Danny Trejo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Danny Trejo
Image dans Infobox.
Danny Trejo en 2017.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Daniel Trejo
Surnom
The Mayor
Nationalité
Domicile
Formation
John H. Francis Polytechnic High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Sport
Genres artistiques
Lieu de détention
Films notables

Danny Trejo (en espagnol : [ˈdani ˈtɾexo][1], en anglais : [ˈdæni ˈtrɛhoʊ][2]) est un acteur et producteur américain, né le à Echo Park (Los Angeles, Californie).

Il est connu pour ses rôles secondaires dans des films comme Heat, Desperado, Une nuit en enfer, Le jaguar, Animal Factory, Anaconda, le prédateur, Les Ailes de l'enfer, 6 jours, 7 nuits, Spy Kids, xXx, mais aussi dans des premiers rôles comme dans Machete et sa suite Machete Kills.

Il est également connu pour avoir joué dans les publicités pour la marque Old El Paso.

Il a aussi tenu des petits rôles au sein de séries télévisées à succès comme : X-Files, Alias, Monk, Bones, Desperate Housewives, Breaking Bad, Sons of Anarchy, Flash ou encore Dynastie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Son enfance est difficile : il traîne dans les rues de son quartier à Los Angeles avec son oncle Gilbert Trejo, commettant divers délits et devient dépendant à la drogue. Il se retrouve plusieurs fois en prison.

Il se découvre un talent pour la boxe dont il envisage d'abord d'en faire sa profession, mais il est condamné à onze ans de prison pour trafic de stupéfiants et cambriolages. Sa carrière de boxeur est prématurément stoppée. Durant sa détention à la prison d'État de San Quentin, il remporte des concours en catégories poids léger et welter, tout en suivant un programme de réhabilitation qui lui permet de se débarrasser de l'emprise de la drogue. Il sort en 1972.

Pendant dix ans, il vit de petits boulots et participe à un programme de parrainage d'anciens drogués[n 1].

Carrière au cinéma[modifier | modifier le code]

Danny Trejo à Muscle Beach à Los Angeles.

En 1985, alors qu'il assiste à une réunion de cocaïnomanes anonymes, il fait la connaissance d'un jeune homme travaillant dans l'industrie du cinéma. Son nouvel ami le fait engager comme figurant sur le tournage de Runaway Train. Le scénariste Edward Bunker, lui-même ancien prisonnier et auteur policier respecté, reconnaît Danny Trejo qu'il avait connu à San Quentin. N'ayant pas oublié ses talents de boxeur, il le paye 350 $ par jour pour entraîner Eric Roberts, l'un des acteurs vedettes. Le réalisateur Andreï Kontchalovski apprécie le travail de l'acteur et lui offre finalement un rôle de figurant dans le film.

Depuis lors, il a partagé l'écran avec de nombreuses vedettes d'Hollywood, parmi lesquelles Johnny Depp, Nicolas Cage, Charles Bronson, Jennifer Lopez, Edward Furlong, Tyra Banks, Jean-Claude Van Damme, Sylvester Stallone, Robert De Niro et Antonio Banderas. Acteur très prolifique, il apparaît souvent dans plus de 5 films chaque année, dans des genres très variés. Parmi ses plus grands succès, on peut noter Anaconda, le prédateur, xXx, Desperado, Il était une fois au Mexique... Desperado 2, Heat, Une nuit en enfer, Les Ailes de l'enfer, 6 jours, 7 nuits, Spy Kids, Présentateur vedette : La Légende de Ron Burgundy et The Devil's Rejects. Bien que connu comme second rôle, ce n'est qu'avec Machete, réalisé par Robert Rodriguez, qu'il obtient pour la première fois le rôle principal d'un film.

Danny Trejo est célèbre pour son visage aux traits marqués, souvent affublé d'une longue moustache, et ses tatouages (son torse est recouvert par le tatouage d'une femme portant un sombrero). Il joue souvent des rôles d'antagoniste, bien qu'on puisse également le voir comme protagoniste dans la tétralogie Spy Kids de Robert Rodriguez ou dans le film Heat de Michael Mann ou encore dans le remake Halloween de Rob Zombie.

Acteur fétiche de Robert Rodriguez, il incarne souvent dans ses films des personnages portant des noms de couteaux : Machete dans Spy Kids et le film homonyme, Razor Charlie dans Une nuit en enfer (il est le seul acteur à apparaître également dans les deux suites, bien que jouant deux personnages différents - Razor Charlie et Razor Eddie), Navajas (« lames » en espagnol) dans Desperado et Cuchillo (« couteau » en espagnol) dans Predators.

Il a aussi joué dans de très nombreuses séries télévisées, dont : Alerte à Malibu, Le Rebelle, Walker, Texas Ranger, X-Files : Aux frontières du réel, Alias, Monk, Desperate Housewives, Stargate Atlantis, Breaking Bad, Modern Family, Bones, Sons of Anarchy, NCIS : Los Angeles ou encore Flash.

Le groupe de rock alternatif mexicain Plastilina Mosh (en) lui a consacré une chanson, logiquement intitulée Danny Trejo.

