French Historical Studies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
French Historical Studies  
Image illustrative de l'article French Historical Studies

Titre abrégé French Hist. Stud.[1]
French Hist. St.[1]
FHS[1]
Discipline histoire de France
Langue anglais américain, français
Rédacteur en chef Kathryn A. Edwards et Carol E. Harrison
Publication
Maison d’édition Duke University Press (États-Unis)
Période de publication 1958–présent
Fréquence annuelle (1958–1959)
semestrielle (1959–1996)
trimestrielle (1997–présent)
Indexation
ISSN (papier) 0016-1071
ISSN (web) 1527-5493
LCCN 59000610
OCLC 1570174
Liens

French Historical Studies est une revue à comité de lecture consacrée à l'histoire de France, publiée par la Duke University Press pour la Society for French Historical Studies (en) (SFHS).

Créé en 1958, c'est le premier périodique entièrement consacré à l'histoire française à avoir été publié hors de France[2]. Il naît peu de temps après la création de la SFHS, en raison de la difficulté à faire paraître des articles relatifs à l'histoire de France dans des revues comme The American Historical Review ou The Journal of Modern History[3].

Journal de référence sur la discipline aux États-Unis, il couvre toutes les périodes de l'histoire de France[4], quoique l'étude des articles qui lui sont soumis montre que l'époque moderne tend à être de moins en moins étudiée[5].

Il publie parfois des critiques d'ouvrage mais pas de manière régulière[4]. En revanche, chaque numéro inclut une bibliographie classée des ouvrages récents[6]. De plus, presque chaque numéro contient un forum qui expose les points de vue discordants dans le monde académique sur les sujets polémiques du moment[7].

Les rédacteurs en chef ont été successivement[3] :

  • 1958 : Marvin L. Brown Jr.
  • 1967 : David Pinkney (adjoint : Scott Lytle)
  • 1976 : John Rothney (adjoint : John Rule)
  • 1985 : Frank Kafker et James Laux
  • 1992 : James Farr et John Contreni
  • 2001 : Ted W. Margadant et Jo Burr Margadant

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Cheryl Westerman-Alkire et Leland G. Alkire, Periodical Title Abbreviations, vol. 2 : By Title, Gale Group, , 15e éd. (ISBN 0-7876-7452-4), p. 549.
  2. Jeremy D. Popkin, « "Made in U.S.A." : Les historiens français d'Outre-Atlantique et leur histoire », Revue d'histoire moderne et contemporaine, vol. 40, no 2,‎ avril-juin 1993, p. 303-320 (312) (JSTOR 20529882).
  3. a et b Berenson et Green 2005, p. 593.
  4. a et b (en) Barbara Diefendorf, France: Oxford Bibliographies Online Research Guide, Oxford University Press, (ISBN 978-0-19-981093-2), p. 6.
  5. Michael P. Breen, « Vu d'Amérique : Les historien(ne)s et l'histoire de la France moderne en Amérique du Nord », Histoire, économie et société, vol. 30 « Vu d’Amérique : l’histoire de la France moderne en Amérique du Nord »,‎ , p. 3–13 (ISBN 978-2-200-92702-8, DOI 10.3917/hes.112.0003).
  6. (en) Ronald H. Fritze, Brian E. Coutts et Louis A. Vyhnanek, Reference Sources in History: An Introductory Guide, ABC-CLIO, , 334 p. (ISBN 0-87436-883-9), p. 69.
  7. (en) Tony Stankus (dir.), Journals of the Century, Routledge, (1re éd. 2002, Haworth Information Press), 506 p. (ISBN 978-0-7890-1133-6 et 978-0-789-01134-3), p. 256.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]