Grand Theft Auto V

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Theft Auto V
Image illustrative de l'article Grand Theft Auto V
Logo officiel du jeu.

Éditeur Rockstar Games
Développeur Rockstar North
Concepteur Dan Houser[1]
Musique Tangerine Dream
Woody Jackson
The Alchemist
Oh No

Début du projet 2008[2]
Date de sortie PS3, Xbox 360
Sortie internationale 17 septembre 2013[3]
Icons-flag-jp.png 10 octobre 2013[4]


PS4, Xbox One
Sortie internationale 18 novembre 2014[5]

PC
Sortie internationale 14 avril 2015[6]

Version 1.0.391.4 (PS3, Xbox 360)
1.0.391.4 (PS4, Xbox One)
1.0.393.4 (PC)
Genre Action-aventure, conduite, monde ouvert[7], tir en vue à la troisième personne, tir en vue à la première personne (PS4, Xbox One, PC)
Mode de jeu Solo, multijoueur[7]
Plate-forme
Ordinateur(s)
Console(s)
Média DVD (Xbox 360)[8]
Disque Blu-ray (PS3, PS4, Xbox One)[9]
7x DVD-ROM (PC)
Téléchargement (toutes les plates-formes)
Langue Anglais (doublage)
Français (sous-titres et menu)
Contrôle Manette de jeu
(consoles) Clavier et souris (ordinateur)

Évaluation ESRB : M ?[12]
PEGI : 18[13]
Moteur RAGE[10],
Euphoria[11]

Grand Theft Auto V (plus communément abrégé GTA V) est un jeu vidéo d'action-aventure, développé par Rockstar North et édité par Rockstar Games. Il s'agit du premier titre majeur de la série des jeux vidéo Grand Theft Auto depuis la commercialisation de Grand Theft Auto IV en 2008, et d'une suite de l'univers fictif intronisé dans ce jeu. Quinzième jeu de la série en comptant les contenus additionnels et les épisodes portables, GTA V est le cinquième volet officiel de la saga ainsi que le second opus de la franchise à cheval sur deux générations de consoles (GTA 2 est sorti sur des consoles de cinquième et sixième génération). Cet épisode se déroule dans la ville fictive de Los Santos et ses alentours, dans l’État fictif de San Andreas, inspirée de la véritable ville de Los Angeles et de la Californie du Sud. Une précédente version de la ville de Los Santos était déjà présente parmi l’une des trois villes figurant dans Grand Theft Auto: San Andreas (2004) et dans le jeu original de Grand Theft Auto (1997). Selon Rockstar Games, Grand Theft Auto V est le plus grand des mondes ouverts qu'ils aient créé à ce jour. Le jeu se concentre principalement sur « la poursuite du dollar tout-puissant ».

Grand Theft Auto V est initialement annoncé le 25 octobre 2011 ; la bande-annonce officielle est diffusée le 2 novembre 2011, quelques jours après l'annonce officialisant le jeu. Jeu vidéo particulièrement attendu[14],[15], la sortie initiale de GTA V est, dans un premier temps, officiellement prévue au printemps 2013 sur consoles PlayStation 3 et Xbox 360, cependant Rockstar annonce son désir de vouloir peaufiner le jeu, et repousse alors la sortie au , le jeu sera également commercialisé au Japon le . Le coût de Grand Theft Auto V, marketing compris, s'élève à 265 millions de dollars, ce qui représente un record pour un jeu vidéo. Le jeu bat sept autres records de ventes lors de sa sortie et devient un véritable succès commercial, dépassant 20 millions de ventes en deux semaines. Le jeu reçoit le prix Golden Joystick pour le jeu de l'année, mais également le prix Game Of The Year lors des VGX.

En marge de l'E3 2014, Sony annonce la sortie du jeu sur PlayStation 4 puis Rockstar Games officialise et annonce la sortie du jeu sur les nouvelles consoles ainsi que sur Microsoft Windows, le contenu étant amélioré et enrichi par rapport aux versions existantes[5]. Les versions PlayStation 4 et Xbox One sortent le 18 novembre 2014 et proposent notamment des améliorations graphiques ainsi qu'une vue à la première personne pour la première fois dans la série. Ces versions remportent le prix de la meilleure remasterisation lors des Game Awards 2014.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Monde ouvert interactif[modifier | modifier le code]

Grand Theft Auto V possède chaque élément des précédents opus de la série[16]. Il met également en scène trois protagonistes que le joueur peut incarner et incluent Michael De Santa, Trevor Philipps et Franklin Clinton, des criminels dont les événements se lient entre eux lors des missions qui sont effectuées. Pendant les missions, le joueur peut alterner entre les protagonistes tandis qu'ils travaillent en équipe pour accomplir leurs missions[17]. En dehors des missions, le joueur est libre d'incarner le protagoniste qu'il souhaite et explorer le monde ouvert du jeu, la ville fictive de Los Santos, inspirée de Los Angeles, et son paysage alentour ; dans ce cas, une transition « style Google Earth » fait alors entrer dans une autre perspective[12],[18],[19],[20]. Le joueur peut s'engager dans plusieurs activités de divertissement, ou mini-jeux, comme le golf, le tennis, le triathlon, le BASE jumping entre autres[12],[18],[21]. D'une manière similaire à Grand Theft Auto IV, ces divertissements peuvent se faire avec les amis du personnage principal, et seul le système de rendez-vous a été supprimé. Le personnage possède également une palette d'armes en plus des voitures, vélos, véhicules aquatiques ou aériens dont il peut prendre les commandes[21].

Le téléphone portable est de retour, bien que beaucoup de ses fonctionnalités ont été modifiées. Celui-ci est principalement utilisé pour les activités et permet aussi d’accéder au faux réseau Internet. Le « iFruit », le nouveau téléphone portable du jeu, peut être utilisé afin de prendre des photos avec l'application Snapmatic pour les charger sur le compte Social Club du joueur[22],[23]. Le téléphone possède également des applications, avec la présence d'une caméra, des contacts, des médias sociaux, d'un calendrier et d'une application pour pouvoir rejouer les missions à la manière de l'extension The Ballad of Gay Tony[24]. Le jeu possède un système économique « vivant et amusant », avec la possibilité d'acheter tout et n'importe quoi[25]. Il est guidé par la quête de l'argent, et les différents braquages au cours du jeu par le joueur lui permettent d'amasser jusqu'à plusieurs millions de dollars ; cet argent sert par la suite à de nombreux achats. L'achat de propriétés marquant son grand retour apporte certains bénéfices[25].

Les fusillades et le corps-à-corps ont été améliorés[26]. Le système de tir a quant à lui « parcouru un long chemin » en termes de sensations et de fonctionnement. Les armes sont quelque peu différentes car Rockstar Games a voulu que les gunfights soient à mi-chemin entre liberté du joueur et défis qu'ils proposent. Le joueur débute le jeu avec des armes assez faibles et limitées afin qu'il en débloque par la suite au fil du jeu. Pour la sélection des armes, le système « en roue » de Red Dead Redemption fait son entrée dans la série GTA[26]. Il y a également la possibilité de réaliser des roulades lors des combats afin de se déplacer à couvert et d'échapper aux tirs ennemis, et les transitions sont plus fluides lors des déplacements à couvert. Le « jogging de combat » permet de courir rapidement tout en étant en possession d'une arme. Les déplacements sont fluides lors des tirs au jugé à la manière de Max Payne, tout en gardant un contrôle complet du réticule. Lorsque le joueur zoome sur son arme, la caméra recule afin d'agrandir son champ de vision. Le réticule passe de blanc à rouge afin d'identifier un ennemi et des petits « X » clignotent au-dessus du réticule pour informer qu'un ennemi est mort. Trois modes de visées différents sont désormais disponibles : visée libre, visée automatique et verrouillage des cibles. Parmi les types d'armes à feu montrés dans les images et bandes-annonces du jeu peuvent être aperçu de nombreux pistolets, mitraillettes, fusils d'assaut, fusils à pompe, fusils de précision, armes lourdes et explosifs[26]. Ces armes au fil du jeu, sont disponibles à Ammu-Nation, le magasin d'armes qui fait son grand retour. Les armes peuvent être personnalisées avec des lunettes de visée, viseurs lasers, des silencieux, des chargeurs supplémentaires, et possibilité de peindre ses armes. Il s'agit d'une première dans la série et l'arme n'est pas perdue si le joueur est à court de munitions[26]. Il n'y a pas de tir allié et le système de visée fonctionne aussi parfaitement en tant que jeu d'infiltration[27]. Lorsque le tir est enclenché avec une arme, alors que le personnage est en plein combat, le « jogging de combat » s'active pour une mobilité et un sentiment d'urgence accrus. Au contraire, si le personnage ne tire plus avec son arme ou qu'il n'y a aucune menace à l'horizon, le jogging de combat se désactive et le personnage revient en position relaxée. Le système de combat de GTA V s'inspire de GTA IV, Red Dead Redemption et Max Payne 3 et trois modes de visée sont disponibles : le tir assisté, le tir traditionnel GTA et la visée libre. Le tir assisté offre au joueur une plus grande zone de tir et une analyse des cibles afin de savoir qui est la plus grande menace et ainsi pouvoir l'éliminer plus rapidement. Le tir traditionnel GTA ressemble au mode de visée automatique, en plus de permettre au joueur de se déplacer de cible en cible grâce au joystick droit. Il s'agit de la visée par défaut de GTA IV. Le système de couverture a également été revu. Le personnage peut désormais se mettre à couvert derrière un propre véhicule pendant un bon moment, puis quitter sa couverture pour embarquer directement dans le véhicule[28]. La personnalisation des armes permet de varier les approches lors des missions (arme avec silencieux versus arme sans silencieux). Il y a la possibilité d'aller au stand de tir afin d'améliorer la capacité de tir. La capacité de tir a une influence sur la précision lors des tirs ainsi que sur la quantité de munitions que le joueur peut transporter, alors que la force aura une influence sur les compétences lors des combats de corps-à-corps. L'intelligence artificielle est beaucoup plus évoluée lors des combats et beaucoup plus à l'affût de ce qui se passe aux alentours. Plusieurs scènes destructives sont à l'honneur lors des fusillades. Les ennemis réagissent différemment dépendamment de qui ils sont. La SWAT est organisé alors que les membres de gang ont une attitude caractéristique[29].

Le système de combat rapproché est meilleur que n’importe quel titre de la franchise[21], chaque personnage possédant ses propres animations lors des combats[29].

Multijoueur[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Grand Theft Auto: Online.
Logo officiel de GTA Online.

Le multijoueur de Grand Theft Auto V est annoncé par Rockstar Games lors d'un question-réponse, le . Il a pour nom Grand Theft Auto Online. La société annonce qu'une vidéo de présentation de ce multijoueur sera disponible plus tard, au cours de l'été 2013[30]. À la fin de la première vidéo de gameplay de GTA V, il est montré une courte séquence du mode multijoueur, où il est annoncé que ce dernier sera présenté prochainement[31].

Officiellement annoncé par Rockstar, le multijoueur est présenté le jeudi dans l'après-midi via une bande-annonce[32]. Davantage de détails sur ce mode, nommé Grand Theft Auto Online, sont alors révélés ; celui-ci partage le système de jeu et les caractéristiques géographiques du jeu, en proposant toutefois un monde qui sera « continuellement agrandi par Rockstar Games, avec l'aide de la communauté ». Jusqu'à 30 joueurs peuvent se rencontrer simultanément en-ligne et ont la possibilité de jouer librement, de compléter des missions seuls ou en équipe, de faire différentes activités ou de participer à des modes de jeu classiques. Il est également possible de créer ses propres courses et des « deathmatches » personnalisés, à l'aide d'une nouvelle fonctionnalité nommée Content Creator (« créateur de contenu »), ou de jouer sur ceux que d'autres joueurs ont créés. Les missions permettent au joueur d'amasser de l'argent et d'accumuler des points d'expérience, lesquels permettent respectivement de personnaliser et d'améliorer son personnage (coiffure, habits, véhicules et propriétés) et d'augmenter son rang de criminel afin de débloquer de nouvelles missions. Le mode multijoueur a été activé le , et annoncé comme accessible gratuitement avec une copie originale du jeu[33]. De nombreux bugs perturbent le fonctionnement du Online durant les premières semaines[34]. Rockstar Games corrige plusieurs problèmes récurrents à travers plusieurs mises à jour[35]. Annoncés en août 2013 lors de la vidéo de présentation du mode multijoueur, les braquages sortent en tant que mise à jours le 10 mars 2015[36].

Scénario[modifier | modifier le code]

Au cœur de Los Santos, une métropole très largement inspirée de Los Angeles, en déclin et rongée par la crise, que peuplent gourous, starlettes et gloires du passé, trois criminels différents s'allient pour se sortir d'affaires : Franklin, un membre de gang de rue aux dents longues, Michael, un ancien braqueur dont la retraite est moins tranquille que prévue, et Trevor, un ancien pilote de chasse drogué et psychopathe. À court d'options, le trio n'a d'autre choix que de se lancer dans une série de braquages, aussi audacieux que dangereux, pour réussir[37],[38].

Univers[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Le scénario suit les exploits de trois personnages. Michael De Santa est un ancien braqueur de banque, maintenant père de famille âgé d'une quarantaine d'années, qui a pris sa retraite en espérant mener une vie plus tranquille à Los Santos. Il est marié et a deux enfants. Sa femme dilapide tout son argent, son fils est dépendant à la drogue et aux jeux vidéo et sa fille aime sortir avec ses amis et s'habille constamment en tenue très légère. Entre sa femme et ses enfants la vie de Michael est un enfer. Franklin est pour lui « le fils qu'il aurait aimé avoir ».

Trevor Philips, dans la quarantaine également, est un ancien pilote militaire devenu toxicomane et psychopathe. Il vit à Sandy Shores une région désertique. Il est très imprévisible. Trevor est ami avec Ron, un paranoïaque, et Brad qu'il va devoir libérer avant d'apprendre qu'il est mort. Franklin Clinton, lui, est un jeune gangster afro-américain, âgé d'une vingtaine d'années, travaillant pour un concessionnaire arménien vendant des voitures luxueuses à des personnes qui ne peuvent pas se les offrir[39]. Il vit chez sa tante dans les quartiers pauvres de Los Santos. Il a été élevé dans le Ghetto sans famille ni éducation et Denise, sa tante, ne cache pas sa méchanceté envers son neveu. Depuis sa rencontre avec Michael, il le considère comme son mentor.

Il est également possible de créer son propre personnage dans le mode de jeu multijoueurs et de lui donner une apparence unique.

Contrairement à ses prédécesseurs, GTA V intègre à son univers les animaux domestiques et sauvages. Rockstar a dévoilé la présence d'un chien nommé Chop, un rottweiler appartenant à Lamar, personnalisable et dont il faut prendre soin pour ne pas le perdre. Des boutiques dédiées à l'achat d'animaux et d'accessoires pour ces derniers seront à la disposition des joueurs. Les animaux sauvages ont également un rôle à jouer puisqu'ils pourront être chassés[40].

Environnement[modifier | modifier le code]

La ville de Los Angeles, retranscrite dans le jeu avec Los Santos.

Grand Theft Auto V se déroule à Los Santos (ville fictive largement inspirée de Los Angeles) et dans le Blaine County. Cette ville figurait déjà dans le jeu Grand Theft Auto: San Andreas, mais à une échelle plus réduite, notamment en raison des contraintes techniques de l'époque, le jeu se déroulant dans un État entier composé de plusieurs villes, lesquelles ne pouvaient pas bénéficier d'une modélisation et d'un niveau de détail aussi étendu. Quelques quartiers ont été dévoilés lors de la première bande-annonce et incluent : Greater Los Santos, Los Puerta, The Greater Naranja Area et Vinewood[7]. L'aire de jeu est donc plus importante que les anciens opus et même que Red Dead Redemption, qui est également développé par Rockstar Games, GTA V étant décrit dans le communiqué officiel comme étant le jeu le plus vaste et le plus ambitieux jamais créé par Rockstar[7]; la carte de Los Santos est présentée dans Game Informer comme plus grande que celles de GTA: San Andreas, de GTA IV et de Red Dead Redemption réunies[12],[19],[20].

La première bande-annonce permet de découvrir plusieurs lieux connus de la Cité des anges ou de Santa Monica, qui devraient apparaître dans le jeu sous des noms déformés. On peut alors noter la présence de bâtiments emblématiques tels que Pershing Square (en), le Bradbury Building, le California Plaza la U.S. Bank Tower, la tour Mellon Bank Center, l'Hôtel de ville, le 100 Wilshire Building, ou l'Observatoire Griffith ; des ponts tels que le 4th Street Bridge ou le Vincent Thomas Bridge sont également présents. Enfin, des lieux complets semblent avoir été entièrement reproduits dans le jeu tels que la plage de Venice Beach, le Sunset Boulevard ou le Mont Lee et son célèbre panneau Hollywood (parodié en Vinewood), sans oublier Beverly Hills[41].

