque cardiaque pendant un de leurs tours et qu'il reçoive un appel de son amie au sein de HHM, Kim Wexler : un cabinet accepte de l'embaucher et collaborer avec HHM pour l’affaire de surfacturation. Marqué par la mort de son ami, il refuse l'offre et quitte le droit.

Saison 2

Après quelque temps passé dans un hôtel à arnaquer les clients riches pour payer sa chambre, Jimmy est convaincu par Kim de revenir à Albuquerque et d'intégrer le cabinet d'avocats Davis & Main. Malgré l’arrangement confortable dont il dispose, Jimmy se sent enfermé dans son poste, surveillé par Chuck et ses idées bridées par un conseil d'associés du cabinet peu enclin à accepter son style. Quand Pryce est suspecté par la police d'être un revendeur pour les Salamanca, Jimmy lui fait tourner une vidéo fétichiste afin de laisser croire qu'il ne revend pas de la drogue mais des vidéos pornographiques. Kim découvre la manœuvre et craint qu'il ne soit radié pour avoir produit une fausse preuve.

Jimmy se voit dépossédé du dossier Sandpiper, l'entreprise qui surfacturait les retraités, quand Chuck le soupçonne d'avoir démarché des plaignants puis produit une publicité au nom de son cabinet sans autorisation. Kim est également atteinte, reléguée à des tâches administratives par HHM, et Jimmy tente tout pour qu'il soit le seul à porter le chapeau. Finalement, Jimmy trouve le moyen de se faire licencier de Davis & Main et grâce à sa prime, parvient à acheter avec Kim les bureaux de leurs cabinets dont ils partagent les locaux. Cependant, Chuck tente de faire en sorte que HHM reste le représentant légal de Mesa Verde. Jimmy profite alors d'une nuit pour créer un double papier du dossier mais en introduisant une erreur dans l’adresse. Lorsque le tribunal invalide le dossier et que Mesa Verde se tourne vers Kim, Chuck comprend vite que le responsable est Jimmy. Ne parvenant pas à obtenir les témoignages des témoins, Chuck tendra un piège à son frère en lui laissant croire que son hypersensibilité empire et qu'il prend sa retraite. Au cours de la conversation, Jimmy avoue la falsification, qui se retrouve enregistré sur cassette audio.

Saison 3

Au début de la saison, Jimmy ignore que Chuck l'a enregistré en secret. C'est Ernesto qui le découvre par inadvertance en rangeant des affaires chez Chuck. Troublé, il finit par le dire à Kim qui à son tour préviendra Jimmy. Fou de rage, il se rend chez son frère pour récupérer la cassette et enfonce la porte. Malheureusement, Howard et un détective privé étaient chez Chuck à ce moment-là et peuvent témoigner de l'effraction et des menaces proférées par Jimmy. Il est alors arrêté et mis en détention pour intrusion, agression et destruction de biens. La procureure, en accord avec Chuck, lui fit une offre : en échange de ses aveux il évitera la prison mais sera rayé du barreau. Avec Kim, ils décident de ne pas accepter l'offre et de se défendre au tribunal. Le jour de l'audience, malgré la plaidoirie de Kim, les enregistrements accablants sont entendus. Mais Jimmy mène ensuite l'interrogatoire de son frère. Il aborde sa maladie qu'il présente comme une maladie mentale, imaginaire. Et pour le prouver, il révèle que depuis le début de l'audience (2 heures) il a caché une batterie chargée dans la poche de Chuck. Celui-ci s'emporte alors, et crie toute sa rancœur envers son frère cadet devant un tribunal stupéfait. Grâce à cela, Jimmy s'en sort mais écope toute de même d'une interdiction d'exercer pendant un an et de travaux d'intérêt général.

Suite à cette suspension, il contacte ses clients pour les informer et découvre qu'il lui reste des créneaux publicitaires qu'il ne peut utiliser sous son nom, ni revendre ni se permettre de perdre d'un point de vue financier. Il décide de proposer ses publicités à des commerces de la ville, en utilisant le nom "Saul Goodman production". Néanmoins il peine à les revendre et ne parvient plus à assumer financièrement. De plus, sa compagnie d'assurance professionnelle ne peut le rembourser et lui annonce que sa cotisation augmentera. Jimmy décide de saisir l'occasion pour dénoncer son frère, avocat couvert sous la même police d'assurance : il feint de s'apitoyer sur son propre sort et celui de son frère, malade, révélant ainsi sa scène du tribunal.

Breaking Bad[modifier | modifier le code]

Saison 2[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 2 de Breaking Bad.

La première fois qu'il rencontre Walter White, il lui révèle qu'il est d'origine irlandaise et que son vrai nom est McGill : « Mon vrai nom c'est McGill. Oui le côté juif c'est pour rassurer la population ils aiment bien penser que je suis un membre de la tribu si on peut dire »[2].

Saul Goodman a été introduit dans l'épisode Appelez donc Saul, après l'arrestation de Badger pour vente de méthamphétamine. Walt et Jesse le contactent pour défendre Badger, Walt se faisant passer pour un membre de sa famille auprès de l'avocat. Saul déclare à Walt que Badger doit déclarer aux stup' tout ce qu'il sait sur les dealers s'il veut éviter la prison. Mais menacé par cette éventualité, Walter (Heisenberg) propose alors 10 000 dollars en espèce à l'avocat pour éviter tout contact avec les stups. Saul scandalisé refuse. Jesse et Walt décident alors de le kidnapper en pleine nuit pour lui forcer la main. Saul leur suggère alors de dénoncer à la police un faux Heisenberg. Il leur propose de faire appel à James Edward Kilkelly, un homme qui se fait payer pour commettre des délits et aller en prison, le tout en échange de 80 000 dollars.

Par la suite, Saul va collaborer avec Jesse et Walt, et blanchir l'argent de la vente de méthamphétamine pour un salaire important en passant par le site internet crée par le fils de Walter pour récolter des dons afin de sauver son père.

Après le meurtre de Combo, un associé de Jesse, Saul propose aux deux partenaires de faire gérer la vente de leur produit par une personne plus expérimentée, et les met en contact avec un homme qui s'avère être Gustavo Fring.

Saison 3[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 3 de Breaking Bad.

Saison 4[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 4 de Breaking Bad.

Saison 5[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 5 de Breaking Bad.
Partie I
Partie II

La série dérivée Better Call Saul[modifier | modifier le code]

Article principal : Better Call Saul.

En avril 2013, la série dérivée Better Call Saul ( « Appelez donc Saul ») centrée sur le personnage Saul Goodman est annoncée et est développée par le créateur de Breaking Bad, Vince Gilligan, et l'écrivain Peter Gould. Ce dernier a d'ailleurs écrit l'épisode Appelez donc Saul qui a introduit le personnage.

La première saison est diffusée à partir de mars 2015, où la série présente deux axes principaux. D'un côté, la vie de Saul avant Breaking Bad, où il est avocat sans envergure, entouré d'avocats plus prestigieux, dont son frère Chuck, et de l'autre l'histoire de Mike Ehrmantraut, déjà présenté dans Breaking Bad.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Better Call Saul - Press Release and New Promotional Photos »
  2. Saison 2, épisode 8 : Appelez donc Saul

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]