Sony Pictures Entertainment

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sony Pictures)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sony Pictures Entertainment Inc.
logo de Sony Pictures Entertainment
illustration de Sony Pictures Entertainment

Création (Columbia Pictures Entertainment, Inc.)
Dates clés  : Sony Pictures Entertainment, Inc. (SPE)
Fondateurs SonyVoir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau des États-Unis Culver City (Californie)
États-Unis
Direction Michael Lynton, CEO
Président Amy PascalVoir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires SonyVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Divertissement
Société mère Sony
Filiales Columbia Pictures, Tristar Pictures et Sony Pictures Classics
Site web sonypictures.net
L'entrée des studios de cinéma à Culver City
Le Sony Picture Plaza à Culver City

Sony Pictures Entertainment (SPE[1]) est une société américaine de la Sony Corporation of America, elle-même filiale du géant japonais de l'électronique grand public Sony. Son siège social est à Culver City en Californie.

Les activités de Sony Pictures sont la production et la distribution de films de cinéma et de programmes télévisés en salle, à la télévision, en vidéo et sur Internet.

Le studio compte parmi ses principales franchises Spider-Man, Men in Black, Skyfall ou 21 Jump Street[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La société a été fondée à l'occasion de l'achat des studios Columbia Pictures pour 5 milliards de dollars par Sony en 1989.

En décembre 2014, Sony Pictures Entertainment est victime d'un piratage massif de ses données, revendiqué par le groupe « Guardian of Peace ». Cette attaque informatique est l'une des plus importante jamais subie par une entreprise aux États-Unis, qui accusent la Corée du Nord d'en être responsable[3].

En août 2016, Sony Pictures annonce l'acquisition des activités liés au sport de l'entreprise indienne Zee Entertainment, qui concernent notamment des droits de retransmission de cricket et de football, pour 385 millions de dollars[4].

Le , Disney, Sony et Paramount signent un partenariat avec l'application MyLingo pour fournir un doublage en espagnol dans les salles de cinémas américaines[5],[6]

Le , suite à un changement de direction à la tête de Sony, une rumeur de vente de Sony Pictures se répand dans la presse[7],[8], Sony détenant entre autres les droits de Spider-Man et des X-Men.

Liste des sociétés de Sony Pictures[modifier | modifier le code]

Données économiques[modifier | modifier le code]

Bénéfice et chiffre d'affaires des studios américains en 2016
(en millions d'USD)[9]
Studio Bénéfice 2016 Chiffre d'affaires 2016
Fox Entertainment Group 1 300 8 500
NBCUniversal 697 6 400
Paramount Pictures -364 2 800
Sony Pictures Entertainment 440 8 000
Walt Disney Studios 2 500 9 200
Warner Bros. 1 700 13 000

Activité de lobbying auprès des institutions de l'Union européenne[modifier | modifier le code]

Sony Pictures Entertainment est inscrit depuis 2015 au registre de transparence des représentants d'intérêts auprès de la Commission européenne. La société déclare en 2015 pour cette activité des dépenses d'un montant compris entre 50 000 et 100 000 euros[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The studio, SonyPictures.com
  2. http://www.vulture.com/2013/12/breakdown-of-movie-franchises-by-studio.html
  3. « Piratage de Sony: Obama réfléchit à placer Pyongyang sur la liste des États soutenant le terrorisme », sur 20 Minutes,
  4. Sony Pictures to buy sports channels from India's Zee for $385 million, Reuters, 31 août 2016
  5. (en) Todd Spangler, « Disney, Paramount, Sony Ink Deals With Spanish-Language Movie Dub App MyLingo », sur Variety, (consulté le 7 septembre 2017)
  6. (en) Edgar Alvarez, « Mylingo offers real-time Spanish translation in movie theaters », sur Engadget, (consulté le 7 septembre 2017)
  7. (en) Dawn C. Chmielewski, Anita Busch, « Sony Stock Soars Amid Investor Speculation That Film, TV Business Might Wind Up On The Block », sur Deadline.com, (consulté le 29 mai 2018)
  8. (en) Carmeron Bonomolo, « Sony Entertainment, Including 'Spider-Man', Might Be Up For Sale », sur comicbook.com, (consulté le 29 mai 2018)
  9. (en) Georg Szalai, « Studio-by-Studio Profitability Ranking: Disney Surges, Sony Sputters », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 31 mai 2017)
  10. « Registre de transparence », sur europa.eu (consulté le 29 octobre 2016)