En dehors de la ville proprement dite, le jeu propose un environnement naturel vaste, avec là encore de nombreuses références à la Californie du sud et notamment la région de Los Angeles. C'est ainsi qu'au nord de Los Santos, se trouve Alamo Sea, présentée comme une étendue d'eau très salée et saumâtre. Ce lac s'inspire directement du lac Salton, à l'est de Los Angeles, lui aussi réputé pour sa salinité importante et sa pollution. Il est également possible de voir dans le jeu de fortes ressemblances topographiques avec la vallée de Palm Springs, par exemple avec la présence de champs d'éoliennes.

Véhicules[modifier | modifier le code]

Au total, GTA V contient 285 véhicules[42] au lancement du jeu, aucun autre opus de la série n'en a contenu autant. À titre de comparaison, San Andreas contenait 192 véhicules et GTA IV seulement 130. Les véhicules sont encore constitués de fausses marques comme dans les précédents opus afin de parodier les véritables marques[43], tels « Pegassi » pour Lamborghini, « Obey » pour Audi, Grotti pour Ferrari, etc. Tous les types de véhicules disponibles dans les précédents opus sont retrouvés dans GTA V, avec quelques nouvautés : voitures, motos, vélos, avions, bateaux, bus, camions (avec remorques), hélicoptères, train (non-conductible), sous-marin, et même un ballon dirigeable, disponible uniquement dans le jeu pré-commandé. Il est également possible d'emprunter les transports en commun comme les taxis ou le métro.

De plus, GTA V marque le retour du tuning : tous les véhicules seront personnalisables dans les Los Santos Customs, remplaçant les Pay'n'Spray. Ces derniers seront répartis un peu partout sur la carte et le joueur doit y apporter sa voiture, sa moto, etc. Il a la possibilité de modifier les performances et l'apparence du véhicule au même niveau que dans Midnight Club. Il sera possible de personnaliser les plaques d'immatriculation, d'améliorer les performances du véhicule (suspension, moteur, freins), ajouter des ailerons et des vitres teintées, changer les roues, modifier la grille du véhicule, et changer la peinture notamment[44]. Plus de 1000 options de customisation sont disponibles[45]. Après toutes ces modifications, il est possible de prendre le véhicule en photo après l'avoir customisé pour ensuite l'uploader sur le Rockstar Games Social Club[46]. Dans GTA V, les développeurs ont tenté d'intégrer davantage la personnalisation des véhicules dans le jeu. Dans certaines missions, le joueur est amené à modifier son véhicule d'une façon spécifique. Les casques portés lorsque le joueur conduit une moto peuvent être changés[47].

Aussi, si le joueur abandonne dans la rue un véhicule qu'il a précédemment personnalisé, il le retrouvera à la fourrière en parfait état. Le joueur doit ensuite payer une amende afin de pouvoir en reprendre possession. Jusqu’à deux véhicules peuvent être « stockés » à la fourrière. Tirer dans les réservoirs d'essence des véhicules engendre une fuite d'essence à laquelle il est possible de mettre le feu.

Dans Grand Theft Auto Online, si le joueur a précédemment assuré le véhicule à Los Santos Customs, si celui-ci est détruit (explosion ou noyade) il pourra faire une déclaration par téléphone à l'assurance auto et retrouver au dépôt de celle-ci, ou dans son propre garage, son véhicule à l'état neuf avec toutes les modifications effectués (à l’exception des explosifs). Lors d'une poursuite avec la police, si le joueur est tué, son véhicule personnel est emmené à la fourrière en l'état. Il devra soit payer l'amende, soit récupérer son véhicule au prix d'une nouvelle poursuite avec la police.

La liste des 285 véhicules de départ augmente au fur et à mesure des mises à jour, qui apportent à chaque fois plusieurs véhicules inédits, voire de nouveaux avions.

Musiques[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Musiques de Grand Theft Auto V.

Michael Hunter, qui a déjà travaillé sur les jeux Grand Theft Auto: San Andreas et IV, est pressenti pour composer les musiques de ce nouvel opus[48] ; elles seront finalement écrites et jouées par Tangerine Dream, Woody Jackson, The Alchemist et Oh No[49]. Pour la première fois de la série, une bande originale a été spécialement créée pour le jeu (comme pour Red Dead Redemption ou L.A. Noire ; Woody Jackson ayant d'ailleurs participé à la bande originale de ces deux jeux), permettant l'introduction de musiques dynamiques et d'ambiance lors des missions et autres activités[50].

La bande-son de GTA V est la plus complète de la série, elle contient 240 chansons pour les versions PlayStation 3 et Xbox 360 et 388 pour celles PlayStation 4, Xbox One et PC, réparties sur 17 stations de radio. Des grands noms de la musique ont participé à la création de la bande-son, parmi lesquels Rihanna, 2Pac, Dr. Dre, Snoop Dogg, Nate Williams, DJ Pooh, Gerry Rafferty, Pam Grier, Bootsy Collins et Kenny Loggins[51]. Par ailleurs, deux des radios du jeu sont des stations de discussion et de débat ; de même, après certains événements survenus au cours du jeu, un flash info interrompt les programmes pour relater les faits, comme depuis GTA III[27].

La bande-son de cet opus a été commercialisée en trois volumes. Le premier, intitulé Original Music, comprend des chansons inédites au public et présentes dans le jeu via les stations (dont Welcome to Los Santos de Oh No, servant de thème au jeu, et Change Of Coast de Neon Indian, thème de GTA Online) ; le second, The Score, inclus certaines musiques dynamiques composées spécialement pour GTA V et arrangées pour l'occasion par DJ Shadow ; le troisième, The Soundtrack, compile d'autres chansons présentes sur les radios du jeu, parues bien avant la sortie de cet opus (comme Hollywood Nights de Bob Seger ou encore All the Things She Said de Simple Minds)[49].

Politique[modifier | modifier le code]

Dans l'univers du jeu il y a aussi l’élection du poste de gouverneur de San Andreas. Ce poste se joue entre deux politiques, l'un se nomme Jock Cranley l'autre Sue Marry.

D’après les propos et les couleurs politique on peut suggérer qu'il s'agit d'une élection entre démocrates et républicains.

D’un côté, on trouve Jock Cranley, un conservateur de droite de son état, le bonhomme est pour le moins antipathique. Il hait tout et tout le monde, surtout les immigrants. Mais il est bien une qualité rare chez les hommes politiques dont faire preuve M. Cranley : l’honnêteté. Il compte remettre en état les forces de l'ordre ainsi que le comté de Blaine County.

Dans le camp opposé, il y a Sue Murry, une institutrice libérale de gauche et divorcée dans la force de l’âge. Elle compte remettre le comté de San Andreas sur le droit chemin. Le plan est déjà tout trouvé : augmenter les dépenses de l’état et investir dans la radio publique.

Développement[modifier | modifier le code]

Siège de Rockstar North à Édimbourg, en Écosse.

Le développement de Grand Theft Auto V est assuré par le studio Rockstar North[52]. Il débute à la fin de l'année 2008, peu de temps après la sortie de Grand Theft Auto IV et dure jusqu’à l'été 2013, ce qui fait une durée de développement de cinq ans. le jeu est officieusement annoncé en octobre 2009 lors d'une interview de Dan Houser puis officiellement le par la présence du logo officiel du jeu en plein écran sur le site officiel de Rockstar Games[53]. La première bande-annonce est mise en ligne le [54],[55],[56],[57], après quoi Rockstar ne donne plus aucune nouvelle du jeu pendant huit mois, préférant se concentrer sur la promotion et la commercialisation de Max Payne 3. Néanmoins, à partir de juillet 2012, l'éditeur continue de distiller les informations au compte-gouttes ; elles sont cependant de plus en plus fréquentes, images, et démonstrations de gameplay apparaissent jusqu'à la sortie du jeu, le (sortie initialement prévue pour le printemps précédent[58],[59],[60]). Le coût du développement s'élève à 137 millions de dollars hors campagne publicitaire[61] et à 265 millions avec[62].

Une version destinée à la console Wii U de Nintendo est initialement prévue et un prototype est développée. Mais la version stable n'a jamais vu le jour[63].

Controverses[modifier | modifier le code]

En décembre 2012, après la tuerie de Newtown, le sénateur américain Joe Manchin, lors d'une entrevue sur la chaîne télévisée MSNBC[64], explique les dangers des jeux vidéo violents, en particulier la série des Grand Theft Auto développée par Rockstar Games notant que le prochain jeu de la série, Grand Theft Auto V, devrait être banni[65],[66],[67],[68].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
CVG (GB) 10/10[69]
Edge (GB) 10/10[69]
Famitsu (JP) 40/40[70]
Presse numérique
Média Note
Eurogamer (GB) 10/10[69]
Gameblog (FR) 5/5[69]
Gamekult (FR) 9/10[69]
GameSpot (US) 9/10[69]
IGN (US) 10/10[69]
Jeuxvideo.com (FR) 18/20[69]
Agrégateurs de notes
Média Note
Metacritic 97/100[71],[72]

Les critiques sont globalement très positives et les notes de test vont généralement de 9/10 à 10/10 et il obtient un score de 97/100 sur le site Metacritic qui réalise la moyenne de nombreuses notes obtenues par le titre, ce qui en fait l'un des jeux vidéo les mieux notés de l'histoire[73]. Le site anglophone IGN qualifie ce jeu comme étant « un des meilleurs jeux jamais créé »[69]. GTA V est également le jeu occidental le plus attendu au Japon, le site spécialisé Famitsu lui attribue une note de 40/40[70]. Le jeu reçoit le prix Golden Joystick du jeu de l'année 2013[74]. GTA V se voit également attribué le prix Game of the Year 2013 lors des VGX, et le prix de la meilleure bande son[75].

Commercial[modifier | modifier le code]

Lors d'une entrevue de VG247 avec le PDG de Take Two, Strauss Zelnick, celui-ci précise que les précommandes vont « très, très, très, bien, très, très bien », si bien que l'éditeur s'attend à vendre 18 millions d'exemplaires du tant attendu Grand Theft Auto V durant la première année de commercialisation sur PlayStation 3 et Xbox 360[76]. Une dizaine de jours après l'annonce et la mise en précommande des éditions collector et spéciale de GTA V, le site behindgames.com révèle que la branche Allemande du revendeur en ligne Amazon ne propose désormais plus l'édition Collector à la pré-commande sur PlayStation 3, confirmant l'engouement énorme des joueurs pour la licence et donnant naissance à la rumeur infondée d'une rupture de stocks de l'édition collector[77].