En 2020, il apparait dans la 3e adaptation cinématographique de Bob L'éponge, intitulée Bob l'éponge, le film : Éponge en eaux troubles, qui sort le 5 juillet 2020[3],[4]. Si la sortie du film au cinéma est annulée mondialement à cause du coronavirus, il est un succès sur Netflix et obtient des critiques élogieuses[5],[6].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié à Debbie Trejo, ils ont trois enfants : Danny Boy (né en 1981 d'un précédent mariage), Gilbert (né en 1988) et Danielle (née en 1994). Il est le cousin éloigné du réalisateur Robert Rodríguez et apparaît souvent dans ses films.

Danny Trejo a avoué être étonné de se voir demander aujourd'hui des autographes dans la rue, là-même où jadis il commettait ses méfaits. Il a également affirmé choisir souvent des rôles de méchants afin de montrer aux jeunes que les méchants meurent souvent. Il intervient régulièrement dans des lycées, où il tente de dissuader les jeunes de commettre les mêmes erreurs que lui dans le passé[réf. nécessaire].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Prochainement
Dates inconnues

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Prochainement

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Séries d'animation[modifier | modifier le code]

Série Documentaire[modifier | modifier le code]

Publicité[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Voix[modifier | modifier le code]

Autres prestations[modifier | modifier le code]

  • Il est présent en tant que personnage qu'il est possible d'incarner dans le mode zombie du jeu à succès Call of Duty: Black Ops, dans le DLC (Contenu téléchargeable) Call Of The Dead (inclus dans le pack de cartes Escalation disponible sur le Xbox Live ou le Playstation Store).
  • Danny Trejo a également fait une apparition dans l'introduction du jeu Greg Hastings tournament paintball Max'D.
  • Il apparaît en tant que Machete (Brochete) dans le jeu Broforce.
  • Il prête ses traits au personnage de Salvador Cordero dans le jeu Criminal Case sur Facebook.
  • Il prête ses traits au maître d'arènes dans le jeu Two Worlds II, à Hatmandor, dans la guilde des guerriers.
  • Il apparaît dans le jeu Double Kick Heroes dans la prison.
  • En 2018, il est dans le jeu pour smartphone Guns of Boom.

Clips vidéo[modifier | modifier le code]

Coproducteur[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Antoine Tomé est la voix française la plus régulière de Danny Trejo[9]. Enrique Carballido[n 2],[10] et Saïd Amadis l'ont également doublé à cinq reprises chacun. Auparavant, Marc Alfos[10] et Pascal Renwick[10] l'ont aussi doublé respectivement à cinq et quatre reprises.

Au Québec, Manuel Tadros[11] est la voix québécoise régulière de l'acteur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Danièle Parra, « La gueule de l'emploi. De la vie du comédien Denny Trajo, on pourrait tirer un film ! Par exemple, un polar... qui finirait bien. », Télécâble Sat Hebdo N°1364, SETC, Saint-Cloud, p. 22-23, (ISSN 1280-6617)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Interview de Danny Trejo, Snatch no 27, en octobre 2014.
  2. Voir les fiches du doublage français en référence sur le site Voxofilm.
  3. Carton du doublage français télévisuel.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Prononciation en espagnol mexicain retranscrite selon la norme API.
  2. Prononciation en anglais américain retranscrite selon la norme API.
  3. (en) The SpongeBob Movie : Sponge on the Run (2020) - Official Trailer : Paramount Pictures (lire en ligne).
  4. (en-US) « 'SpongeBob Movie' Returns with a Blessing from Keanu Reeves », sur Slanted, (consulté le 14 novembre 2019).
  5. « The SpongeBob Movie: Sponge on the Run (2020) », sur Box Office Mojo (consulté le 26 octobre 2020)
  6. « The SpongeBob Movie: Sponge on the Run (2020) - Financial Information », sur The Numbers (consulté le 26 octobre 2020)
  7. Sorti directement en 2017.
  8. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al et am (en) « Filmographie à venir de Danny Trejo », sur IMDb.com, (consulté le 30 septembre 2019) [dernière m-à-j].
  9. a b c et d « Comédiens ayant doublé Danny Trejo en France » sur RS Doublage, consulté le 23 mars 2014, m-à-j le 16 novembre 2014.
  10. a b c d e f g h i j k l et m Carton du doublage français sur le DVD zone 2.
  11. a b c d e et f « Comédiens ayant doublé Danny Trejo au Québec » sur Doublageqc
  12. « Fiche du doublage français du film Bubble Boy » sur Voxofilm.
  13. « Fiche du doublage français du film Spy Kids 3 : Mission 3D » sur Voxofilm.
  14. « Fiche du doublage français du film Il était une fois le Mexique… Desperado 2 » sur Voxofilm.
  15. « Fiche du doublage français du film Machete » sur Voxofilm.
  16. « Fiche du doublage français du film Machete Kills » sur Voxofilm, consulté le 4 octobre 2013
  17. « Fiche du doublage français du film Fanboys » sur Alterego75.fr, consulté le 15 juin 2013
  18. « Fiche du doublage français du film Présentateur vedette : La Légende de Ron Burgundy » sur Doublagissimo

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :