The Spectator

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

The_Spectator_logo
Pays Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Langue Anglais
Périodicité hebdomadaire
Genre Politique
Date de fondation 1828

The Spectator est un magazine politique hebdomadaire britannique, créé en 1828[1]. De tendance conservatrice, il revendique le titre du plus ancien magazine en langue anglaise publié sans interruption.

Un autre journal nommé également The spectator existe depuis au moins 1700 à Londres, voir exemplaire du lundi sur http://www.bl.uk/learning/timeline/large126933.html

La tradition veut que diriger la rédaction du Spectator permette d'accéder à un poste élevé dans la hiérarchie du Parti conservateur. Iain Macleod, rédacteur en chef de 1963 à 1965, a ainsi été plusieurs fois ministre pendant les années 1950 et 1960. Nigel Lawson[2] a occupé ce poste de 1966 à 1970 avant d'être ministre dans les années 1980.

Actuellement[Quand ?], le magazine appartient aux frères Barclay, propriétaires de plusieurs titres de presse[3].

Le Spectator est atlantiste et eurosceptique, estimant que le Royaume-Uni doit nouer des liens étroits avec les États-Unis plutôt qu'avec l'Union européenne. Il a soutenu l'État d'Israël au fil des décennies, et plus récemment, il a exprimé des doutes sur l'intervention en Irak de 2003.

Journalistes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « About The Spectator / The Spectator », sur spectator.co.uk (consulté le ).
  2. (en) « Nigel Lawson: The sceptic leading the battle against Brussels », The Independent,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. (en) Tom de Castella, « Who are the Barclay brothers? », sur bbc.com, BBC News, (consulté le ).