Fin juin 2013, selon un revendeur, Rockstar Games espérerait vouloir vendre près de trois millions d'exemplaires de Grand Theft Auto V le jour de sa sortie uniquement au Royaume-Uni. L'intention de Rockstar serait donc de battre le record absolu sur ce territoire, tenu depuis plus de deux ans par Call of Duty: Black Ops avec ses 1,4 millions de ventes en une journée. Alors que Grand Theft Auto IV avait fait 630 000 ventes le jour de son lancement (2008), représentant un quart des possesseurs de Xbox 360 et PlayStation 3. Le parc des deux consoles sur ces terres représentent maintenant 13 millions de machines installées[78]. Fin juillet 2013, l'analyste Colin Sebastian de Baird s'attend à voir 13 millions d'exemplaires du jeu partir à son lancement pour des ventes pouvant s'élever à 20 millions sur la première année. Son camarade Doug Creutz de Cowen & Company prévoit pour sa part que le jeu s'écoulera à 18 millions d'unités durant les douze premiers mois. À titre de comparaison, GTA IV totalise 25 millions d'unités vendues, tandis que San Andreas détient le record de 27,5 millions d'exemplaires[79].

Lors de sa sortie le , le jeu totalise 800 millions de dollars (590 millions d'euros) pour le seul premier jour de commercialisation, annonce Take-Two, le mercredi 18 septembre. Il dépasse en trois jours de commercialisation le milliard de dollars de recettes[80],[81],[82]. Fort de ce succès, le titre de la société Take Two gagne encore 2 % à la bourse de Wall Street deux jours après sa sortie. Depuis le mois de juillet 2013 et l'annonce de la sortie de GTA V en septembre, la valeur des actions de l'entreprise a augmenté de plus de 12 %[83]. En cinq jours, GTA V dépasse 1,15 milliard de dollars de recettes pour son éditeur.

GTA V réalise de multiples records de ventes, comme le meilleur démarrage mondial d'un jeu vidéo avec 11 millions de ventes réalisées durant son premier jour de commercialisation[84]. De plus, il réalise des records nationaux comme les performances de 1,1 millions d'exemplaires en France et 2,25 millions au Royaume-Uni[85]. Ce dernier arrive au score de 16 millions d'unités en seulement cinq jours, relevant à la hausse les estimations de Rockstar Games prévoyant 18 millions d'unités vendues en un an[84]. Le jeu dépasse le cap de 20 millions de ventes à la fin du mois de septembre[86]. Lors de sa sortie japonaise, GTA V s'écoule à 385 000 exemplaires en trois jours, ce qui correspond à un bon score pour un jeu occidental[87]. Un mois plus tard, près de 600 000 copies du jeu y ont été distribué[88]. Le , le jeu s'est écoulé à 29 millions d'exemplaires dans le monde, jamais un jeu vidéo n'avait atteint un tel score en si peu de temps[89]. Au , le jeu s'est écoulé à 32,5 millions d'exemplaires[90]. En mai 2014, Take Two annonce lors de ses résultats financiers que 33 millions d’exemplaires ont été distribués dans le monde[91]. Cet épisode de la série est donc le plus grand succès commercial de son temps.

Les versions PlayStation 4 et Xbox One qui sortent le et proposent notamment des améliorations graphiques ainsi qu'une vue à la première personne pour la première fois dans la série. Ces versions remportent le prix de la meilleure remasterisation lors des Game Awards 2014[92]. En février 2015, le jeu s'est écoulé à 45 millions d'exemplaires dans le monde, tout supports confondus. Il devient le plus vendu de la console de salon PlayStation 3 de Sony avec 19,74 millions d'exemplaires[93], il s'agit par-ailleurs de la version du jeu la plus vendue et représentant près de la moitié des ventes[94].

Ventes (au 2 aout 2015)[94]
Constructeur Plateforme Exemplaires Parts des ventes
Sony PlayStation 3 20,22 millions 42 %
Microsoft Xbox 360 15,36 millions 33 %
Sony PlayStation 4 7,24 millions 15 %
Microsoft Xbox One 3,03 millions 6 %
Windows 2,11 millions[95] 5 %

Records établis[modifier | modifier le code]

Peu après sa sortie, GTA V a obtenu sept records[96] :

  • meilleure vente de jeu d'action-aventure en 24h (11,210 millions de ventes) ;
  • meilleure vente de jeu en 24h (11,210 millions de ventes) ;
  • divertissement le plus rapide à atteindre 1 milliard de dollars (trois jours) ;
  • jeu vidéo le plus rapide à atteindre 1 milliard de dollars (trois jours) ;
  • Jeu vidéo générant le plus d'argent en 24h (815 millions de dollars) ;
  • revenu le plus élevé généré par un produit de divertissement en 24h (815 millions de dollars) ;
  • bande-annonce la plus vue pour un jeu d'action-aventure (37 826 584 au 10 octobre 2013).

Autres records notables :

  • jeu le plus vendu de tous les temps au Royaume-Uni ;
  • jeu le plus vendu de tous les temps sur PlayStation 3 (20,22 millions d'exemplaires) ;
  • jeu le plus vendu de tous les temps sur PlayStation 4 (7,24 millions d'exemplaires).
  • troisième jeu le plus vendus du monde avec plus de 52 millions d'unités (au 19 mai 2015) ;
  • deuxième jeu le plus vendus au monde avec 54 millions de copies distribuées (au 11 aout 2015)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Priest Simon, « Houser: City first then characters for GTA V, 1000 page script likely », sur Strategy Informer,‎ (consulté le 26 octobre 2011).
  2. « GTA V : "les joueurs pourront se noyer dans Los Angeles, interview de Dan Houser par Bruno Icher », sur Libération (consulté le 2 mai 2013).
  3. (en) « Grand Theft Auto V Is Coming 9.17.2013 », sur RockstarGames.com,‎ .
  4. « GTA 5 will release in Japan on October 10 », sur http://www.videogamer.com/.
  5. a et b (en) « Grand Theft Auto V Coming this Fall to PlayStation 4, Xbox One and PC », sur RockstarGames.com,‎ .
  6. (en) « GTAV Updates: Online Heists Coming March 10, GTAV for PC Coming April 14 », sur rockstargames.com,‎ .
  7. a, b, c et d (en) « GRAND THEFT AUTO V Official Announcement », sur RockstarGames.com,‎ (consulté le 3 novembre 2011).
  8. (en) Tom Philips, « Rockstar confirms Grand Theft Auto 5 comes on two Xbox 360 discs, has mandatory install, more »,‎ (consulté le 12 septembre 2013).
  9. (en) R* K, « Asked & Answered: GTAV », Rockstar Games,‎ (consulté le 17 août 2013).
  10. (en) « Rockstar Game Tips: Learn from the Max Payne 3 Leaderboard Legends », sur Rockstar Games,‎ (consulté le 11 octobre 2012) : « Max Payne 3 does use RAGE, and we're also using it for GTAV. ».
  11. (en) « Grand Theft Auto V Reader Q&A », sur Game Informer,‎ (consulté le 18 novembre 2012) : « GTA V uses the same Natural Motion Euphoria animation engine that powered GTA IV, Red Dead Redemption, and Max Payne 3. ».
  12. a, b, c et d (en) Luke Reilly, « Grand Theft Auto V: It's all in the Details », sur IGN (UK),‎ (consulté le 3 juin 2013).
  13. « PEGI info » (consulté le 17 septembre 2013).
  14. (en) « Bang, bang, you're dead: how Grand Theft Auto stole Hollywood's thunder », sur The Guardian,‎ (consulté le 3 avril 2012).
  15. (en) « How Grand Theft Auto changed video games (and the world) », sur CNET,‎ (consulté le 5 mai 2012).
  16. (en) Bertz, Matt, « Game Informer Issue 236 », Game Informer, Game Informer, no 236,‎ , p. 72–95 :

    « Grand Theft Auto V evolves nearly every mechanic, features the biggest world in series history and introduces a new technology that radically changes the way players experience the game. »

