Kleptomanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Kleptomanie ou Cleptomanie
Description de l'image Constant Wauters Der ertappte Hausdiener.jpg.
Spécialité Psychiatrie et psychologieVoir et modifier les données sur Wikidata
CIM-10 F63.2
CIM-9 312.32
MeSH D007174

Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

La kleptomanie (ou cleptomanie ; du grec κλέπτω, voler, et μανια, la folie) est un trouble psychique qui se caractérise par une obsession à voler des objets, cette monomanie pouvant se porter sur des objets dont la valeur importe peu.

Un individu concerné par ce trouble ne peut se retenir de dérober des objets, la plupart du temps sans aucune valeur (des pièces, des couverts, des pin's, des pancartes, des goupilles d'extincteurs, des sonnettes de vélo, des petits sachets de mayonnaise, etc.). Souvent, il ne se rend compte d'avoir effectué ce vol qu'un peu après. L'individu atteint de cette maladie n'a pas nécessairement besoin de ce qu'il vole ; sa manie est dans l'acte de voler et non dans l'appropriation de biens. Voler lui provoque une excitation.

Dans la culture[modifier | modifier le code]

Un kleptomane

Peinture[modifier | modifier le code]

Théodore Géricault a peint vers 1820-1824 Le Kleptomane, tableau faisant partie de ses monomanes.

Littérature[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

  • Le Secret de La Licorne, album des Aventures de Tintin, Aristide Filoselle, le pickpocket, est kleptomane.
  • L'Appeau d'Ephèse, album d'Achille Talon, le protagoniste principal est Toussaint Glainglin, un kleptomane surdoué que des bandits instrumentalisent pour dérober un artefact précieux à New York
  • Dans une série manga, Seven Deadly Sins, Ban, le renard de l'avarice, surnommé Ban l'immortel et un des sept péchés capitaux, est kleptomane.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision et séries[modifier | modifier le code]

  • Une femme d'honneur saison 6 épisode 1, Brigitte, la petite amie du gendarme Platon est kleptomane. Elle vole inconsciemment des couverts chez les Rivière.
  • Desperate Housewives saison 5 épisode 16, série de Marc Cherry (2004), dont Orson Hodge est kleptomane.
  • Le Petit Monde de Laura Cadieux saison 2 (2005), madame Gladu est kleptomane.
  • Breaking Bad, Marie Schrader, la belle sœur de Walter White, est également kleptomane.
  • Les Feux de l'amour, Sharon Newman est kleptomane.
  • Plus belle la vie, Agnès, infirmière, est kleptomane.
  • Une fille vraiment bien : Lindsey, l'héroïne commence a voler, mais très vite, ne peut plus s'en empecher ce qui la rend kleptomane.
  • Trinkets, les héroïnes sont cleptomanes et se rencontrent dans un groupe de paroles pour personnes concernées.
  • Dora l'Exploratrice, Chipeur le renard tient son nom du fait qu'il essaye sans arrêt de chiper les affaires de l'héroïne et de ses amis, ce qui laisse supposer qu'il est kleptomane.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

  • Dans Thief sorti en 2014, le personnage principal, Garrett, est kleptomane.
  • Dans la série Mario, le personnage Carottin (Nabbit en VO) est kleptomane.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Dictionnaire de la Psychologie Dissidente, Éditions Bénévent, J. Amorosetti, 2007 Nice.

  • A. Antheaume, Le Roman d'une épidémie parisienne. La kleptomanie ?, Paris, Impr. J. Dumoulin, , 228 p.
  • Christine Dilligeard, La kleptomanie chez l’adulte : à propos d’un cas, Rennes, Université de Rennes 1,
  • Th. Gorry, Des aliénés voleurs : non existence de la kleptomanie et des monomanies en général comme entités morbides, Université de Paris,
  • Arielle Hochner, Anorexie, boulimie et kleptomanie : tentative d’approche analogique, Besançon, Université de Besançon,
  • Stéphane Markovitch, Évolution historique du concept de kleptomanie, Nancy, Université de Nancy 1,
  • Monique Monney, Du collectionnisme au vol dans les grands magasins essai de réhabilitation de la kleptomanie, Besançon, Université de Besançon,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Colette Becker et Agnès Landes, Au Bonheur des Dames. Émile Zola, Paris, Hatier, coll. « Profil d'une oeuvre », , p. 21

Articles connexes[modifier | modifier le code]