  17. (en) « Multiple protagonists in GTA5 », sur Computer and Video Games,‎ (consulté le 9 novembre 2012).
  18. a et b « GTA V : tout ce qu'il faut savoir », sur Jeuxvideomagazine,‎ .
  19. a et b BenDeR, « GTA 5 : La preview de Game Informer est disponible », sur GrandTheftAuto5.fr,‎ .
  20. a et b (en) Tamoor Hussain, « GTA V full details: Bank heists, dynamic missions and underwater gameplay », sur ComputerAndVideoGames.com,‎ .
  21. a, b et c (en) « Activities and friends in GTA5 », sur Videogamer,‎ (consulté le 9 novembre 2012).
  22. Sebastien Courtin, « GTA 5 : Rockstar Games s'amuse à parodier Apple dans ses trailers ! », sur Gentside,‎ (consulté le 2 juin 2013).
  23. Léa, « GTA 5 : L’éditeur joue avec la marque Apple sur la jaquette et dans le trailer », sur 24matins.fr,‎ (consulté le 3 juin 2013).
  24. « GTA V iFruit », sur grandtheftauto5.fr,‎ .
  25. a et b « GTA V Système économique », sur grandtheftauto5.fr,‎ .
  26. a, b, c et d « GTA V Armes », sur grandtheftauto5.fr,‎ .
  27. a et b Jordan Servan, « GTA V Détails de gameplay », sur gameranx,‎ .
  28. « Nouvelles images & infos de GTA 5 - GameInformer », sur grandtheftauto5.fr,‎ .
  29. a et b « Interview Rockstar North CVG », sur grandtheftauto5.fr,‎ .
  30. (en) Rockstar Games, « Asked & Answered: GTAV », sur http://www.rockstargames.com/,‎ .
  31. (en) Rockstar Games, « GTA V Gameplay Trailer », sur rockstargames.com,‎ (consulté le 13 juillet 2013).
  32. (en) Rockstar Games, « Annonce de la présentation du multijoueur », sur http://www.rockstargames.com/.
  33. (en) Rockstar Games, « GTA Online Overview », sur rockstargames.com/V,‎ (consulté le 15 août 2013).
  34. 20min.ch, « « GTA Online » criblé de bugs en tout genre »,‎ (consulté le 22 octobre 2013).
  35. gtafive.fr, « GTA Online : mise à jour 1.04 »,‎ (consulté le 22 octobre 2013).
  36. (en) « GTA Online Heists Now Available », sur Rockstar Games,‎ .
  37. (en) « Grand Theft Auto V », sur Playstation.com,‎ consulté le 12 avril 2013.
  38. Conte P.-A. : « Grand Theft Auto : mission réussie ! », air le mag, no 43, octobre 2013, p. 35-37.
  39. (en) « Rockstar: GTA V to be "biggest open world game to date" », sur TweakTown,‎ (consulté le 9 septembre 2012).
  40. grand-theft-auto.fr, « Chop : le chien de GTA V », sur Grand-theft-auto.fr,‎ .
  41. (en) TreeFitty, « GTA 5 Landmarks and Other Buildings », sur igta5.com,‎ (consulté le 3 janvier 2012).
  42. « GTA 5 véhicules ».
  43. « Les voitures reproduites dans GTA 5 », sur blog.auto-selection.com,‎ .
  44. « GTA V Tuning », sur grandtheftauto5.fr,‎ .
  45. « GTA V 1000 options de customisation », sur grandtheftauto5.fr,‎ .
  46. « GTA V Photo et upload », sur grandtheftauto5.fr,‎ .
  47. « GTA V Informations sur les véhicules », sur grandtheftauto5.fr,‎ .
  48. malcolm89, « Michael Hunter de retour pour GTA V », sur Play3-Live.com,‎ .
  49. a et b (en) « The Music of Grand Theft Auto V: Three Volume Digital Album Now Available on iTunes », sur RockstarGames.com,‎ .
  50. BenDeR, « Les premières previews en ligne de GTA 5 débarquent », sur GrandTheftAuto5.fr,‎ .
  51. « GTA 5 : La soundtrack la plus complète de la série », sur play3-live.com,‎ (consulté le 30 août 2013).
  52. (en) « GTA V trailer hits the web », sur ITProPortal,‎ (consulté le 26 mai 2012).
  53. (en) Humphries, Matthew, « Rockstar Games officially announces GTA V », sur Geek.com,‎ (consulté le 30 octobre 2011).
  54. « Annonce officielle GTA V », sur Eurogamer.fr,‎ (consulté le 17 novembre 2012).
  55. « Les lascars de Rockstar North dégainent enfin la première vidéo de Grand Theft Auto V. Un trailer quasi hollywoodien. », sur Jeux vidéo première,‎ (consulté le 2 novembre 2011).
  56. (en) « GTA 5 trailer: Rockstar unveils its Hollywood dream », sur The Guardian,‎ (consulté le 26 mars 2012).
  57. (en) « GTA V Trailer Debut », sur IGN,‎ (consulté le 26 mars 2012).
  58. (en) « Grand Theft Auto V is Coming Spring 2013 », sur RockstarGames.com,‎ .
  59. « Une date de sortie précise pour GTA V ».
  60. « La sortie de GTA V repoussée au 17 septembre 2013 », sur 20minutes.com,‎ 1er février 2013 (consulté le 2 juin 2013).
  61. « GTA V : un monstre est en marche », sur http://www.allocine.fr,‎ .
  62. (en) « GTA 5 Cost $265 Million To Develop And Market », sur http://www.cinemablend.com/.
  63. « GTA V : Le jour ou un prototype Wii U a existé », sur p.nintendo.com (consulté le 3 août 2015).
  64. (en) « ‘GTA 5’ targeted in Sandy Hook shooting video game violence controversy (Photos) », sur Examiner,‎ (consulté le 3 juin 2013).
  65. (en) « BAN GTA V as it promotes violence says U.S. Senator », sur Gamepur,‎ (consulté le 21 décembre 2012).
  66. (en) « U.S. Senator Wants Grand Theft Auto V Banned », sur Just Push Start,‎ (consulté le 21 décembre 2012).
  67. (en) « Could GTA V be banned in wake of tragic shooting? », Attack of the Fanboy,‎ (consulté le 21 décembre 2012).
  68. (en) « U.S. Senator Proposes Banning "Grand Theft Auto V" in The Wake of Sandy Hook Tragedy », sur Complex,‎ (consulté le 21 décembre 2012).
  69. a, b, c, d, e, f, g, h et i « Liste des notes de GTA V », sur gtafive.fr.
  70. a et b « GTA V : la note parfaite de Famitsu », sur gamergen.com.
  71. (en) « Grand Theft Auto V for Xbox 360 Reviews », sur Metacritic.
  72. (en) « Grand Theft Auto V for PlayStation 3 Reviews », sur Metacritic.
  73. (en) « Highest and Lowest - All time - All platforms », sur Metacritic (consulté le 10 octobre 2013).
  74. (en) « Golden Joysticks: Grand Theft Auto 5 bags Game of the Year award », sur BBC.co.uk,‎ .
  75. « Game of The Year et soundtrack de l'année par VGX », sur play3-live.com,‎ .
  76. « Prévisions de ventes », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté en 31 avril 2013).
  77. (en) « Collector Edition sold out after one week », sur behindgames.com,‎ (consulté le 2 juin 2013).
  78. (en) « GTA V set to break UK sales record with 3m copies ordered for release day », sur CVG,‎ (consulté le 30 juin 2013).
  79. « Prévisions des analystes », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 31 juillet 2013).
  80. « 800 Millions de dollar de bénéfices », sur lemonde.fr,‎ (consulté le 20 septembre 2013).
  81. « 1 Milliard de dollar de bénéfices », sur lexpansion.lexpress.fr,‎ (consulté le 20 septembre 2013).
  82. Grégoire Fleurot, « GTA V: la scène de torture qui ne passe pas (VIDEO) », sur slate.fr,‎ (consulté le 20 septembre 2013).
  83. « 12% d'actions pour l'éditeur », sur lefigaro.fr,‎ (consulté le 20 septembre 2013).
  84. a et b « Grand Theft Auto V Smashes Global Week One Sales Record », sur VG Chartz,‎ (consulté le 24 septembre 2013).
  85. « gta-5-les-chiffres-en-france », sur gamekult.com,‎ (consulté le 24 septembre 2013).
  86. « GTA V dépasse les 20 millions de ventes », sur http://www.jeuxcapt.com/.
  87. « Début des ventes de GTA V au Japon », sur http://www.gamekyo.com/,‎ .
  88. « Ventes de GTA V au Japon », sur http://www.jvn.com/,‎ .
  89. « Ventes des GTA au 29 octobre 2013 ».
  90. « 32,5 millions de GTA V vendus ».
  91. (en) « Take-Two Interactive Software, Inc. Reports Record Results for Fiscal Year 2014 ».
  92. « Le palmarès complet des Game Awards 2014 », sur jeuxvideo.com,‎ (consulté le 12 décembre 2014).
  93. « Classement des jeux PS3 par ventes ».
  94. a et b (en) « Ventes de GTA V », sur VG Chartz.
  95. Grand Theft Auto V : Déjà plus de 2 millions d'utilisateurs.
  96. « GTA V : déjà sept records du monde battus », sur http://www.rtl.fr/,‎ .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rouillon E., GTA V : entretien avec Dan Houser, coll. « Trois couleurs » (no 114),‎ , p. 4-10

Liens externes[modifier | modifier le code]